[Concours] AVH "Créature de Titan" pour Scriptarium
#46
Dans ce cas celle de l´elfe doit être retirée. Enfin il me semble que c´est celle qui participe?? Je crois qu´elle a été proposée avant le lancement du concours. Mais je peux me tromper...
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#47
Sinon pour l´avancement j´en suis à 28 sections. Toujours dans les clous à un peu moins d´un mois de l´échéance. Au pire je suis bientôt dans la fourchette basse des 30 sections donc je confirme que je proposerai bien une mini avh. Il y a assez de matière désormais.
Des nouvelles des autres créatures? La "bête sanguinaire (bête du bassin du LdlM)" ça donne envie!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#48
euh, j'avais posé la question avant de participer et à l'époque on m'avait dit qu'il n'était pas incompatible que l'AVH ait été déjà publiée...
#49
(06/07/2015, 14:47)Mastadaddy a écrit : Hé non ^^
Sinon, on perd un peu l'exclusivité.

Cela dit, pas de problème pour les y mettre pour ceux qui ne seraient malheureusement pas retenus, ou après parution, pourquoi pas.

Smile

Euh... Qu'apporte cette exclusivité à Scriptarium exactement ? Si ce n'est de contredire explicitement la dernière ligne du message de présentation :
Citation :Nous ne sommes pas du tout opposés à des AVH déjà existantes et n'avons aucune raison de les refuser, bien entendu, à condition qu'elles collent au thème. Cela dit, le côté inédit pourrait faire partie des critères de sélection, puisque l'AVH participera à l'attractivité du bestiaire, mais ne sera pas éliminatoire.

Je m'explique. Veuillez m'excuser si je m'emporte, mais cette thématique est un des boutons à appuyer pour faire entrer dans une rage de berserker, car elle titille à la fois mes idéaux libristes à base de Create Commons et mon esprit scientifique qui attend que des choix décisionnels doivent être basées sur des preuves et non des préjugés ou des habitudes.

En effet, en général, ce genre de remarque cache le raisonnement suivant : « Les gens n'achètent que ce qu'ils ne peuvent trouver gratuitement sur le net. Donc une avh inédite est un argument de vente. »

Sauf qu'en pratique... Personne ne me l'a jamais prouvé. Bien au contraire.

Par exemple, un éditeur de BD (le patron des Rêveurs s'il faut vraiment citer mes sources) m'a un jour expliqué que sa meilleure vente (Microcosme), et de très loin, était une BD dont ils avaient mis absolument toutes les planches sur Facebook, en accès libre et gratuit, dans une opération de communication bien amenée (un strip par jour pendant plusieurs mois). Cela n'a pas empêché les gens d'acheter en masse, y compris ceux qui avaient déjà tout lu en ligne.

Certes, dans ce cas précis, on parle d'un auteur connu dont le nom attire le curieux. Mais, des exemples similaires, on en trouve plein dans le monde des blogs BD, où les gens achètent ce qu'ils peuvent avoir en ligne sans débourser un sou, pour plein de raisons : soutenir l'auteur, posséder un objet physique, pouvoir le montrer, le prêter, l'offrir...

Diantre, moi-même, il m'arrive d'acheter des livres, sur papier, que je pourrais pirater sans mal sur le net, juste parce que c'est plus confortable pour les parcourir dans le métro.

Dans le cas qui nous intéresse ici, c'est encore plus aberrant. Personne ne va acheter le Bestiaire juste pour une mini-avh exclusive. Du moins, personne qui ne l'aurait déjà acheté pour une autre raison. Au contraire, l'effet inverse, que l'avh en ligne (et tout ce concours de façon générale) apporte un peu de pub supplémentaire et donc de ventes, ça, cela me paraît possible.

Pour résumer cette diatribe un peu trop emportée en un seul mot : pourquoi ?
#50
Bon j'en suis à 45 sections. Plus que quelques paragraphes de "conclusion" et je pourrai passer à la relecture (bien que je relise déjà sans arrêt!).
Toujours pas de nouvelles des autres aventures (Jin...), voire de surprises de dernière minute? (Comme pour le mini Yaz je pense ici à Outremer, et à cette date il a plus que largement le temps pour écrire quelque chose^^)
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#51
Je réponds à Skarn sur "l'excusivité" :
Je veux bien croire que l'apport en termes d'attractivité d'une exclusivité ne soit pas prouvé... mais le contraire non plus ! En tout cas, ce n'est pas un exemple cité, et un cas bien particulier (grosse com progressive et facilitée par le format BD) qui suffira à prouver qu'il faut tout balancer librement sur le web et que tout le monde achètera quand même, et même bien davantage, si je suis le raisonnement.
Et des exemples peuvent être probablement sortis en pagaille, et pour les 2 cas de figure. Je suis moi-même partagé et pense que les 2 cas peuvent être vrais, mais que ça dépend fortement de l'objet et du contexte.

