Méchants sous-exploités
#16
Le méchant le PLUS sous-exploité est sans conteste Mungo! Il faut vraiment lire entre les lignes pour comprendre que c'est lui qui tire les ficelles derrière le Roi-Lézard, et que sa "mort" n'est qu'une habile mise en scène, destinée à vous attirer dans cette aventure qu'il espère mortelle. Le minimum aurait été de pouvoir l'affronter à la fin, après le pseudo-combat contre le Lézard en chef.

Plus sérieusement, j'aurais bien aimé plus de développement pour la sorcière des Neiges.
J'apprécie également beaucoup le groupe Tchuytchev, Cassandra et Thaum. Même s'il apparait beaucoup, ce groupe restera toujours sous-exploité à mon goût ^^
Répondre
#17
Moi je dirai Charatchak dans Astre d'Or/Loup Solitaire.
L'affrontement final n'est pas à la hauteur de la légende du Roi-Démon. De plus je trouve que la puissance de certains ennemis affrontés par Loup Solitaire ainsi que la menace qu'ils font peser sur le Magnamund font passer Charatchak pour un adversaire de seconde zone.
Un ennemi dont l'influence sur Magnamund reste très régionale et dont on entend même pas parler dans LS...

C'est dommage car pour moi il est potentiellement le plus charismatique de tous les méchants du Magnamund, après Agarash bien sûr.
Répondre
#18
(06/02/2008, 19:42)Meneldur a écrit : Les Khuddams des Gouffres de la Cruauté ont subi la sous-exploitation habituelle dans les bouquins de Luke Sharp : ce sont les sept lieutenants du boss final, et ils n'ont aucune personnalité au-delà de leur nom. Ils sont muets et se contentent d'attaquer le héros quand il passe. Du beau gâchis.

Complétement d'accord ! En plus, de mémoire, on ne les rencontres pas tous (3 ?), ce qui fait que le l'"aura" de orghuz s'en trouve amoindrie.( La chatte tabasha la bazouk ne servant aussi pratiquement a rien). Dommage car c’était une aventure qui avait du potentiel, mais gachée par une difficulté terribles et des pfa injustes (je ne suis jamais parvenu a entrer ds son antre).
Répondre
#19
(26/02/2008, 09:26)kumanagai a écrit : Le méchant le PLUS sous-exploité est sans conteste Mungo! Il faut vraiment lire entre les lignes pour comprendre que c'est lui qui tire les ficelles derrière le Roi-Lézard, et que sa "mort" n'est qu'une habile mise en scène, destinée à vous attirer dans cette aventure qu'il espère mortelle. Le minimum aurait été de pouvoir l'affronter à la fin, après le pseudo-combat contre le Lézard en chef.

A mon avis tu veux plutôt parler de Laskar. Car Mungo est le gentil pirate qui accompagne le héros au début de l'Île du Roi-Lézard.

Concernant Laskar, je trouve aussi que ses agissements sont assez bizarres.
Adieu vieux frère, ton nom sera à jamais gravé dans mon coeur. Repose en paix.
~ Force et Honneur.. ~
Répondre
#20
(26/02/2008, 09:26)kumanagai a écrit : Le méchant le PLUS sous-exploité est sans conteste Mungo! Il faut vraiment lire entre les lignes pour comprendre que c'est lui qui tire les ficelles derrière le Roi-Lézard, et que sa "mort" n'est qu'une habile mise en scène, destinée à vous attirer dans cette aventure qu'il espère mortelle. Le minimum aurait été de pouvoir l'affronter à la fin, après le pseudo-combat contre le Lézard en chef.
LOLLoolLOLLoolLOLLool
Bien évidemment ! A-t-on déjà vu un bête lézard pratiquer la sorcellerie ? Mungo est évidemment le sorcier maléfique derrière toute l'histoire et il faudrait trouver une demi-douzaines d'objets exotiques pour espérer en triompher…

(26/02/2008, 09:26)kumanagai a écrit : J'apprécie également beaucoup le groupe Tchuytchev, Cassandra et Thaum. Même s'il apparait beaucoup, ce groupe restera toujours sous-exploité à mon goût ^^
Je plussoie ! En fait ils mériteraient d'être ou les grands opposants d'une AVH ou carrément ses héros…
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#21
Je déterre un vieux sujet, mais un bon "méchant", c'est ce qui nous motive à partir à l'aventure ! S'il n'y avait pas un bon antagoniste, les livres jeux seraient des jeux d'enfants (hum...) et enleverait tout ce sel aux mondes d'Allansie, Magnammund, Dorgan, de Légende...

