Sondage : Quelle réaction vous a essentiellement inspiré le paragraphe 124 ?
Vous n’avez pas la permission de voter pour ce sondage.
Hein ?!??
33.33%
6 33.33%
Grrr...
0%
0 0%
Raaah !
5.56%
1 5.56%
Bouh !
0%
0 0%
Pfff...
5.56%
1 5.56%
Hmmm...
11.11%
2 11.11%
Euh...
11.11%
2 11.11%
Bah...
0%
0 0%
J'ai bien aimé.
33.33%
6 33.33%
Total 18 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Au coeur d'un cercle de sable et d'eau (Outremer)
#25
(09/01/2012, 00:04)Netwak a écrit : Tu as reçu une noix de coco sur la tête ???

L'un des avantages de ne pas souvent quitter la région parisienne, c'est que ce genre de risque est limité. Tongue

Citation :Maintenant, je n'ai pas trouvé que le cadre était très intégré. L’atmosphère est loin d'être très exotique. Ou du moins je ne l'ai pas trop ressentie. C'est peut-être due à ton style qui reste trop commun. Ou à l'aventure qui reste banal...

Je pense que je vois ce que tu veux dire. Je me suis appliqué à décrire l'atoll du point de vue d'un personnage qui a l'habitude de ce genre de cadre/culture, ce qui rendait illogique le fait de le faire paraître trop exotique. Par exemple, je n'ai pas insisté sur le fait que les personnages sont généralement presque ou complètement nus parce que c'est quelque chose qui n'a rien d'anormal pour l'héroïne (et aussi parce que ça serait vite devenu lourd).

Citation :J'ai adoré le style concis et rapide du Château du sorcier. Autant le style un peu plus touffus de cette aventure m'a laissé de marbre.

C'est intéressant. Le style laconique du "Château" était plus ou moins une expérience pour moi et j'avoue que je n'étais pas satisfait du résultat. Le style du "Cercle" est sans doute plus proche de ce que j'écris d'ordinaire.

Citation :Au vu du cadre, on s'attendrait à quelque chose d'exotique. Autant là il suffirait de changer les différents éléments du cadre pour retomber sur une aventure d'héroic fantasy banal.

Je ne dis pas qu'on ne pourrait pas adapter l'histoire à un cadre très différent avec certains changements, mais est-ce qu'il y a beaucoup de scénarios pour lesquels ce n'est pas vrai ?

Citation :J'ai trouvé la plupart de tes descriptions assez plate est maladroite. Ca reste bon, mais juste assez. Peut-être un soucis de relecture.

Je me relis essentiellement au fur et à mesure, donc ce n'est pas vraiment ça.
Je suis toujours désireux de m'améliorer, mais il me faudrait un peu plus d'informations. Même si je réalise que ça peut être difficile de trouver des illustrations à une impression générale, est-ce que tu aurais des exemples ?

Citation :Tu dis que ton aventure n'est pas difficile.

Non, j'ai dit qu'elle était moins difficile que Labyrinthe. Smile

Citation :les choix ne sont pas toujours très développé et possède ta logique légendaire.

Pour la première fois où tu es mort, c'était clairement dû à une erreur de jugement. Pour la seconde, j'admets que le bon choix est moins évident, mais
Montrer le contenu


Je conçois que, dans certains cas, le joueur puisse juger que le choix à faire manque d'évidence et qu'il est mort sans l'avoir mérité. Mais c'est quelque chose de difficile à éviter dans une AVH sans dés ni points de vie. Est-ce que c'est vraiment pire que les nombreuses aventures où on peut mourir simplement parce qu'on a manqué de chance sur un unique jet de dés ?

Citation :Il y a pas vraiment de partie de l'aventure que j'ai préféré à d'autre. C'est resté assez banal (une sorcière, un animal magique, ...).

Mon idée était de créer des rencontres marquantes à partir d'éléments relativement simples. Visiblement, elles ne t'ont pas convaincu, ce qui est évidemment gênant puisqu'il s'agit d'un élément essentiel de la qualité d'une aventure. Je vais attendre que le Yaz soit terminé pour déterminer si je me suis égaré.

Citation :Disons cependant que l'atoll reste désespérément vide.

Je ne pouvais pas mettre quelque chose d'exceptionnel sur chaque île ! Par ailleurs, je ne voulais pas que la seconde partie de l'AVH soit trop remplie d'action, pour qu'elle n'éclipse pas la troisième.

