Kings of Tokyo
#1
Tel un phénix s'envolant hors de son oeuf radioactif, mon kraken à réaction a su triompher de la concurrence pour dévaster Tokyo (de justesse, parce que la sournoise interprétation des règles par Alendir a bien failli arracher la victoire des mains griffues de mon monstre à moi).

J'ai eu moins de chance par ailleurs, mais bon, on prend ce qu'on peut.

La dernière aventure de la soirée sera en solo : c'est celle de Skarn qui va essayer de rentrer chez lui. D'après ce que j'ai compris, il y aura un paquet de renvois.
Répondre
#2
Tant que c’est pas Livingstone qui l’a écrite…

Mon alien à trois yeux n’a pas fait honneur à la réputation extra-terrestre en étant le premier à succomber (réellement) lors du premier essai. Mon King Kong sous amphétamines de la deuxième partie a tiré les leçons de cet échec pour arracher une victoire à l’ultime lancer de dés, fruit d’une stratégie prudente consistant à rester en retrait, accumuler patiemment l’énergie, frapper au moment opportun (et tuer deux adversaires au passage) et profiter du terrain ainsi dégagé.

J’ai aussi constaté que je ne nageais pas assez vite…
Répondre
#3
(16/08/2012, 21:04)Fitz a écrit : Sinon, c'était King of Tokyo le jeu? Qui a gagné?

Bien vu !

J'ai gagné la première partie (mais ça tenait à l'interprétation d'un point de règle) et Jehan la deuxième.

Nous avons ensuite fait une partie de "Escape from Atlantis" (je ne me souviens plus du titre français), remportée me semble-t-il par Skarn.

Répondre
#4
Effectivement, c'était bien moi. Après l'échec de mon Godzilla psychique à deux têtes, puis de mon Godzilla psychique masochiste, qui s'est d'ailleurs fait dérober tous ses pouvoirs par un lapin à tentacules dans un robot géant, je me suis vengé en évacuant à toute allure l'île volcanique prête à entrer en éruption, et en donnant en pâture mes adversaires à des requins et des monstres marins.
Répondre
#5
[...]

Deux parties de King of Tokyo. La première remporté par Alendir, grâce à sa stratégie brillamment simple de massacrer tous ses adversaires. La deuxième que j'ai remportée grâce à un peu de chance, survivant in extremis à l'attaque de Skarn (dont l'avalanche de dés n'a pu m'enlever que 3 points de vie sur mes 4 restants) pour l'emporter aux points.

[...]
Répondre
#6
[...]

À King of Tokyo, pour battre Outremer, je devais tirer 4 pattes sur 7 dés à 6 faces, à raison d'une patte par dé, avec 4 jets en mode lancer/garder et le droit de relancer entre 0 et 7 dés de mon choix à chaque nouveau lancer. J'ai eu deux opportunités complètes pour cela faire. Saurez-vous calculer les probabilités que j'avais de perdre ?

[...]
Répondre
#7
Bonne petite soirée aux Caves Alliées.

Joueurs : trois, Jehan, Glutinus et Lyzi.
Parties : 1 Saint Pétersbourg et 2 King of Tokyo.
Le service : j'avais pourtant réservé une grande table pour 4 dès 17h30, mais il y a eu comme un petit retard dans la communication entre les deux collègues, donc au final, on eu qu'une petite table pour nous 3 avec l'autorisation de dépasser un peu sur la table à côté -toutes les grandes tables étant déjà occupées quand on est arrivés.

La bouffe : la bière Barbe Bleue est toujours bonne, et comme prévu, j'ai cette fois testé la terrine aux sangliers.
C'est bon, et ça cale bien. Mais ça devient un peu gras sur la fin, donc je préfère quand même le tarama artisanal au saumon (même si ça cale moins...) La prochaine fois, je teste la terrine de volaille à la gelée de groseilles ! Le sucré/salé, c'est bon...

[...]

King of Tokyo : Découverte de ce jeu, pour moi, Jehan et Glutinus ayant déjà joué.
Sans trop de surprise, j'ai perdu les deux fois, et Glutinus, qui avait amené le jeu, a gagné les deux fois.
Ça n'est pas forcément dû à la stratégie, cependant, vu que c'est un jeu de dés, style yathzee amélioré, qui dépend donc beaucoup de la chance.
J'étais moyennement chaud pour un jeu de dés pure chance, d'ailleurs. Mais c'était le meilleur choix possible après Saint Pétersbourg, vu qu'il ne nous restait qu'une heure. On a pu faire deux parties de 30 minutes à peine, c'était l'avantage.
Et bon, finalement, malgré mes réticences, c'était sympa, pas prise de tête, et on s'est bien tapés dessus quand même (même si j'étais plutôt doux et pacifique pour un godzilla-like, finalement).
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)