Proposition d'article - Loup Solitaire
#1
J'ai une proposition d'article mais je veux d'abord avoir des avis de spécialistes de la saga Loup Solitaire. Comme je ne connais de l'univers du Magnamund que les 12 premiers tomes de la saga LS, il y a peut-être des éléments qui fournissent une explication au massacre des Seigneurs Kaï.
Et puis il faudrait que je puisse poster des articles!

Voici le texte:

L'élite du Sommerlund, c'est une bande de rats Kaï!

Vous voudriez bien écrire des AVH mais vous faites un complexe d'infériorité vis à vis des auteurs professionnels? Cet article va vous montrer que ce sentiment n'est absolument pas justifié: dans une série pourtant des plus renommée, à savoir la saga Loup Solitaire, il y a largement de quoi faire la fine bouche et ceci dès l'introduction du premier tome...

Rappel du contexte.
Le Sommerlund est une contrée protégée par une élite de combattants, les seigneurs Kaï. Ces derniers s'entrainent à la maîtrises des fameuses disciplines Kaï dans le secret de leur monastère, niché au coeur d'une dense forêt. Situé à mi-chemin entre la capitale Holmgard et Toran le siège de la guilde des magiciens, il n'est pas très loin des Monts Durncrag à l'ouest, derrière lesquels se trouve un encombrant voisin. En effet, le pays frontalier n'est autre que le royaume des ténèbres!
Un beau jour, enfin plutôt un funeste jour si on se place du côté du Sommerlund, une attaque massive est orchestrée par l'armée des ténèbres contre le monastère, et c'est un succès sans précédent pour les troupes maléfiques puisque tout le monde se fait tuer! Enfin pour être honnête ce n'est pas tout à fait le cas car il y a tout de même une personne qui a réussi à échapper au massacre, et cette personne c'est VOUS, Loup Silencieux. Etant parti en forêt pour une corvée de bois (juste punition pour votre inattention en classe!) vous êtes revenu pour constater, impuissant, l'ampleur des dégâts: le monastère n'était plus qu'une ruine fumante et tous vos compagnons morts...
Et c'est alors que débutent les palpitantes péripéties de Loup Silencieux, désormais Loup Solitaire puisqu'il est l'ultime représentant de la confrérie Kaï. La première chose à faire est de devancer l'armée ennemie et gagner Holmgard pour prévenir le Roi...

Maintenant que le décor est planté, plusieurs constatations s'imposent:

-Il n'existe qu'un seul monastère!
Donc soit celui-ci est une véritable petite cité qui s'étend sur des hectares et des hectares au coeur de la forêt, soit les Kaï ne sont pas tellement nombreux. Il paraîtrait plus logique d'avoir un monastère principal et des monastères secondaires répartis un peu partout aux frontières, afin de défendre de manière optimale le territoire (à l'exemple de ce que font les voisins orientaux du royaume de Durenor avec les Chevaliers de la Montagne Blanche et leurs postes de guet). Mais bon, peut-être que la trésorerie des Kaï ne leur permet pas d'entretenir plusieurs bâtiments?

-Vous êtes l'unique rescapé!
Tout le monde est mort, donc mis à part vous il n'y avait pas un seul Kaï à l'extérieur des murs. Il est vrai que l'attaque a eu lieu un jour de festivités importantes, et on peut donc comprendre que beaucoup de Kaï soient présents. Mais qu'il n'y ait pas le moindre seigneur Kaï en train de patrouiller, ou en mission d'infiltration, ou diplomatique, ou de conseil auprès du roi... c'est difficile à admettre. Une grande incongruité est donc bien que tous les Kaï à part vous (et encore vous n'êtes pas très loin!) puissent être regroupés au même endroit.

-L'attaque surprise est vraiment... surprenante!
Car comment admettre qu'aucun éclaireur n'ait pu faire son boulot? Peut-être qu'il ont tous quitté leur poste pour venir dans le monastère participer aux festivités et laisser sans surveillance leurs secteurs respectifs, auquel cas les Kaï font preuve d'une incroyable stupidité stratégique. Ou alors les éclaireurs se sont tous faits repérer avant d'avoir pu donner l'alerte, auquel cas, au lieu d'un corps d'élite, on a une belle équipe de bras cassés! Mais surtout il y a la discipline Kaï du Sixième Sens, qui alerte ceux qui la maîtrisent des dangers imminents. Il est donc inconcevable que ces seigneurs Kaï doté du Sixième Sens n'aient pas eu vent de l'attaque avant qu'elle ne survienne, même un court instant auparavant. Temps nécessaire pour se préparer au combat et surtout envoyer des messagers prévenir le Roi de l'invasion. C'est vraiment une grosse incohérence, sans doute la plus grosse de toutes!

