Mini-Yaz 2016 Seul dans les ténèbres (titipolo)
#1
Une mini-AVH située dans le monde réel et contemporain, où on incarne un élève de seconde qui part au ski avec le reste de sa classe. Il va devoir impressionner les filles, passer son chamois de bronze, manger le plus possible de fondue savoyaaaah ah ah ah, non ! j'déconne ! les choses vont très mal tourner avant même que le train ne quitte l'Ile-de-France.
 
Le système de jeu est d'une simplicité qui convient tout à fait à l'histoire. On dispose d'une seule caractéristique chiffrée (je n'ai pas bien compris pourquoi le score de départ était de 20, ce qui paraît très excessif) et on n'a rien d'autre à noter que les objets qu'on obtient au fil de l'histoire.
 
Le style est convenable. Il y a peut-être un ou deux passages de dialogue qui sont peu réalistes :
 
Je pense notamment à ce que nous dit Hélène dans le PFA du 5 : "Non ! Sois maudit ! Tu me laisses seule avec tout un ensemble de cadavres à gérer. La solitude, telle est le châtiment auquel tu me condamnes." C'est une façon de s'exprimer que je trouve un peu trop grandiloquente et peu crédible. Mais c'est l'exception plutôt que la règle.

L'atmosphère est pas mal. On a bien le sentiment de se retrouver pris au piège dans ce train accidenté. L'usage qu'on peut faire des objets qu'on peut y trouver est réaliste.

J'ai par exemple apprécié le fait qu'on puisse forcer une mallette verrouillée juste pour découvrir qu'elle est remplie d'une paperasse qui ne nous est d'aucune utilité.


Il me semble que le "paragraphe-carrefour" du 32 permet de se déplacer un peu trop facilement. D'après la description, on ne devrait pas pouvoir accéder au service d'équipement de secours avant d'être passé par le service restauration. Mais le 32 donne l'impression qu'on peut se "téléporter" plus ou moins à notre guise à travers le train. Ca n'a pas de conséquence majeure, mais ça nuit peut-être légèrement au réalisme.

Concernant l'usage du thème :

L'idée d'un scénario apocalyptique en guise d'héritage m'était également venu à l'esprit. Même si cela survient au tout dernier moment, je trouve que ça se tient.
Répondre
#2
Je trouve aussi qu'il y a un problème avec le score de départ. Si on exagère le principe tu pouvais mettre 100 au début et à la fin demander si on a encore au "moins 95 points"!
Il aurait été plus simple de créer un score de départ très bas (genre 4 ou 5 points) et de créer un paragraphe spécial auquel se rendre dès qu'on atteint 0.

Pas grand chose à dire pour le style, si ce n'est que les dialogues sonnent beaucoup moins vrai que la prose, comme le montre l'exemple relevé par Outremer.

Là où j'ai plus de mal c'est avec le réalisme de la situation. Tout le monde meurt et on est à peu-près indemne. Le meilleur copain qui nous dit seulement au moment du début de l'aventure le métier de son père, la classe qui ne voyage pas toute dans le même wagon... En fait j'aurai préféré qu'on se réveille dans ce train sans comprendre du tout ce qui se passe, ni ce qui s'est passé avant, car toute la phase exploration et récupération d'objets est intéressante. L'enrobage autour me paraît plutôt desservir l'intrigue que renforcer l'immersion, c'est dommage. Et puis on n'est pas vraiment seul, mais là c'est pour chipoter.

Donc en résumé:
Positif: l'exploration et la récupération d'objets
Négatif: l'enrobage scénaristique bancal par moments. Le respect du thème vraiment limite car on sent que c'est mis à l'arrache et n'était pas le but au début de l'écriture.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#3
Réussi à la 2ème lecture. Celle-ci fut rapide car j'avais déjà presque tout exploré et seul un score défaillant de Volonté m'avait fait échouer.

