Recensement d'erreurs sur le site
#1
Lu sur la fiche des Sombres Cohortes : « dans tout le livre il est question d'une forêt : c'est la forêt des ténébres et pas la "forêt des démons" ». Bin si, c'est bien la Forêt des Démons (Forest of Fiends), qui n'a rien à voir avec la Forêt des Ténèbres : cf. la carte originale.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#2
en effet,après vérification de la vo,  je ne sais pas pourquoi j'ai indiqué cela, bizarre. c'est une erreur, ce sera corrigé dans la prochaine mise à jours (lundi ou mardi ,je pense, avec le compte rendu du salon du livre de la jeunesse 2006)

voila en tout cas un topic interessant, si vous voyez des infos erronnées ou des fôtes d'hautograf, n'hesitez pas à les signaler ici Smile
Répondre
#3
Ce n'est pas une faute, mais ça a tendance à me crisper énormément : les virgules qui sont utilisées un peu n'importe comment, tantôt (bla , bla), tantôt (bla,bla), tantôt (bla, bla) (qui est l'usage correct)... Je sais, c'est de la sodomie de diptères, mais bon, ça m'horripile quand je dois copier-coller un texte et passer cinq minutes à m'occuper de ces histoires de typo ^^
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#4
Un peu à redire sur les commentaires de traduc' des Chevaliers du Destin :

Citation :on notera que dans la vo, au 34, le poème est en rime, ce qui était visiblement au dessus des capacités du traducteur pour la vf...
Traduire un poème de façon poétique tout en gardant le sens est quelque chose de difficile. Inutile d'être aussi blessant.

Citation :VF : "cric-croc, cric-croc, cric-croc" caquette sans cesse l'ignoble chose en tournoyant autour de vous."
VO : "bite and tear, bite and tear the snapping skull jibbers as it flies towards you."
correction proposée : mord et déchire, mord et déchire ,chantonne(?) le crâne caquettant, en tournoyant autour de vous
En l'occurrence, je pense que le traducteur a bien réussi son coup : rendre le côté rythmé (bite and tear, bite and tear) du caquètement du crâne me semble plus important que le traduire mot à mot. Franchement, un crâne qui répèterait « mord et déchire », c'est crédible ?

Citation :VF : moine défroqué
VO : renegade monk
correction proposée : aurait du etre : moine rénégat
Bah non : un moine défroqué, c'est un moine qui a abandonné les ordres, donc c'est une traduction correcte (et en plus j'aime bien le terme).

Pour finir : si, Ruddlestone veut bien dire quelque chose en anglais : littéralement « Ocrepierre » qui me semble la meilleure traduction possible du terme (le « Ocrandie » choisi par le traducteur est sympa aussi, mais s'éloigne trop du sens à mon goût).
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#5
c'est corrigé, notifié, et justifié Smile

enfin, pas tout, pour la rime, je reste sur ma position, faire des rimes, c'est pas difficile, la preuve :
http://planete-ldvelh.com/page/poemes.html

rare sont les poeme qui n'ont pas été traduit en rime par les traducteurs (made in Gallimard).

bon, par contre, je vais en effet moderer mes propos concernant les traducteurs, car j'ai appris des faits nouveaux ...

j'ai rencontré Philippe Mignon (illustrateur de plusieurs ldvelh ecrit par Gildas Sagot et des bonus de l'édition speciale du Sorcier de la Montagne de Feu) et Dominique Boll (illustrateur de La guerre de Troie aura-t-elle lieu et de La derniere folie de Caligula) et en discutant un peu avec eux, j'ai appris que Gallimard leur avait donné 15 jours pour faire les dessins, et qu'il agissait de même avec les traducteurs, une fois traduit, le livre est "testé" par 2 stagiaire et basta. tout vas très vite , le but est de payer le moins possible (d'où les pages de vos livres qui se decollent, les erratas et les traductions à la va-vite -- et des illustrateurs et traducteurs mal payé.)
ceci m'a été exposé par mr Dominique Boll, afin de me montrer par comparaison , comment ça se passe chez des éditeurs plus petit :
meilleur qualité de reliure et de papier, traduction relue et corrigée, et prix des ouvrages plus elevé aussi, c'est logique. pour les délais, mr Mignon m'a confirmé les dire de mr Boll .

ceci pour dire que dorénavant, je serais moins "cinglant" envers les traducteurs...

autre détail a propos des methodes de travail de Gallimard, il ne demande pas aux illustrateurs français de faire une illustration pour un paragraphe précis comme on pourrait le croire, mais laisse libre, du moment qu'il respecte une "frequence" (par exemple un dessin tous les 3 ou 4 pages ).
Ah, et : oui, les illustrateurs lisent le livre avant de l'illustrer (pour eviter les erreurs tel que dessiner un même personnage dans 2 paragraphes differents sans lui faire la même tête )
Répondre
#6
Gallimard doit agir de la sorte pour des séries secondaires. Je doute que ça fonctionne comme ça avec des romans policers ou des histoires vraies (logique, le gallimard jeunesse n'apporte pas d'argent donc on va pas payer des gens une fortune si le livre ne se vend pas.)
On remarquera que dans le milieu du jdr c'est aussi plus ou moins la même chose : les boites payent non pas des fans de l'univers vendu, mais des pigistes, des gars payés aux mots pour écrire un univers ou le traduire. Et si je dis que c'est très peu payé le mot (ou pour être exact le caractère) vous me croyez ?
Bref pour dire que même dans le monde de l'édition, l'argent mène la danse et est le nerf de la guerre. Il ne faut plus être idéaliste.
[Image: style7,WhiteRaven.png]
Répondre
#7
Jeveutout a écrit :enfin, pas tout, pour la rime, je reste sur ma position, faire des rimes, c'est pas difficile, la preuve :
http://planete-ldvelh.com/page/poemes.html

rare sont les poeme qui n'ont pas été traduit en rime par les traducteurs (made in Gallimard).
Je maintiens moi aussi. Pour m'y être essayé, je peux dire que traduire de la poésie en étant fidèle au sens et en donnant au résultat un véritable caractère poétique (rimes, mais aussi pieds) est quelque chose de très difficile. (Les poèmes de Nosférax ne comptent pas, il est censé être mauvais rimailleur ^^)

Les conditions de traduction chez Gallimard sont effectivement effarantes, mais je ne peux pas dire que ce soit si surprenant que ça...
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#8
Je crois avoir réussi mieux que les traducteurs officiels de Gallimard en ce qui concerne les mini-poèmes de 2-4 lignes débités par Lo Lo Maï dans L'Oeil d'Émeraude. ^_^
Répondre
#9
Lu sur la fiche des Maîtres des Ténèbres :
Citation :-détail amusant, les gloks seraient fans de football! lorsque les gloks parlent (325, 136) on a droit à des phrases incompréhensibles. en vo aussi, mais les phrases sont différentes.
C'est faux : en version originale, les Giaks parlent dans leur langue à eux, qui n'est pas du simple charabia (comme dans la VF), vu que Dever a élaboré une grammaire basique et un vocabulaire assez étendu (trouvables dans le Magnamund Companion). Je m'étais amusé à retrouver les phrases en giak de la VO et à les retraduire en français, il faudra que je retrouve ça.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#10
je l'ignorais, je corrigerais cela demain, et je vais m'amuser a faire les traduc du langage giak vo avec le magnamund companion, c'est une bonne idée d'anecdote ^^

merci de me l'avoir signalé Smile
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)