L'Épée de Légende S3E11 (Les Murailles de Spyte)
(01/07/2018, 13:34)Jehan a écrit :
Pharéole s’incline.

« Je n’avais nulle échappatoire
Sans ton secours, maître ès arcanes.
Faiseur de mort, porteur d’espoir…
Je suis ton débiteur, Hasan. »

"Hasan-i Sabbah est mon père," répond le guerrier. "J'ai l'honneur d'être Karunaz Ustad Husain, dernier fils du grand maître des assassins Marijah."

Pharéole hoche la tête.

"Ton père était présent lorsqu'avec mon amie
Nous avons récupéré la Lame de Vie."

"Il m'en a parlé," réponds Karunaz. "À cette occasion, il a porté la justice divine au maléfique prince Susurrien. Par la suite, vous avez pris la Lame de Vie et mon père a acquis l'Épée de Mort, que je manie à présent."

Il montre l'arme à Pharéole. C'est en effet la jumelle sombre de l'Épée de Légende.

"La dernière fois où nos chemins se sont croisés,
Il pensait que nous pourrions un jour nous retrouver."

Karunaz secoue la tête tristement : "Cela n'était pas destiné à arriver. Mon père prépare notre culte à combattre les archimages depuis des années, avant même que vous n'entamiez votre quête. Mais, il y a deux ans, il a été grièvement blessé en affrontant Jomo Mahadur, le chef des assassins Pansigar. Sa blessure s'est révélée incurable et elle a lentement dégradé la santé de mon père. Il est vieux de plusieurs siècles, comme tu le sais peut-être, et son âge est beaucoup plus apparent désormais. Il ne pouvait pas entreprendre cette quête lui-même. Il m'a donc chargé de m'infiltrer parmi les disciples secrets des archimages. J'ai maîtrisé les techniques du takhmin qaba - la dissimulation des pensées - et cela m'a permis de tromper même la prétentieuse devineresse Zara, qui se fait un devoir d'interroger tous les disciples."

Pharéole remarque une note d'amertume dans la voix de Karunaz. La société tahashim est fortement dominée par les hommes, et il n'a pas dû apprécier de devoir feindre l'obéissance à une femme.

"Je te remercie
de l'avoir occis."

Cela rappelle à Pharéole la façon, vive et silencieuse comme un serpent, dont son père avait tué le prince Susurrien il y a plus de deux ans.

Il s'incline. "J'en suis le premier ravi, je t'assure. Mais ce n'est pas le moment d'échanger des politesses. Il ne reste que quelques minutes avant la conjonction des cinq astres. Toi et moi sommes venus ici pour empêcher le retour des archimages, que ma foi comme la tienne considère comme des démons. Ce soir est la fin de toute chose, comme nous le disent nos textes sacrés. Il est temps pour les Tahashims et les Gatanadéens, les orientaux et les occidentaux, de se dresser ensemble contre ceux qui damneraient l'humanité toute entière."

"Tu as raison. Nos deux peuples se sont trop longtemps combattus
N'ayant pas la sagesse de vivre dans la fraternité.
En cette heure où l'Histoire du monde va bientôt s'achever,
Unissons-nous contre un ennemi dont le mal est absolu."

Pharéole et Karunaz brandissent les Épées de Vie et de Mort en un serment solennel :

"Que Dieu nous accorde la force et le courage
De vaincre les derniers des anciens archimages !"
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: L'Épée de Légende S3E11 (Les Murailles de Spyte) - par Outremer - 01/07/2018, 14:21



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)