Issel le Guerrier : on touche le fond !
#1
voilà, j'étais chagriné par le paragraphe 26 et un des choix qu'il propose : allez au 343. ça collait pas du tout.
àprès moult recherche, je me suis décidé à tirer ça au clair et j'ai acheté le livre en vo, et là, j'ai fait une terrible découverte.
(au passage ils nous manque 2 illustrations, la 316 et la 332)

y a comme qui dirait un cadavre dans l'placard !

bon, je commence avec des petits errata simple ^^

-paragraphe 112 : inversez les choix 187 et 104.

-paragraphe 34, le second garde a 7 points d'habileté et non 8

passons aux choses sérieuses, ça se complique alors restez concentré

le livre fait 360 paragraphes en anglais, et 359 en français...

-il manque un paragraphe par rapport à la vo...le 343 a été escamoté dans la vf, du coup tous les paragraphes à partir du 344 sont décalé par rapport à la vo, ainsi que les choix qui y conduisent. c'est à dire que le 344 dans la vo est devenu le 343 dans la vf, le 345 dans la vo est devenu le 344 dans la vf, le 360 dans la vo est devenu le 359 dans la vf.
tous les paragraphes menant au 344 à 359 ont aussi été modifié dans la vf, par exemple au 104 dans la vo, on peut allez au 346 ou au 96. dans la vf, les choix du 104 deviennent 345 et 96.
j'ai verifié chaque paragraphe un a un, et tous les renvois de la vf (enfin, presque ^^) ont été modifié de façon a ne pas remarquer le décalage.
ça n'est donc pas un errata, mais une censure.
voici le 343 que nous n'avons pas eu (notre 343 est en fait le 344 si vous avez suivi)
------------------------
343
pliant la carte avec précaution, vous ignorez le corp sans vie de votre attaquant et vous vous retournez pour regarder le zombie. Effrayé, vous êtes glacé par l'incroyable changement qui s'opère devant vos yeux. les chairs pourrissantes disparaissent et le squelette s'allonge et change de forme. Quand la transformation est complète, un parfait squelette gît sur l'herbe verte. Il n'y a aucun signe des terribles blessures que vous lui avez infligé quelques instant plus tôt. Le crâne blanc vous souris, comme une accusation silencieuse et vous décidez de quitter ce lieux aussi vite que possible, rendez-vous au 162
--------------------------
malgrès les efforts de Gallimard pour censurer ce paragraphe sans que cela se voit (pourquoi, mystere ?), il reste 2 erreurs (celles qui ont éveillé ma curiosité et m'ont poussé à acheter le livre en anglais )

au 26, on vous propose d'allez au 343. il s'agit du 343 que nous n'avons pas eu, donc votre seul choix et de remplacer ce choix par 162

(vous noterez qu'au 118, la vo propose d'allez au 343 et 61, et que la vf, consciente de l'absence du vrai 343, propose d'aller au 162 et au 61)

au 162, la vf propose d'allez au 360...très amusant sachant que la vf n'a plus que 359 paragraphe, il faut donc remplacer le 360 par le 359.

voilà. je vois vraiment pas pourquoi Gallimard a suprimé le 343, ça me dépasse...
Répondre
#2
C'est vraiment du grand n'importe quoi.....Gallimard est ridicule sur ce coup car je ne vois absolument pas ce que ça leur rapporte. (ce n'est pas supprimer dix lignes qui va permettre des économies de papier^^)
Debout, debout cavaliers de Théoden!
Les lances seront secouées, les boucliers voleront en éclat,
Une journée de l'épée, une journée rouge avant que le soleil ne se lève !
Au galop ! au galop ! courez ! Courez à la ruine et à la fin du monde !
Répondre
#3
Depuis quelque temps et ça empire sans arrêt, j'éprouve une haine indéracinablement profonde pour toutes les personnes qui font partie du processus d'adaptation en français d'une œuvre, qu'elle soit littéraire, cinématographique, vidéoludique, biblioludique ou ce que vous voulez... Éditeurs, traducteurs, correcteurs, doubleurs... Je n'arrive pas à comprendre pourquoi ils rivalisent à ce point d'incompétence crasse et ce qui fait que toute la quintessence de la déchéance du genre humain se retrouve précisément dans ces corps de métier ?

Une seule conclusion. Lisez en VO.

