Que savez-vous sur vos AVH ?
#16
Petite blague innocente en allusion à ton nouvel avatar, qui ne porte pas grand chose à part de quoi lui cacher "le cœur".
Même si, techniquement, un cache-cœur, ça s'attache dans le dos par un cordon, et c'est un peu plus gros qu'un simple haut de bikini. Mais bon. Sinon, y avait pas de jeu de mot...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#17
Ah, ok.
Répondre
#18
Moi je pense d'abord histoire en général. Ensuite je pense lieu. La fin n'est pas forcément écrite lorsque j'attaque la rédaction, j'utilise un plan à bulles façon arbre généalogique pour schématiser toute mon avh (donc en gros pour 1930, 400§ environ 20 pages de schémas !, je sais ça fait bordélique mais je m'y retrouve, c'est ce qui compte non ?!)
Puis les passages marquants je le note en annexe, ainsi que les ennemis inévitables, les objets bonus, malus et PFA. Une fois tout ça dispersé dans mon arbre, j'attaque la rédaction. et je dois dire que généralement, je n'écris pas l'intro au brouillon, j'attaque direct par l'humeur du moment.
Je garde tout de même à l'esprit le ton que va avoir mon avh, mais je veux dire par brouillon que je ne "m'impose rien" en terme d'imagination pour l'intro de mes avh.

Et j'ai remarqué que pour les fins, selon comment évoluent mes avh au fil de la rédaction, je reste proche de ce que j'avais prévu mais je diffère quelque peu. tout dépend de mon sentiment au fil de l'écriture.
Pour le voyage, le joueur devait gagner, forcément, mais l'idée de se battre avec Custer m'est venu tardivement, pourquoi ? et bien j'ai du rvoir Braveheart et Apocalypto entre temps et ces deux films m'ont influencé. Pareil pour 1930, la "love story" à été intégrée (elle ne devait pas prendre autant d'ampleur au départ, sur schéma) car j'ai revu Public ennemies entre le début et la fin de la rédaction de l'avh.

Je vais donc dire que mes avh sont "stroyboradées" au départ mais je reste quand même influençable par mon humeur, ce que je vois ou entend autour de moi. et je ne changerais cette méthode pour rien au monde, c'est trop "vivant" pour me déplaire ! :-)
lorsque chantent les cigales, sois sûr d'avoir des glaçons au congel... Proverbe provençal amateur de pastaga
Répondre
#19
Pareil parfois je pars sur une idée pour la fin et entretemps je regarde un film, je lis une bd et je me dis : ah oui tiens je pourrais faire comme ça ou comme ça et pouf ! J'introduis un élément de plus et je modifie en conséquence les § qu'il faut.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)