En tout cas, je remarque que toutes les AVH jusque là présentes sur le web qui sont publiées en dur sont "mystérieusement" retirées de la consultation par leurs auteurs.
Tous dans l'erreur, donc ?

Maintenant, il faut relativiser l'importance de la question, en sortant des grands principes philosophiques, pour les cas particulier de l'appel à textes de Scriptarium :
- Nous vendons peu, nous sommes dans une niche (ouaf), bref le nombre de personnes intéressées sera de toute façon limité.
- Nous n'avons pas les moyens de faire une méga-com suivie, ni l'envie de surinvestir le sujet des mini-AVH du bestiaire. C'est juste une très chouette idée (qui, je le rappelle au passage, n'est issue que d'un refus de "greffe" avec le mini-Yaz 2015) mais les mini-AVH ne seront qu'une partie des "bonus" VF d'Out of the Pit (même si je peux déjà vous annoncer qu'il y a du bien bon dans ce que nous avons commencé à recevoir !), elles n'ont pas vocation à devenir le centre de notre "action commerciale".
- En plus, nous avons la prétention de penser que les mini-AVH soumises à notre jury ont vocation à s'améliorer après nos relectures, donc autant attendre les versions finales, non ?
- Nous n'avons pas fermé la porte à l'idée de publier une mini-AVH déjà publiée sur le web certes, mais en indiquant que ça pourrait faire partie des critères pénalisants. Pas rédhibitoires, mais pénalisants. Dire "allez-y, publiez sur le web avant publi papier" aurait pu être le prolongement logique de ça, mais un peu étrange quand même.
Maintenant, nous n'interdisons rien, si vraiment l'un des auteurs ne peut plus tenir en place et souhaite mettre en ligne ce qu'il nous a soumis, qu'il le fasse, Titan ne s'arrêtera pas de tourner (et son texte pourra être retenu quand même, s'il est génial).
#52
De mon côté, je vois les jours défiler et le travail qui me reste à fournir...Ça va être dur ! Le défi que je me suis imposé est peut être trop conséquent pour pouvoir tenir les délais. Mais je vais essayer.
Mon AVH est construite sur une opposition entre deux joueurs. L'un incarne une sauterelle (sauteuse) des marais, l'autre un chasseur expérimenté en pleine quête sur l'ile de feu.
#53
Déjà, merci beaucoup d'avoir pris le temps de répondre. Beaucoup d'éditeurs, pro ou pas, se ferment totalement dès qu'on aborde un sujet de ce genre, se retranchant dans leur tour d'ivoire de préjugés sans chercher à donner d'explications rationnelles.

(19/07/2015, 09:23)Yaztromo a écrit : Je veux bien croire que l'apport en termes d'attractivité d'une exclusivité ne soit pas prouvé... mais le contraire non plus !

Formulé ainsi, cet argument est presque une probation diabolica, mais je ne vais pas faire de mauvaise esprit à ce sujet, surtout que je suis assez d'accord avec la suite de la phrase (tout dépend de l'objet et du contexte).

(19/07/2015, 09:23)Yaztromo a écrit : En tout cas, je remarque que toutes les AVH jusque là présentes sur le web qui sont publiées en dur sont "mystérieusement" retirées de la consultation par leurs auteurs.
Tous dans l'erreur, donc ?

Bien que cela ne s'applique pas au cas actuel associatif, pour la petite histoire, l'intégralité des projets où l'éditeur a demandé le retrait de l'avh du site ont échoué, et les auteurs se retrouvent maintenant coincés avec des contrats qui les empêchent de les remettre en ligne, ou même de les publier autrement, pour les X prochaines années sans qu'elles soient disponibles ailleurs.

Bref, une perte sèche pour tout le monde, qui a coûté à la communauté nombre d'œuvres de qualité, et, surtout, à leurs créateurs le fruit de leur sueur et de leurs larmes.

(19/07/2015, 09:23)Yaztromo a écrit : En plus, nous avons la prétention de penser que les mini-AVH soumises à notre jury ont vocation à s'améliorer après nos relectures, donc autant attendre les versions finales, non ?

Si je conçois bien qu'il y a une vraie amélioration à gagner d'une relecture poussée imposée par l'édition « en dur » (sans retouche possible après coup), on entre dans un débat fort ancien (il me semble en tout cas que Montesquieu y avait déjà participé) sur à partir de quel moment une œuvre peut être rendue disponible au grand public. Faut-il que tout un chacun puisse y accéder, s'il le désire (point primordial selon moi), dès qu'elle est complète, ou doit-elle n'être sortie de l'ombre qu'une fois parfaitement polie ?