-La défaite éclair n'est pas facile à digérer!
Les Kaï constituent des troupes d'élite, c'est un fait qui ne souffre d'aucune discussion. Alors comment expliquer qu'ils se font massacrer en deux ou trois coups de cueiller à pot? Ces gens-là devaient pourtant savoir faire preuve de stratégie et de sens aigü du devoir, et on peut imaginer que certains n'auraient pas hésité à se mettre en avant pour couvrir le repli des autres en vue de l'élaboration d'une contre-offensive. Mais non, tout ce petit monde se laisse trucider. Ca leur apprendra à vouloir mettre tous leurs oeufs dans le même monastère! Et même en admettant que ce soit la débandade complète, comment ne pas concevoir que certains aient pu se cacher et fuir, surtout les seigneurs Kaï maitrisant la discipline du Camouflage? Etrange. Il y avait peut-être des traitres parmi les Kaï et en face des hordes d'ennemi, mais cela ne peut expliquer l'ampleur du massacre.

-Il faut prévenir le Roi...
On peut rencontrer en chemin des troupes de soldats lambda qui, même s'ils sont en grande difficulté, résistent visiblement mieux que les Kaï en pleine bataille (d'ailleurs la capitale pourra résister pendant 40 jours). Mais comment imaginer que les troupes puissent vraiment résister aussi longtemps alors que l'élite s'est fait massacrer en quelques heures seulement, sans parler de leur motivation car elles devraient avoir le moral dans les chaussettes?

Voilà, n'en jetons plus, je pense que cette liste suffit à vous convaincre qu'il ne faut surtout pas avoir peur des incohérences ou des approximations dans vos AVH. Ce qui compte, c'est uniquement que le récit soit épique et prenant - et c'est tout à fait le cas du diptyque constitué par les deux premiers tomes de la série Loup Solitaire, je peux vous le garantir! On ne vous tiendra jamais rigueur du reste, alors n'hésitez plus à vous lancer dans l'écriture d'AVH!

Et si jamais on venait vous reprocher un quelconque manque de "crédibilité", vous pourrez toujours renvoyer les grincheux consulter le présent article  Wink
Répondre
#2
Autant j'applaudis des deux mains l'idée de proposer de nouveaux articles pour Littéraction (surtout que je n'ai pas le temps en cette année un peu bizarre pour moi), autant je suis plus réservé sur le sujet.

Pas que je contredise le fait que l'introduction de Loup Solitaire soit peu crédible. Bien au contraire, je te rejoins sur le fait que l'invasion et sa résolution tiennent du diabolicus ex machina pur et simple.

Toutefois, je pense aussi que les lecteurs ont grandi et ne sont justement plus prêts à avaler de telles couleuvres. Si Loup Solitaire a droit à son laisser-passer en raison de son âge et de la nostalgie, une série moderne usant de ficelles similaires serait sans doute bien plus durement critiquée.

Mais en même temps, comme au cinéma, le propre d'un bon livre, c'est de nous attraper suffisamment dans son histoire pour notre esprit passe sans s'arrêter sur ses petites incohérences. La suspension consentie d'incrédulité est d'ailleurs une part importante de la fiction.

Donc... Au final, je n'en sais rien et je laisse à d'autres le soin de donner leur avis.
Répondre
#3
J'ai fractionné le sujet pour en faire un nouveau.

Perso, je trouve un peu dommage que l'article soit plus 'tir aux pigeons' sur les incohérences que sur la série elle-même. Si tu veux taper les incohérences, fait le en général, par type et avec des exemples pris dans tous les LDVELH, c'est mieux et ça collera avec ta conclusion. En ne ciblant que LS pour ce thème, tu fais passer un autre message plus négatif sur la série. Le thème des incohérences, pourquoi pas, mais arrose tout le monde ^^
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#4
lol, vu comme ça c'est vrai que les Kaï passent pour des neuneus ! A l'époque avec un regard d'enfant c'est le genre de détail qui passe sans problème.
Répondre
#5
(28/09/2015, 20:48)tholdur a écrit : Il est donc inconcevable que ces seigneurs Kaï doté du Sixième Sens n'aient pas eu vent de l'attaque avant qu'elle ne survienne, même un court instant auparavant. Temps nécessaire pour se préparer au combat et surtout envoyer des messagers prévenir le Roi de l'invasion. C'est vraiment une grosse incohérence, sans doute la plus grosse de toutes!
M'enfin, c’était la mega-teuf tu te souviens pas ? Ils étaient tous bourrés comme une cantine, ronds comme des queues de pelle, déchirés comme des draps de pauvres, fonssdés, défaits (c'est le cas de le dire lol), etc... ! Bref, pour moi c'est cohérent Mrgreen
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#6
Piocher des exemples ailleurs me semble une bonne idée. Je vais voir ce que je peux trouver.

