Avancement des projets 2021
#16
un univers style russe / époque victorienne avec des tsiganes et autres..

Je suis preneur là : le côté grandes steppes russes enneigées, les monastères aux clochetons dorés perdus dans de grandes forêts de bouleaux, les cavalcades de Cosaques à travers les steppes, le train à vapeur roulant le long de la taïga, les loups, Michel Strogoff, les diseuses de bonne aventure bohémiennes, les danseurs tsiganes et les femmes fatales en fourrure et fume-cigarette, c'est un imaginaire qui me transporte...
Anywhere out of the world
Répondre
#17
Le principe d'émulation sur ce genre de topic causera ma perte.

Donc, cet été, j'ai sérieusement entamé le prologue et le premier paragraphe d'une suite pour le diptyque Les Portes interdites. Voilà, par cette annonce, je me condamne.
Your life and your mission end here.
Répondre
#18
(26/08/2021, 17:41)Glutinus a écrit : Ca m'a inspiré et débloqué des idées sur une autre AVH que j'avais en tête (enfin, techniquement je dois en avoir 692 depuis 2005...), à savoir incarner un gladiateur.

Pour donner quelques idées, au vu de ton AVH assez bien documentée - avec quelques corrections de Voyageur Solitaire, et quelques zones de flou parce que ce n'est pas non plus un guide touristique - je voulais m'inspirer de la Rome antique pour faire des combats de gladiateurs. Sauf que des limitations m'ont semblé notable. Cette AVH devait :
- Se passer sur un temps relativement court
- Être assez épique sur les combats, certainement plus dans la mécanique des combats que dans des combats libres à base de choix de paragraphe

A ce que j'ai compris, les jeux ne sont pas organisés si longuement, les gladiateurs ne font des combats que 3 ou 4 fois par an pour se remettre de leurs blessures - comme certains joueurs de foot , BIM. Donc ça rend un peu caduque l'histoire. Ce qui m'embêtait aussi, c'est qu'apparemment, en début de carrière, il n'y a pas beaucoup de choix pour un gladiateur. Il est soit rétiaire (trident+filet) soit provocator (bouclier + épée). C'est d'ailleurs cette combinaison que l'on retrouve dans l'Epreuve des Champions, il me semble, pour tuer un premier monstre.

Et du coup ce sont souvent des combats rétiaire vs provocator, ou provocator vs provocator. Rien de très épique, moi qui voulais laisser le choix un peu au lecteur. Du coup ce sera dans une antiquité beaucoup plus libre et romancée. CQFD, SPQR.

Beaucoup de LDVELH et d'AVH évoquent ponctuellement des combats dans des arènes, mais il y a surement la place pour une AVH qui se déroulerait entièrement dans ce lieu.

Le PJ pourrait être un esclave qui tente de racheter sa liberté grâce aux gains qu'il encaissera lors de ses combats.

Autre possibilité : le PJ s'est fait recruter comme gladiateur pour s'infiltrer dans l'école de gladiateurs afin de mener une enquête ou pour tenter d'approcher qqun et se venger de lui (le lanista, ou le commanditaire d'un combat de gladiateurs, qui serait responsable de la mort d'un proche par exemple)

Il y avait de très nombreuses catégories de gladiateurs (certaines franchement exotiques) ce qui est intéressant pour proposer des oppositions variées.

Dans les faits, elles n'ont pas toujours coexisté dans le temps car une catégorie "passée de mode" finissait par être remplacée par une autre. Mais rien ne n'oblige pas à respecter la vérité historique et tu peux très bien imaginer un lanista de la fin de l'Empire Romain (pour plus de décadence) un brin pervers qui n'hésite pas à faire revivre certaines catégories de gladiateurs dans une petite ville de l'Empire pour offrir davantage d'exotisme et de variété aux spectateurs.

