Sondage : Cette Bible fait-elle un bon départ pour un univers dont commun?
Vous n’avez pas la permission de voter pour ce sondage.
Oui
70.00%
7 70.00%
Ha, ça non.
0%
0 0%
Oui, mais faudrait remanier des trucs.
0%
0 0%
Oui. Mais, sans moi.
20.00%
2 20.00%
Putain, le mec il écoute de la techno, c'est n'importequoi... Dans le futur, seul Buddy Holly sera réédité.
10.00%
1 10.00%
Total 10 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

[Projet collectif] : "La Salamandre" Bien ou pas?
#1
Je soumet donc au vote, cette "Bible" (comme on appelle ça dans le jargon) rédigé par mes soins (et ceux de Meneldur) pour un univers collectif se passant dans un univers futuriste. Elle inclus donc :
- Un héros.
- Des personnages secondaires.
- Un point de vue sur l'univers en question.
- Des contraintes.
- De quoi être large dans la sf.

Tout est sur le fichier Word ci-joint. Un aperçu.

La Salamandre est un personnage libre, curieux, futuriste, qui aura quarante ans en l'an 2500. C'est quelqu'un qui va fouiller dans les failles et les désordres apparents du futur. Quelqu'un qui démarre toujours de ces petits faits divers qui expriment, à tout instant, la bizarrerie de l'univers. Ce n'est ni un vengeur, ni le représentant d'une loi ou d'une morale, c'est un aventurier un peu plus libertaire que d'habitude, c'est surtout un témoin.

(Pastiche de la présentation du « Poulpe » par Jean Bernard Pouy.)

Le personnage principal :

Keith Flint, dit aussi la salamandre, est une sorte de taxi/routier de l'espace. Actuellement, les vaisseaux individuels sont encore peu nombreux et le transport d'une planète à une autre reste un emploi qui, s'il nécessite un fort investissement au départ, permet d'être relativement libre, car ce ne sont pas les commandes qui manquent. Si Keith ne croule pas sous l’argent, il a du temps libre pour lui, il est assez détaché des choses matérielles et assez curieux, il aime connaître de nouvelles choses, explorer pour son compte, comprendre les gens et les rencontrer.

Même s'il est issue d'un milieu populaire, Keith n'est pas un idiot et s'est forgé au fil des années une culture éclectique, faites de reportages radiophoniques écoutés dans son vaisseau, de vidéos vues sur le net, d'informations. En dehors de cela, il a une prédilection pour la discussion, la musique électronique et son vaisseau qu'il cherche couramment à améliorer.

Flint est blanc et hétérosexuel. Il a les cheveux bruns parsemés de tâches blondes. Une caractéristique particulière dont on ne sait pas si elle est due à une décoloration trop précipitée ou à une caractéristique génétique rare. Cette étrange chevelure lui a donné le surnom de « La Salamandre », un animal que Flint affectionne particulièrement, car la légende voudrait que les salamandres traversent le feu sans se brûler.

Un personnage secondaire :

Citoyen n° 2851-359-494
Nom : Duval
Prénom : Maurice
Âge : 35 ans
Lieu de naissance : Inconnu
Lieu de résidence : Bar « Le Balto », (4) Vesta, ceinture principale
Emploi : Restaurateur

Le bar de Maurice Duval, planté sur Vesta, astéroïde exploité par une compagnie minière, est le lieu de rendez-vous des ouvriers qui bossent dans le coin. Un peu crade, mais honnête, Maurice connaît bien sa clientèle, qui, du reste, ne se renouvelle guère. Keith est tombé dessus un jour en venant chercher une cargaison et les deux hommes ont sympathisé – une passion pour les disques de Kraftwerk les unit.

Maurice est le meilleur ami de Keith, même s'il ne comprend pas pourquoi celui-ci semble avoir des trajectoires assez irrégulières. Parfois, il reste même plusieurs journées dans le bar, qui possède des chambres à l'étage et un petit service de restauration (spécialité : le poulet farci.)

