Rendez-vous au 1
Orthographe sur littéraction - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Autres Médias Littéractifs (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-12.html)
+--- Forum : Littéraction.fr (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-18.html)
+--- Sujet : Orthographe sur littéraction (/thread-1922.html)

Pages : 1 2 3


Orthographe sur littéraction - VIK - 09/01/2013

Hello

Je m'étais déjà fait la remarque à propos d'une autre avh mise en ligne sur littéraction cette année pour les Yazs :

1) Je ne trouve pas ça normal de proposer des avhs avec autant de fautes d'orthographe,
2) et je trouve que ça décrédibilise le site litéraction de les mettre en ligne.

Cette année, j'ai trouvé des fautes dans toutes les AVHS sauf une, je reconnais que c'est assez inévitable.
Mais surtout, j'ai trouvé que 2 AVH battaient des records en la matière.

Je ne suis pourtant pas un intégriste de l'ortho, je fais souvent des fautes, mais là ça me gêne en tant que lecteur. Je ne voudrais pas non plus décourager les écrivains qui ont une mauvaise orthographe : il n'y a qu'à voir les progrès considérables d'Oorgan cette année dans ce domaine, c'est très encourageant. Son AVH n'était d'ailleurs pas comprise dans les 2 citées pour cette année. On peut tous s'améliorer et il faut s'entraider pour ça.

Seulement voilà, je ne vois pas vraiment comment on peut encourager certains auteurs d'AVHs à soumette des textes "propres".
Voilà, j'ouvre le débat ...


RE: AVH, orthographe, et littéraction - sunkmanitu - 09/01/2013

Le débat est très intéressant !
Je me sens un peu concerné par le sujet mais je ne râle pas, je comprends tout à fait qu'une avh truffée de fautes soit casse burnes à lire et donc à jouer. Le truc qui pose problème en fait est à mon sens le suivant :

- On écrit une avh en essayant de ne pas faire de fautes d'orthographe
- On relit sans cesse les paragraphes tapés lors d'une sessions d'écriture antérieure et là on voit les fautes visibles d'ortho (accents, "s" etc.), on voit aussi les fameux double "z" comme "vous continuez à marchez", et enfin on voit les erreurs de frappe dues aux lettres proches sur le clavier comme "porte" écrit "portr"ou aux inversions dues aux frappes trop rapides comme "à part" devenu "à aprt" par exemple...
- On relit une ultime fois l'avh lorsqu'elle est finie dans l'espoir de dénicher la trace subsistante.
Et ensuite on fonce sur littéraction histoire de présenter son bébé au monde.
Il faudrait faire relire son avh par un autre auteur/lecteur/correcteur, mais en terme de temps cela demande beaucoup de temps de la part de celui qui fait le travail et ensuite de la part de l'auteur qui doit revoir toute sa copie.
Souvent on préfère attendre les premiers retours pour corriger le tout.
C'est que je fait malgré un passage au peigne fin avant publication. Grâce aux lecteurs j'ai pu corriger non seulement l'orthographe, mais aussi et surtout les règles, certains passages trop lourds, mal formulés (le fameux foyer coupé net) ou certaines incohérences dues à plusieurs sessions d'écriture successives sur une même séquence (le post des deux derniers jours entre arakya et moi...)

Donc OUI, nous devons vérifier nos avh's mais pas non plus au point de se rendre fou, sinon le dégoût peut surgir à chaque instant. À mon avis.
Wink


RE: AVH, orthographe, et littéraction - Albatur - 09/01/2013

C'est pas facile de voir soit même les fautes et même en la donnant a d'autres personnes il en reste souvent encore. C'est gênant mais bon il ne faut pas oublier que ces aVH sont faites par des AMATEURS donc attention comme le dit Sunk a ne pas démoraliser les jeunes pousses (ou les vieilles branches ^^ )


RE: AVH, orthographe, et littéraction - VIK - 09/01/2013

Mais il y a quand même des AVHs qui ne sont pas passées par un correcteur d'ortho comme sous word, qui élimine déjà tous les mots n'existant pas (donc les erreurs de frappe, inversions de lettres...). C'est déjà un premier filtre.

Votre cas à tous les deux est très différent : vous avez soumis des avhs en bêta-test je dirais, ou en "avant-première" (c'est beaucoup plus flatteur). Et cela incluait les règles : vous proposiez tous les deux un système original : c'est plus risqué, mais aussi beaucoup plus intéressant d'après moi. Vouloir le faire tester pour s'assurer que c'est jouable, je trouve cela excellent. Cela permet de corriger le tir.
Pendant qu'on y est, on corrige quelques fautes d'ortho, une ou deux de style dans le récit, deux erreurs de renvoi, et voilà.

