[02] La traversée infernale
#60
On atteint des sommets dans ce second opus de la saga Loup Solitaire !

C'est l'urgence qui domine dès l'introduction : 40 jours pour mener à bien une mission - aller chercher le Glaive de Sommer et les alliés Durenorais - dont dépend le sort du royaume de Sommerlund ! Autant dire qu'on aura pas un instant de répit dans cette aventure.
D'autant moins que les dangers nous guettent dès les premiers paragraphes. La trahison plane sur la Traversée Infernale... Voilà qui ne va pas faciliter la tâche du Loup Solitaire !
Du point de vue de l'écriture c'est du très bon. Ce sentiment d'urgence, doublé du danger de traîtrise permanent, nous plonge dans l'histoire. Les lieux sont très plaisant à visiter. Dans les tavernes notamment, on atteint l'excellence de ce topos de la fantasy. Les personnages sont très réalistes, et il y a un sens du détail dans leurs descriptions et leurs actions qui les rend vibrant de vie. On peut signaler les Noudics, qui sont vraiment une bonne trouvaille. Il n'y a rien de terne, rien qui ne laisse sans réagir. En fait, on appréciera la démesure du monde créé par Dever, avec sa ville d'Harmmadal, ses créatures infernales et ses artefacts surpuissants, tel le Glaive de Sommer. La dernière partie et le final, extraordinairement épiques sont à la hauteur de cette démesure. Le personnage lui-même atteint une forme d'hubris, avec son côté extrêmement solitaire face à un environnement la plupart du temps hostile, et la puissance qu'il acquiert à la fin du récit. Il y a vraiment des passages qui brûlent d'un feu rarement égalé dans les livres-jeu, pour ce que j'en sais.
Quand au jeu, si on peut regretter le parti pris de Dever de proposer beaucoup de tirage à la table du hasard pour déterminer une péripétie (ce qui va jusqu'au fameux mât, test obligatoire et possiblement mortel, qui devait donner son nom à ce genre de procédé structurel) qui fait parfois penser à une volonté de remplissage, on a plein de qualités. En premier lieu, il y a un travail de gestion très poussé. Ainsi il y a une importance toute primordiale de la Couronne, dont l'utilité est prouvée à maintes reprises, et qu'il faut absolument posséder pour pouvoir avancer. Le reste de l'équipement va également avoir son importance, que ce soit au niveau de la nourriture ou des armes. Tout ce travail de gestion est pris en charge par le livre, d'une façon très efficace et logique. Là non plus, il ne me semble pas qu'on ait beaucoup d'équivalents.
On peut noter la présence d'une énigme dans ce livre : un moyen intéressant de mêler l'histoire et le jeu, et de donner plus de profondeurs aux deux, tout en empêchant le lecteur de trouver le meilleur moyen de gagner uniquement par chance, dans une certaine mesure. Ça fait pénétrer la Traversée Infernale dans une sphère un peu différente des autres livres-jeux je trouve.
A noter aussi l'ajout d'une nouvelle discipline, si on a fait le premier livre : ce qui n'est pas du luxe vu la difficulté de la Traversée Infernale. C'est un livre en effet plus dur du point de vue des combats que les Maîtres des Ténèbres.
Cette difficulté se ressent tant par la nature obligatoire de ces combats - dont beaucoup ne peuvent être évités - que par la facilité avec laquelle on peut tomber dans un PFA si on manque d'Or ou si on fait un mauvais choix.
Le seul aspect négatif de ce livre, c'est son côté trop dirigiste. C'est-à-dire qu'on peut facilement se retrouver à papillonner autour d'un paragraphe, sachant que tôt ou tard on finira par rejoindre ce paragraphe - ou bien un PFA. Il manque peut-être un peu de liberté, surtout si l'on compare au premier livre. D'autre part les bons choix étant assez évident en eux-même, toute la difficulté revient à la table du hasard, ce qui est un peu dommage : on apprécie de pouvoir contrôler ses choix, et que ces choix aient de l'influence réelle sur la partie, sans pour autant la faire tourner court. J'ai réussi du premier coup dans cette lecture, certes aidé par mes souvenirs, mais ça gâche un peu le plaisir. Même si à l'inverse repasser plusieurs fois par les mêmes lieux n'est pas terrible, si biens décrits qu'ils soient.

