Compte-rendu des soirées jeux de plateaux
Cette soirée a quand même été placée sous le signe du chaos croissant, grandissant, dévorant tout sur son passage. À la première partie, nous nous efforcions tous de maintenir l'ordre dans cette belle cité avec efficacité et diligence (principalement en assassinant les fauteurs de troubles), et ce malgré les tendances communistes d'Outremer, prolétaire bien décidé à transformer les propriétés de ses adversaires en cendres (corruption de pompiers, attaque de dragon, incendie volontaire...). Profitant que mes adversaires étaient trop occupés à se mettre des bâtons dans les roues, j'ai discrètement conquis la ville sans faire de vague, calmement, doucement, quartier par quartier.

À la deuxième partie, la ville a été la proie d'une guerre des gangs sanglante, chaque quartier couvert d'agents à la solde de chaque joueur, et s'est terminée par un soulèvement massif de la populace causée par l'incompétence crasse d'Alendir, pourtant son dirigeant légitime (Vétérini). Au final, c'est Jehan qui a pris sa place, grâce à ses importantes ressources financières et humaines. La rumeur veut qu'il ait été à l'origine des troubles qui lui ont ouvert les portes du pouvoir, mais nous n'attacherons aucun crédit à ces informations.

Mais ne jetons pas la pierre trop vite. En effet, quand tout semblant d'ordre a été abandonné, quand il n'a plus été question que de mentir, tricher, voler, trahir, bref, se comporter comme la dernière des crapules, là, Alendir a brillé.
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Boire un bon verre dans un café parisien enfumé... - par Skarn - 01/02/2013, 16:36



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)