Je l'ai dit, une avh truffée de fautes (ce n'était pas votre cas), ça me gêne en tant que lecteur. Mais ça me gêne aussi de faire de la pub pour le site Littéraction avec l'idée que les amis à qui j'en parle lisent par manque de bol une avh truffée de fautes : le côté "littéraire" de Littéraction serait décrédibilisé.

Maintenant, concrètement pour améliorer les choses, que peut-on faire ?
- Proposer de rappeler régulièrement à chaque auteur de tester son avh avec un correcteur d'ortho ?
- Pour Littéraction : introduire une mention TEMPORAIRE type "bêta version : avh non corrigée/relue/testée" :
sur les avhs qui n'ont pas été relues ou n'ont pas eu assez de feed concernant l'ortho ?
- Autre chose ?


RE: AVH, orthographe, et littéraction - vador59 - 10/01/2013

Je pense aussi qu'un des problèmes qui se posent, c'est le fait de devoir travailler par informatique... Il m'est très difficile de corriger des fautes d'orthographe et de style sur un écran. Je ne sais plus où j'avais vu ça, mais il est scientifiquement prouvé qu'on ne lit pas de la même manière sur papier et sur écran, du moins pas avec la même attention.


RE: AVH, orthographe, et littéraction - sunkmanitu - 10/01/2013

Les deux propositions sont judicieuses ! Wink

Après si tu parles d'avh qui n'a pas été filtrée sous un simple correcteur d'orthographe, là effectivement ça laisse un maximum de fautes. Et je comprends donc que Littéraction puisse être décrédibilisé en tant que site littéraire.
À chaque auteur maintenant d'assumer son bouquin en le proposant corrigé, affiné et équilibré au maximum.
Et s'il reste des erreurs, il devra corriger sans rechigner (ce que nous faisons tous instinctivement après les premiers retours, en général).

Par contre l'expérience en cours que je ne retenterais plus JAMAIS de ma vie c'est faire corriger une avh en vue de publication (l'exemple avec le Voyage Initiatique et notre projet mort-né de publication commune sous Lulu) : sham' s'est levé un cul grand comme la porte de l'Arsenal, pour corriger, Thierry Dicule relis une deuxième fois, ça fait un an [et demi] que ça dure et je vais devoir ensuite corriger toute l'avh à la virgule près... un travail que je ferais pour rendre hommage aux deux correcteurs mais plus jamais autant poussé pour aucune avh ni livre. JA-MAIS !!!


RE: AVH, orthographe, et littéraction - Syphil - 10/01/2013

Je ne vois pas en quoi il en irait de la crédibilité de Littéraction, nous sommes des amateurs, des bénévoles et si les auteurs dits "professionnels" n'avaient pas toute une flopée de correcteurs financés pour relire leurs oeuvres, ils en seraient probablement rendus au même niveau que nous sur l'orthographe.

Je sais que personnellement je prendrai désormais plus de temps pour relire mes futures avh. J'ai beau être relativement bon en ortho, j'ai été surpris du nombre de fautes d'inattention qui subsistaient sur l'EDT malgré les relectures.
Comme l'a dit Albatur, c'est très dur de se relire tout seul, surtout sur une grosse avh. D'autant que le cerveau peut avoir du mal à simplement percevoir certaines erreurs qui n'empêchent en rien sa compréhension :


Sleon une édtue de l'Uvinertisé de Cmabrigde, l'odrre des ltteers dnas les

mtos n'a pas d'ipmrotncae, la suele coshe ipmrotnate est que la pmeirère et

la drenèire siot à la bnnoe pclae. Le rsete puet êrte dnas un dsérorde

ttoal et vuos puoevz tujoruos lrie snas porlblème. C'est prace que le

creaveu hmauin ne lit pas chuaqe ltetre elle-mmêe, mias le mot cmome un

tuot.

La peruve...


RE: AVH, orthographe, et littéraction - VIK - 10/01/2013

OK Slyhip ! Wink
(10/01/2013, 07:05)sunkmanitu a écrit : ...
Par contre l'expérience en cours que je ne retenterais plus JAMAIS de ma vie c'est faire corriger une avh en vue de publication (l'exemple avec le Voyage Initiatique et notre projet mort-né de publication commune sous Lulu) ... JA-MAIS !!!
ça m'est arrivé quand ma nouvelle de SF/fantasy a été publiée. J'ai du me retaper le texte un nombre incalculable de fois. Je le connaissais presque par coeur à la fin et j'en étais écoeuré. J'estime au total que mon travail d'écriture n'a représenté qu' 1/5è du temps global jusqu'à obtention du texte définitif avant correction, tandis que celui de correcteur/relecteur s'est élevé à 4/5è.
Douche froide.


RE: AVH, orthographe, et littéraction - Arakya - 10/01/2013

Je pense que je suis le premier concerné, c'est vrai que j'ai une très mauvaise orthographe que j’essaie pourtant de corriger. J'essaierai à l'avenir de faire relire mes Avh à des potes avant de les soumettre mais c'est pas si évident que cela...