Citation :Il faut le dire, vivre la vie d'une jeune polynésienne en mal d'aventure n'est pas très forcément palpitante. Moi qui m'attendais à une gentille aventure. L'introduction reste assez bateaux et pas forcément très bien amené. L'histoire du rite initiatique, c'est le B-A-BA de la fantasy. Rien de bien original.

C'est vrai, mais tuer un méchant sorcier non plus, même si on renverse le point de vue ! Le rite initiatique de Raiahui n'est du reste que la justification scénaristique de l'aventure. Quant au voyage initiatique de l'héroïne, je trouvais sympathique qu'il serve de cadre à l'aventure, sans commencer ni s'achever avec elle.

Citation :Je partage le ressentiment de certain lecteur. Il nous était presque interdit d'enquêter sur les villageois.

Je l'admets, c'est une faiblesse de l'histoire. Mais je ne vois pas de possibilité de permettre au joueur d'enquêter sans lui donner le moindre indice qui l'aiguillerait. Si quelqu'un a une suggestion...

Citation :Surtout, ce que je n'est pas trouvé normal était le fait que prendre de l'avance nous condamné immédiatement à la mort. Pourtant c'est ce que conseille Faanarua (nom imprononçable).

Faanarua, imprononçable ? Je conçois que les noms aient une apparence bizarre (je me suis inspiré de prénoms polynésiens), mais je ne les trouve pas spécialement difficiles à articuler.

Citation :Elle dit clairement qu'il faut prendre de l'avance, c'est pourquoi j'ai trouvé qu'immanquablement c'était le chemin à prendre

Elle dit aussi
Montrer le contenu


Je conçois que cette manière de perdre juste après le départ est sans doute la plus frustrante de toute l'aventure. Cependant, il ne me semblait pas que les deux manières de l'éviter étaient si difficiles que ça à trouver : l'une des deux demande un objet facile à trouver et l'autre demande de faire le bon choix en se fondant sur ce qu'on soupçonne.

Citation :Et que finalement la plupart des objets ne nous aide pas tant que ça (sauf ceux de la sorcière).

Je l'admets : les objets ont peut-être une utilité trop limitée. Je voulais que leur utilisation ne se révèle pas trop importante par rapport aux choix que le joueur pouvait faire au cours de la course. Techniquement, il est possible de gagner en ayant fait la sieste toute la journée, même si ça nécessite de faire tous les bons choix.

Citation :Cependant, j’espère que tu finiras par chasser cette folle envie de tuer forcément ton lecteur. C'est pas très sympa pour lui !

Ah, mais c'est quelque chose qu'on pourrait dire à bien des auteurs (Paul Mason et les deux fondateurs des DF viennent spontanément à l'esprit).

Je n'avais pas l'intention que cette AVH soit beaucoup plus difficile que le "Château". Je m'attendais à ce que le nombre moyen de tentatives tourne autour de 4. Mais les retours me donnent l'impression que les joueurs n'ont pas longtemps essayé de jouer à la loyale...

Les aventures sans dés ni caractéristiques rendent peut-être l'échec un peu brutal. Lorsque le héros a des points de vie, comme dans le "Château", les mauvaises décisions peuvent simplement lui en enlever quelques-uns. Lorsque ce n'est pas le cas, certaines des mauvaises décisions ont forcément pour conséquence un échec inévitable.


En tout cas, je te remercie beaucoup pour tes commentaires. Ils me seront certainement très utiles lorsque suffisamment de temps se sera écoulé pour que je puisse poser un regard frais sur mon oeuvre.


(09/01/2012, 01:42)Caïthness a écrit :
(09/01/2012, 00:04)Netwak a écrit : Et pour entrer dans la polémique : si tu tiens tant que ça à vivre ce que vis une femme, dis le, on se cotisera pour l'opération. Big Grin
En fait, il n'assume pas encore tout à fait sa bisexualité latente Mrgreen Lool

Je me demandais si j'allais finir par m'attirer des réflexions de ce genre... mais je ferais observer que d'autres auteurs les mériteraient autant que moi ! D'ailleurs, les héros de "Faery", du "Château" et de mon AVH sci-fi en pause sont tout de même des hommes !

Pourquoi une héroïne, donc ? A un degré moindre, pour la même raison que j'ai choisi de mettre en scène une simili-Polynésienne dans un cadre d'îles tropicales : parce que c'est différent de ce qui se fait habituellement. Ce genre d'originalité n'est pas une fin en soi, mais je trouve ça agréable.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Au coeur d'un cercle de sable et d'eau - par Outremer - 09/01/2012, 03:38



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)