Rendez-vous au 1
Techniques d'écriture - Version imprimable

+- Rendez-vous au 1 (http://rdv1.dnsalias.net/forum)
+-- Forum : Le coin des écrivains (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-10.html)
+--- Forum : L'Atelier (http://rdv1.dnsalias.net/forum/forum-62.html)
+--- Sujet : Techniques d'écriture (/thread-1225.html)

Pages : 1 2


Techniques d'écriture - Alendir - 05/07/2010

Je me pose une question (histoire aussi d'éviter que le forum n'entre totalement dans sa période d'hibernation estivale) :

Quelle est votre manière d'écrire? Au compte-goutte ou plusieurs heures d'affilée durant une relativement brève période? Le soir, le matin, pendant que vous mangez un steak (déconseillé pour les récits de zombis)? Etes-vous discipliné, écrivez-vous à des horaires réguliers? Écoutez-vous de la musique? Quelles sont pour vous les grandes étapes pour écrire une AVH, une planification rigoureuse est-elle nécessaire?


RE: Techniques d'écriture - ashimbabbar - 05/07/2010

Période d'estivation ?

Bon… alors moi, c'est quand ça vient, comme ça vient… je note les idées qui me viennent avant de les collecter sur traitement de texte et de retravailler…
Question plan, dans ceux sur lesquels je travaille je sais déjà en gros ce qui va se passer en commençant… les évènements viennent au fur et à mesure, il faut 'juste' les articuler entre eux.
Des horaires réguliers… ben c'est quand je suis pas au boulot ni ailleurs, ça laisse peu de temps…

Ça fait un certain temps que je suis dessus, oui… je ne me presse pas… je peaufine les monstres hideux et les pièges diaboliques…


RE: Techniques d'écriture - Alendir - 05/07/2010

Citation :Période d'estivation ?
Un nouveau mot dans ma besace Big Grin

Personnellement, je prends mon temps pour collecter les idées, créer peu à peu les personnages, le(s) intrigue(s), puis j'écris par morceaux, ponctuellement, et sans aucune discipline (ce qui n'aide pas à avoir un bon rythme d'écriture et à être efficace, puisque j'ai tendance à relire tout ce que j'ai fait avant de me remettre à écrire ^^).


RE: Techniques d'écriture - sunkmanitu - 06/07/2010

Je pense au sujet longtemps avant les premières lignes. Le but, l'intérêt,la possibilité d'adapter l'histoire en avh.
Ensuite vient le plan sous forme de bulles numérotées (les futurs §) et reliées entre elles, avec annotations et explications générales à coté de chacune.

La rédaction à proprement parler me vient mieux le soir tard où le matin tôt, mais c'est pas toujours facile à concilier avec vie de famille et taff.
Je passe aussi beaucoup de temps sur la documentation, recherche sur le net, livres, vidéos etc...
Quitte à faire une session d'écriture je préfère écrire un gros morceau (genre durant 2heures) que plusieurs petits paragraphes (session des 10 minutes),je perd moins facilement le fil de mon histoire et surtout l'ambiance.
Côté musique, pour le Voyage initiatique, j'écoutais de la musique de relaxation, de la musique traditionnelle nord amérindienne. Pour Hunter, musique d'ambiance forestière genre cd "Nature et découvertes".
Pour 1930, je suis à fond dans le swing et le jazz de Reihnardt, Armstrong, Fitzgerald bref tout ce qui me fait penser aux films de mafia !

Au final, je relis tant que possible en évitant le maximum de fautes visibles sans correcteur, et ensuite je teste certains passages délicats de l'avh (combats, choix avec pfa sournois, tests à répétition etc...)
Après l'avh est finie, je pleure de cet accouchement et de cette rupture, et je repart sur une autre avh, histoire de passer à autre chose rapidement.

Autre point aussi, je ne travaille jamais sur une seule et unique avh à la fois, toujours deux avh dans la marmite, je taffe sur une et en intermittence je prépare ou avance l'autre. Ca permet d'avoir l'esprit qui va d'un univers à l'autre sans jamais avoir de ras-le-bol.


RE: Techniques d'écriture - Jin - 06/07/2010

De mon côté, je crée un fil rouge et je planifie déjà quelques passages/moments importants. Ensuite, je brode autour de ça (je suis très imaginatif).
J'écris souvent le soir, après le boulot, tout en écoutant de la musique. Le week-end, c'est moins souvent, car j'ai souvent la gueule de bois, mdr.



RE: Techniques d'écriture - Alendir - 06/07/2010

Je suis curieux de savoir comment procède le plus prolifique auteur de livres-jeux de tous les temps, qui a la plume si rapide. La réponse est peut-être qu'il en a plusieurs Mrgreen


RE: Techniques d'écriture - Voyageur Solitaire - 06/07/2010

Pour ma part, j'ai souvent en tête les "gros morceaux" de mon AVH. Je les écrit séparément, avant de trouver les autres péripéties, moins importantes, qui les relieront entre eux.
En général, l'écriture, c'est par période : je peux écrire 50 paragraphes à la suite le lundi, et puis plus rien pendant une semaine. Quand à mes descriptions, elles sont d'abord trés sommaires, une sorte "d'armature", sur laquelle je brode ensuite, lors de la relecture. C'est à ce moment que je "soigne" mes descriptions, que je cherche le détail, les mots qui feront une ambiance, une atmosphère particulière.
Je travaille indifférement le matin ou le soir, mais toujours en musique (avec souvent des morceaux qui collent à l'atmosphère du passage que j'écris).


