Les Bandes Dessinées Dont Vous Êtes le Héros (BDDVELH)
#16
Je confirme à propos de la qualité et de l'intérêt des bandes dessinées Makaka, même pour des personnes qui par ailleurs ne connaissent pas (ou ne lisent plus) les livres dont vous êtes le héros.

Ma dernière acquisition dans ce domaine est justement un Sherlock : Sherlock Holmes le jeu dont vous êtes LES héros, jouable à 4.
https://www.makaka-editions.com/produit/sherlock-le-jeu-dont-vous-etes-les-heros/
L'ambiance est très réussie, le gameplay bien équilibré avec de l'escape game ou de l'enquête classique selon les missions (il y en a 2 principales et 2 petites) : plutôt facile à 4 mais sans doute un peu plus dur - en restant "casual" - seul ou à deux (les personnages ont chacun une compétence qui débloque des scènes, facilitant ainsi la progression).
On l'a fait sur plusieurs séances en famille avec deux enfants et tout le monde a vraiment beaucoup apprécié !
Répondre
#17
je rejoins un peu l'avis de voyageur solitaire. Pas trop sur le fait que les images m'imposent l'aspect du jeu, de l'ambiance, des personnages, etc... Cela ne me dérange pas plus que ça.

En fait ce qui me dérange le plus dans les bd dont vous êtes le héros c'est qu'on a beau faire défiler les pages pour aller d'un endroit à l'autre comme sur un livre classique, on ne peut pas s'empêcher de voir les images quand même. Et du coup, ça spoile un max quand même.

Autant quand notre oeil survole un grand paragraphe de texte, difficile de savoir le contenu. Mais là, avec le dessin, on comprend bien l'action, ce qui se passe, le danger éventuel. Et lors de choix on peut se souvenir d'une image avec le méchant en cape rouge qui va nous tomber dessus. Et donc on fait un autre choix. Non plus par libre arbitre mais parce qu'inconsciemment on a vu ce qui nous attendait. Je trouve que ça gâche complétement l'intérêt du jeu et de la découverte.

C'est pourquoi la mise en page BD n'est pas adaptée. Même en pleine page. (D'autant que pour avoir du choix, en pleine page ça ferait des BD grosses comme des botins téléphoniques). En fait il serait mieux de faire des sortes de "carnets A5" avec d'un côté l'image et de l'autre le texte qui correspond à l'image. Et un gros numéro qui permet de repérer la page sans trop tout faire défiler pour trouver le bon numéro où aller à chaque choix. Ca ferait un petit boc épais, ça n'empêcherait pas de voir un peu les autres images en allant d'un choix à un autre, mais ça limiterait quand même les dégâts.

Si le concept est sympa, c'est vraiment le côté "auto spoil" qui me gêne dans la BD dont vous êtes le héros
Répondre
#18
Les bd offrent néanmoins l'avantage de disséminer des indices dans les images et/ou d'offrir des enigmes visuelles.
J'ai pratiqué Loup Garou de Makaka c'est excellent, je me prepare pour zone 25 du meme auteur.
Répondre
#19
J'ai retrouvé en ligne deux exemplaires d'anciennes BDVH avec le personnage de Taram dans le journal de Mickey (il y avait déjà des erreurs de renvois de sections!). Les pérégrinations sont variées et intéressantes pour des enfants, et le système de règles assez étoffé avec un dé-toupie à fabriquer. Les adultes trouveront que c'est un peu court, mais ils prendront aussi du plaisir à réaliser les quêtes dans un univers médiéval fantastique.

Je me souviens aussi d'une BDVH dans Astrapi (Okapi?). On pouvait récupérer des objets comme une lampe ou un tournevis, je crois que l'aventure se passait dans un musée mais c'est trop flou pour retrouver le n° du magazine concerné.

Plus récemment, les "BDVH" de la collection Alea Jacta Est avec Astérix et les autres gaulois, où l'on incarne le jeune Goudurix vu notamment dans Astérix et les Normands. Des guillemets car il y a du texte qui est séparé des images. Comme un LDVELH qui aurait peu de texte et beaucoup d'illustrations, même si certaines pages ou doubles pages constituent des plans sur lesquels on peut progresser (fuite dans une ville, infiltration dans un camp retranché romain...). Je recherche toujours les exemplaires manquants pour compléter ma collection, mais les prix sont souvent prohibitifs.

Et depuis longue disette jusqu'à la lecture de Captive. Qui est véritablement la première BDVH entièrement satisfaisante pour un adulte que j'ai lu. Puis il y a eu Hold-up, L'Obsidienne, Zone 25. On reste malgré tout toujours dans la cible "adolescent", et c'est sans doute Captive qui est la plus adulte de toutes. On se sent concerné par ce père qui veut retrouver sa fille enlevée, et le début de l'aventure est dans le monde "réel actuel".