Ce qui pourrait être aussi intéressant c'est de montrer aussi les coulisses de l'arène, avec peut-être la possibilité d'influencer le cours d'un combat en amont. Par exemple en déstabilisant un futur adversaire, en le droguant, en essayant de repérer ses faiblesses, etc.
(un peu comme dans "l’Épreuve des champions" où l'un de vos opposants tente de vous tuer avant même le combat dans l'arène)

Si tu n'as as vu la saison 1 de la série "Spartacus" je te la recommande, cela pourrait te donner des idées.

Pour le côté stratégique des combats, tu peux peut-être t'inspirer du système proposé dans la "yin yang" de MerlinPinpin.

Bon courage pour la rédaction en tout cas !
Répondre
#19
Au cours de mes vacances, j'ai retrouvé sur une vieille clef USB que je pensais avoir perdue une AVH que j'avais bien entamé il y a longtemps, D'écume et de sang, une suite à Défis sanglants sur l'océan. Je l'avais sacrément bien avancée et du coup, je m'y suis replongée à fond pendant mon repos.
Tant et si bien que la voilà terminée... J'entame la relecture finale à partir de ce weekend et devrais donc vous la proposer comme ma sixième AVH prochainement (mon AVH de SF, également terminée, attendra son tour).

L'histoire ? La voici :

Fou que vous avez été ! Fou de faire confiance à cette ordure d'Abdul le Sanguinaire. Le rendez-vous secret qu'il vous a fixé, vous demandant de venir seul, s'est révélé être un traquenard. Vous voici perdu au coeur des marais, une flèche dans l'épaule, traqué par ses hommes. Il vous faut leur échapper et rejoindre la Terrifiante avant de vous lancer à la poursuite de ce chien pour lui faire payer. Une poursuite qui vous mènera aux confins de la mer, aux confins de la terre, en une course aventureuse. Entre épidémies et tempêtes, naufrages et abordages, îles mystérieuses et combats navals, créatures des profondeurs et archipel inconnu, vous devrez également gérer votre équipage, votre or et votre navire. Parviendrez-vous à rejoindre Abdul et à vous venger ? Hissez les voiles de la Terrifiante et bon vent !

450 paragraphes, dans un univers fortement inspiré des îles grecques dans un premier temps, puis de la Polynésie et de l'île de Pâques ensuite. Combats individuels, de groupe, gestion du navire avec vitesse, résistance, force d'équipage, combats navals... Un côté gestion important, il faudra parfois recruter des hommes d'équipage, faire réparer le navire, trouver nourriture et eau potable, gérer son or...
J'en suis très satisfait, je la considère même comme ma meilleure AVH à ce jour. 

Bonne continuation à tous !
Anywhere out of the world
Répondre
#20
Un DF mémorable ce Défis sanglants sur l'Océan!

Je trouve le terme "ordure" un peu fort pour décrire Abdul. On sent bien qu'il y a rivalité et que c'est tout sauf un saint, mais malgré tout je trouve quand même le mot trop fort. Je le vois mal tendre une embuscade pour nous tuer à 10 contre 1. Il a son honneur quand même. Certes il pille, tue, etc. Mais il doit nous battre "dans les règles" sinon il perdrait le respect de son équipage. A moins que tout son équipage soit du même tonneau? Mais une réputation de couardise ou lâcheté (tendre une telle embuscade) ne me semble pas coller avec une réputation de grand pirate. La fin du DF gardait d'ailleurs une atmosphère de quasi camaraderie. Et son début aussi, les règles du défi de 50 jours sont conçus conjointement entre lui et nous. Il y a donc un assez grand écart entre ma vision du personnage et celle que le résumé de l'AVH m'évoque.

Cela ne m'empêchera pas de la télécharger car le côté gestion m'attire tout particulièrement! C'était quasi nul dans le DF, et mal exploité dans Les 7 voyages de Sindbad de la collection Histoires à jouer par exemple. J'ai donc une vraie attente sur ce point en particulier.