RE: Techniques d'écriture - sunkmanitu - 06/07/2010

Comme quoi sur 4 auteurs 3 écrivent en musique ! Je l'savais qu'la musique était source d'imagination et d'ouverture d'esprit ! Ah qu'c'est beau !...


RE: Techniques d'écriture - Jin - 06/07/2010

J'ai oublié de mentionner que j'ai écoute aussi de la musique pendant que j'écris Smile


RE: Techniques d'écriture - sunkmanitu - 06/07/2010

Non, non tu l'a écris !
Jin a écrit :j'écris souvent le soir, après le boulot, tout en écoutant de la musique.
Par contre c'est pas encore le week end là ?!!...


RE: Techniques d'écriture - Alendir - 06/07/2010

Que Jin soit bourré le week-end n'implique pas qu'il soit sobre en semaine. Cool
(je vais éviter de faire une blague sur le gin, si vous le voulez bien)


RE: Techniques d'écriture - Oiseau - 06/07/2010

Pour ma part, je n'ai pas de technique spéciale. Pour répondre directement aux questions :

Quelle est votre manière d'écrire ?
Directement à l'ordinateur depuis longtemps (mais pour la première série Xho et les Quêtes Extraordinaires de mon enfance, c'était sur de grandes pages quadrillées et numérotées… ah, le bon vieux temps).

Au compte-goutte ou plusieurs heures d'affilée durant une relativement brève période ?
Quand la motivation est là, c'est généralement par blocs de plusieurs heures. Je n'aime pas m'asseoir et me plonger dans un univers imaginaire uniquement pour écrire un paragraphe et arrêter.

Le soir, le matin, pendant que vous mangez un steak (déconseillé pour les récits de zombis) ?
Le soir, mais pas en mangeant un steak.

Etes-vous discipliné, écrivez-vous à des horaires réguliers ?
Non et non.

Écoutez-vous de la musique ?
Oui.

Quelles sont pour vous les grandes étapes pour écrire une AVH, une planification rigoureuse est-elle nécessaire ?
Tout d'abord, pondre l'idée de l'intrigue. Ensuite, voir si c'est réalisable en AVH ou si ça deviendra un roman déguisé (ou alternativement, si ça fera exploser le nombre de paragraphes). Puis, établir une carte rudimentaire sur papier en indiquant le point de départ du héros, son but, les chemins disponibles, et les rencontres importantes qu'il fera. Ensuite, imaginer assez d'éléments de remplissage, préférablement originaux et ludiques, pour boucher les trous et empêcher les longueurs. Enfin, commencer à écrire. Le texte n'est pas tout prévu d'avance, il s'écrit naturellement au fur et à mesure.

Bon, ces dernières années, je n'ai plus la motivation et l'imagination que j'avais jadis. La production a chuté. Autrefois, j'ai deux fois écrit une série entière (ou presque) dans la même année, mais lorsque j'ai voulu le refaire avec Xune, j'ai réalisé 6 chapitres et ce furent mes seules AVH de l'année en question. Cette année, je n'ai rien fait en rapport avec Xhoromag sauf les révisions des aventures publiées par ADA. Enfin, vous verrez bientôt apparaître les aventures de Neige d'Automne, dès que les types de Scripatium publieront le premier numéro de leur fanzine Draco Venturus. ^_^


RE: Techniques d'écriture - Meneldur - 07/07/2010

Anarchie. J'écris n'importe comment n'importe quand en écoutant n'importe quoi. Je déconseille vivement, vu ma productivité...


RE: Techniques d'écriture - Thierry Dicule - 07/07/2010

Moi j'écris de façon intensive pendant quelques jours, puis ma motivation s'effondre quelques semaines! J'ai remarqué que ce phénomène est généralement lié aux différents "blocs" de l'AVH que j'écris: quand je suis lancé dans un pan de l'AVH, il y a une forme d'excitation qui me pousse à le finir. Ensuite, j'attends toujours que la motivation revienne, ce qui peut être long. J'ai déjà essayé de me forcer et ça ne sert à rien. Une solution que j'ai trouvée est d'avoir plusieurs projets en parallèle, ça marche plutôt pas mal. Autre truc pour se motiver: se relire, de toute façon ça sera inévitable, et en plus en le faisant ça flatte un peu l'égo et ça fait de mal à personne. Enfin, j'ai remarqué que chez moi, le fait de lire les AVH des autres me motive à en lire d'autres, mais pas à poursuivre les miennes...

Pour la musique, j'en écoute uniquement pendant les finitions, jamais pendant la phase "créative" (j'ai déjà essayé mais soit ça me déconcentre, soit je suis tellement concentré que j'entends pas le son).


RE: Techniques d'écriture - Alendir - 07/07/2010

Tout pareil que Thierry Dicule : se relire remotive, et j'ai tendance à oublier la musique (voir lutter contre) pour me concentrer sur le texte. Enfin, ça dépend des moments, si le texte est complexe à écrire et demande toute mon attention ou si je peux y aller en mode relâché (mais de toutes manières, je ne prête vite plus l'oreille à la musique, ce qui ne signifie peut-être pas non plus que je ne l'entend pas ; une musique de fond, même si consciemment elle n'est pas écoutée, peut avoir son influence).