Deus
#1
Première partie de Deus, ce soir.
Skarn a gagné.
Personne n'a vraiment compris la stratégie pour gagner.
J'ai eu un impressionnant rush de combos de points de Victoire à la toute fin, mais comme j'ai traîné loin derrière de tous les autres pendant toute la partie, eh bien, ça n'a pas suffit.
(Par contre j'étais pété de thunes, j'avais juste aucune carte qui rapportait de la victoire.)

Dommage que le thème Rome antique soit pas si présent que ça. Honnêtement, on voit à peine les dieux, même si on les "utilise" beaucoup, la mécanique étant trop abstraite.
Ça pourrait être les Colons de Catane, mais sans le dé, et avec des cartes à combo de pouvoirs...

Première partie un peu laborieuse, du coup un peu longue (pas que les règles soient compliquées, mais la "mécanique" était encore loin d'être automatique dans nos têtes, il faut encore huiler un peu tout ça...).
Nous n'avons du coup pas eu le temps de tester Shadow Hunters.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#2
J’avais bien aimé ma partie de Deus même si en effet le thème n'est vraiment pas le point fort du jeu.
Répondre
#3
Citation :Personne n'a vraiment compris la stratégie pour gagner.

Je pense pas qu'il y ait une stratégie dominante, mais plutôt des stratégies possibles, à adapter selon sa main et la configuration du plateau.

J'ai gagné, malgré des erreurs de la taille de Jupiter, car j'ai joué extrêmement expansif, avec mes académies en pleine forêt et mes brasseries perdues dans les montagnes, civilisant (à la baliste) beaucoup de barbares au passage.

Mais Florent n'était pas loin derrière avec une stratégie intensive à base de métropoles surpeuplées et finement éduquées, et, de même, tu commençais sur la fin à avoir des combos un peu absurdes. On a aussi remarqué que les temples rapportaient beaucoup (un tiers de nos totaux environ cette fois-ci), ce qui encourage à jouer un peu de tout pour pouvoir les poser facilement.

J'ai l'impression que c'est un jeu où, malgré des règles simples, il y a énormément de paramètres à prendre en compte, et où il est nécessaire de savoir changer son fusil d'épaule en fonction de l'évolution finalement assez rapide du plateau.

En tout cas, si les ressources sont importantes, elles sont beaucoup moins fondamentales que dans nombre de jeux du même genre, notamment grâce à l'or qui peut faire joker (au prix fort certes) et à la bénédiction de Cérès qui en rapporte toujours, ce qui fait qu'on est rarement bloqué. Et ça, c'est agréable. Également, si les combos sont violents, ils sont heureusement limités par le fait qu'ils soient au maximum de 5 cartes (une colonne complète). Un peu comme les temples, qui ne peuvent jamais rapporter plus de 12 points chacun.
Répondre
#4
Très sympa ce jeu. Des règles rapides à assimiler mais beaucoup de combinaisons possibles par la suite. Je pense qu'il y a vraiment beaucoup de moyens différents de gagner, au contraire de certains jeux où on cerne vite la combinaison cheatée imparable. 
Le seul défaut (inévitable) est la nécessité d'avoir quand même un minimum de chance au tirage des cartes. Mais là encore, on peut reconstituer sa main souvent, donc les effets sont moindres.

Après, je ne saurais pas dire sur quoi Skarn m'a battu, si ce n'est qu'il avait un temple de plus que moi. J'ai eu beaucoup de mal à évaluer les points de victoires de chacun pendant la partie, et j'étais persuadé que Lyzi était bien en tête à ce niveau.
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#5
Deux parties ce soir avec Outremer, Jehan et Skarn.

Une partie de Deus où tout le monde, y compris moi, pensait que j'étais en tête (contesté par Skarn), alors qu'en fait c'est Outremer qui a gagné (avec quand même en effet Skarn en second). Je n'ai été que troisième en points de victoire. Jehan a été bon dernier, ce qui n'est pas déshonorant vu que c'était sa première partie à ce jeu (deuxième pour Skarn et moi)... Sauf que c'était aussi la première pour Outremer et qu'il a gagné quand même !
On ne sait pas trop comment, cela dit, il n'est pas impossible qu'il ait triché à un moment... (ÉDIT : pour être clair, ceci n'était pas une accusation rancunière de ma part. C'est une question qu'on s'est posée ensemble -s'il n'avait pas triché involontairement- parce qu'on n'a pas réussi à se souvenir à quel moment il avait pu gagner autant de points.) Il avait pas mal de points en temple (18 contre 16 pour moi), mais en militaire (points gagnés sur les villages barbares ou volés aux autres joueurs), logiquement Skarn et moi l'avions pas mal devancé.

Puis on a fini la partie sur la légèreté et la rigolade avec une partie express de Shadow Hunters.[...]
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#6
(30/03/2016, 22:36)Lyzi Shadow a écrit : Sauf que c'était aussi la première pour Outremer et qu'il a gagné quand même !
On ne sait pas trop comment, cela dit, il n'est pas impossible qu'il ait triché à un moment... Il avait pas mal de points en temple (18 contre 16 pour moi), mais en militaire (points gagnés sur les villages barbares), logiquement Skarn et moi l'avions pas mal devancé.

