La mine perdue de Phandelver
#22
J’ai hésité à me lever à l’heure des poules pour régler quelques affaires intimes, mais d’une je ne mange pas de graines et de deux j’avais la flemme.

Il devait être pas loin de midi quand on s’est tous extirpés du pieu. Sildar s’était déjà rendu à l’hôtel de ville, et on a commencé par lui rendre visite. Enfin, on a commencé par casser la croûte et après on lui a rendu visite.

Il avait entendu parler de nos exploits nocturnes, la famille du sculpteur libérée et le corps de ce dernier remis à sa femme. Il n’était pas au bout de ses surprises. Je lui ai montré la lettre trouvée chez Glasstaff et la tête de ce dernier. Il a eu un peu de mal à se résoudre à accepter que ce Iarno était un traître, mais il a bien dû se rendre à l’évidence. La déception était lisible sur son visage.

Il a de nouveau discuté avec Goth pour lui proposer de rejoindre l’alliance des Seigneurs, mais je n’ai écouté que d’une oreille. Après cela nous nous sommes rendus à l’Échange des mineurs ; l’occasion de troquer nos gemmes contre des pièces sonnantes et trébuchantes. Pas nos bijoux, en revanche, ils ne commercent pas ce genre de biens. Ce n’est pas bien grave, je doute qu’on ait du mal à les refourguer. Et puis de toute façon, je n’en avais pas.

Halia est arrivée sur ces entrefaites, visiblement contente de me revoir étant donné qu’elle m’a donné du « maître Aurel ». J’aime bien. J’ai de nouveau sorti de mon sac la preuve de l’élimination du boss des Redbrands. Contrairement à Sildar, la vue du chef du chef l’a ravie, mais elle a un peu déchanté plus tard, quand je lui ai montré la lettre, contrariée d’apprendre que le mago obéissait à quelqu’un d’autre et donc qu’il était potentiellement remplaçable…

Elle m’a convié dans son bureau pour me remettre les cent pièces d’or promises. Elle m’a aussi fait savoir qu’elle pourrait à l’avenir nous payer pour toute information susceptible de lui être d’une quelconque utilité. C’est bon à savoir.

Elle a ensuite cherché à me cuisiner, voulant déterminer « à quoi j’aspirais ». Je lui ai répondu que mon seul objectif dans la vie était de vivre chaque jour en espérant voir son lendemain… et que, oui, amasser des richesses était une façon éprouvée d’accumuler les lendemains. Il semble que cela lui ait plu, car elle m’a alors confié qu’elle était membre d’un « club » réunissant diverses personnes partageant mon état d’esprit. Des philosophes, à n’en pas douter. Le mot d’ordre de ces braves gens est la coopération, le partage d’opportunités, et l’entraide face aux tracas du quotidien comme la loi ou les autorités seigneuriales…

Si j’en exprime le désir, Halia peut me faire entrer dans le premier cercle de ces « Zhentarim ». L’offre est tentante, et je lui ai promis d’y réfléchir. La camaraderie me manque ; certes, mes compagnons actuels et moi sommes comme les quatre doigts de la main d’un lépreux, mais j’ai la nostalgie du temps où je pouvais échanger avec des gens qui s’y entendent en affaires…

On a poursuivi notre circuit touristique de Phandalin en repassant au Lion Shield. Goth a fait quelques emplettes, et je me suis moi-même offert une nouvelle armure de cuir, rivetée, celle-ci, refourguant l’ancienne pour la moitié de son prix.

Peut-être enivré par son nouvel équipement, notre noble guerrier nous a alors proposé de retourner au manoir, toujours obsédé par cette dernière pièce que nous n’avons pas explorée. On frôle le TOC, tout de même. Je ne voyais pas l’intérêt d’y retourner, perso, et comme Pierre était de mon avis, ben on n’y est pas (retournés).

Du coup, Goth est quand même revenu voir Sildar pour lui dire qu’on avait laissé une petite zone d’ombre sous le manoir, afin qu’il se charge du « problème » si le cœur lui en dit. Sildar et lui se sont alors isolés pour parler en tête-à-tête. J’ai cru comprendre que le premier verrait bien le second administrer Phandalin. D’après lui, le village a besoin d’un noble à sa tête…

J’en ai profité pour donner rendez-vous à tout le monde à l’auberge dans la soirée (faudra que je pense à payer ma chambre, d’ailleurs), car j’avais moi aussi des choses à faire de mon côté. En premier lieu, je suis retourné voir ma chère tantine. Elle était très inquiète en apprenant que j’allais probablement très vite repartir à l’aventure, mais je l’ai rassurée du mieux que je le pouvais. Après quoi je suis allé faire un tour du côté du Géant endormi…

Mon espoir était de trouver là-bas un Redbrand suffisamment dépité par la réduction drastique de son cercle d’amis pour qu’il crache enfin le morceau après lequel je cours depuis que j’ai quitté le bled il y a deux mois. Malheureusement, en arrivant, j’ai trouvé la porte d’entrée défoncée et le débit de boissons complètement vide. Là où la bande avait l’habitude de dormir, j’ai retrouvé la paillasse de Keri, le type qui s’était barré dans la forêt avec la trouille au ventre. Toutes ses affaires avaient été embarquées, ce qui indiquait qu’il avait quand même eu la présence d’esprit de passer à l’ancien repaire de la bande pour récupérer son barda avant de se tailler fissa. Ce qui explique aussi que ses camarades se soient lancés à sa recherche ; ils ont dû être quelque peu médusés de voir le type débarquer comme un beau diable et se barrer presque aussitôt sans demander son reste.

Les affaires de ses collègues, elles, étaient toujours là. Je n’ai pas réussi à percer ce mystère ni celui de la porte défoncée, je dois dire. Ils n’avaient pratiquement rien laissé de valeur, mais j’ai quand même fait main basse sur vingt-six pièces de cuivre. Y a pas de petits profits.

J’ai ensuite fait un crochet par le logis de la prêtresse elfe pour lui remettre les vingt pièces d’or que je lui devais toujours, parce que je suis quelqu’un de droit (comme un S qu’on aurait beaucoup étiré), avant de retourner à l’auberge établir la suite de nos plans avec mes camarades. Nous avons décidé de retourner chez les Cragmaw pour mettre la main sur Klarg. Outre une jolie récompense, ça devrait nous permettre de localiser enfin cette Araignée Noire et son foutu château…
Répondre


Messages dans ce sujet
La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 02/05/2020, 20:12
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 02/05/2020, 20:41
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 15/05/2020, 20:38
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 19/05/2020, 19:51
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 26/05/2020, 20:48
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 06/06/2020, 18:13
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 06/06/2020, 19:20
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 07/06/2020, 21:51
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 13/06/2020, 18:01
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 17/06/2020, 19:32
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 17/06/2020, 20:28
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 26/06/2020, 17:08
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 26/06/2020, 18:12
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 05/07/2020, 18:20
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 11/07/2020, 17:14
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 18/07/2020, 16:06
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 19/07/2020, 13:26
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 20/07/2020, 08:34
RE: La mine perdue de Phandelver - par Skarn - 03/08/2020, 17:34
RE: La mine perdue de Phandelver - par Jehan - 18/08/2020, 18:08



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)