Questions très intéressantes, qui se posent d'ailleurs beaucoup dans le domaine du jeu vidéo avec l'early access et les versions beta accessibles en exclusivité aux mécènes, avec des exemples dans les deux sens encore une fois. Certains jeux ont gagné énormément à ouvrir leur phase de test (Minecraft) tandis que d'autres ont fait fuir le public à montrer une première version trop buggué, pour ne jamais le retrouver (énormément de MMORPG).

Les deux opinions se tiennent, entrelacées dans un éternel débat philosophique qui ne sera effectivement pas résolu ici.
#54
Hello, désolé de ne débarquer que maintenant, j'étais sûr d'avoir une notification à chaque réponse sur ce fil, ce qui n'est vraisemblablement pas le cas. Donc je passais pour dire que la deadline approche et me voilà dans un débat fort passionnant !

Alors Yaz a déjà tout dit, mais je voulais y aller de mon petit argumentaire, qui "botte en touche" Big Grin (un jour, je me suis fait traiter de démago... et pourtant, je défend mes convictions bec et ongles et griffes et serres et tentacules).

Notre idée première (celle de VIK, en fait) était de proposer l'union de deux mondes, pas si éloignés, mais pourtant bien distincts : le JDR et les LDVELH (et même la littérature, comme en témoigne la nouvelle que nous avons publiée récemment).

En aucun cas, nous ne souhaitons brider les auteurs, que ce soit pour leur concept (comme l'atteste celui de Gwalchmei avec son duel), de leur inspiration (sauf qu'il faut quand même qu'on colle au concept, évidemment), ou de leurs préférences de publication (d'où la précision de l'annonce que tu soulignes fort justement).

En revanche, nous aimons proposer à nos lecteurs des petites exclusivités. C'est même ce qui fait la force de notre proposition de gamme par rapport à la VO notamment. Ce n'est pas une démarche commerciale (nous sommes presque tous bénévoles et c'est une association à but non lucratif), mais il faut voir cela comme une sorte de petite fierté d'éditeur associatif (ça n'est pas exactement ce que je veux dire, mais c'est l'idée).

Le but n'est pas d'interdire à l'auteur de faire ce qu'il veut de son histoire (on le précise de nombreuses fois), mais plus de garantir une certaine fraîcheur à notre supplément. En fait, ce qu'on cherche, ce n'est pas tellement l'effet "wahou, une mini-AVH, j'achète !", comme tu le dis, ça n'a aucun sens. Mais on cherche plutôt à éviter les avis du genre "punaise, ces gros cakes, ils communiquent à donf en disant que leur truc est augmenté et agrémenté de bonus, et l'AVH qui prend 30 pages, je l'ai déjà lue 3 fois.". C'est un peu extrême, mais c'est l'idée qui m'est venue lorsqu'on a débattu du fait de publier sur Littéraction avant parution. Mais, là encore, le but n'étant pas de s'approprier une oeuvre, ni de priver la communauté d'une belle lecture, on a aussi précisé qu'on n'était pas opposé à la mise en ligne de l'AVH après sortie du bestiaire. On essaie de trouver les meilleurs compromis, quoi. D'ailleurs, je pense qu'il y a même des chances d'intéresser une ou deux personnes à la gamme DF en partant de l'AVH.

Je partage totalement ton avis sur le fait que ce qui est disponible n'est pas forcément moins vendeur. Je suis un fervent lecteur sur tablette, et ce que je ne trouve pas dans un format confortable, je suis bien obligé de le pirater. En revanche, je suis un collectionneur de livres en dur sans vergogne et je ne conçois pas de lire un truc (sur tablette, donc) dont je n'ai pas un exemplaire physique en bibliothèque. Je défends aussi le concept de proposer une vente conjointe d'un bouquin et de sa version numérique, mais bon... C'est un autre débat.

Quant au fait de répondre aux sollicitations, positives ou négatives, on s'en fait une fierté (même si parfois on manque de réactivité, c'est surtout qu'on manque de temps libre). D'ailleurs, dans la majorité des cas, on fait partie de la communauté en question. Mais ça fait plaisir que cet effort soit remarqué Smile

En tout cas, merci pour ton avis !

(si ce message parait totalement décousu, c'est que c'est exactement le cas ! Je le rédige depuis le boulot et je n'aurai malheureusement pas le temps de me relire avant ce soir. Bouh, c'est mal !)

Et donc quand même, puisque j'étais là pour ça...

Vous le savez, notre concours d'Aventures dont VOUS êtes le Héros prend fin dans quelques jours : le 31 juillet prochain, pour être exact !

