Rendez-vous au 1

Version complète : [Livres à remonter le temps] Le trésor du Yucatan
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Le trésor du Yucatan (Joël Gourdon, illustrations de Joël Bordier)

Voici un petit livre jeu de la collection Histoires à jouer. Prenant cadre dans un environnement historique, à savoir l'Amérique centrale à l'époque de sa conquête (30 ans après Cortès et la disparition de l'empire Aztèque, il existe encore de vastes région sous domination Maya, comme le Yucatan). On y incarne un jeune conquistador en quête de gloire et de fortune. L'aventure commence à San Francisco de Campeche, ville du gouverneur Velasques, petit chef minable, mais dangereux de cette nouvelle province de l'empire Espagnol. Hélas, l'aventure commencera mal, car en visitant la ville, on tombe sur un vieil homme qui se fait trucider par la garde du gouverneur. S'ensuit donc notre premier choix : s'enfuir, aider le vieil homme, aider les soldats....

C'est un livre jeu avec des règles simples : trois caractéristiques : force physique, habileté, communication. Les actions se limitent à des tests de capacité, et le combat n'est qu'une extension de ce système.

L'ambiance est assez bien rendu, même si certaines situations sont assez survolées, on a le droit à quelques paragraphes assez détaillés et intéressants qui nous plantent bien les différents lieux de l'aventure, surtout durant l'exploration de la ville du gouverneur, qui constitue la première partie du livre. On aura après le droit à la jungle et au marécage puis aux villages et villes mayas.
Par contre j'ai noté des éléments qui me paraissent erronés, comme la présence de chimpanzés ou d'un village du 'Tigre', ces animaux n'existant pas sur le continent américain.
J'ai pu vivre de nombreuses situations intéressantes, notamment la gestion d'un petit groupe de conquistadors, avec des phases de gestions plutôt sympa, bien que simplistes, avec par exemple la prise par la force d'un bateau, ou une bataille contre des Mayas. A cela s'ajoute des mini-jeux (3 ou 4 dans tout le livre),hélas un peu trop centrés sur le hasard (voire même totalement), et quelques énigmes (qui ne casseront pas 3 pattes à un canard) .
Même si ces éléments sont en soient assez mal fait, je ne peux que saluer leur existence, car c'est quelque chose que j'apprécie dans les lvh, d'autant plus que cela n'est pas fréquent.
Il y a pas mal d'illustrations, de bonne qualité.

Hélas c'est un livre extrêmement linéaire et otp, au point où ça en est burlesque. Rien que le premier choix décrit plus haut : un seul est le bon, les deux autres amenant à des pfa minimalistes. Il en ira de même un peu plus tard lorsque dans une taverne on devra recruter une équipe : trois pistes mais une seule de valable. Et ça continuera plus tard, même si les pfa feront peu à peu place à des situations handicapantes lorsqu'on s'éloignera du bon chemin.

J'ai par contre relevé quelques éléments marrants :
- un pfa qui survient après s'être perdu dans la jungle nous emmène directement au XXième siècle, où des historiens s'étonnent de trouver de l'équipement européen dans cette région colonisé un siècle après nos aventures. Spoiler : Ce procédé sera réutilisé pour la fin positive de notre aventure, dans un dépliant touristique pour le château qu'on aura construit une fois le trésor ramené en Espagne
- le passage suivant :
Citation :177 Vous voici de l'autre côté du fleuve. Notez qu'il ne vous est rien arrivé, ce qui tient du miracle. La providence (en fait l'auteur de cet ouvrage) est heureuse de vous offrir quelques minutes de tranquillité.
Ce genre d'appel au lecteur est assez fréquent, surtout dans les pfa (Pourquoi avez-vous acheté ce livre ?), et je n'apprécie pas spécialement, je trouve que ça casse l'immersion, déjà mal menée par une linéarité ennuyante.

C'est le premier livre de cette série auquel je joue. Et pour être honnête, il ne m'a pas donné envie d'en lire d'autres. L'ambiance bien rendue ne suffit pas à compenser l'absence de véritable interactivité, pas plus que les mini-jeux de qualité médiocre. Je serais quand même curieux d'avoir des avis sur d'autres livres de la série ou de la collection. Je me demande aussi si les livres-jeux à vocation historique sont condamnés à être plus que moyens (bien que Niki nous ai en effet démontré le contraire)
J'ai dû jouer à 5-6 Histoires à Jouer différents et tous ont certains points communs : on y retrouve à chaque fois des mini-jeux comme ceux dont parle Salla, c'est effectivement sympa ; le côté historique est toujours intéressant et parfois détaillé, même si des bugs peuvent exister comme le prouve la critique du sieur Salla ; enfin, les paragraphes sont malheureusement souvent trop brefs pour donner plus de profondeur à l'histoire.