Niveau scénario avec le thème et la conclusion, niveau architecture de l'aventure avec l'utilisation réaliste de tout un tas d'objets, même niveau jeu bien que ce soit assez facile, c'est réussi.
Mais le style m'a gâché l'immersion et donc, d'une manière générale, la crédibilité de l'aventure. Pas au niveau de la narration mais au niveau des dialogues. Que ce soit dans ceux de l'introduction ou dans les monologues de notre amie de classe vers la fin, ce n'est pas assez naturel.

C'est bien plus difficile dans une aventure contemporaine et réaliste de trouver les mots justes que dans de la fantasy, c'est clair. Là, comme on s'identifie très vite aux personnages, on n'a pas le droit à l'erreur, il faut que tout sonne juste.

Donc sur le fond, c'est une bonne mini-AVH, dommage que sur la forme ça pèche un peu.
Répondre
#4
Ouch, trois réponses d'un coup. je n'avais pas vu la vague venir. Avant tout, merci pour vos feeds qui ont bien mis en avant les points positifs et négatifs. je vais essayer de répondre un par un à vos interrogations et parfois à vos remarques.

Outremer et Tholdur: Pourquoi 20 points de volonté? Je pense que l'exemple de Fitz peut vous apporter la réponse. Un joueur qui ne fait que des mauvais choix voire qui explore tout (c'est assez simple sachant qu'il n'y a aucune indication pour les éviter) peut perdre 15 points de volonté et donc se retrouver à 4 ou 5. Donc si j'avais mis un score à 4 ou 5, on aurait pu se retrouver avec des points de volonté négatifs ce qui est impossible (le minimum c'est 0). Même à 10, il y aurait pu avoir des chances que cela arrive puisqu'il  y a davantage de choix qui font chuter les points. Les choix qui nous font remonter notre score ne sont pas légion dans cette mini-avh. C'est juste par souci de réalisme.

Outremer: La notation du passage carrefour est intéressante, je n'y avais pas trop songé ou du moins, j'ai peu considéré cet aspect. Oui, il faut effectivement passer par le service restauration pour accéder au service d'équipement. En fait, j'ai estimé que le service restauration était suffisamment décrit pour éviter d'en rajouter une couche. Mais il est vrai que j'aurais pu mentionner le fait d'y passer pour se trouver au service suivant.

Tholdur: c'est une équation assez difficile que tu proposes. S'il n'y a pas la mention de la centrale nucléaire, il est évident que l'on ne peut pas comprendre la catastrophe dans le dernier paragraphe. J'aurais pu rajouter davantage de dialogues de Franck mais je n'aime pas les introductions trop longues (sachant que celle-ci n'est déjà pas mal) et je préfère me limiter à l'essentiel. Sinon je n'aime pas trop le terme "wagon" qui me parait davantage adapté pour les trains anciens ou transportant des marchandises (dans un tgv, on pare plutôt de voiture). Après je reconnais que toute la classe qui peut se retrouver dans deux voitures différentes peut poser problème. En fait, je voulais donner l'impression au lecteur que la coopération entre les deux personnages serait compliquée étant donnée que la prof est obligée de les séparer en ne les mettant pas dans la même voiture. Après, lors d'un voyage scolaire où la classe prend le train, il  y aura toujours des groupes dans la classe qui partiront à droite ou à gauche pour manger un morceau, blablater en privé avec certains camarades,...Dire que l'on s'en sort à peu prés indemne, je ne suis pas trop d'accord. Le héros a normalement une fracture au bras, des ecchymoses, une plaie au front,...S'il n'avait pas pu se déplacer, il n'y aurait pas eu d'avh Mrgreen . Et quand il se réveille au départ, il ne comprend pas ce qui lui arrive, il croit au départ qu'il est devenu aveugle.

Fitz: je pense que deux tentatives est le nombre moyen d'essais que les joueurs feront. Étant donné que l'on peut tout explorer dés la première lecture, il ne fallait pas plus difficile. deux essais, c'est largement suffisant. Ta remarque sur la difficulté à produire une avh contemporaine est intéressante. En fait j'avais pensé l'inverse puisque cette époque est la notre. J'avais pensé que les dialogues feraient ainsi plus naturels.

