Des films "Choose Your Own Adventure" ?
#1
En me baladant sur l'IMDB, je suis tombé là-dessus : Choose Your Own Adventure: The Abominable Snowman. J'ai vérifié sur le site de jeveutout, et c'est bien un LDVH de la série "Choose Your Own Adventure" (apparemment non traduit en français). Quelqu'un en sait plus à propos de ce film (apparemment directement sorti en DVD) ?
Répondre
#2
j'ai le livre, je ne connaissais pas le dvd, mais je le cherche dès demain ^^

sur la jaquette on voit le nom de franckie Munich, c'est l'acteur de la série Malcom.
mais ,en fait , ça à l'air d'un dessin animé, il doit donc faire une des voix.

à suivre...
Répondre
#3
je l'ai acheté ici :
http://www.amazon.co.uk/gp/product/B000F...e&n=283926
dès que je le reçois, je vous en parle.
Répondre
#4
Ceci dit, pour moi "Un jour sans fin" d'Harold Ramis était pour moi l'illustration d'un type coincé dans un One-Truth-Path!!! Non?

Ok, je rentre...
Répondre
#5
en fait, je m'aperçois que tu as tout a fait raison !
j'ai un jour sans fin en dvd, et en effet, on peut dire qu'il vit sa vie comme un ldvelh, puisqu'il fait des choix, mais revient toujours au paragraphe 1 (le début de sa journée, quand le reveille sonne)!
Répondre
#6
Tiens, je me suis mis à repenser à cette histoire, et puis, je me suis dit que si ma réflexion sur "Un jour sans fin" était plus un gag qu'autre chose, un film comme "Smoking/No Smoking" (1993) d'Alain Resnais, avec Pierre Arditi et Sabine Azema est super proche de cette idée de "choisis toi même ta propre fin."

Le film est un peu une sorte de laboratoire, où une dizaine de personnages, (tous joués alternativement par Sabine Azema ou Pierre Arditi) se croise sur une intrigue. Au début de "Smoking" Sabine Azema trouve un paquet de cigarette et commence à fumer une clope, A certains moments de l'histoire, les discussions partent en vrille, et le réalisateur insère "Ou bien, s'il avait dit cela." et l'histoire revient en arrière, sur une autre base. Le film offre donc plusieures fins différentes, dont aucune n'est vraiment plus mauvaise (ou plus bonne) l'une que l'autre. Pareil pour "No Smoking" où cette fois-ci, Sabine Azéma ne fume pas, ce qui change la discussion qu'elle a initialement avec son mari, etc...

C'est pas l'un des films les plus palpitant du cinéma français (c'est même ultra-minimaliste, un passage se passant totalement dans le brouillard et basé sur les personnages) mais l'expérience reste intéressante.

Le seul problème, c'est qu'après certaines personnes vont mettre des films comme "Pile ou Face" , "Cours Lola, Cours" voire la série "True Calling" sur le même niveau étant donné qu'on y voit plusieures fins. Non, ce sont juste des boucles temporelles, comme dans "Un jour sans fin", il y a UNE et UNE seule fin qui est plus enviable que les autres.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)