Rendez-vous au 1

Version complète : Sportif or not sportif ?
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2
Le seul sport que j'aime pratiquer, et que je fais régulièrement (3h minimum par jour), c'est l'Orgue.
Sinon, j'ai fait un peu de tout (foot, esclade, athlétisme, natation... ).
J'aime surtout le ski (que je pratique trop peu souvent) et la randonnée en montagne (bon pas vraiment un sport quand on va à une allure tranquille, vous me direz).
Mais pour ma santé, il faudrait mieux que je fasse plus de musculation et de course. Étant plutôt du genre ectomorphe, je perds très très vite en tonicité musculaire et en souffle.
J'oubliais : en été, je pratique assez volontier la pétanque.
(28/07/2011, 18:07)oorgan a écrit : [ -> ]Le seul sport que j'aime pratiquer, et que je fais régulièrement (3h minimum par jour), c'est l'Orgue.Sinon, j'ai fait un peu de tout (foot, esclade, athlétisme, natation... ).

Ah mais je comprends que tu écrives à un rythme aussi soutenu, ça aide pour taper au clavier Mrgreen
(12/03/2011, 12:36)Jehan a écrit : [ -> ]
Ce n’est nullement moi. C’est — entre autres — le CIO, dont la FIDE (Fédération Internationale Des Échecs) est membre depuis pas mal d’années. En France, la reconnaissance est venue un peu plus tard. Le Ministère de la jeunesse et des sports n’a accordé le statut de discipline sportive aux échecs qu’en 2000, je crois.

Pour le go, aucune idée.
Ce n'est pas parce qu'une organisation essaye de récupérer une appellation (très clairement pour de simples raisons de subventions/administratives/etc.) que cela veut dire que l'appellation est justifiée.

Les échecs n'ont absolument rien à avoir avec le sport, dont la définition même est une activité physique (et même si on dépense des calories durant une réflexion intense, ça demande énormément de mauvaise foi pour être catalogué "activité physique" dans le sens usuel du terme ^^).


Pour ce qui est du sport, en ce qui me concerne, ça a été un grand "rien" jusqu'à mes 19 ans, et là soudain j'ai choppé le virus.
Depuis, renforcement musculaire plus ou moins régulier pour me maintenir en bonne forme, et j'ai casé 10 ans de jujutsu (jusqu'à ce que le taf ne me fasse déplacer dans un endroit où il n'y a pas de cours T_T).
(02/08/2011, 20:12)Akka a écrit : [ -> ]Les échecs n'ont absolument rien à avoir avec le sport, dont la définition même est une activité physique (et même si on dépense des calories durant une réflexion intense, ça demande énormément de mauvaise foi pour être catalogué "activité physique" dans le sens usuel du terme ^^).

Dans ce cas, le tir à l’arc n’est pas un sport, pas plus que le tir à la carabine, les sports mécaniques, l’équitation… La dépense d’énergie dans ces activités est due à la concentration nécessaire à la performance. C’est la même chose aux échecs où, à haut niveau, tu ne peux gagner sans une forme physique optimale.

Puis faudra que tu m’expliques ce que le CIO a à gagner au niveau subventions en reconnaissant les échecs comme un sport…
@Akka
Non je pense que ya des gens qui pensent réellement que c'est digne d'être appelé un sport. C'est pas juste une question légale.
http://www.sportvox.fr/article.php3?id_article=14932
http://forums.futura-sciences.com/debats-scientifiques/7887-echecs-un-sport.html

Bon, après, un gars qui commence par me dire "les échecs sont le plus beau des jeux", ça me met pas en condition pour écouter ce qu'il a me dire.
(Nous avons tous des passions qui sont presque notre vie... Si vous dites que votre passion à vous est la seule vraie, ça montre une grande intolérance, et probablement une très forte ignorance de tous les sports, jeux et hobbies qui existent dans le monde et parmi toutes les cultures.
Ou alors c'est juste une hyperbole.
Mais une hyperbole à la con, qui m'énerve.)

J'avoue que d'un point de vue traditionnel, je parlerai plutôt de sport s'il y a une activité physique. En même temps, l'activité physique n'est pas égale pour tous les sports. Entre un sport extrême, et tous les sports où on fait bouger tout le corps comme les sports de combat, les acrobaties et toutes les formes d'athlétisme... Et à côté le tir à l'arc et le ball-trap, qui, attention, je ne veux pas nier qu'ils sont aussi très demandants physiquement et demandent une certaine utilisation musculaire, c'est tout de même pas la même chose que le sprint, l'escalade ou le kick boxing.

