Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Le premier scénario est facilement résumé :




Pour le deuxième, nous avons enfin abandonné le bled paumé de Pointesable. On peut légitimement présumer qu'il aura été détruit de fond en comble le lendemain de notre départ, par une invasion de furets, un escargot géant, une pluie de topinambours ou je ne sais quoi encore.
Le méchant du scénario avait commis une petite erreur de jugement : les fanatiques déments dont il avait constitué son culte était encore plus bêtes que le fanatique dément moyen. En cinq tours, notre groupe a massacré quatre d'entre eux et fermé autant de lieux. Le vil juge s'était un peu mieux caché, mais il n'a tout de même pas fait long feu. Nous avions tellement de dés à lui balancer à la figure qu'il n'était même pas nécessaire de les lancer effectivement (même le fait très improbable de n'obtenir que des 1 ne nous aurait pas empêché de remporter le combat).


Le troisième scénario a en effet été plus périlleux et c'est le premier jusqu'ici où nous aurions perdu sans le secours in extremis du cierge sacré (qui rallonge d'un D6 le nombre de tours disponibles). Après une première escarmouche, la grande méchante s'est repliée tout en haut de son sinistre clocher, où nous ne l'avons découverte que fort tardivement.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Outremer - 29/04/2014, 13:21



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)