Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
L'Âge d'Or

À l'époque, les souterrains étaient en paix.

Les arachnées étaient alors la race dominante. Elles vivaient dans les différentes champignonnières de l'Éden, où elles vivaient dans de magnifiques habitations en fil de soie. Le coeur de leur civilisation était le jardin sacré des Dalhias, une des merveilles du monde.

Au nord, les nains isolés minaient et forgeaient, perfectionnant leur art dans la solitude et la quiétude.

Au sud, les ingénieux gnomes développaient leur science, apprenant à raffiner et traiter le cristal pour alimenter leurs incroyables inventions.

L'Âge des Ténèbres

Un jour, au cœur de la capitale arachnée, la terre se fendit, et des profondeurs jaillit un flot ininterrompu de lave. La ville fut dévastée par les torrents de feu liquide, rasant en un instant des siècles de civilisation. Et des rivières de magma s'élevèrent des créatures, faites de pures flammes, et ces démons propagèrent la destruction au reste de l'empire arachnéen.

Au nord, les nains découvrirent au cours de leurs explorations minières un étrange temple. Les murs étaient recouverts d'inscriptions en un langage oublié, mais les complexes runes renfermaient un pouvoir perceptible à l'œil nu. En son centre reposait une belle princesse sur un autel brisé, une dague sacrificielle plantée en son cœur. Un nain inconscient retira le poignard de son emplacement. Et la Reine Noire s'éveilla. Quand les nains ressortirent du temple, ils étaient devenus d'horribles buveurs de sang belliqueux, bien décidés à réduire en esclavage pour leur nouvelle maîtresse.

Au sud, les gnomes firent eux aussi une découverte. Une étrange sphère lumineuse avait été extraite d'un filon de cristal. Ils l'étudièrent, et plus ils en apprenaient sur ses incroyables propriétés, plus leur soif de pouvoir et leur folie grandissaient. Bientôt, ils furent totalement corrompus par la lumière maléfique, et décidèrent d'un accord unanime que le monde n'existait que pour leur appartenir. Ils lancèrent un assaut aussi imprévue que létale sur les restes affaiblis de la civilisation arachnéenne.

Bientôt les trois civilisations maudites s'affrontèrent frontalement dans une redoutable guerre tripartie, transformant les souterrains en un enfer de feu et de sang. Pour échapper au carnage, les arachnées tissèrent un tapis magique capable de les emmener au loin, mais un assaut gnome les obligea à se replier dans leur ultime forteresse, en abandonnant leur prototype, réduit à l'état d'immonde paillasson par les dégâts de la bataille. De même, les flammes voulurent rassembler tous leurs pouvoirs en une armure d'une puissante inimaginable, mais ne réussir qu'à produire une chaussette avant d'être exterminées par les résistants bouts d'hommes.

La guerre des trois reliques

L'Orbe, la Chaussette et le Paillasson. Trois reliques de civilisations détruites, chacune chargée d'un immense pouvoir. Ses trois artefacts étaient entre les mains des gnomes. Leurs pouvoirs combinés leur offraient une suprématie accablante, et ils repoussèrent avec aisance les assauts des nains ténébreux, leur ultime adversaire. Leur domination semblait totale

Cependant, un nouvel acteur vient bouleverser la partie. Nul ne sait exactement l'origine de ces étranges êtres polymorphes qui combattirent pied à pied les gnomes, les repoussant dans leurs frontières d'origine. La théorie la plus répandue est qu'ils sont un cadeau d'adieu d'une civilisation disparue à leur destructeur. De même, les mares de boue, vestiges terribles de terres autrefois fertiles, se mirent soudain à vomir des hordes de créatures vertes et bondissantes, qui attaquèrent eux aussi les anciens maîtres du monde. Ses deux nouvelles forces s'emparèrent chacune d'une relique, et la destruction commença.

Les affrontements furent terribles pour toutes les armées. Telle était la puissance des reliques que des armées entières étaient sacrifiées pour s'en emparer, car la force de cette Triade du Pouvoir valait bien dix légions. Chacune des factions posséda à son tour chacune des reliques, mais aucune ne réussit réellement à s'en assurer le contrôle définitif, et la guerre se prolongeait, encore et toujours.

Est-ce à cause de leur exposition prolongée à l'Orbe ? Une conséquence de leurs expériences impies pour créer une nouvelle relique ? Une malédiction lancée par leurs ennemis ? Un mélange de tout cela ? Toujours est-il que les gnomes commencèrent à changer. Leur peau devint diaphane, puis ce fût leur chair et finalement leurs os, et il n'en resta bientôt plus que des sphères de pure énergie. Cependant, ils étaient toujours animés de la même hargne, et les bêtes vertes furent bientôt décimées. Elles n'échappèrent à l'extermination totale qu'en s'enfouissant profondément dans leurs chères mares de boue.

L'Âge de Lumière

Alors que le monde semblait condamné à la destruction par ses propres habitants, les prêtres de l'antique religion refirent leur apparition. Par la grâce de leur divinité tentaculaire, ils éliminèrent les derniers nains vampires et scellèrent de nouveau la Reine Noire. Devant rester au nord pour maintenir le cercle de protection, ils ne pouvaient cependant laisser la guerre continuer à régner au sud. Aussi y envoyèrent-ils leur méconnue, mais très efficace, branche armée : la Sainte Inquisition Fongique.

Nobody expected the Mushroom Inquisition!. Avec une rage difficilement imaginable pour des créatures n'ayant même pas de sang, leurs troupes rasèrent littéralement l'armée des polymorphes, et infligèrent des pertes considérables aux gnomes ascendus. En un temps éclair, les reliques sacrées tombèrent entre leurs sages mycéliums.

Aujourd'hui, grâce à l'aide miraculeuse de la sainte Église des grands anciens, la paix règne à nouveau sur les souterrains. Les derniers feux follets ont été dispersés, les nains corrompus et leur sombre maîtresse scellés, les mimiques réduites en morceaux. L'histoire n'étant qu'un éternel recommencement, les champignoneux ont établi leur capitale dans l'ancien lieu sacré des arachnées, la première civilisation dont l'existence est avérée. Oh, il reste bien des étendues portant les traces des années sombres, marécages boueux où grouillent les lézards de toutes tailles, mais quel mal des créatures aussi stupides pourraient-elles faire aux forces du bien, de la justice et de Cthulhu ?

*****

Résumé de la séance de la semaine dernière, n'ayant pas eu le temps de l'écrire avant. J'ai pris pas mal de liberté, surtout dans l'ordre d'apparition des factions, pour que le scénario paraisse plus cohérent.

Il n'y aura pas de résumé de la séance de ce jeudi car je n'ai pas le souvenir d'événements particulièrement marquants dans les jeux où nous avons joué, et surtout, ce sujet doit rester accessible au moins de 18 ans. Ce qu'a fait la gouvernante borgne et sadique de Jehan à mes innocentes jumelles n'est pas racontable ici.

Pour les éditions collector, je m'apprête à passer commande du Japon... Mais malheureusement, ces ouvrages ne sont pas disponibles sur le site où je me fournis, je ne pourrais donc pas les ajouter discrètement à la commande. Dommage, j'aurais bien aimé voir ce Labyrinthe de la Mort WTF Edition. Où alors, on fait une commande groupée sur Amazon.jp ?
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 05/04/2013, 23:53



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 4 visiteur(s)