RE: AVH, orthographe, et littéraction - Maléfisse - 10/01/2013

Salut !
En lisant ton premier message, j'ai eu immédiatement l'impression d'être visé. Je ne vais pas partir dans un long discours étant donné que ce n'est peut-être pas le cas et que je n'ai pas à me justifier. (MP)

Pour l'idée, encore faut-il que l'auteur accepte de se faire corriger son texte par un autre (vous vous rendez compte du boulot !), et la correction risque de défigurer le contenu selon lui. Le label "non-corrigé, vous êtes prévenu" est une bonne idée, et cette mesure semble suffisante. Mais jamais nous pourrons empêcher quelconque de faire des fôttes daurtaugrafes. Une autre suggestion : quand un texte s'apprête à être mis en ligne, un message résumant ceci est envoyé :

"jurez sur votre honneur que vous avez relu intégralement votre oeuvre, apportant ainsi les corrections nécessaires"
(si vous ne respectez pas ceci, vous serez condamner à rejouer au Voleur de Vie jusqu'à que mort s'ensuive.)


RE: AVH, orthographe, et littéraction - VIK - 10/01/2013

Je savais bien que mon n'allait pas me rendre populaire, tant pis.
Arakya ou Maléfisse, je ne vous visais pas en particulier, j'avais même d'autreS auteurS en tête. Mais puisque vous avouez vos crimes, la Très Sainte Inquisition en tiendra compte.

Bon, plus sérieusement, je ne parle pas de crimes, il faut rester raisonnable. Tout le monde fait des fautes, moi aussi, et encore plus avec l'écriture sur un ordi.
J'aurais pu en parler l'an dernier, cela aurait été aussi valable, sauf que j'étais trop occupé à cette période.
Là, avec l'arrivée de Littéraction, cela me semblait le bon moment pour en discuter.

Je ne sais pas si un ajout d'un commentaire "bêta-version", ou à l'inverse, "version finale", peut être une bonne solution.
C'est à tous de voir si cela peut être pertinent, si il existe une meilleure solution, ou si ça n'a aucune importance...

@Maléfisse : je ne vois pas en quoi une correction de texte par autrui pourrait défigurer le contenu tant que ça ne porte que sur l'orthographe. C'est ce dont je parlais :
1) correcteur automatique word ou autre : car filtre pas mal d'erreurs et fautes de frappe
2) SI besoin, relecture de l'orthographe par un collègue.

Si vous pensez que cette idée peut être intéressante, ce collègue pourrait un "parrain" pour les auteurs qui le souhaitent ?
On pourrait peut-être instaurer un système de parrainage où un parrain expérimenté recevrait l'AVH en avant-première ?
Pour corriger ce que SOUHAITE SEULEMENT l'écrivain (seulement les fautes, ou équilibrage des règles, etc ...).
Des suggestions ?


RE: AVH, orthographe, et littéraction - Albatur - 10/01/2013

@Malefisse : Comme Vic je ne comprend pas ou cela défigure entre cette phrase : Rendais-vous au 400
et celle là : Rendez-vous au 400

Ca ne pique plus les yeux et la phrase est la même , non ? Wink


RE: AVH, orthographe, et littéraction - Syphil - 10/01/2013

(10/01/2013, 08:57)VIC a écrit : OK Slyhip ! Wink

Non, ça ne fonctionne pas si on touche à la dernière lettre. Et de quelles avh parles-tu au juste ? Je me sens légèrement visé.


RE: AVH, orthographe, et littéraction - sunkmanitu - 10/01/2013

Le but n'est pas de se battre je pense !
Le but n'est pas de savoir qui est visé ou pas, nous sommes TOUS concernés par ce qu'évoque Vic. Tous auteur de 2012, d'avant et d'après Wink
Je pense qu'il veut juste attirer l'attention sur le principe de relecture "attentive". Je ne veux ni défendre ni accuser personne, nous sommes tous amateurs et faisons ça pour le plaisir. Et il faut que ça le reste. Après relire notre copie avant de la proposer aux autres n'est en soi pas un travail pénible (c'est plus pénible les liens cliquables par exemple... et pourtant, les lecteurs sont tellement contents ensuite !) et je pense que le plaisir de la lecture proposé aux autres doit nous importer autant que ce qui est écrit.
Voilà pour mon idée finale Wink


RE: AVH, orthographe, et littéraction - VIK - 10/01/2013

(10/01/2013, 19:15)Syphil a écrit :
(10/01/2013, 08:57)VIC a écrit : OK Slyhip ! Wink

Non, ça ne fonctionne pas si on touche à la dernière lettre. Et de quelles avh parles-tu au juste ? Je me sens légèrement visé.
Ben non, encore raté, je ne pensais pas non plus à la tienne en priorité.
C'est plutôt une impression générale.