YAZ 2017 Les Chroniques de Titan 14 – Exil vers Kelan Cha (Bruenor)
#1
Et voilà après plus d'un an de travail, Exil vers Kelan Cha est en ligne ici.

Malheureusement les liens cliquables ne fonctionnent pas, j'avais sollicité Linflas qui me les avait bien aimablement réparés mais au moment de vérité j'ai constaté qu'ils étaient de nouveau inopérants. N'ayant pas le coeur de reprendre toute ma mise en page, ce sera donc un pdf avec un défilement à l'ancienne...

J'espère que l'AVH vous plaira et je vous souhaite une bonne lecture.
Répondre
#2
Chouette Bruenor, ca commençait a manquer une AVH à se mettre sous la dent.
Répondre
#3
@Bruenor : on ne peut plus rien tenter pour les liens ?
Répondre
#4
Je pense qu'on ne peut plus rien faire sans flinguer la mise en page?
Répondre
#5
Première remarque, qui ne concerne pas que cette aventure, mais j'y pense en l'ouvrant : Serait-il possible pour les auteurs reprenant les règles des DF de les préfacer par un court paragraphe « ce qui change par rapport à d'habitude » ?

Parce que c'est pénible de devoir relire, même en diagonale, un texte que l'on connaît pour ainsi dire par cœur juste pour s'assurer de ne pas avoir raté un truc.

Deuxième remarque, là aussi beaucoup plus générale : Est-ce que les règles ne pourraient pas être à la fin, ou au moins après l'intro ? C'est franchement pas la partie intéressante de l'ouvrage, ni celle dont on a immédiatement besoin, ça mériterait donc d'être remplacé par une entrée plus savoureuse.

EDIT : Tu peux fournir deux fichiers, un avec une mise en page basique et des liens qui fonctionnent, et un pour l'impression tout propre et sans liens s'il n'y a que ça qui gêne.
Répondre
#6
(28/11/2017, 22:44)Skarn a écrit : Première remarque, qui ne concerne pas que cette aventure, mais j'y pense en l'ouvrant : Serait-il possible pour les auteurs reprenant les règles des DF de les préfacer par un court paragraphe « ce qui change par rapport à d'habitude » ?

Parce que c'est pénible de devoir relire, même en diagonale, un texte que l'on connaît pour ainsi dire par cœur juste pour s'assurer de ne pas avoir raté un truc.

Deuxième remarque, là aussi beaucoup plus générale : Est-ce que les règles ne pourraient pas être à la fin, ou au moins après l'intro ? C'est franchement pas la partie intéressante de l'ouvrage, ni celle dont on a immédiatement besoin, ça mériterait donc d'être remplacé par une entrée plus savoureuse.

EDIT : Tu peux fournir deux fichiers, un avec une mise en page basique et des liens qui fonctionnent, et un pour l'impression tout propre et sans liens s'il n'y a que ça qui gêne.

Je vais voir ce qu'il est possible de faire, si c'est réparable sans que ce soit un désastre visuel total je rajouterai un deuxième fichier et j'en profiterai pour inclure des règles allégées.
Répondre
#7
Juste pour le plaisir des yeux vous pouvez jeter un oeil sur la première page du topic et voir la nouvelle bannière faite par Stteiph.
Répondre
#8
J'ai fait un parcours du 1 au 400, en abandonnant assez vite les dés derrière moi. Et j'avoue que je n'ai pas été très convaincu.

L'aventure a un postulat de départ super cool pourtant. Incarner un homme-lézard mutant, une espèce totalement différente de la nôtre, reptilienne, avec potentiellement trois yeux ou trois bras, ça envoie du rêve.

Sauf que dans l'aventure, cette différence profonde avec l'humanité ne se fait ressentir à aucun moment. De toute ma lecture, je n'ai jamais eu l'impression viscérale d'être une créature à sang froid, capable de voir dans l'infrarouge, sentant les odeurs à l'aide de sa langue bifide, et cætera, et cætera. Pour être tout à fait franc, je n'ai pas même eu l'impression d'incarner un être vivant tout court tant le protagoniste est avare d'informations concernant ses sentiments ou ses perceptions non visuelles.

C'est un peu pareil pour notre mutation. J'aime bien l'idée. Mais quand je tire « Mastodonte », je m'attends à me cogner à des portes trop basses de temps en temps dans l'aventure, pas juste à avoir des points d'Endurance en plus.

Et en l'absence d'empathie avec le héros, difficile d'être motivé par son histoire, somme toute assez classique.
Répondre
#9
Skarn toujours le premier à dévorer les AVH, fidèle à sa réputation!

Dommage que tu n'aies pas été convaincu, bon avec une AVH type DF avec pas mal de dés à jeter je me doutais que ce n'était pas gagné cependant.

