La mine perdue de Phandelver
#39
Je me demande. Un gobelin zombifié, c’est un gobie ou un zombelin ?

Question toute théorique, on n’a (encore) rien croisé de tel, mais il faut croire que le mélange de nos dernières péripéties dans ma caboche perturbée par le manque de sommeil engendre des considérations linguistiques d’une importance primordiale.

Bon, je crois qu’il faut que je rembobine le fil si je veux commencer à donner un semblant de sens à tout ça…

Après la rencontre avec Agatha et nous être restaurés, nous avons quitté la piste des Trois-Sangliers pour mettre le cap sur le puits du Vieil-Hibou, restant dans le thème animalier. Cette fois, la légende veut que les Néthérils auraient tué là mille ours-hiboux dans le temps… Je soupçonne une très légère exagération du chroniqueur. Ces auteurs qui s’arrangent avec la vérité, je vous jure.

Le « puits » s’est révélé à nous alors que nous passions une crête. Les ruines croulantes d’une vieille tour de garde dont il ne restait qu’un moignon entouré de petits monticules de gravats. Dans la petite cour ainsi formée, une tente colorée était dressée. Personne en vue, mais l’air charriait une odeur méphitique à nos narines. Alors que je m’approchais discrètement de la tente, des silhouettes dodelinantes ont commencé à sortir de la tour d’un pas maladroit. Nous avons eu beau reculer, la horde, de plus en plus nombreuse, s’obstinait à s’approcher de notre groupe.

J’ai rapidement encoché une flèche mais Wulfwig avait déjà décoché la sienne. Frimeur. N’empêche, s’il a eu le zombie en pleine tête, moi je lui ai carrément transpercé l’œil, na. Il faut dire qu’ils faisaient des cibles faciles, lents et désarmés qu’ils étaient. On s’est amusés à faire pleuvoir flèches, javelines, feu et givre sur eux jusqu’à ce qu’un type sorte de la tente en s’exclamant : « Que signifie tout ceci ?! »

Le type, un humain bien bâti et à la peau cireuse, portait une robe folklorique que Pierre identifia comme originaire de Thay, une terre d’Extrême-Orient. Les magos de là-bas se font tatouer la peau, et celui-ci portait justement un dessin noir sur le front — l’emblème d’une école de magie, d’après notre propre expert ès arcanes.

La discussion s’est alors engagée entre Pierre, Goth et lui jusqu’à ce que je gueule : « EST-CE QU’ON DOIT VRAIMENT RESTER À CENT PIEDS LES UNS DES AUTRES POUR SE PARLER ? » Le gonze a alors rappelé ses macchabées, et on a pu se rapprocher et baisser la voix de quelques décibels.

À part son nom — Hamun Kost — on n’a pas appris grand-chose de notre nouvel « ami ». Aucune trace des Néthérils dans le coin, les seuls êtres dans le voisinage étant des orques vivant dans un lieu nommé Wyvern Tor. Je crois que c’est ceux dont on nous avait parlé à Phandalin, mais je ne suis pas sûr. Il n’en savait pas davantage sur Cragmaw Castle, plus obsédé par sa tour en ruines qu’il considère comme sa chasse gardée. Il cherchait à connaître le nom du magicien qu’il l’avait bâtie. D’ailleurs, il était près à nous acheter l’information si nous allions l’obtenir auprès d’Agatha… Évidemment, il ignorait qu’on l’avait déjà rencontrée et qu’on préférait éviter de gâcher le bel et émouvant souvenir de cette première rencontre en retournant la voir.

Pierre et lui ont commencé à parler boutique. Je me suis alors éclipsé discrètement pour faire un tour dans la tour en faisant un détour, mais ce n’était bel et bien qu’une ruine sans rien d’intéressant à l’intérieur.

J’ai pris mon temps pour revenir, passant par la forêt pour ne pas faire remarquer mon absence, mais ils continuaient à jacter quand je les ai rejoints. J’avais perdu tout intérêt à la conversation, et au bout de je ne sais combien de bâillements de ma part, on a fini par enfin prendre congé du type.