A l'instar du Poulpe, il peut arriver que Keith tombe sur le prochain lieux de son enquête en lisant le journal, en regardant la télé ou en surfant depuis « Le Balto »

Maurice a une femme, une jeune brune, qui ne parle qu'une sorte de patois incompréhensible (sans doute de l’américain) et que personne au Balto, en dépit des origines fort cosmopolites de la clientèle, n'est capable d'identifier. Peu causante, il l'a rencontré – certains disent même « achetée » – sur Internet. Maurice se fout des rumeurs, c'est un bon vivant, il est de ces hommes qui se rient du sarcasme. Personne ne l'a jamais vu s'énerver. Quant à sa femme, les ouvriers se taisent, étant donné qu'elle fait la meilleure soupe de poulet de la région... et la seule de toute façon.

Une planète :

Nom usuel : Belenos
Système planétaire :
Distance à l'étoile :
Période de révolution :
Période de rotation :
Rayon équatorial :
Gravité à la surface :
Température moyenne de surface : 292 K
Satellites naturels : 2

Population : 9 141 315 000 hab.

Belenos, dite « la grise », à cause de l'étendue de ses villes, est la capitale et le centre autoproclamé de l'univers.

En tant que siège des Planètes-Unies, Belenos est avant tout une planète politique où diverses intrigues naissent, se mêlent et s'entrecroisent. Le « président de la galaxie » est élu pour cinq révolutions terriennes, l'année terrienne restant la mesure universelle du temps.

Hormis les décisions politiques, Belenos est aussi la planète de l'administration et de l'informatique. Les ordinateurs les plus puissants du monde et les différents centres de construction informatique y sont placés, de même que les entreprises publicitaires. De larges portions de la planète sont remplies de villes qui ne sont consacrés qu'à l'administration. La loi sur cette planète est d'ailleurs assez obtuse et fortement réglementée par un code implacable (qui devient de plus en plus flou au moment où l'on se rapproche des centres politiques, étrangement).


Pièces jointes
.doc   BIBLE.doc (Taille : 67,5 Ko / Téléchargements : 9)
#2
Ce sera sans moi les gars ...

La bible en elle-même est bonne, mais ça ne m'inspire pas. Peut être le côté vieux système solaire cyberpuck crade ou le héros « aventurier solidaire » amateur d'electro ...

Par ailleurs, la correction made in Dudur a laissé passé des petites fautes d'inattention Tongue
Il manque quelques "s" et il n'y a pas de virgules avant les "et" (erreur de syntaxe disait mon prof de lycée ... je m'en suis pris des coups sur les doigts, souvenir souvenir ^^). Bref je signale, mais pas de quoi crier ou piquer les yeux.

Enfin je crois Rolleyes
#3
C'est sympa tout ce background. Je ne suis pas un grand amateur de S-F (à part Dune) mais si je puis un petit peu contribuer à cette oeuvre, ce sera avec plaisir. Bon, entre le 2ème tome de Gloire Posthume et ma mutation professionnelle, c'est pas facile en ce moment et j'espère des jours meilleurs pour l'écriture. Je pense donc pouvoir donner un coup de pouce.
J'aime bien le héros, il me fait penser à Kurt Russel dans certains films de Carpenter, Jack Burton plus précisément Wink
#4
Je n'aurais pas aidé à la correction/complétion de cette Bible si je ne comptais pas participer au projet (même si peut-être pas dans l'immédiat, because diarrhée mentale). Le coup de la musique électro me chicane toujours autant, mais je saurai m'y plier si je suis le seul que ça gêne.
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
#5
Juste un peu HS, mais je viens de remarquer que tu as appelé le héros Keith Flint. C'est quand même dommage de lui donner le même nom que le chanteur de Prodigy !
Il ne faut pas attendre d'être heureux pour sourire... il faut sourire pour être heureux.
#6
Glutinus a écrit :Juste un peu HS, mais je viens de remarquer que tu as appelé le héros Keith Flint. C'est quand même dommage de lui donner le même nom que le chanteur de Prodigy !

C'était fait exprès.... Mrgreen




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)