Rendez-vous au 1

Version complète : Règles de combat : votre avis ?
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Dans ma saga des Fils du soleil, j'utilise les règles de combat de Quête du Graal en général, à savoir :
Pour un combat, on lance les dés et on doit obtenir disons un 6 minimum pour toucher notre adversaire. Si on fait moins de 6, on l'a manqué. Si on l'a touché, pour chaque point au-dessus de 6, on lui enlève 1 point de vie (si on obtient 7, il perd 1 point de vie, si on obtient 8, il perd 2 points de vie...). Certaines armes nous permettent de rajouter des points de blessure supplémentaires. Si on a par exemple un glaive qui occasionne + 3 points de blessure supplémentaires et qu'on obtient 8, notre adversaire perd 2 points + 3 points, donc 5 points de vie. OK.

Seulement, je suis complètement passé à côté d'une faille, notée par certains : qu'est-ce qui se passe si on obtient juste 6 ? Et là, grand moment de solitude. 

Je pense donc retoucher le système en proposant ce qui suit. Est-ce crédible et cohérent selon vous ?

Pour combattre un adversaire à mains nues, lancez deux dés. Si vous faites plus de 6, vous l'avez touché. Si vous obtenez moins de 6, vous ne l'avez pas atteint. Si vous obtenez 6, il a paré votre coup.
Vous avez touché votre adversaire : pour chaque point marqué au-dessus de 6, vous lui causez 1 point de blessure (si vous obtenez 7 vous lui infligez 1 point de blessure, si vous obtenez 8, 2 points de blessure…). Chaque point de blessure est déduit de ses points de vie. Votre adversaire procède de même contre vous.
Notez que vous commencez l'aventure avec un glaive qui vous permet de toucher votre adversaire en faisant
plus de 5 et d’ajouter alors 3 points de blessure supplémentaires à ceux indiqués par les dés. Si vous faites moins de 5, vous avez raté votre adversaire, si vous faites 5, il a paré votre coup.
Combat à mains nues: il faut garder un nombre de point de blessure fixe (en proposant éventuellement la possibilité d'asséner un coup plus puissant mais moins précis).

Attaque (standard): vous touchez avec un score de 6 ou +, et dans ce cas infligez 1 point de blessure.
(Attaque puissante: vous touchez avec un score de 8 ou +, et dans ce cas infligez 2 points de blessure)
Mais il faudrait calculer qu'une attaque ne soit pas sensiblement plus favorable que l'autre statistiquement, sinon les joueurs utiliseraient toujours la même.

Il serait possible en étant spécialiste du combat à mains nues de réduire le score, et/ou d'augmenter les dégâts infligés: par exemple l'aptitude "coups précis" permettrait de toucher avec 5 (pas possible de rendre plus précise l'attaque puissante qui sinon deviendrait trop favorable), et l'aptitude "coups puissants" permettrait d'infliger 2 points de blessure (3 avec l'attaque puissante).

Combat avec arme:
Pour chaque arme, tu indiques à partir de quel score celle-ci touche. Tu lui attribues aussi un nombre de points de blessures fixe.
Par exemple le glaive touche avec un score de 5 et inflige 3 points de blessure.
Tu dis ensuite que pour chaque point marqué au-dessus du score de touche, on cause 1 point de blessure supplémentaire.

Et c'est tout!

Ce qui donne pour le lancer des 2 dés:

2, 3 ou 4: pas de blessure
5: 3 points de blessure (3 causés par défaut, pas de "bonus")
6: 4 points de blessure (3 causés par défaut, + 1 point de "bonus")
7: 5 points de blessure (3 causés par défaut, + 2 points de "bonus")
...
12: 10 points de blessure (3 causés par défaut, + 7 points de "bonus")

Tu peux ajouter une "maîtrise des armes", avec là aussi "coups précis" pour toucher plus facilement (retranchez 1 du score de toucher lorsque vous combattez avec une arme) et "coups puissants". Pour les "coups puissants" je serai presque d'avis que cela permette de prendre en compte les bonus. Autrement dit sortir la règle des bonus pour les combats avec arme, et ne l'appliquer que si le joueur opte pour (ou apprend la) capacité "coups puissants".
C'est une idée, effectivement.
Je vais y réfléchir, un grand merci pour tes suggestions  Wink
Je profite de ce sujet pour vous demander votre avis à nouveau.

Quelles particularités pourrait-on donner à un combat à cheval ? Je veux dire un combat où les deux adversaires, nous et le PNJ, sont à cheval. C'est quelque chose que je souhaite introduire dans mes prochaines AVH et je voudrais éviter de proposer un combat à cheval qui soit identique à un combat à pied, sinon quel intérêt ?

Je pensais principalement à la possibilité de désarçonner son adversaire. Suite à un certain lancer de dés (un double par exemple), un des deux combattants chute et doit donc poursuivre le combat à pied alors que son adversaire est à cheval. Et dans ce cas là, celui qui est à pied aurait un malus ou celui qui reste en selle un bonus.
On pourrait aussi, si ce genre de combat est fréquent, mettre en place une compétence "équitation" qui viendrait s'ajouter aux caractéristiques des combattants. Et pourquoi ne pas proposer, si on offre la possibilité au joueur d'avoir un arc, de pouvoir tirer à cheval ? On ferait alors jouer sa compétence "équitation" avec sa compétence "habileté au tir".

Bon, restons simples et revenons à notre combat à cheval.
Sans trop compliquer, que pourrait-on y inclure pour pimenter le combat, le différencier un peu d'un combat classique ?
Si vous avez des suggestions, je suis preneur.
La possibilité de désarçonner l'adversaire pourrait être liée à la quantité de dommages qu'on lui inflige avec nos attaques. Par exemple, si notre attaque inflige 3-5 points de dommage, l'adversaire a une chance sur deux de vider les étriers ; si elle en inflige 6-8, deux chances sur trois ; 9 ou plus, cinq chances sur six.

Il serait envisageable de permettre au joueur de porter une attaque visant spécialement à désarçonner l'adversaire (plus difficile qu'une attaque normale et n'infligeant que des dommages réduits).

Le choix des armes pourrait entraîner des bonus/malus de divers types. Un combattant armé d'un simple couteau, par exemple, va avoir bien du mal lors d'un combat à cheval ! Un combattant armé d'une lance pourrait bénéficier automatiquement de l'initiative et recevoir un bonus aux dégâts lors de sa première attaque.
Oui, je n'avais pas pensé au type d'arme utilisé, je partais sur les deux combattants armés de glaives. Effectivement, si l'un d'eux a une lance, il aura plus de chances de faire tomber de selle son adversaire.
Merci pour la suggestion !