Et puis si c'est ta meilleure, alors qu'elle ne se déroule pourtant pas dans ton univers de prédilection, ça doit envoyer du bois comme on dit!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, autentica qualità!
Répondre
#21
J'ai voulu dans cette suite renforcer considérablement le côté "pirate". Je trouvais justement Défis sanglants sur l'océan trop gentil, trop édulcoré dans ce domaine. Dans D'écume et de sang, on est vraiment entre boucaniers, entre gens peu recommandables et Abdul n'est pas surnommé le Sanguinaire pour rien. Il n'a pas digéré d'avoir perdu la course au trésor, il a été humilié devant son équipage et veut venger son orgueil blessé. De plus, si on meurt, le titre de roi des pirates lui reviendra. Et au cours de l'aventure, le héros lui-même se verra parfois proposer des choix pas vraiment moraux ou discutables, en accord avec ce qu'il est, un pirate.

Pour le côté gestion, je l'ai rajouté après avoir passé des heures sur le jeu Assassin's creed Odyssey dont je me suis inspiré pour les combats navals, les caractéristiques et la gestion du navire.
Enfin, merci à Fitz pour Cyclades qui m'a donné l'idée de cet archipel très "îles grecques" où se déroule la majeure partie de l'action.

Je poste le premier paragraphe dans le sujet qui va bien.
Anywhere out of the world
Répondre
#22
(07/10/2021, 19:05)Voyageur Solitaire a écrit : J'ai voulu dans cette suite renforcer considérablement le côté "pirate". Je trouvais justement Défis sanglants sur l'océan trop gentil, trop édulcoré dans ce domaine. Dans D'écume et de sang, on est vraiment entre boucaniers, entre gens peu recommandables et Abdul n'est pas surnommé le Sanguinaire pour rien. Il n'a pas digéré d'avoir perdu la course au trésor, il a été humilié devant son équipage et veut venger son orgueil blessé. De plus, si on meurt, le titre de roi des pirates lui reviendra. Et au cours de l'aventure, le héros lui-même se verra parfois proposer des choix pas vraiment moraux ou discutables, en accord avec ce qu'il est, un pirate.

Pour le côté gestion, je l'ai rajouté après avoir passé des heures sur le jeu Assassin's creed Odyssey dont je me suis inspiré pour les combats navals, les caractéristiques et la gestion du navire.
Enfin, merci à Fitz pour Cyclades qui m'a donné l'idée de cet archipel très "îles grecques" où se déroule la majeure partie de l'action.

Je poste le premier paragraphe dans le sujet qui va bien.


Ah ah, j'espère qu'on va pouvoir capturer plein d'esclaves et abuser un tantinet  d'eux avant de les revendre.  Twisted
Répondre
#23
Pour ce qui est "d'abuser un tantinet", il y aura possibilité pendant une escale d'aller dans un bordel et d'y passer un agréable moment (tarifé) en compagnie d'une jeune beauté. Ou d'un bel athlète. Ou avec les deux... Ce sera au lecteur de choisir. Je me suis beaucoup amusé à écrire ces trois paragraphes.
Anywhere out of the world
Répondre
#24
Comme quoi, 10 ans après ce message...

Il y a toujours de l'espoir!
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, autentica qualità!
Répondre
#25
J'essaie d'achever ma version réduite des Cyclades fitzienne, version enfants : un roman-jeu centré sur Télémaque qui cherche son père d'île en île.

Répondre
#26
@ Tholdur : Piégé !

C'est vrai que D'écume et de sang traînait dans mes cartons depuis longtemps... Sauf qu'en plus, je pensais avoir perdu les cartons.
Il y a aussi Jusqu'au bord des cieux, grande AVH inspirée par le jeu vidéo Skyrim et que j'ai perdue lorsque mon PC a grillé. Sauf que là, je n'avais fait aucune sauvegarde. Elle me trotte toujours dans la tête pourtant... Il m'est arrivé de songer à la reprendre, même si cela signifie tout recommencer. J'ai très envie d'une AVH qui se déroulerait dans un monde "andin", avec lac perché, hauts-plateaux, lamas, forteresses précolombiennes et temples du soleil... Un jour peut-être reprendrais-je cette AVH en la transposant dans un univers "péruvien". Un jour... Peut-être...
Anywhere out of the world
Répondre
#27
Esteban, Zia, Tao... et Dovahkiin! Big Grin
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, autentica qualità!
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)