YAZ 2018 L'Hérétique tome 1: Le Monde Perdu (Alexander Abati - permusashi)
#21
Une première AVH italienne donc, traduite par un... Italien? Le nom connoté du traducteur y est un peu pour quelque chose, mais je me pose surtout la question à cause du style. Le français utilisé est très étonnant. Parfois du vocabulaire riche, mais trop souvent des tournures de phrases maladroites ou des mots utilisés à contre-sens. J'ai même eu le doute d'une traduction supportée à 80% par Google Translate, car ces maladresses m'ont fait penser à celles caractéristiques de ce programme.
D'un point de vue général, ce n'est pas un bon point. Même si ce n'est pas non plus trop désagréable à lire. J'ai le souvenir de vieilles AVH qui piquaient plus les yeux que ça.

Le début de l'histoire m'a fait penser au 2ème cycle de Défis et Sortilèges. Une série que je pense pourtant inconnue de l'autre côté des Alpes… Au lieu de quatre, on a ici le choix entre six héros très différents qui vont se côtoyer au cours d'une même aventure. Comme pour le groupe de Yamaël, Laurin and co., chacun a son équipement, des sorts ou pouvoirs et des caractéristiques pré-déterminées. Le point de vue est différent, les motivations également. Tout comme la manière de se battre. C'est alléchant sur le papier. Mais j'ai trouvé qu'ils étaient particulièrement déséquilibrés niveau gameplay. Chacun a droit à une introduction personnalisée. Puis au fil de l'aventure, on sera parfois redirigé vers des séquences adaptées en fonction du rôle interprété, mais c'est malheureusement assez rare.

Le scénario général est bon. Une transposition de l'expédition de Christophe Colomb dans un univers fantasy. On a pour mission de chercher des terres inconnues de l'autre côté de l'océan, d'explorer puis de revenir au pays avec des trésors pour assurer le financement des expéditions futures. Et l'on a droit à l'opposition politique au projet au tout départ, aux doutes lors du voyage perdu en pleine mer, sans cesse on nous rappelle notre objectif initial. C'est vraiment le gros point fort de cette aventure, ce côté immersif bien réussi pour un parallèle historique original.

Dans le détail, les péripéties sont très convenues. Les mini-introductions personnalisées sont mollement excitantes, les aventures maritimes assez plates, les réactions des personnages parfois bizarres, la manière dont est gérée le traître au sein du groupe assez incompréhensible, surtout qu'il est finalement oublié une fois qu'on débarque sur le nouveau monde. Bref, l'histoire serait très médiocre s'il n'y avait l'épisode obligatoire et onirique au centre de l'aventure.

Ce passage dans un royaume idyllique mais miné par une curieuse affaire familiale est vraiment sympa. Comme une mini-AVH à part entière, quelque part entre l'AVH Paradoxes et la mini-AVH Le Roi est mort. Je n'en dis pas plus.

Par contre, la guéguerre qui suit opposant hommes-oiseaux et hommes-lézards, dans laquelle on doit choisir son camp, est le prétexte à de la bonne baston, mais rien de très surprenant.

Niveau jeu, j'ai été déçu malgré le grand nombre de sections, la bonne liberté d'action et les six personnages proposés. Déçu en premier lieu par la trop grande facilité de l'aventure. J'ai réussi à la terminer à ma seconde tentative et clairement, c'était à cause d'un personnage cheaté : le magicien. Entre ses puissants sorts de combat, son bon niveau de Diplomatie et surtout, son sort de retour en arrière que j'ai utilisé au moins deux ou trois fois pour m'éviter un PFA ou un combat défavorable, c'était du gâteau. Peu de stress et de pression donc. Succès au goût amer. Les ingrédients qui me laissent sur ma faim dans un LDVELH. Et c'est dommage car je suis certain que le challenge est plus relevé avec les autres personnages comme mon lutin du début par exemple.
Pour les lecteurs les plus joueurs, je déconseille donc le mago.

Cette AVH a de bonnes idées, un passage particulièrement intéressant, dénote un certain enthousiasme de la part de l'auteur. Mais au final, pas mal de défauts à la fois littéraires et ludiques qui la plombent un peu, beaucoup.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: L'Hérétique tome 1: Le Monde Perdu (Alexander Abati - permusashi) - par Fitz - 14/05/2018, 20:05



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)