Le style: visiblement, vous n'êtes pas d'accord sur ce dernier point et vous avez souligné tous les trois le manque de réalisme dans les dialogue. D'habitude, c'est l'inverse dans mes avh (un style dans l'ensemble bancal mais des dialogues rélistes). Il va donc falloir que je relise attentivement chaque réplique pour comprendre ce qui a cloché. En revanche, ne vous cassez pas trop la tête pour relver toutes les erreurs en détail. Honnêtement, je ne proposerai pas de version 2 de mon avh et comme annoncée, c'était une avh sans prétention qui me permettait de savoir si j'étais capable de traiter un thème imposé en 50 paragraphes.

Le traitement du thème: Pour vous, le thème est traité dans le dernier paragraphe. Il est vrai que c'est celui où on en parle clairement. Pour autant, j'avais pensé que le reste collait; je m'explique: le fait de se balader dans le train, de récupérer des objets qui ne nous appartiennent pas, de savoir comment nous allons gérer tous ces cadavres relevait pour moi de l'héritage. On doit s'échapper du train avec les moyens légués par les autres passagers. leur équipement désormais nous appartient étant donné qu'ils n'en auront plus besoin. Même sur la mauvaise fin, j'avais interprété la délégation de l'héritage du héros à Hélène sachant que ce dernier a décidé d'abandonner. Aprés, j'ai pensé que cette avh aurait convenu au thème de l'année dernière qui était la déchéance mais bon, on se contentera de l'héritage.

Le titre: oui on n'est pas seul dans la mini-avh. j'avais voulu mettre comme titre "Ténèbres" mais c'était déjà proposé par Aragorn lors de l'une de ses avh antérieures. Comme l'ambiance m'a fait pensé au jeu vidéo "alone in the dark", je me suis orienté plutôt vers ce titre.

En tout cas, merci pour vos retours.
Répondre
#5
Je l'ai lu sans m'occuper des règles et comme d'autres l'ont signalé, les dialogues me paraissent "étranges", le choix des expressions peut être ?

Le choix des objets est bien trouvé, pas d'incohérence (enfin j'en ai pas vu) mais comme Tholdur, je trouve que la fin est pas vraiment crédible, car

Show ContentSpoiler:
Répondre
#6
Merci pour ce feed Albatur.

Pour la fin

Show ContentSpoiler:
Répondre
#7
Oui car si tout est irradié (en particulier l'eau potable) je ne souhaiterais pas être à la place des 2 jeunes qui vont connaitre une fin atroce.
Répondre
#8
Avec ma proposition de paragraphe spécifique dès qu'on arrive à zéro point il n'y a plus de problème de gestion des négatifs. Il me semble qu'au moment du "décompte final" tu demandes si on a encore 15 points (mais je peux me tromper je n'ai pas le texte sous les yeux). C'est là qu'il y a problème (d'où ma proposition ironique de mettre 100 points au départ et demander si on en a encore 95 à la fin).

Pour la centrale au lieu d'en rajouter je pense au contraire qu'il serait meilleur pour l'intrigue de ne rien savoir au départ. Là dès l'intro on sait que le père du copain est le directeur de la centrale, cela met la puce à l'oreille et amoindrit considérablement l'effet de surprise. Ce serait bien plus intéressant à mon sens si le lecteur n'avait aucun moyen de s'en douter, en tout cas pas avant la moitié de l'aventure au moins.