Un peu surpris que tu n'aies pas eu l'impression d'être un Homme-Lézard, j'ai pourtant plusieurs fois parlé de ses écailles, de son sang froid avec même parfois des conséquences sur la réaction de certaines créatures aimant consommer du sang chaud. Pour la vision nocturne, les Hommes-Lézards ne sont pas connus comme étant des créatures nocturnes sur Titan donc je ne souhaitais pas leur en donner(et je n'ai d'ailleurs rien trouver à ce sujet dans le Bestiaire). Les sentiments ultra-négatifs qu'il éprouve à l'égard des humains ou le mépris affiché pour des espèces jugées inférieures comme des Gobelins ou des Orques...

Faire des paragraphes différents suivant les mutations m'aurait entraîné dans une AVH à 1200 paragraphes au lieu de 400, je ne voyais pas ça comme des capacités modifiant le cours de l'histoire comme les disciplines de Loup Solitaire mais plus comme des attributs physiques ayant une incidence sur notre profil.

Merci pour ton retour et d'avoir fait l'effort de lire sans attendre le retour des liens.
Répondre
#10
Bonne nouvelle, grâce à Linflas j'ai compris comment réparer mes liens sans que ce soit trop galère. Donc prochainement sur vos écrans, une AVH avec liens cliquables!
Répondre
#11
ça y est liens cliquables réparés! Vous pouvez trouver le nouveau fichier sur Litteraction. Merci Linflas!
Répondre
#12
Autant le dire tout de suite, j'ai participé à la relecture de cette AVH et évidemment cette critique n'est pas objective (aucune critique ne l'est d'ailleurs). Cela pourrait s'intituler "Joe Dever au pays des hommes-lézards".
A la lecture de l'AVH de Bruenor, je n'ai pas pu m'empêcher de penser, paragraphe après paragraphe à Loup Solitaire, quand bien même le respect du canon de Titan est très rigoureux du début à la fin. A la fois les scènes de bataille du début, puis le long périple jusqu'à Kelan Cha, la façon de gérer les objets ou le hasard, j'ai senti l'influence de Dever, pour le meilleur (on n'est pas dans une aventure linéaire). On est malgré tout dans les règles classiques des DF, en dehors des mutations, qui sont un léger ingrédient en plus, et les points de Destin qui sont carrément bienvenus !
Par rapport au Yaroslav, j'ai trouvé que l'aspect psychologique était le point fort de cette AVH, alors qu'il était plutôt le point faible du Yaroslav. J'aime la façon dont sont traités la plupart des personnages, la description de la guerre et de l'état de paria et fugitif. D'ailleurs ce qui m'a séduit dans cette AVH, plus que d'incarner un homme-lézard, c'est bien de se mettre dans la peau d'un déserteur en quête d'une cité refuge "idéale". De ce point de vue le découpage en deux parties est très bien ficelé. Alors c'est vrai qu'on ne se sent pas "homme-lézard", dans la mesure où nos origines reptiliennes n'ont pas une grande influence sur l'histoire. Les hommes-lézards sont traités comme un peuple, avec sa religion et ses coutumes, comme l'aurait été n'importe quel peuple humain, mais à titre personnel je trouve que ça favorise l'identification au personnage.
La fin est plutôt originale avec un combat scénarisé très bien mené. Alors c'est sûr qu'il faut aimer les combats dans cette AVH, vos points de Destin vous seront précieux également. Pour une première longue AVH, Bruenor nous sort un opus de qualité qui se situe dans la moyenne haute des DF. Avec la certitude que s'il remet le couvert ce sera encore meilleur ! (et la carte d'Alnaro est effectivement un plus par rapport à la version que j'ai lue)
Répondre
#13
Bravo pour avoir achevé cette AVH, Bruenor ! Et merci pour les liens cliquables ! C'est vrai que c'est quand même beaucoup plus agréable.

L'habileté fixée et les points de Destin sont clairement un plus par rapport aux règles des Défis Fantastiques, donc ça commence bien Smile
Répondre
#14
Merci pour ton retour Gynogege, que l'AVH te fasse penser à du Loup Solitaire est une surprise pour moi car ce n'était pas voulu mais l'influence doit exister puisque c'est ma série de LDVELH préférée.
Le Destin est un moyen de contrer les effets d'un lancer de dés désastreux, d'une malchance ponctuelle qui causerait la perte du lecteur, ça donne un aspect stratégique sur la gestion de ces points précieux. Content que le combat scénarisé t'aies plus, j'y ai passé du temps et j'ai décortiqué pas mal de combats de ce type dans les LDVELH pour voir les différentes techniques existantes.

Bonne lecture Merlinpinpin!
Répondre
#15
ça y est Exil vers Kelan Cha est disponible sur Lulu, pour l'avoir comme d'habitude un petit MP!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)