En fin de compte : un bon livre, peut-être assez unique en son genre par le travail sur la gestion qu'il a nécessité et son aspect épique, un peu gâté par une faible rejouabilité et une trop grande place laissée au hasard.
Répondre


Messages dans ce sujet
[02] La traversée infernale - par El Luchador - 03/04/2007, 12:14
RE: [LS] La traversée infernale - par Outremer - 03/04/2007, 12:36
RE: [LS] La traversée infernale - par Fitz - 03/04/2007, 20:43
RE: [LS] La traversée infernale - par Joe20 - 03/04/2007, 22:04
RE: [LS] La traversée infernale - par Oiseau - 03/04/2007, 22:23
RE: [LS] La traversée infernale - par Outremer - 03/04/2007, 23:27
RE: [LS] La traversée infernale - par JFM - 05/04/2007, 01:04
RE: [LS] La traversée infernale - par Segna - 04/04/2007, 11:45
RE: [LS] La traversée infernale - par Fitz - 04/04/2007, 18:15
RE: [LS] La traversée infernale - par Aragorn - 09/04/2007, 08:58
RE: [LS] La traversée infernale - par Meneldur - 26/12/2008, 15:19
RE: [LS] La traversée infernale - par VIK - 26/12/2008, 16:06
RE: [LS] La traversée infernale - par Oiseau - 27/12/2008, 17:51
RE: [LS] La traversée infernale - par VIK - 27/12/2008, 18:18
RE: [LS] La traversée infernale - par Segna - 28/12/2008, 11:04
RE: [LS] La traversée infernale - par VIK - 28/12/2008, 12:19
RE: [LS] La traversée infernale - par Jin - 26/05/2010, 09:06
RE: [LS] La traversée infernale - par falconbe - 26/05/2010, 21:12
RE: [LS] La traversée infernale - par Rapha - 12/12/2010, 14:56
RE: [LS] La traversée infernale - par Fitz - 12/12/2010, 18:00
RE: [LS] La traversée infernale - par Rapha - 12/12/2010, 18:14
RE: [LS] La traversée infernale - par Rapha - 12/12/2010, 20:04
RE: [LS] La traversée infernale - par Jehan - 14/12/2010, 12:49
RE: [LS] La traversée infernale - par Jin - 15/12/2010, 07:59
RE: [LS] La traversée infernale - par Fitz - 15/12/2010, 12:03
RE: [LS] La traversée infernale - par tholdur - 15/12/2010, 17:31
RE: [LS] La traversée infernale - par Ikar - 17/12/2010, 22:16
RE: [LS] La traversée infernale - par Jehan - 18/12/2010, 15:21
RE: [LS] La traversée infernale - par Outremer - 19/12/2010, 03:58
RE: [LS] La traversée infernale - par Ikar - 19/12/2010, 15:06
RE: [LS] La traversée infernale - par Outremer - 19/12/2010, 22:15
RE: [LS] La traversée infernale - par Nato - 23/01/2011, 01:13
RE: [LS] La traversée infernale - par Outremer - 23/01/2011, 03:02
RE: [LS] La traversée infernale - par Jehan - 23/01/2011, 15:13
RE: [LS] La traversée infernale - par Rapha - 20/12/2010, 11:34
RE: [LS] La traversée infernale - par Jehan - 24/01/2011, 12:52
RE: [LS] La traversée infernale - par Ikar - 27/01/2011, 15:32
RE: [LS] La traversée infernale - par Albatur - 15/06/2012, 19:39
RE: [02] La traversée infernale - par oorgan - 10/03/2018, 00:04
RE: [02] La traversée infernale - par Yaztromo - 25/08/2019, 14:42
RE: [02] La traversée infernale - par JFM - 26/08/2019, 20:47



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)