Si vous avez déjà des exemples précis en tête à me proposer pour que je développe je suis preneur...
Répondre
#7
@Caïthness
Même si c'était vrai ça ne fait que déplacer le problème.

Tholdur trouve que c'est incohérent avec la compétence au combat des maîtres Kaï qu'ils soient tous tués en une seule attaque alors que les soldats normaux sont capables de résister un minimum.

On résout cette incohérence en considérant que la fête les met dans un tel état de distraction et d'ivresse que leur compétence au combat devient nulle. OK.

Admettons que quelqu'un puisse être tellement bourré et tellement pris dans son amusement que ça annihile son entraînement, sa faculté à sentir le danger, à manier une arme, à se guérir, à user de pouvoirs psychiques...

Reste que, quand tu sais que tu vas être tellement beurré que tu seras complètement impotent et inutile, alors que tu es un poste militaire à la frontière avec l'ennemi, tu prends tes précautions!
Tu gardes quelques personnes en réserve qui ne participent pas aux festivités et assurent leur service!
Si on peut se permettre d'envoyer un jeune faire une corvée de bois pendant que les autres font la fête, on peut se permettre de garder quelques vétérans en sentinelles et éclaireurs. Sinon c'est de l'inconscience, de l'abandon de poste pour les soldats, pour les gradés un grave manquement à leur devoir de faire respecter la discipline, ou une imprudence grave mettant en danger les intérêts fondamentaux de la nation - voire de la haute trahison.

En fait ce petit exposé de tholdur tend à me faire me demander si la réputation d'élite combattante des maîtres Kaï ne serait pas en fait de la propagande du Sommerlund?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#8
Rolleyes 
(29/09/2015, 12:18)Lyzi Shadow a écrit : On résout cette incohérence en considérant que la fête les met dans un tel état de distraction et d'ivresse que leur compétence au combat devient nulle. OK.
humhum, tu as perdu ton humour jeune homme ? Rolleyes Ma remarque sur la fête était totalement humoristique LOL

Ma véritable remarque était la première, celle qui concernait le véritable fond de l'article (les incohérences dans les LDVELH)
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#9
J'applaudis des deux mains tholdur ! Big Grin  [ incidemment il faudrait rajouter des smileys, la liste actuelle est pauvre ]

Il importe de faire voir que bon nombre de LDVH devenus mythiques ne le sont devenus que parce qu'ils tombaient dans un grand vide - que de nos jours on peut faire largement aussi bien. C'est ainsi qu'on fera renaître les LDVH !

Quant aux exemples, j'en prendrais volontiers dans une autre série devenue mythique ( et selon moi bien à tort ), Sorcellerie
- Le royaume d'Analand nous envoie en mission avec 20 po et sans le moindre accessoire magique, et alors que certains composants sont du sable et des cailloux l'idée ne nous vient pas avant le 3° tome, sauf erreur, d'en ramasser…
- Il faut traverser à Kharé PARCE QUE, ailleurs c'est INTERDIT
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#10
Pour sorcellerie, la plus grosse incohérence en terme de jeu pur, c'est le fait d'affirmer dans les premiers tomes qu'une formule est inutilisable sous prétexte qu'on ne peut pas avoir l’ingrédient idoine alors que... si (mode DeLorean DMC-12 Mrgreen)
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#11
Concernant la faiblesse des guerriers kaï, il faut prendre en compte le fait qu'au maximum, il y avait quelques maîtres kaï, c'est à dire des gars avec les dix disciplines de base, sans arme magique genre glaive de Sommer, donc des guerriers tournant au maximum à Habileté 20 et une moyenne tournant plutôt à 15-16. Donc pas vraiment meilleurs au combat que des soldats du royaume lambdas, ce sont leurs capacités kaï qui font la différence (et encore, s'ils ont la maîtrise d'une arme et la puissance psy pour avoir +4 en Habileté (ou +2 face aux gourgazs) et le bouclier psy face aux vordaks).
Si l'on considère qu'ils n'ont pas une table de Hasard cheatées en faveur du Héros comme  Loup Solitaire, on peut concevoir qu'ils soient vaincus aisément par une attaque surprise d'une centaine de kraans portant leur lot de gloks, gourgazs, drakkarims et vordaks et appuyés à terre par des loups maudits.
Répondre
#12
Pour le manque d'équipement dans Sorcellerie! on peut toujours arguer qu'il est possible de jouer un guerrier et donc aucune raison de s'encombrer d'attirail magique. Mais c'est vrai que pouvoir faire les boutiques avant le départ aurait été bien plus réaliste. Après on peut quand même commencer à s'équiper dès le premier village traversé donc c'est un moindre mal...
Pour le passage à Kharé disons que c'est sans doute celui qui vient en tête le plus naturellement si on a l'intention de franchir le fleuve facilement.