P. S. : J'assume entièrement le côté exagéré de ce message. Ça fait du bien de laisser libre cours à sa rancœur de temps en temps. Et encore, c'est soft...
Répondre
#4
Bien d'accord avec toi.
Je n'ai pas vu de film en VF depuis des années, et même quand tu vois un film américain, tu peux pas t'empêcher de tiquer à la lecture des sous-titres!!!
J'ai une petite anecdote : j'ai un pote qui traduisais des films pour le compte d'une société de distribution de K7 vidéo puis de DVD (à bas prix). il recevait la cassette par la poste, traduisait le film, renvoyait le tout à la maison mère et le doublage pouvait commencer. Eh bien, il lui est arrivé de recevoir un film de Jackie Chan en mandarin, non sous-titré en anglais (ben oui parce que d'habitude, il traduisait de l'anglais des films qui pouvaient provenir d'ailleurs! Logique, me direz-vous Big Grin). Il a fallu qu'il se démerde pour essayer de comprendre ce film à travers les images en prenant comme indices le jeu des acteurs, les objets manipulés, le ton de la voix! Après ça, vous ne regarderez plus jamais un film de Jackie Chan du même oeil Tongue
Répondre
#5
Je pige vraiment pas la raison d'une telle chose Confus ; il n'y a aucune raison a une censure volontaire vu le contenu du § original qui n'a rien de particulier; et ce n'est pas une simple erreur non plus.
A mon avis il se peut que ça soit un truc du genre le traducteur traduit le livre et oublie un § ; mais quand il s'en rend compte, il a déjà fait toute la mise en page, et pour pas se prendre le choux se contente de quelques bricolages qui n'altère en rien la mise en page. Enfin, il a du bien se prendre la tête à chercher tous les appels de § et les modifier.
Ou bien Gallimard à lancé auprès de son service d'édition un concours de celui qui se foutra le plus des acheteurs de leurs livres Sad

Orfeo : ton histoire de Jackie Chan me fait revenir sur une position que j'avais prise récemment sur le sujet des remakes à l'américaine, attitude qui consiste à refaire un film non américain à la sauce Hollywood pour mieux le vendre (et mieux vendre aussi les 'valeurs' à la con associées à plusieurs films hollywoodiens). Je trouvais cette pratique minable, mais je remarque qu'au moins un réalisateurs de remake doit au moins avoir vu et compris le film originale, ce qui ne semble pas être toujours le cas des sociétés de doublage et de sous-titrages.....
Répondre
#6
Salla a écrit :A mon avis il se peut que ça soit un truc du genre le traducteur traduit le livre et oublie un § ; mais quand il s'en rend compte, il a déjà fait toute la mise en page, et pour pas se prendre le choux se contente de quelques bricolages qui n'altère en rien la mise en page. Enfin, il a du bien se prendre la tête à chercher tous les appels de § et les modifier.
Ça m'étonnerait que les traducteurs fassent aussi la mise en page. À mon avis, y a effectivement eu oubli par le traducteur, mais un tâcheron quelconque s'est tapé la correction des renvois en aval, parce qu'il n'avait pas de VO sous la main et peut-être sous la contrainte du temps.

Jehan> le traducteur amateur que je suis t'aime aussi. Bisous.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#7
Bon, je reposte ici ce que j'ai écrit dans le sujet Double Jeu. ll y a un bug au 246. Il faut inverser les choix « 118 » et « autre » de Darian, car c'est bien le choix « autre » de ce dernier qui permet de le rencontrer.

Ceci nous mène au paragraphe 359, qui contient lui aussi un bug ! Il faut ici inverser les choix d'Issel, 350 et 353. C'est au 353 qu'on tire l'épée, pas au 350...
Répondre
#8
Ah que j'aimerai lire les LVH en VO !!! Mais un problème persiste : je ne comprend rien à l'anglais.

HOUHOU le rustre !!!

Oui, je sais, que la honte vienne sur moi !!!

Le Golas, fidèle amateur de ... de quoi déjà???
"Il n'y a pas de réussite facile ni d'échecs définitifs." Marcel Proust
Répondre
#9
Aragorn a écrit :C'est vraiment du grand n'importe quoi.....Gallimard est ridicule sur ce coup car je ne vois absolument pas ce que ça leur rapporte. (ce n'est pas supprimer dix lignes qui va permettre des économies de papier^^)

C'est dommage, j'aime bien cette série avec Issel et Darian. Ca donne la désagréable impression que le jeu est charcuté. Cela dit, le "crime" remonte à une vingtaine d'années maintenant.

Et puisque vous parlez de films, ça me fait penser à ceux de Bruce Lee, qui étaient charcutés par René Château à l'époque où il avait les droits (c'est-à-dire pendant près de 20 ans ^^) et où il manquait parfois jusqu'à 20 minutes de films NoGreen

J'espère que qu'Issel le Guerrier est un cas unique et que Gallimard n'a pas récidivé sur d'autres ldvelh...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)