Rendez-vous au 1
[PC/PS3/Xbox360] Assassin's Creed : Brotherhood - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Discussions générales (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-14.html)
+--- Forum : Divers (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-16.html)
+---- Forum : Jeux vidéo (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-20.html)
+---- Sujet : [PC/PS3/Xbox360] Assassin's Creed : Brotherhood (/thread-1528.html)



[PC/PS3/Xbox360] Assassin's Creed : Brotherhood - Glutinus - 30/09/2011

Le troisième volet d'Assassin's creed n'est pas le dernier. Vous reprenez le personnage d'Ezio Auditore, alors âgé d'une trentaine d'années (ses compétences de Parkour commencent à se faire sentir au début du jeu, mais il se dérouille rapidement).

Suite à ses exploits à Rome dans la fin du deuxième opus, il repart dans cette ville qui sera l'unique paysage. S'il reprend les bases du 2 (monter sur les points hauts pour admirer la ville, payer mercenaires voleurs ou courtisanes pour l'aider, fouiller les catacombes pour retrouver les clés pour parvenir à l'armure d'un de ses ancêtres), il s'améliore sur de nombreux points.
On commence par l'achat de boutiques qui permettent d'avoir accès rapidement à toutes les échoppes dans une zone. Cependant certaines zones sont sous l'influence des Borgia, il faudra donc d'abord tuer le capitaine avant d'incendier la tour. Cela rajoute un petit poil au gameplay puisque la zone est interdite et il va falloir faire preuve de discrétion ou de bourrinisme, au choix.
En plus des échoppes et des groupes de fidèles, Ezio pourra désormais ouvrir sa guilde d'Assassins. Pour chaque zone libérée, il pourra tenter de sauver un citoyen et de le former aux joies de l'assassinat. Il les enverra dans toute l'Europe pour améliorer leurs compétences. S'ils sont sur Rome en attente, ils peuvent être appelés dans 90% du temps pour aider Ezio dans le surnombre. Cette invention est utile, parfois trop, et l'amélioration des fidèles est contextuel. Je trouve ça trop peu dynamique face au bénéfice énorme apporté ; espérons qu'il y aura une amélioration dans le ou les prochains opus.
Les quêtes annexes sont encore plus diversifiées, Ezio pouvant se remémorer par moment de certains événements avec Cristina, sa petite amie, à des instants clés des événements d'Assassin's Creed 2.
Pour la possibilité de refaire le jeu, chaque séquence a un petit défi (terminer la séquence en 8 minutes, sans se faire repérer, en ne tuant que la cible, etc.) ce qui permet d'avoir un petit défi complémentaire.

Dans le mode présent, vous pourrez aussi jouer Desmond Miles qui, grâce à la loi du lamarckisme, a hérité des compétences d'Altaïr et d'Ezio. Elles seront utilisées en particulier au début pour trouver une nouvelle base et vers la fin du jeu, sans surprise comme dans les deux premiers opus.

Au final, dans son gameplay la saga assassin's creed s'améliore encore plus ; les rebondissments, humour, diversité rendent le jeu un peu plus intéressants même si scénaristiquement, ce troisième opus pêche beaucoup. De toute façon, la trilogie Ezio va bientôt se clôturer et on se repenchera (normalement) plus sur l'histoire du premier Assassin, le bien-aimé Altaïr, qui je l'espère, bénéficiera de belles avancées de son descendant (en particulier la possibilité de nager, please !)

Et je m'excuse pour l'année de retard, mais j'ai décidé que je n'achèterai plus (sauf pour Deus Ex Human Revolution et Thi4f et éventuellement Mass Effect 3 qui clôturera la trilogie) de jeu à 70 euros. Ce sera pareil pour Assassin's Creed Revelations mais j'inviterai tout autre membre du forum de faire sa propre critique.