Il y a donc encore une "terre à explorer", pour trouver des thématiques et questionnements intéressants pour adultes, pour le sujet des BDVH.

Pour la suite en 2024 deux BDVH annoncées dans un univers med fan (dans le monde d'Aria de FibreTigre et Le Serpentaire), et celle qui pourrait peut-être constituer la bonne surprise pour sortir des sentiers battus: Koyo. Un côté anime japonais dont il peut sortir du très bon...

En format hybride, je compte La pierre du Dragon. Des critiques ont déjà été faites ici, je vous encourage à les lire. En tout cas c'est une alternative qui me semble intéressante pour ceux qui ont peur de gâcher leur lecture. On retrouve le système d'un LDVELH avec beaucoup de texte et beaucoup d'illustrations, mais ces illustrations sont interactives et comptent comme BDVH! C'est un format qui me semble intéressant à exploiter.

Et en "total hybride" Les veilleurs. C'est un LDVELH qui propose un système de grandes cartes illustrées interactives, et aussi des cartes plus petites. Concept très original, je dirai même novateur, qui n'est pour que pour partie une BDVH. C'est avant tout un LDVELH avec un texte de qualité qui veut sortir du "carcan" du livre de plusieurs manières, et qui y parvient selon moi plutôt bien pour ce premier essai. Il y a même l'adaptation JDR incluse (si on le souhaite).
Répondre
#20
(13/02/2024, 15:57)tholdur a écrit : Je me souviens aussi d'une BDVH dans Astrapi (Okapi?). On pouvait récupérer des objets comme une lampe ou un tournevis, je crois que l'aventure se passait dans un musée mais c'est trop flou pour retrouver le n° du magazine concerné.
"La peur du Louvre" : grosse madeleine de Proust pour moi aussi !
https://escale-livres.com/2021/01/27/la-peur-du-louvre/
Il a été réédité depuis par l'Ecole des Loisirs
Le dessinateur (Yvan Pommaux) est je crois assez connu, et il a fait d'autres albums sur le même principe ("Panique au Cirque", "Lulu a disparu")

EDIT : Oups, Vador59 disait déjà tout ça sans son 1er post Sad
[+] 1 personne remercie grattepapier pour ce message !
Répondre
#21
Arf le boulet que je suis!....

Bon l'avantage c'est que j'ai la réponse désormais.

Il y a une autre série jeunesse dont le nom m'échappe dont j'ai un exemplaire chez moi. J'espère que ce n'est pas déjà indiqué dans le premier message ou ailleurs! C'est plutôt un LDVELH mais tout repose vraiment sur les illustrations. C'est une enquête d'un groupe d'amis, et il faut repérer les indices dans les illustrations. Pas forcément évidement d'ailleurs, je me souviens avoir vraiment galéré. D'autant que souvent la question est posée après avoir regardé l'illustration, sans pouvoir revenir dessus. J'étais sans doute trop jeune. Quand on se plantait on se prenait une tarte à la crème en pleine figure (avec l'illustration correspondante). C'était très vexant. Mrgreen

Je regarderai pour donner le nom si personne ne le fait d'ici là...

C'est Enquêtes policières - Folio cadet dont vous êtes le héros - Le mystère de la caméra et la Bande des Quatre.
Il y a même un Sherlock-note à la fin pour mesurer notre niveau de réussite (un peu comme le "décémètre" des QdG)
Répondre
#22
(13/02/2024, 16:48)tholdur a écrit : Il y a une autre série jeunesse dont le nom m'échappe dont j'ai un exemplaire chez moi. J'espère que ce n'est pas déjà indiqué dans le premier message ou ailleurs! C'est plutôt un LDVELH mais tout repose vraiment sur les illustrations. C'est une enquête d'un groupe d'amis, et il faut repérer les indices dans les illustrations. Pas forcément évidement d'ailleurs, je me souviens avoir vraiment galéré. D'autant que souvent la question est posée après avoir regardé l'illustration, sans pouvoir revenir dessus. J'étais sans doute trop jeune. Quand on se plantait on se prenait une tarte à la crème en pleine figure (avec l'illustration correspondante). C'était très vexant. Mrgreen
La collection « vivez l’aventure » peut-être ?
« La planète aux 100 pièges », « Le château aux 100 oubliettes », « la jungle aux 100 périls »...
https://www.bdphile.fr/series/bd/7272-vivez-l-aventure
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)