Défis Fiscaux
#1
Après les Aï, Skarn et Dudur sont fiers de vous présenter la nouvelle série de LDVELH qui va faire date :

DÉFIS FISCAUX/1

Le Banquier de la Montagne de Flouze

Une aventure d'Archibald Lemmerdeur

Vous êtes Archibald Lemmerdeur, banquier de son état. Vous vous êtes installé dans la dernière pièce d'un labyrinthe souterrain peuplé de monstrueuses créatures. La dernière pièce, vous savez, la pièce juste derrière celle qui contient le trésor du maître du, elle-même située derrière le bureau dudit maître. Votre job consiste à énoncer aux aventuriers qui triomphent du maître du donjon le nombre de taxes que leur coûtera l'or s'ils essaient de le sortir de la montagne, et c'est ainsi que chaque aventurier qui tue le maître du donjon devient à son tour maître du donjon pour éviter de payer l'impôt sur le revenu. Cela fait plus de cinquante ans que ça dure, et jamais encore vous n'avez été pris en défaut : comme tout banquier, vous êtes totalement invulnérable aux armes non magiques. Mais vous vous sentez vieux et n'avez pas d'héritier.
Bien décidé à continuer à faire chier le monde pendant encore quelques siècles, vous vous mettez en quête de la légendaire Fontaine de Jouvence, qui se trouve, paraît-il, au-delà du non moins légendaire pays des Exonérés, que vous ne pouvez évoquer sans qu'un frisson vous parcoure l'échine. Ces créatures monstrueuses sont en effet les dernières, sur les terres de Fysk, à ne pas payer d'impôts – une monstrueuse hérésie que des dizaines de croisades n'ont pu exterminer.

Sortilèges

Au début de votre aventure, vous diposez d'un certain nombre de points d'Imposition, que vous déterminerez en lançant un dé et en y ajoutant 12. Ces points peuvent vous permettre de lancer divers sortilèges, dont voici une liste :

« Votre argent nous intéresse »
Coût : 2 points d'Imposition
Vos mains dessinent d'étranges courbes dans les airs, et tous les humanoïdes pensants qui vous entourent ont soudain une envie intense de vous donner tout leur argent. Comment refuser ? Ce sort vous permet de gagner un nombre de pièces d'or égal au nombre obtenu en lançant deux dés.

Scellés suprêmes
Coût : 2 points de Pouvoir
Quand vous affectez un objet avec ce sort, son propriétaire légitime ne peut plus le toucher tant que vous n'avez pas vous même brisé les scellés. Vous pouvez l'utiliser sur une habitation, par contre, il n'empêche pas les voleurs d'entrer.

Article VII, alinéa 3 de la loi du 18 août 1487 sur le port d'armes
Coût : 3 points d'Imposition
Vous convoquez les seigneurs du droit au nom de la justice. L'arme de votre adversaire est aussitôt emportée dans une dimension parallèle, et il doit vous payer une amende en points d'Endurance proportionnelle à la puissance de l'arme.

Langue de bois
Coût : 3 points d'Imposition
Après de longues années d'étude, votre maîtrise du langage juridique et fiscal est inégalée sur toutes les terres du dieu Fysk. Si vous l'utilisez, toute créature pensante tombera aussitôt dans un profond sommeil dont elle ne sortira qu'après que vous l'ayez blessée quatre fois.

La loi défie la logique
Coût : 4 points d'Imposition
Cette faculté innée vous permet de convaincre la personne de votre choix de faire quelque chose d'opposé à ses principes, même les plus profonds, tant que la chose en question est légale (les lois de la physique comptent). C'est une forme d'hypnose, dont on ne sort que quand la concentration de l'invocateur se relâche ou dès que celui-ci essaie de faire faire quelque chose d'illégal à sa victime.

Formulaire B/435
Coût : 5 points d'Imposition
Vous murmurez quelques mots antiques chargés de pouvoir et une pluie de formulaires s'abat sur votre adversaire, se colle à sa peau et lui suce lentement mais méthodiquement le sang. Il perd 10 points d'Endurance et est incapable de se battre pendant 3 Assauts.

Labyrinthe administratif
Coût : 5 points d'Imposition
Vous convoquez la toute-puissance de l'admistration et touchez du bout des doigts le front de votre adversaire. Aussitôt, son esprit est plongé dans un labyrinthe mental dont il ne pourra pas sortir avant des jours. Pendant ce temps, son corps continuera d'errer comme un zombie.