Donc pourquoi pas un "sport" où on ne bouge presque pas, comme les échecs. Où mettre la limite ? Surtout que beaucoup de sports, si ils ne sont pas faits en compétition, peuvent être aussi assez cool. La natation et la marche sont des sports. D'un autre côté, barboter un peu et faire quelques brasses pour se détendre, ou une randonnée en montagne très courte et en prenant bien son temps, c'est plus de la détente et de la promenade, et ça fatigue pas vraiment.

Enfin bon, je pense que les échecs ont pu être reconnus comme sport surtout parce qu'ils sont très populaires et ont été limite divinisés par la culture occidentale (sans oublier les Soviétiques qui en faisaient la mesure du grand intellect). Si jamais les échecs sont un jour reconnus comme un sport olympique, moi je veux bien, mais il faudra aussi reconnaître le go, le tarot, et le jeu vidéo multijoueurs, en particulier FPS, RTS, et RPG en PVP. Le go parce qu'il a été aussi important pour la culture martiale orientale que l'ont été les échecs pour la culture martiale occidentale. Et le reste et j'en passe parce que sinon c'est juste du star system... Dans plein d'activités ludiques, et sans grand intérêt pour ceux pour qui ce n'est pas une passion (EXACTEMENT comme pour la plupart des sports et hobbies), quand vous allez voir ceux qui jouent en compétition, ya vraiment du talent impressionnant, et ces gars là méritent d'être reconnus.

Je comprends bien que des gens un peu viellot d'esprit, qui n'ont eux-mêmes jamais toucher un échiquier de leur vie, vont dire que les échecs, c'est quand même un jeu noble et grand, et à côté dire que des gens qui jouent à un FPS en faisant pan pan t'es mort, c'est une futilité. Mais pour n'importe qui d'autre qui a un peu de bon sens, des équipes qui passent des mois à s'entraîner pour pouvoir battre une équipe de leur niveau, qui développent de nouvelles tactiques et de nouvelles stratégies, ça mérite un minimum de respect pour l'effort.
Moi j'ai absolument rien à foutre du football, mais c'est pas pour ça que je crache sur les mecs qui se ruinent la santé à s'entraîner toute l'année pour faire des performances... (Non pas que Akka ait craché sur qui que ce soit, je parle toujours de mes "vieillots")

Note que si on définit le sport comme autre chose qu'une activité physique, ça peut aussi se voir comme un retour au source. Le mot "sport" qu'on utilise en français vient du mot anglais "sport" qui veut dire la même chose, mais qui vient lui-même du français "desport", qui est plus large, et représentait toute forme de divertissement. C'est donc pas totalement saugrenu d'appeler un divertissement un "sport".

M'enfin bon, comme toi, quand je dis "sport", je pense plutôt à quelque chose de très physique avec tout le corps. Et ça me fait bizarre qu'on fasse des échecs pendant les jeux olympiques.

@Jehan
Citation :Dans ce cas, le tir à l’arc n’est pas un sport, pas plus que le tir à la carabine, les sports mécaniques, l’équitation…
On se rejoint un peu là...
Par contre, faudrait pas pousser, l'utilisation des muscles au tir à l'arc ou à l'équitation est quand même supérieure à celle nécessaire pour déplacer des pièces d'échecs en situation de stress...
(03/08/2011, 11:14)Lyzi Shadow a écrit : [ -> ]Par contre, faudrait pas pousser, l'utilisation des muscles au tir à l'arc ou à l'équitation est quand même supérieure à celle nécessaire pour déplacer des pièces d'échecs en situation de stress...

Ah, mais je suis d’accord. Mais pour prendre un exemple que je connais bien, à savoir le tir à l’arc, la performance n’est pas liée au fait de bander l’arc mais à la concentration, l’aptitude à viser juste, à estimer la distance… Bref, l’effort physique, ou plutôt l’activité physique n’est pas du tout au centre de la performance, c’est cela que je veux dire. C’est encore plus vrai pour le tir à la carabine, je pense, où le seul geste physique consiste à appuyer sur une gâchette. Ce qui ne veut pas dire qu’une séance de tir à l’arc ou de tir à la carabine ne peut pas être éprouvante, justement car rester concentrer longtemps nécessite une grosse dépense d’énergie.