Nous étions alors arrivés au bout de nos objectifs. La suite logique aurait été de retourner à Phandalin — c’est ce que souhaitait Pierre —, mais les deux guerriers étaient tentés de faire un crochet par Wyvern Tor pour aller y civiliser les orques. Perso, j’étais neutre. Moi, ma philosophie, c’est de suivre les plans de mes compagnons et d’improviser au moment où ils foirent.

Wyvern Tor à la majorité, donc. La nuit approchant, on a établi le campement dans la forêt. Je faisais un beau rêve : je nageais dans un bassin rempli d’or — et j’avais, curieusement, une tête de canard —, mais un zombie à la peau tatouée ôtait la bonde en poussant un piaillement sardonique. Tout l’or se vidait alors par le trou en produisant un bruit métallique, m’emportant avec lui… jusqu’à ce que j’ouvre les yeux au moment où les ténèbres me happaient, constatant qu’une bande de gobelins étaient en train de s’en prendre à Wulfwig !

Visiblement pris par surprise (sentinelle en carton, scrogneugneu), le pauvre n’en menait pas large face à trois adversaires et une flèche dans le buffet en prime, trois autres gobs équipés d’arcs le canardant à distance. Le fracas des armes n’avait réveillé ni Goth ni Pierre, qui ronflaient comme des bienheureux malgré l’archer qui leur gueulait à pleins poumons de lever leur derche. Il commençait à ressembler à un hérisson quand le mago a enfin ouvert les yeux. J’ai alors couru vers Goth tout en décochant une flèche vers le groupe d’agresseurs afin de gentiment réveiller le guerrier à coups de tatane dans son râble.

Les trois éclairs de feu d’Anarondo roussissant à peine leur cible et Goth ratant deux fois son attaque, je commençais à me dire qu’ils auraient tout aussi bien pu rester couchés. Heureusement, Wulf, malgré ses blessures, combattait vaillamment, tenant farouchement tête aux gobelins qui commençaient à tomber sous ses coups de taille hargneux tandis que je décapitais, littéralement, le dernier encore debout d’une flèche amoureusement bien placée. Restaient leurs trois collègues demeurés un peu à l’écart, que Pierre s’est chargé d’endormir avec son fameux sort. Malheureusement, l’un d’eux, obtus, avait décidé qu’il n’avait pas sommeil et s’est précipité pour réveiller son camarade, qui à son tour a réveillé le dernier. C’est contrariant, un gobelin.

Néanmoins, le répit ainsi gagné a fait la différence, Goth se précipitant pour en occire un à l’épée, Wulf en dessoudant un second à l’arc et moi-même blessant presque mortellement le dernier, également à l’arc. Pierre n’avait plus qu’un geste à faire pour l’achever… mais il a choisi de le laisser s’enfuir. C’est pas la première fois que je constate un sentiment ambivalent de sa part envers ces saletés de peaux-vertes. Simple pitié pour des créatures placées tout en bas de la chaîne alimentaire par les dieux, ou affinité plus troublante ?

Mon tour de garde arrive à son terme, c’est donc sur ces interrogations que je vais réveiller l’intéressé et me coucher. Demain, on devrait atteindre Wyvern Tor. J’espère que mes compagnons auront récupéré de leurs blessures.
Répondre


Messages dans ce sujet
La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 02/05/2020, 20:12
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 02/05/2020, 20:41
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 15/05/2020, 20:38
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 19/05/2020, 19:51
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 26/05/2020, 20:48
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 06/06/2020, 18:13
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 06/06/2020, 19:20
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 07/06/2020, 21:51
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 13/06/2020, 18:01
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 17/06/2020, 19:32
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 17/06/2020, 20:28
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 26/06/2020, 17:08
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 26/06/2020, 18:12
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 05/07/2020, 18:20
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 11/07/2020, 17:14
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 18/07/2020, 16:06
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 19/07/2020, 13:26
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 20/07/2020, 08:34
RE: La mine perdue de Phandelver - par Skarn - 03/08/2020, 17:34
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 18/08/2020, 18:08



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)