J'ai utilisé le terme wagon mais ce n'est pas une proposition pour l'AVH. Oui il est possible de mettre des élèves dans un autre compartiment, mais à ce moment-là avec un adulte accompagnant, sinon la prof n'est pas vraiment soucieuse de la sécurité. Mais c'est vrai que c'est une mauvaise prof car elle dénigre ses "mauvais" élèves, ce qui n'est pas un comportement acceptable de la part d'un enseignant digne de ce nom. Mrgreen

Je ne trouve pas réaliste que tous les morts soient morts "sur le coup". Même après un certaine temps passé après l'incident il aurait fallu des blessés graves, des agonisants, une vraie situation de catastrophe avec des hurlements de douleurs, des plaintes de ceux qui sont encore en vie... Là non. Certes pour le scénario de l'AVH c'est plus simple pour toi rédacteur de faire disparaître tout le monde d'un coup de baguette magique "hop vous êtes tous des cadavres silencieux" car plus besoin de les gérer et tu conserves seulement 2 personnages. Mais du point de vue du lecteur cet artifice a un peu de mal à passer (pour moi en tout cas).
Le phase exploration est intéressante, c'est "l'enrobage" comme je disais qui pourrait être amélioré pour qu'on soit vraiment totalement happé dans l'ambiance.

Pour le titre, peut-être quelque chose avec "tunnel", qui évoque sans les nommer l'obscurité, les ténèbres?
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#9
Pour le copain, on pourrait trouver sur lui un article de presse vantant l'ouverture du complexe et sous la photo le nom du père du garçon. Quelque chose dans le genre...
Répondre
#10
Il ne faut pas oublier que le thème est l'héritage. je ne vois pas en quoi le fait de parler de la centrale donne deja une indication sur la fin. Sur la prof, elle ne peut pas être à deux endroits à la fois. Même si tous les élèves sont dans le même compartiment, il  yen aura toujours un ou deux qui ira au service restauration ou visiter le train sans lui demander son avis.

Albatur: nan, pas cette idée Mrgreen
Répondre
#11
Tu donnes une info qui n'a aucun rapport avec le voyage qui occupe les élèves. Comme c'est hors contexte le lecteur se dit forcément qu'elle servira plus tard, qu'elle n'est pas balancée gratuitement.
Bien sûr que les élèves vont bouger mais on ne les laisse pas sans surveillance pendant des heures. Tu peux très bien décider que l'enseignant est irresponsable mais dans l'immense majorité des cas les sorties scolaires sont convenablement encadrées. Dans ton avh il aurait été plus logique d'avoir un accompagnateur dans chaque voiture avec des élèves. Mais c'est un point de détail qui ne change pas le déroulement de l'histoire.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#12
Cette aventure a, à dessein ou non, un aspect « film catastrophe de série B » très marqué. Les personnages se résument à leur fonction (le héros, la fille, le type qui explique le scénario), l'histoire est d'une naïve simplicité et se déroule en quasi huis-clos (un seul véritable lieu, à savoir le train).

Clichés et épure ne veulent pas forcément dire mauvais livre-jeu, mais cela nécessite de compenser sur d'autres points, notamment l'ambiance ou le jeu.

Hors, les deux se neutralisent un peu ici. Le jeu est de l'exploration très libre, où on se balade entre des pièces (les wagons) pour les fouiller intégralement, sans véritable danger, mettant à mal l'ambiance qui se veut oppressante, désolée. D'une certaine façon, toutes nos actions sont trop faciles, on se déplace trop aisément, on accepte trop rapidement ce qui nous arrive, contredisant les descriptions.

Dans une spirale infernale, cela renforce le détachement émotionnel du lecteur, le rendant plus analytique qu'impliqué et donc encore moins susceptible de gober les moments invraisemblables du scénario.

Le résultat final est donc médiocre. Ça se laisse lire parce que court, mais ça s'oublie tout aussi vite.
Répondre
#13
A LIRE (aussi) AU Xème degré avec X>>2 Mrgreen

Merkiii Clown





Volonté : 20
iphone

Les dialogues sont bizarres quand même...
ex : -Le train va bientôt démarrer et vous êtes déjà entrain de vous disputer. Je n’ai pas envie d'intervenir alors que nous ne sommes même pas encore partis. Hélène, change de compartiment, laisse Maxime sous le soleil de son inculture avec ses bêtises.
(et pis elle intervient, là, non ? Rolleyes )

"Elle produit davantage d'énergie que toutes les autres centrales et plusieurs bombes nucléaires d'une puissance incroyable y sont entreposées."
Gné Gne ???? C'est n'importe quoi ça ! QUI va s'amuser à stocker de l'armement de destruction massive dans un radiateur ET communiquer l'information au grand public ? Excuse-moi mais c'est n'importe quoi (ce serait valable dans une histoire absurde/loufoque, mais ce n'est pas le cas ici)

Sympa l'accident, on voit pas venir.

