Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Ce lundi encore 7 joueurs, décidément!

Nous avons joué à Cerbère, c'était la 3e fois pour moi et j'ai pu constater que j'aime toujours autant ce jeu. Une joueuse novice a assez vite assimilé le fonctionnement, ce qui me conforte dans l'idée que les règles et l'iconographie sont très bien pensées.

Un début de partie pas assez coopératif a conduit à la mort assez rapide d'un des personnages, qui est donc passé du côté Cerbère pour tenter de se venger. La course-poursuite fut assez tendue, Cerbère échouant à plusieurs reprise de très peu à croquer un nouveau personnage. Mais le fait d'avoir un joueur-Cerbère tôt dans la partie a sans doute été décisif sur la fin, et peut-être aussi pas assez de coopération entre les joueurs restants sur cette fin de partie.

En tout état de cause lors d'un tour du joueur-Cerbère, le chien des enfer a réussi en une seule chasse à bouffer 3 personnages. L'un d'eux était le joueur suivant, qui a pu embrayer en jouant ses cartes Cerbère, permettant de croquer dans la foulée deux personnages supplémentaires (dont le mien). Comme il ne restait plus qu'un personnage non rattrapé et deux places sur la barque pour s'échapper, la barque ne pouvait pas être remplie et c'était une défaite automatique pour l'ultime survivant.

Les joueurs capturés par cerbère l'ayant été avant l'arrivée sur la dernière tuile, tous étaient candidats à la victoire côté Cerbère. Comme il n'y avait que 5 places, les joueurs Cerbère ont donc choisi entre mon personnage et celui qui s'était fait bouffer avec moi (en 5e et 6e). Comme j'incarnais le chien (oui, l'un des personnages est un chien!), ils ont conclu que j'étais le plus proche de Cerbère :-)

Ce n'est pas une victoire très reluisante j'en conviens, et je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer les cartes côté Cerbère, mais la tension est toujours présente dans ce jeu, on ne voit pas le temps passer. Le premier joueur "cerbérisé", qui découvrait le jeu, s'éclatait vraiment a peaufiner la stratégie pour gagner la partie. Tout le monde joue jusqu'à la fin, quelque soit le camp dans lequel il se trouve, chasseur ou proie comme au début du jeu.

En exclusivité mondiale, voici le nom du prochain "grand méchant" de Retour à la forteresse du cauchemar. Exit les XAKAZE et autre SENYAKAZE. Prenez-garde, si vous l'affrontez en combat singulier, de ne surtout pas rater LABONOKAZE!
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Compte-rendu des soirées jeux de plateaux - par tholdur - 07/10/2021, 22:58



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)