Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Règles : Nettement moins épaisses qu'Horreur à Arkham. Il y a bien sûr quelques points de règles tordus mais la mécanique générale, bien que très similaire, est plutôt plus légère. Les combats de vaisseaux sont ainsi plus rapides que les affrontements avec les créatures des abysses, la phase de déplacement/action plus fluide (pas de notion de points de déplacement). La phase de crise/mythe est par contre plus longue, car c'est là qu'ont lieu toutes les trahisons et négociations.

Durée : Difficile de se prononcer sur une seule partie, d'autant que ce paramètre semble très variable, en fonction du placement initial (le camp des pontes est par exemple très important), de l'habileté des gentils et des méchants, des cartes de crises et de sauts spatiaux qui sont piochées... À la très grosse louche, au moins deux ou trois heures. Notre première partie a dû en prendre 2 et demie, explication de règles incluse, mais les méchants ont été outrageusement avantagés par l'erreur de distribution initiale, ce qui a fortement accéléré la fin de partie.

Trahison : Oui, c'est le jeu où il existe des agents dormants, qui ignorent eux-mêmes qu'ils sont des méchants jusqu'à un certain point.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 17/01/2014, 10:20



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)