Y'a qq fautes. Fait attention aussi a ne pas confondre le t euphonique qui prend un tiret (va-t-il) et un "tu"/"te" élidé qui prend une apostrophe (t'es). Y a aussi pas mal de tirets dans les inversions verbe-sujet des phrases interrogatives qui ont été oubliés.

mdr le premier choix (tiens, j'vais laisser mon pote en train de crever, faisons- lui les poches...) <- ça colle pas avec tout ce qui est écrit avant, l'aspect jeu ne doit pas contredire la logique et la cohérence du BG (et ne vient pas me parler d'état de choc, n'importe qui irait secourir/voir le type ; sauf si on joue un vrai salopard, ce qui encore n'est pas le cas ici)

Bon, panique à bord. V19

Un objet ? Nan. J'aurais jamais rien que mon iphone, vu que je braque pas les cadavres de mes potes sans essayer de les sauver avant Grr

Et crac, une épaule, une ! V18

Bon, mon épaule s'est déjà réparée apparemment : V19 (à moins que ce ne soit la testostérone Mrgreen )

Tu confonds souvent faîtes (substantif) et faites (conjugaison) ; le verbe faire n'a jamais la forme faîtes

(C'est marrant de s'être persuadé de cette histoire de fracture...)

Sur ce, on va passer un coup de fil... (et non, c'est pas le moment de faire sa coquette lol)

Hasard, plus de forfait lol (bon dans les longs tunnels, c'est pas délirant qu'il n'y ait plus de réseau)

Vu que y'a pas de zombies, on va faire comme elle veut (^^)

ah, c'est un TGV !? (couché dans un tunnel ? hum...)

Vachte, visite éclair (et tous inconscients ? humhum...)

Allons voir les pompiers...

"Au sol le carrelage est impeccablement nettoyé. Quant aux murs, ils sont blancs et aucune tâche n’y apparaît. En fouillant la salle, vous repérez une trousse de secours ainsi qu’un un flacon contenant un liquide transparent situé à coté d’une ordonnance."
Formidable, chui dans la 4eme dimension : une salle carrelée qui semble être reste verticale ; un flacon et son ordonnance qui m'attendent bien sagement sur le bureau, et puis un putin d'éclairage, parce qu'une description comme ça avec un éclairage d'iphone... Il a une batterie nucléaire aussi, l'iphone ? Nan paske...)

Boire le liquide Eek ! !? (merde chui dans un DF LOL )

Des cadenas sur des mallettes de secours maintenant... J'ai trouvé la morphine mefiant !

Un éclat de verre pour lire une ordonnance ? oO (énorme ce sketch Lool )

Bon j'me casse, ça me gonfle...

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

Et la loco dans tout ça ? Elle crame... (-_-) Et merde...

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

Bouffe ? Ah, enfin un décor de fin du monde...

S'allonger ou bouffer, bien sûr... Y'a pas de film à mater, j'vois pas l'intérêt !

Hey les gars, j'ai loot un putin de gant de cuisine ! (^^)/ (si c le truc épais pour le four, ça pourra m'aider à cramer moins vite dans la loco...)

J'vais aussi miner les bouts de verre maintenant que j'ai une protection (huhuhu)

Pourquoi prendrais-je un bout de verre ? Ah mais oui, bien sûr ! Ca m'aidera si je trouve une ordonnance, con que je suis ! (mais dans une autre vie, hein, parce que comme la loco crame, que tout le monde est inconscient, et que ma future petite copine m'attends étalée dans les chiottes... Ben DMC koi) <- c'est vachement glamour lol

Bon, on se casse (si on me demande si j'ai un sandwich pour éteindre l'incendie, je hurle !)