J'admets que je ne me souviens plus exactement comment j'ai eu tous ces points (45).

J'en ai effectivement obtenu 18 avec les temples.
J'en ai eu 9 avec les camps barbares (un camp à 6 et un à 3).
J'en ai eu 6 avec une carte (deux fois activée) qui me donnait un point par montagne.
J'en ai eu 2 avec le forum.
Tout ça donne 35 points.

Dans le registre moins certain, il me semble avoir activé deux fois une carte qui me donnait des points de victoire pour chaque carte bleue. J'ai aussi prié Vesta 2 ou 3 fois. D'un autre côté, on m'a volé 3 ou 4 points de victoires. Il est très possible que j'oublie une ou deux autres choses.
Répondre
#7
Moi j'ai eu 16 points avec les temples et 16 points pour tout ce qui était gagné en cours de partie (les 5 de départ, le village barbare à 6 que j'ai "civilisé" tout seul, les trois fois où j'ai volé 2 points avec ma tour de siège mobile dans deux villages différents) moins les quelques points que je me suis fait voler par Skarn ou Jehan.
Et +2 points pour être celui qui avait le plus de pièces d'or en fin de partie.
Ça fait 34 en tout...

Je ne sais plus combien Skarn avait en points de temple ? Autant que toi ?
Et il a quand même récupéré 6 points pour avoir la majorité dans trois ressources différentes (blé, bois et pierre).
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#8
(30/03/2016, 23:06)Lyzi Shadow a écrit : les 5 de départ

Ah, ces points-là m'étaient complètement sortis de l'esprit ! Du coup, mon compte semble tomber juste.

Je n'aurai pas eu besoin de l'aide de Mercure !
Répondre
#9
(30/03/2016, 22:36)Lyzi Shadow a écrit : Une partie de Deus où tout le monde, y compris moi, pensait que j'étais en tête […].

Ah, non, pas en ce qui me concerne ! Je me voyais clairement dernier, et ce n’était (pour une fois) pas du bluff.

J’aurais peut-être pu grappiller une petite place si j’avais eu un tour ou deux supplémentaires, mais c’est tout. J’ai trop joué l’or en début de partie, et pas assez les points de victoire.
Répondre
#10
J'ai pas trop compris la fin de la partie non plus. Je pourrais accuser une erreur de la banque en la faveur d'Outremer ou en ma défaveur, mais j'ai déjà mon coupable tout désigné : Jehan.

Ces forêts étaient à moi. Toutes les trois ! Et voilà que monsieur débarque avec des éléphants de guerre dans mon bosquet sacré, en chassant mes gentils colons pour y installer ses barbares décadents et alcoolisés, couvrant cette belle nature de bâtiments monstrueux jusqu'à ce qu'il ne reste plus que quelques arbrisseaux là où auraient dû s'épanouir mon sanctuaire des dryades.

Mais bon, avec une production massive de bois, de pierre, et surtout de blé de mon côté, couplés à quelques ateliers (métallurgiques) contre un peu seulement d'argile dans le camp d'en face, je pense que la justice divine finira par s'abattre sous la forme de quelques légions bien nourries et bien armées contre des pachydermes habillés de céramique.
Répondre
#11
(31/03/2016, 12:02)Skarn a écrit : […] Là où auraient dû s'épanouir mon sanctuaire des dryades.

Quel joli nom pour un gynécée.

Et ne fais pas l’innocent : comme par hasard, ma cité située à côté d’une de tes légions voyait sa population féminine diminuer dès qu’il prenait l’envie à tes brutes d’aller civiliser des autochtones ; et ce n’était pas par attrait pour leurs muscles !

(Pour leur pain, à la limite… C’est vrai que bouffer de la glaise à longueur de temps, ça finit par lasser.)
Répondre
#12
Vous savez tous que Vic aime les jeux à thème fort, avec une ambiance marquée.

Donc, hier, nous avons joué chez lui à deux jeux à mécaniques fortes mais à thème plaqué et interchangeable. Parce que.

Tout d'abord nous avons ouvert sur Sankt Petersburg, [...]

Ensuite vint le temps de Deus, un jeu où nous construisons des trucs sur un terrain. Moi, par exemple, je mettais des arcs de triomphe, académies et autres brasseries dans des terres arables, et j'ai pas fait pousser un radis de la partie, devant importer toute la bouffe à grands frais. Et j'ai gagné quand même. En vendant du bois.

Autant le plateau est encore relativement thématique (les bateaux vont sur l'eau, les forêts produisent du bois, les montagnes de la pierre...), autant les cartes, là encore, pourraient représenter n'importe quoi d'autre que ce serait le même jeu. Ce qui fait un peu regretter que le thème choisi ait été celui surreprésenté de la Rome antique (et encore, des Romains avec des éléphants de guerre), alors qu'il y a tant d'autres civilisations qui auraient pu convenir.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)