J'aime beaucoup Le Rubis Sacré et Perceval le Gallois, mais pour des raisons très différentes. Perceval est un livre-jeu très abouti avec des règles formidables pour simuler les joutes chevaleresques. De plus, il est d'une très grande liberté et est une mine d'informations concernant le mythe du Roi Arthur et de la Table Ronde. Très sérieux, laisse la place aux sentiments, c'est un "anti-Quête du Graal".
Le Rubis Sacré est lui plutôt jouable (pas comme le Trésor du Yucatan donc) et propose le voyage de Marco Polo de Venise jusqu'à la Chine. Un thème historique méconnu et qui en devient très intéressant, avec en plus pas mal d'action (ce qui manque à la série Histoire).
Le Grand Mammouth, Mousquetaire du Roy ou le Voyage d'Ulysse m'ont beaucoup moins marqué.
Je me suis procuré une demi douzaine de ces livres, mais j'hésite à m'y lancer et je dois dire que vos remarques ne m'y incitent guèrent. Enfin avec l'été peut être aurais-je le temps....

Grosbill
J'en ai éclusé pas mal de cette série. Les auteurs et les styles sont variés.
Pour le Yucatan, j'ai apprécié les PFA lapidaires justement :"Pourquoi avez vous acheté ce livre...".
Par contre ce n'est pas le plus marquant, je m'étais beaucoup amusé avec Ulysse et les Vikings. Le côté gestion de troupes surement et la linéarité réduite de ces deux là.
Côté ambiance les Combattants de l'Ombre sont pas mal mais je ne l'ai pas terminé, me suis fait tué un peu tôt à mon goût.
J'ai toujours trouvé cette série très inégale. Quelques titres sortent du lot mais le reste est plutôt pas terrible.
Cela serait intéressant d'établir une liste de ceux qui valent la peine. Si j'en crois Fitz et Efelle, on peut s'intéresser à:
-Le Rubis Sacré
-Perceval le Gallois
-Le voyage d'Ulysse
-Les Vikings
Sur les vingt que compte la série, il doit yen avoir d'autre j'espère.
J'avais bien aimé le chevalier errant, mais je suis peut être le seul. D'après mes souvenirs les sept voyages de sindbad et l'or du pharaon etaient bien aussi.
Par contre je n'ai pas du tout accroché à Complot sous la terreur qui possède au passage des illustrations affreuses.
Comme je viens de relire celui-ci, j'ajoute une critique.

Un autre auteur différent des deux fondateurs de la série pour ce tome qui propose d'interpréter un émigré espagnol en Amérique centrale qui va chercher à recruter des hommes pour mener une expédition dans la jungle, afin de trouver un trésor légendaire appartenant aux indiens locaux.
L'énorme point noir est la jouabilité, horrible. Dès le début, on se retrouve avec une succession de paragraphes où un choix mène à la suite de l'histoire et le second à un PFA. Ce schéma meurtrier se poursuit pendant un bon moment, jusqu'à ce que l'on parvienne enfin à monter une équipe pour l'expédition. Cela conduit inévitablement à une linéarité extrême du récit.
Des PFA très nombreux donc, mais en prime des combats et surtout des épreuves qui exigent de n'avoir que de très bonnes caractéristiques. Difficile de faire un LDVELH plus ardu en si peu de paragraphes (moins de 200).
Le scénario n'est pas inintéressant par contre. On est recherché par le gouverneur local et l'on doit donc échapper à ses hommes. Il faut également lier connaissance avec les indiens qui se défient évidemment de nous. Puisqu'on se trouve ensuite à la tête d'une expédition, il faut résoudre quelques escarmouches, gérer les provisions et savoir se faire respecter. A cette occasion, on a droit à une bataille pour s'emparer d'un bateau dont les règles sont parfaitement incompréhensibles... ou totalement injouables, c'est selon.
Une partie "jungle" ensuite, très classique avec son lot de bêbêtes écailleuses ou velues. Un mini-jeu pour se sortir d'un marais digne des labyrinthes illustrés au dos des paquets de céréales Smacks... La dernière partie est plus prenante : possibilité de négociations avec les indiens gardiens du trésor, deux fins possibles dont une qui pousse à fuir avec d'autres épreuves saugrenues à la clé (dont une interro écrite sur la culture des indiens du Yucatan).
S'il n'avait pas fallu autant de tentatives pour résoudre ce LDVELH, mon jugement aurait sans doute été moins sévère, surtout que l'ambiance "conquistador" voulue par l'auteur est finalement plutôt réussie. On est dans la peau du héros. Mais pour moi, c'est quand même l'un des moins bons de la série.
J'apporte un petit correctif tout de même: c'est sans doute le seul LDVH au monde où on ait un PFA gagnant dès le deuxième paragraphe Mrgreen