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

Bon, comptons les morts... (c'est bizarre, ça m'avait pas traumatisé tant que ça tous ces cadavres pendant ma visite éclair...)

Ahh voila du bon loot ! Et le thème de l'AVH : une canne de vieux mourut en héritage, tu parles d'une dot, toi lol

Rhhaaalala pk chui pas venu plus tôt ici, moi ! (><)

Nan, pas la mallette, on me l'a déjà faite celle-là (de toute façon, j'ai pas pris de sandwich lol)

Ah ça y est, ma batterie commence à flancher. Ah ben le défibrillateur aussi, il a flanché Sad . Je vois que l'auteur laisse libre cours à son sadisme Mrgreen

S'en fout de la quantité de flotte dans l'extincteur (et c'est pas de la flotte je crois) ; et pis dans les TGV, ben les extincteurs sont vérifiés régulièrement, donc la remarque sur le fonctionnalité toussa, c'pas top.

Wesh, Gants, extincteur. On va se refaire Backdraft huhuhu

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

J'vais ramener la canne à ma cane lol

heuh... J'ai une béquille pour ma mie, chef ? Bite rien moi...

Bon on se casse (en amoureux)

Aaah ok; c'est là. Bon anniversaire chérie ! (une béquille et un sandwich, chui gentil hein ^^)


"Vous ne pouvez dissimuler votre admiration pour son courage et sa volonté. De votre côté, vous ignorez si vous auriez fait preuve d’une telle force de caractère." C'est clair, avec un type qui pense à bouffer et ronquer au milieu des cadavres... lol


Ow fuck my darling, no key, no hope !
VF : Bouge pas, je reviens, faut que j'aille me faire griller les côtelettes !

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??" (ah ben, si pour une fois, c'est bon ça)

Y'a pas de fumée sans feu, mais là c'est le contraire apparemment. J'ai encore fait choux blanc...

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

heuh... chui bloqué, là...
*relis the rules of the game*
hum... Aller fouiller un lieu, c'est une action ? Confus
Si c'est oui : freeze.
Si c'est non : c'pas clair ton affaire.

Je tente le non pask'on se marre bien ici (syndrôme T3 lol)
(si jamais la clé est dans le sandwich... je hurle très fort)

Bon... Qu'est-ce que j'ai pas fait ?

La mallette du cadavre ? Lockée, standard... Un défibrillateur pour ouvrir une mallette ? Pas mal ! J'sais pas si l'aurait tentée celle-la LOL

Bon j'me casse

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

Bon ben sandwich (bon, d'un autre côté, j'ai bien bourlingué jusqu'ici, donc une pitite pause, y'a pas scandale)

Basique ? J'aurais dit dégueulasse, mais bon, c'est de la fiction hein lol (et c'est moins pire que d'utiliser superphenix comme étagère à nuke)

V20 (tiens, j'l'avais oublié ce truc... Ça sert à quoi déjà ? lol)

Faut que je digère, moi… dodo.

Wouahou V21 : chui encore en meilleur disposition qu'en début d'aventure. Vivement le prochain carnage lol

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

Allez, je m'en jette un derrière la cravate pour faire descendre le sandwich.

J'ai un de ces coup de barre moi... *baille* V20

Un pansement et ça repart V21

hein ? Comment ça "je quitte Hélène ??"

Mais non, je la quitte pas, je la rejoins.

Bon, ben attendons...

Il est balèze, mon iphone...

"à jouer aux cartes grâce à un jeu trouvé dans le sac de Franck." Eek ! Eek !
Putin c monstrueux... On a fouillé son sac alors ?

