Mini-Yaz 2020 7 (Alin V) : commentaires
#16
Trop fatigué pour poursuivre Catabase, je me suis rabattu sur 7 et c'était une très bonne idée pour occuper ce vendredi soir qui conclut une semaine plutôt harassante. Tout a déjà été dit : c'est léger et sans prise de tête, la difficulté est minimale (même les escaliers sont à peine plus qu'agaçants) et l'ambiance de loufoquerie sérieuse est digne d'un comics. J'ai passé un bon moment et que demander de plus d'une AVH ?
"Hey it's me, I'm dynamite and I don't know why"
Répondre
#17
Le ton est sympathique et les personnifications des sept péchés capitaux sont plutôt réussies.

Le problème principal est peut-être que le concept structurel est un peu trop ambitieux pour ce format. Sept ennemis à vaincre en utilisant six pouvoirs différents dans une AVH de 50 paragraphes, ça signifie d'entrée de jeu qu'une majorité des choix consisteront à décider quel pouvoir/objet il faut utiliser face à quel péché, ce qui manque un peu de variété à la longue.

Au niveau de la difficulté, le seul passage qui m'a posé problème est celui de la Colère, face à laquelle j'ai faire deux fois un mauvais choix.
Répondre
#18
Une AVH sympathique qui se laisse lire avec plaisir. Je ne suis probablement pas assez fan de supers-héros pour l'apprécier à sa juste valeur, mais j'ai tout de même passé un bon moment. Les différentes scénettes mettant en scène les péchés capitaux sont rigolotes et bien trouvées (quoiqu'un peu courtes, mais c'était inévitable en 50 sections). J'ai un peu moins apprécié la séquence des escaliers où je suis mort plusieurs fois, mais peut-être que j'ai loupé un truc? En revanche j'ai trouvé le paragraphe 76 vraiment très réussi, étonnamment sombre comparé au ton plutôt léger du reste de l'AVH; il m'a presque fait regretté de m'être volontairement laissé prendre dans les filets du démon... Une lecture amusante et pas prise de tête, intermède idéal entre deux aventures plus sérieuses!
Répondre
#19
Autant j'ai aimé le côté parodique de l'introduction, autant j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire au fur et à mesure des paragraphes. Mais je ne sais pas pourquoi. Est-ce le fait d'affronter direct un Pêché et d'avoir comme seuls choix d'utiliser les pouvoirs ? Peut-être. 

Je suis donc en train de me dire que cette AVH gagnerait à avoir un format sans limitations de paragraphes. Je pense que je l'apprécierais plus de cette manière. Il n'en reste pas moins que ça représente du beau boulot Wink
Répondre
#20
Aventure très sympathique dont je suis allé au bout avec plaisir, j'ai vraiment eu cette sensation de récompense à la fin donc c'est plutôt gratifiant. J'ai trouvé les épreuves très créatives et j'ai été porté par ton enthousiasme à l'écriture. J'ai l'impression que tu y as pris beaucoup de plaisir, seul bémol les situations et les descriptions sont parfois un peu brouillonnes, sûrement en raison de cet élan et de cet enthousiasme. Je ne suis plus au fait de l'univers des comics, donc je ne sais pas si tu t'inspires réellement de Shazam mais j'ai vraiment été porté par ta créativité et les personnifications des péchés capitaux sont de réels adversaires. Thématique respectée donc félicitations.
Répondre
#21
Merci à tous pour vos retours !
Répondre
#22
J'ai pris plaisir à lire cette aventure, plutôt simple et divertissante. Je ne connais pas trop la série de comics dont l'avh est inspirée, à part le film sorti l'année dernière que je n'ai pas apprécié plus que ça. Les 7 épreuves sont plus ou moins linéaires dans leur succession, mais elles contiennent chacune leur lot de surprises. Les monstres capitaux sont tous bien présentés, c'est même la grosse force de cette AVH. Limite, j'avais l'impression d'avoir une petite cinématique dans un jeu vidéo moderne, avec des boss mis en scène juste avant qu'on leur règle leur compte. Concernant les épreuves, la seule où j'ai échoué est celle des escaliers, avant d'affronter l’Orgueil.

Bref, une avh rapide et sympathique, il serait donc dommage de passer à côté.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)