Je vois que beaucoup de monde connait TVTropes, une vraie mine pour définir/jouer/revisiter les clichés d'un bon scénario, pourquoi ne pas délimiter ce qui fait un bon méchant à travers les différents archétypes d'un BUG BAD proposés :

- The Badass leader : Fauconna, Honoric, le tyran de Kalazar. Ils ne sont pas maléfiques "par nature" comme un Seigneur des Ténèbres lambda. Ils sont compétents par eux mêmes, mais ils disposent aussi d'une armée qui sont tout aussi balèzes qu'eux. Ce qui aident pour imposer ses vues sur le reste du monde. Je les trouve plus intéressants que...

- Evil Overlord : les seigneurs des ténèbres, Zagor, Belgaroth des Chevaliers du Destin, le Prince de la Horde, le Démon Agglaxx... Ils sont méchants et s'habillent en noir. Et ils dirigent des armées qui détestent le genre humain, les paysans et le monde libre. S'opposer à eux, c'est s'opposer à l'apocalypse (ce qui n'est pas forcément le cas avec le Badass Leader). Comme c'est le type le plus connu, c'est là qu'il y en a des bons et des moins bons.
Et c'est en s'opposant à eux qu'on retrouve habituellement un ...

- The Dragon: ou plutôt le lieutenant le plus compétent à s'opposer en combat contre un héros. Le Dragon de la Nuit est un Dragon, mais comme il n'est le lieutenant de personne, ce n'est pas the Dragon. Le Dragon de Guerre de Zagor, Kekataag le Tueur ou les ennemis du 3eme cycle de LS répondent plus à ce critère. L'oeuf d'andaines est le Dragon du Coeur dde Haine en quelque sorte.
Certains d'entre eux voudraient bien être le méchant en chef, comme ...

- Big Bad Wannabe : des gens qui aimeraient être encore plus méchant.
Parce qu'ils n'ont pas d'armées, j'aimerais classer les archimages de spyte dedans, même si le Roi sorcier de wyrd qui joue double jeu contre eux mérite plus le titre. un profil d'antagoniste tout aussi intéressant. Je pense aussi à Charatchak, qu'on pensait le vrai Evil Overlord mais qui n'est qu'un pantin (le dragon) du vrai Overlord. Loup Enragé lui, voudrait etre le Big Good wannabe. Et le plus connu : l'archimage de Mampang, qui aimerait bien être Badass Leader voir Evil Overlord, mais pas tout à fait. Il devrait plus s'inspirer de...


- Diabolical Mastermind, The Chessmaster, The Man Behind the Man, Manipulative Bastard, Magnificent Bastard : le type avec toujours un mauvais plan en tête, j'appelle Karam Gruul, Zeverin de la Tour de la Destruction, mais aussi Naar. Le type dont les plans en général, fonctionnent. Et c'est parce que ces plans fonctionnent que le héros a la vie dure. Je pense aussi à Domontor des Dragons d'or, mais lui serait plus un ...

- The Rival : une personne qui n'est pas un danger pour le monde mais un danger pour nous. Domontor bien sûr (il voulait pas devenir plus puissant aussi ?), Icon Ungody, Throm, Tyutchev & Co. Et Cadak, avec des traits de "The Rival", vu qu'il est aussi le plus compétent de sa branche de métier comme LS. Des rivaux bien décrits, ce qui est très plaisant quand on les confronte. Il y a un rival dans le très décrié Voleur d'âmes, mais comme il est indigne de sa réputation, il n'est pas marquant. un rival doit réprésenter un challenge, être en lumière, en comparaison à l'aune de nos exploits.
Mais à partir du moment ou au lieu que ce soit nous qui les surmontons, mais eux qui progressent plus vite que les héros, on a

- Hero Killer : Un ennemi contre qui tout le monde se casse les dents, et qui jette un frisson dans le dos de ces adversaires. Un ennemi parce qu'il a une réputation peu flatteuse. Je ne pense qu'au Terrible Chevalier Noir dont la réputation précède ses faits d'armes, peut être Kekataag parce que la première fois qu'on le voit, il fait passer un sale quart d'heure à Alyss. mais je pense que cet archétype mérite d'être développé.


J'ai une préférence pour le rival pour un enjeu local, et pour un enjeu global, je préfère un Badass Leader qu'un Evil overlord mal décrit.

Et vous ?
Répondre
#22
Intéressant... Maintenant, comment classerais-tu Roark, de la série LS ?
Répondre
#23
Héhé
D'une part Roark n'est pas vraiment un méchant, il ne répresente une menace pour personne dans un premier temps, à part ses administrés et le type qui occupe sa chaise. Il est cruel et vaniteux, mais pas une menace meme pour un Seigneur Kai novice.
Ce n'est qu'au cours des entrailles de Torgar qu'on découvre qu'il est "the Dragon" de Tagazin. Qui de facon intéressante est "the Dragon" d'Ixiataaga.

J'ai été un peu decu d'apprendre que Cadak n'est qu'un disciple des Kuna, et qu'il ne recoit pas ses ordres directement de Naar ...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)