V20

Repos dans la salle de soin ?? Quelle salle de soin ? (je n'ai ronqué que dans le resto, moi ; vraiment pas stressante, c't'aventure lol)

Bon, on se RE-casse... Et Oui, on l'a cette putin de béquille ! Et NOOON je peux plus rien approfondir (à part la belle Hélène loul) à cause de ta règle d'exclusion ! Grr

*check le paragraphe 15 où on fouille le sac plutôt que d'aider le copain mourant*
Eh oui, bonne pioche : on loot une lampe (m'en fout l'iphone est moins encombrant) et ce putin de couteau suisse (><)

Bon, on est plus à ça près, hein... Rolleyes

End Game (-_-)



Bilan :
- Méga Gros problème d'immersion en ce qui me concerne, parce qu'il y a trop de choses décalées par rapport à la situation proposée et dans les descriptions. Ça tient plus de la parodie, limite.
- Style moyen, des fautes bizarres, des dialogues pas très "dialogues" justement.
- Pour l'aspect jeu, ça reste Porte-Tresor (sans monstres), avec pas mal de choix "débile" à la DF (boire la fiole, je vois pas, sérieux). Cet aspect jeu ne colle absolument pas à l'ambiance qui est trop rarement bien rendue. Et une capacité-poubelle qui sert à tout (dans l'usage) et à rien (dans la variance de la valeur). Et puis la non gestion du blocage à cause de la règle des actions uniques : préciser aussi si se déplacer dans un lieu est une action, car si c'est le cas (comme me le ferait penser la gestion du 2ème passage à la loco), ça plante encore plus vite l'AVH si on fait pas les actions dans l'ordre que tu as établi arbitrairement et sans logique (qu'est-ce qui m'empêche de voir le copain, puis de fouiller son sac après ? Moi j'ai la réponse : toi Evil ).

Bref, c'est du gâchis parce que quelque part, le côté survie dans le train avec l'intro soudaine, c'était sympa. Après ça se fourvoie dans la facilite des choix "qui devrait exciter le joueur" (les 2 mallettes lockées) ou totalement incongrus (dormir, boire une fiole au contenu inconnu, essayer d'ouvrir la mallette d'un passager avec un défibrillateur…), alors que l'ambiance s'y prête pas du tout. Et je passe difficilement sur l'éthique douteuse du tout premier choix ET le fait qu'à un moment on joue aux cartes tranquillou APRES avoir (re)fouillé (selon la moralité du lecteur) ce putin de sac à dos, alors qu'on m'en empêche parce que je suis humain et que je m'intéresse plus à sauver mon meilleur pote que de le piller sans vergogne).

J'ai quand même passé un bon moment, car comme je ne suis jamais rentré dans l'histoire, j'ai bien déliré sur les situations proposées (syndrôme T3).

Show ContentSpoiler:
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#14
Mais c'était une avh parodique, vous ne l'avez pas remarqué?  Mrgreen

Bon plus sérieusement, il semblerait que l'avh est véritablement ratée (je l'imaginais sans prétention mais je crois que je l'ai surestimée).

C'est désormais sans importance, ce qui m'inquiète, ce sont les critiques qui se répètent dans toutes mes avh, il n'y a pas eu d'amélioration.
-style exécrable
-une difficulté s'immerger dans l'histoire
-une manque flagrant de réalisme et de cohérence

Je vais donc devoir réfléchir sur ma participation au projet collectif (on n'a pas besoin d'un boulet) et sur ma présence sur le forum.


Indisponible jusqu'à mi-aout, il me sera impossible de feedbacker et de voter.

Bonne continuation pour les autres.
Répondre
#15
Les deux dernières critiques t'ont abattu Titipolo ! Relis les premières, elles étaient plus positives. Ton style n'est pas exécrable, personne ne l'a dit. Ce sont les dialogues apparemment qui posent problème. Dans un univers medfan c'est moins difficile. Si écrire des avh te plaît : continue ! On continuera à les lire. Ta présence est importante sur le forum Copin . Tu es d'ailleurs un critique très pointilleux, qu'on lit avec attention.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)