En fait, il faut bien réaliser qu’il y a deux définitions possibles au mot sport. La première, c’est celle qu’on entend quand on sort une phrase du genre : « Je vais faire du sport. » À savoir, on va courir, nager, faire de la musculation… bref : faire bouger son corps et travailler ses muscles. Définition qui pourrait inclure le sport en chambre… ; ) Mais qui exclut effectivement les échecs et d’autres disciplines ou les muscles ne sont sollicités que de manière marginale.

L’autre définition, c’est celle des expressions « esprit sportif », « loi du sport », etc. Là, c’est moins l’effort physique que le côté compétition qui entre en jeu. Le sport est une discipline codifiée, avec ses règles, ses objectifs, ses techniques… Le point central de cette définition, ce serait alors la recherche de la performance. Et là, les échecs ont pleinement leur place, tout comme les sports mécaniques, les sports de tir… Et, en effet, les jeux vidéos (on commence d’ailleurs à parler d’e-sport pour ces derniers), le go, qui, nobles ou pas, répondent en tout point à ces critères.

Il y a aussi une dimension physique dans cette deuxième définition du sport car comme je l’ai dit, toute discipline, du moins à haut niveau, est exigeante, demande de la concentration, de l’endurance et une grosse dépense d’énergie. Je peux témoigner qu’une partie d’échecs de sept heures peut être beaucoup plus épuisante, physiquement, qu’une séance de tir à l’arc ou même d’escrime (pour parler d’un autre sport que je pratique).

Je me demandais d’ailleurs laquelle de ces deux définitions était celle du mot « sport » à l’origine. Or tu y as répondu.

(03/08/2011, 11:14)Lyzi Shadow a écrit : [ -> ]Note que si on définit le sport comme autre chose qu'une activité physique, ça peut aussi se voir comme un retour au source. Le mot "sport" qu'on utilise en français vient du mot anglais "sport" qui veut dire la même chose, mais qui vient lui-même du français "desport", qui est plus large, et représentait toute forme de divertissement. C'est donc pas totalement saugrenu d'appeler un divertissement un "sport".

Merci !
Ce n'est pas l'activité qui fait ou non le sport, c'est la manière dont on la pratique qui fait la distinction entre loisir et sport.
Une activité devient un sport à partir du moment où l'on s'entraine ou si on pratique régulièrement. Si on joue a la pétanque seulement lors de vacances entre amis cela reste du domaine du loisir (ou sport-loisir^^). Par contre si on commence à suivre ne serait-ce qu'un petit entrainement ou qu'on participe à des tournois de temps en temps, alors cela devient un sport. Après, plus on s'entraine régulièrement et plus on fait de compét, plus on se rapproche de la pratique de "haut niveau".

Idem donc pour les échecs. Ou les équipes de FPS/RTS de jeux vidéo. Simplement pour ces derniers ce n'est pas encore entré dans les moeurs, on parle de loisir (domaine vidéo ludique), et pas de sport, enfin à ma connaissance.
Natation depuis 5 ans, course à pied depuis le début de l'année (actuellement à 12km par séance, une fois par semaine).
Pour la natation j'ai bien évolué même si mon objectif principal est de me sentir mieux après une séance (en général je le fais une ou deux fois par semaine pour ne pas sentir mes muscles rouillés).

Pour la course à pied c'est dans l'objectif de faire des courses d'endurance, d'abord 20 km.

A la rentrée, escalade ou tennis, avec sûrement un peu de muscu pour bien me préparer. Quel programme !
Tous les samedis soir, ainsi qu'un vendredi soir sur deux, je fais le levé du coude comme sport.
Sinon, pour répondre à la question du topic, à cause de mes problèmes je ne peux pas faire de sport.
Le levée du coude ? C'est vrai qu'il doit y avoir de la compétition ^^.
Oui, pas mal de compétition, en effet. Par contre, samedi soir j'ai vraiment trop abusé. Il m'a fallu 2 jours pour m'en remettre complètement, lol.
Enfin un sport épargné par le dopage Tongue
Mais pas moins dangereux pour la santé pour autant...
Pages : 1 2