YAZ 2018 L'Hérétique tome 1: Le Monde Perdu (Alexander Abati - permusashi)
#33
(20/05/2018, 16:54)Aronaar a écrit : Doute levé, cela m'a permis de rectifier mon analyse, que l'on peut retrouver ici :

https://drive.google.com/file/d/1vDxLfRh...sp=sharing

Si tu as des commentaires par rapport à cette dernière, n'hésite pas.

L'auteur du livre vient de me répondre. Voici ses commentaires.

Il te remecie pour ton évaluation qu'il trouve pertinente et lui permet de mettre en relief certains points.
Je traduit directement:

Dans les LDVELH le personnage principal est toujours un héros sans failles, entouré par d'autres héros du m^eme calibre.

Dans l'Hérétique le personnage est un "héros par hasard" qui s'embarque dans l'aventure plus par chance qu'autre chose (pense au guerrier, lutin ou moine).

La sélection est faite par un magicien qui n'a que peu de crédit vis-à-vis du roi. Ce dernier ne lui donnant que le minimum pour financer son expédition. Aussi il n'a aucune expérience autre celle de son laboratoire et de ses livres, il est donc naturel qu'il prenne les premiers aventuries qui se présentent à lui.

Aventuriers dont le seul but n'est pas celui d'entrer dans l'Histoire, mais uniquement d'obtenir de l'or.

Dans la série l'Hérétique, le personnage effectue des choix (ou est récompensé pour des choix) qui dans d'autres séries LDVELH auraient fait grincer des dents.

Dans le monde perdu, la guerre contre les hommes-oiseaux (si on est du coté des lézards) est une violence par rapport aux livres classiques.

Peut-on immaginer un LS qui attaque et massacre un village inconnu. La scène où le personnage rencontre les réfugié hommes-oiseaux qui pleurent leurs morts n'est pas quelque chose qu'on voit dans un livre classique.

Ses personnages ne sont que de simples humains (oui, démon, ou lutin aussi) qui font des erreurs. On verra aussi cet aspect un peu plus développé dans les volumes 3 et 4

"L'hérésie" de l'Hérétique est un peu cela aussi.

Pour ce qui est de l'aspect ludique, il est d'accord que 6 personnages étaient un peu trop nombreux et que le concept de combativité trop vague.

La possibilité de poursuivre l'aventure ou revenir sur ses pas est un banalité (certes) mais, suivant le choix effectué, un test d'autorité raté permet de continuer l'histoire.

Le manque d'interaction entre les personnages aussi est due au grand nombre. Il avait essayé mais cela n'était pas facile à faire.

Il est un peu deçu qu'on ait pas plus valorisé les 3 possibilités données lors de la bataille (lézard, oiseaux, rester neutre). Il pense que c'est une personnalisation qui n'est guère présente dans les LDVELH et qui permet de revivre l'histoire sous d'autres aspects.

Ton feedback lui a été très utile. Il te remercie.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: L'Hérétique tome 1: Le Monde Perdu (Alexander Abati - permusashi) - par permusashi - 21/05/2018, 15:45



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)