Ce sont là pour moi des "oublis" plus ou moins fâcheux (pas de boutique, pas de chemin alternatif), mais pas des incohérences à proprement parler. Une incohérence c'est dans mon idée quelque chose qui n'est pas oublié, bien au contraire, et qui fait vraiment tâche...

Pour la formule ZED mal employée on peut toujours estimer que le retour dans le passé nous coûte notre équipement glané jusque-là, de toute manière personne n'est assez fou pour recommencer avant la fin du tome 3, si?

-

Pour la différence "minime" entre un Kaï et un soldat standard ok, je trouve que c'est cohérent. Je supprimerai donc le dernier paragraphe (même si c'est un coup redoutable porté au prestige de l'ordre Kaï que de simples troufions puissent presque rivaliser^^)
Par contre cela ne règle pas la question de la "panne momentanée" de la discipline du Sixième sens...
Edit: en fait tous ceux qui maîtrisaient cette discipline étaient déjà ronds comme des queues de pelle, au temps pour moi! Smile


Pour la victoire facile à cause d'une attaque massive (sans parler de l'absence d'alerte du 6e sens), cela met en exergue le non-sens stratégique de placer le monastère à portée de tir ennemi. Pour une défense plus efficace il aurait fallu le rapproche d'Holmgard voire même l'implanter dans ses murs, à disposition du Roi en cas de besoin.
Répondre
#13
(29/09/2015, 17:35)ashimbabbar a écrit : - Il faut traverser à Kharé PARCE QUE, ailleurs c'est INTERDIT

Je dirais que le plus tordu dans ce domaine ça reste quand même le lac Ilklala, surtout quand on voit le reste du trajet qu'on fait dans le même tome Big Grin
La violence n'est pas la bonne réponse !
La violence est la question. La bonne réponse est "oui".
Répondre
#14
@ Caïthness: je n'ai rien compris Gne , mais ça a l'air intéressant  Big Grin

@ Fitz et Tholdur: LS commence l'aventure à 15 ans, j'ose espérer que ses maîtres lui sont supérieurs en escrime; je verrais un MaÎtre Kaï avec HAB 20-22 + boni de disciplines et la table de combat cheatée spécial Kaï

@ Tholdur: Kharé n'est pas un point de passage logique, c'est un coupe-gorge, et en plus il faut trouver la formule magique pour passer dans les Terres des Fin Fonds ! Ça serait dix fois moins risqué de franchir le fleuve Jabaji à la nage.
Puisque c'est une mission royale et que Jackson nous donne un sac à dos de contenance infinie, on aurait dû nous filer la collection complète des objets de sort en plus de nos provisions ( si nous jouons Sorcier ).
Autre défaut: les formules magiques sont utilisables quand ça plaît à Jackson et pas ailleurs. LE exemple, c'est JIG qui sauf erreur de ma part sert deux (2) fois dans le 1° volume et zéro (0) dans tous les autres.

@ Akka: là, tu me bats, je connais surtout les deux premiers volumes Redface
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#15
Caïthness faisait sans foute référence à la formule ZED, qui permet (si on s'en sert mal) à la fin ou presque du 4e tome de revenir en arrière, éventuellement au 1er paragraphe du tome 1. Dans ce cas on devrait conserver notre équipement, et pouvoir se servir d'objets acquis pour les formules. Or le live ne le prévoit pas, disant simplement qu'on n'a pas l'objet.

La DeLorean c'est la célèbre voiture de Doc Brown dans Retour vers le Futur.

Pour les formules magiques je suis assez d'accord. Après c'est aussi un moyen de diversifier les sorts. Le système n'est certes pas parfait mais c'est un système de jeu. Là encore pas une incohérence pour moi car le système parfait n'existe pas.
Pour la traversée à la nage cela comporte de sacrés risques quand même (noyade, attaque, obligé de perdre son équipement, prendre froid!), et qui nous dit que l'homme d'Analand sait nager? La traversée de Kharé c'est la main "invisible" de l'auteur qui pousse le lecteur dans la direction souhaitée. Il ferme des portes, mais ne remet pas en cause la cohérence. Car traverser Kharé n'est pas un choix illogique même si risqué. Et puis des éléments du tome 1 tendent à légitimer cette voie (on a la clé pour entrer, et on peut avoir des rendez-vous).

Le coup de la formule d'ouverture je dirais que c'est plus capillotracté qu'incohérent. Mais c'est vrai que c'est assez incongru. C'est comme le questionnaire dément de la fin de la crypte du sorcier. Mais là aussi on touche à la frontière du système de jeu. Dans l'exemple de LS c'est une situation qui n'a rien à voir avec le système de jeu.

Ilklala on va dire que faire le tour prendrait trop de temps. Comme on fait la course avec les messagers de l'archimage ça peut passer même si ce n'est pas entièrement satisfaisant. Là aussi c'est la main "invisible" de l'auteur qui nous pousse dans une direction donnée.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)