Sentinels of the Multiverse
#1
[...]

Puis une partie de Sentinelles of Multiverses ou le vilain boss a subi l'attaque d'une bourinne sans égale : moi en tant qu'Expatriote qui a flingué a tout va grâce a mon fusil d'assaut puis mes 2 flingues fétiches, utilisant même un lance roquette pour détruire un événement qui nous empêchait de piocher des cartes. Skarn nous protégeant et nous boostant a chaque tour tandis que Nato grâce a ses pouvoirs pouvait changer l'ordre d'apparition des cartes du vilain. Vic lui, bloquait les sbires de nous attaquer et a concentré sa puissance lors d'un tour ou le vilain s'est pris une grosse claque lui faisant perdre 8 points de vie !

[...]
Répondre
#2
[...]

Ensuite un Sentinel of the Multiverse également bien sympa avec une équipe de 4 super-héros très complémentaires contre lequel le boss n'avait pas d'immunité. L'environnement aurait pu être très violent mais j'ai eu la chance de pouvoir nous immuniser contre ses effets. Avec d'autres super héros ou super villains, tous les paramètres peuvent changer très vite et si certaines combinaisons équipes peuvent faire très mal, d'autres doivent être injouables.
Je me demandais si il existait des variantes pour y jouer seul (avec des malus)...
Répondre
#3
La mécanique de jeu de Sentinel me m´a vraiment pas emballé, d´aucuns l´auront remarqué^^
C´est comme pour Nosferatu, j´ai beaucoup de mal à me mettre dans l´ambiance. Mais ce n´est pas spécifique aux jeux de cartes: j´avais bien aimé Libertalia, et je me souviens que Seven wonder et aussi Saboteur étaient sympas.
[...]
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#4
[...]

Pendant ce temps, dans le futur, une bande de cinq super-héros affrontaient le (pas si) terrible (que ça) Lex Luthor Baron Blade. Batman The Wraith, suréquipée, décida qu’entre espionner leur ennemi et lui taper dessus, il n’y avait aucune raison de choisir et elle fit les deux. Le pauvre baron vit son projet de laser géant anéanti en un rien de temps et, rouge de colère, se mit à taper très forts sur ces super-héros qui ne faisait rien que l’empêcher de détruire le monde en paix… avant de se prendre une volée de couteaux volants, d’éclairs et de tirs de mitrailleuse et de lance-grenades dans la tronche. Les super-vilains, c’est vraiment plus ce que c’était.
Répondre
#5
[...]

Et sinon, Legacy Jr. (enfin Legacy tout court, depuis le décès de papa Legacy des mains de Baron Blade. Qui lui même avait ainsi vengé la mort de son père.), Legacy, donc, avait un peu froid ces temps-ci, ou était pris d'une grosse flemme aigue, donc il a pas voulu sortir de chez lui et prendre part à la bataille. Il a préféré laisser ses copains aller au charbon, prendre et recevoir des coups (même s'il en a reçu sa part quand même, surtout quand Blade s'est vachement énervé sur la fin), pendant que lui restait en arrière.
Et donc il a passé toute la préhistoire à faire des discours patriotiques.

Legacy Junior: "For Truth! Justice! And the American Way!"
Ptéranodon: *acquiesce énergiquement*
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)