Majoration
Coût : 5 points d'Imposition
À chaque coup que vous lui portez, votre ennemi doit tester son Habileté et réussir, sous peine de ne pas poster sa déclaration à temps et de subir une perte d'Endurance supplémentaire de 3,4 % (arrondissez au chiffre supérieur).

Intérêts de l'ombre
Coût : variable
Vous transmettez une partie de votre énergie vitale à vos ennemis. En échange, vous récupérez 10% d'intérêts à chaque Assaut. La dette ne prend fin que si l'ennemi décide de vous rendre d'un coup tout ce qu'il vous doit.

Vampirisme
Coût : 7 points d'Imposition
Des rituels secrets vous ont permis de devenir l'un des Percepteurs les plus puissants des terres de Physk : un Vampire ! Néanmoins, cette capacité a quelques ratés, et elle ne s'exprime en fait qu'au combat : vous pourrez sucer 1d6 d'Endurance à vos adversaires, qui s'ajouteront à votre propre total d'Endurance.

Facultés

En plus de ces sortilèges, vous avez à votre disposition une batterie de facultés. Choisissez-en 5 dans la liste qui suit.

- « La justice est aveugle » : Vous êtes immunisé contre les sorts d'illusion.
- Huissier : Vous pouvez débarquer à n'importe quelle heure chez n'importe qui et emporter ce que vous voulez sans problèmes.
- Irresponsabilité judiciaire : Vous êtes immunisé contre les attaques spéciales basées sur la loi.
- Sourire mielleux : Avant chaque combat, vos adversaires devront tester leur Habileté. S'ils échouent, votre sourire les fera fuir à toutes jambes.
- Camouflage : En temps normal, vous pouvez sans mal vous faire passer pour n'importe quel petit vieux ordinaire, vu que vous ne portez pas d'armes.
- « Nul n'est censé ignorer la loi » : Vous connaissez à fond les lois de la totalité des pays du monde et avez mis au point des milliers de façons différentes de les contourner, ce qui vous permet de faire tout ce que vous voulez.
- « Nul ne peut échapper à l'impôt » : On ne dirait pas quand on vous voit pour la première fois, mais vous êtes un dieu à la course à pied.
- Loi de l'infinité appliquée : Si un contribuable réussit à échapper à une taxe, c'est pour mieux en subir deux autres.
- « Dura lex, sed lex » : Vous ne vous laissez jamais attendrir. Jamais. Vous n'hésiteriez pas à attaquer votre propre mère s'il le fallait. Vous ne vous sentez jamais obligé d'aider ces pauvres gens « parce que c'est écrit dans le scénario ».
- Piété : Vous vénérez avec ardeur le dieu Argent et avez fait bien évidemment vœu de richesse. Il vous aidera peut-être à un moment ou à un autre...
Répondre
#2
Hmmm ... Non.

Contrairement aux Aï, ce délire-là ne m'a pas fait rire. Désolé.
Répondre
#3
J'aime bien, tout est globalement bien trouvé, même s'il y a trop de disciplines pour s'y retrouver.
On sent une connaissance du domaine et de l'ambiance : y aurait-il du vécu...? (victime ou bourreau)

Je pense toutefois que, si des AVH devaient être écrites à base de cette trame, ce sera plus dur de trouver des situations intéressantes qu'avec Glandeur Solitaire. Surtout pendant les 59 tomes que peut durer la série :

- Le Combattant du Péage de l'Autoroute
- Rendez-vous avec la T.V.A.
- Le Mercenaire de l'Urssaf
- La Revanche du Vampire
- La Cité des Voleurs... (mince, même pas besoin de changer les titres)
Répondre
#4
Oiseau a écrit :Hmmm ... Non.

Contrairement aux Aï, ce délire-là ne m'a pas fait rire. Désolé.

Contrairement à Oiseau, j'aime beaucoup, peut-être plus encore que Aï Aï Aï. Peut-être parce que tu n'as pas de démêlé avec l'administration Big Grin
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
Répondre
#5
Oiseau a écrit :Hmmm ... Non.

Contrairement aux Aï, ce délire-là ne m'a pas fait rire. Désolé.


Pareil... Manque de cohérence entre le nom et l'effet...
Les facultés (de lettreLOL) sont mieux, mais c'est pas ça encore...

Mention spéciale quand même pour Huissier (Vous pouvez débarquer à n'importe quelle heure chez n'importe qui et emporter ce que vous voulez sans problèmes.) LOL
Ca me fait trop penser aux RPG (FF, DQ, etc...) où on pille les habitants des villes et villages (meme les chateaux des rois)... Moi, ça m'a toujours traumatisée Confus
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)