Il ne vous reste donc plus qu'une dizaine de journées caniculaires pour peaufiner vos relectures, affûter vos pièges, dresser vos créatures et nous envoyer vos oeuvres ! Nous avons déjà reçu une poignée de textes et la sélection s'annonce d'ores-et-déjà délicate pour nos cheveux Smile

Le lien vers le forum : http://forum.scriptarium.fr/viewtopic.php?f=71&t=1231

L'adresse d'envoi : appelatextes@scriptarium.fr
#55
Cette fois j´ai terminé. Smile
Il me reste la relecture qui entrainera sans doute quelques modifications mais bon ça faisait très longtemps que je n´avais pas écrit un "point final".
Je vais pouvoir terminer de lire sereinement les mini avh du mini yaz pas encore lues (celle d´yggdrasil et celle de zyx).
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#56
Plus qu´un jour avant la date limite!
Je me demande si on aura des candidatures surprises. J´en connais au moins une qui sera peut-être dans les temps, on verra bien si c´est le cas et si elle fait des émules...
Pour les "officiellement déclarées" j´espère que c´est ok pour tout le monde ou au moins en cours de finalisation.
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
#57
22h19, toujours pas terminé. Cafetière. Nuit blanche. Espoir. Désespoir.
#58
(30/07/2015, 21:24)Gwalchmei a écrit : 22h19, toujours pas terminé. Cafetière. Nuit blanche. Espoir. Désespoir.
Allez, courage, un dernier effort !
On a l'habitude des avhs bouclées à la dernière minute donc on pourra pardonner quelques imperfections.
#59
(30/07/2015, 20:33)tholdur a écrit : Plus qu´un jour avant la date limite!
Je me demande si on aura des candidatures surprises. J´en connais au moins une qui sera peut-être dans les temps, on verra bien si c´est le cas et si elle fait des émules...

Si tu penses à moi, c'est mort.

Certes, dans l'absolu, l'avh pourrait être finie dans les délais. Il ne me manque que trois ou quatre paragraphes, et j'ai théoriquement 25h30 devant moi. Même en en enlevant 10 pour faire acte de présence au boulot (ironiquement, tous mes supérieurs et la moitié de mes collègues sont absents demain pour des raisons diverses, donc je pourrais réellement me permettre la nuit blanche, en tirant sur la corde), ce serait largement faisable.

Mais j'ai commencé à me relire et elle n'est honnêtement pas à la hauteur de mes standards de qualité. Et pour l'amener à un niveau qui me convienne, cela prendra du temps. Et du recul.

J'ai hésité à la sortir telle quelle tout de même, histoire de faire du chiffre au concours et de flatter mon orgueil en me disant que j'avais réussi à produire un titre complet dans un temps très limité, puis je me suis rendu compte que c'était complètement idiot. Comme le dit si bien un grand monsieur du jeu vidéo :
Shigeru Miyamoto a écrit :Un jeu repoussé peut être bon au final, mais un jeu bâclé est mauvais à jamais.

Alors je vais rattraper mon sommeil en retard cette nuit, écrire un bel article sur tout ce qu'il ne faut pas faire dans un projet de ce genre demain, et retravailler tout ça posément pour le Yaz' en fin d'année.
#60
Dommage. Bah, si tu finis les 3 §, tu peux l'envoyer quand même. Quitte à la retravailler derrière. Quand on sélectionne des textes on sait très bien qu'il y aura des relectures et des corrections et ce pour presque tous les écrivains. Après, c'est à toi de voir.

Sinon, pour ce qui est de laisser à disposition les avhs sur Litteraction, j'y suis très favorable. Je ne vois pas pourquoi on demanderait aux auteurs de les retirer une fois le Bestiaire paru. A la rigueur, le temps d'attendre la fin du concours, ou la sortie du bouquin pour les gagnants, si on veut pinailler pour quelques mois.
D'une manière générale, je suis pour tout ce qui encourage la diffusion. Je n'ai jamais autant acheté de CD que depuis la possibilité d'écouter plein de trucs gratuitement pour se faire une idée. Et les avhs en ligne ne m'ont pas empêché d'acheter les versions papier de celles que j'aimais. Bref, je suis favorable à ce que toutes les avhs soient mises en ligne, tôt ou tard.

Je partage aussi avec Skarn le triste constat de contrats signés avec des éditeurs qui ont demandé aux auteurs de retirer leurs avhs en ligne en vue d'une édition qui n'a jamais vu le jour ensuite. Ma conclusion, c'est que si l'auteur doit céder sur ce point, il FAUT que dans le contrat soit stipulé qu'il peut remettre en ligne son avh si celle-ci n'a pas été publiée dans un certain délai.




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)