Préparation YAZ 2019
#91
@H.d.V : merci de cette réaction, n'hésite d'ailleurs pas à voter et nourrir ce topic lancé exprès : http://rdv1.dnsalias.net/forum/thread-3812.html

@Jin : je te laisse la surprise, regarde les titres vadoriens-quintneuvièmesques sur Litteraction Wink

@Skarn : analyse nourrie, comme toujours.
Flèche impression à la demande : j'y vais de mon témoignage perso : pour Baskie, pour arrondir, mettons 100 exemplaires en 2 ans sur KDP-Amazon. Avant, chez Megara, chiffre exact inconnu, probablement entre 50 et 100 en 2 ans. La version courte est restée en téléchargement libre sur Litteraction et le restera.
Flèche Escape Books : 404 a communiqué publiquement sur le fait qu'un titre très bien vendu comme La Tour de l'Alchimiste franchissait 10 000 ex. Je suppose que les chiffres sont comparables pour Le Piège de Moriarty.
N'importe quel curieux qui achète une analyse Edistat pour 5€ verra que les ventes d'EB ne se font que marginalement en librairie (les libraires gardent 2 mois puis renvoient), beaucoup plus dans ce qui est appelé « grandes surfaces spécialisées », ce qui doit vouloir dire FNAC et grandes chaînes. Edistat ne semble pas compter les ventes en boutique de jeux, et peut-être pas non plus les ventes en ligne.

En convention ou salon, les gens achètent par nostalgie (la 1ère chose qu'il disent devant le stand est presque toujours : « Ah c'est comme les livres dont vous êtes le héros »), parfois pour jouer en couple, souvent pour réconcilier un ado avec la lecture, et souvent aussi pour offrir à un ami geek.

La série « Vivez l'aventure » devrait voir paraître de nouveaux titres prochainement, donc en effet il y a une certaine vivacité dans cette niche, au moins pour la jeunesse.

Skarn et Fitz pourront peut-être nous en dire plus sur les ventes de BD-jeu Wink

Répondre
#92
Pour les chiffres de vente, sans vraiment de grosse comm' en-dehors de notre communauté de notre part cette année, vous l'aurez remarqué (pour dire que ça ne peut que s'améliorer) :
- tous nos ouvrages avaient été imprimés en 150 exemplaires. Ils sont tous épuisés (en moins d'un an).

Aujourd'hui je viens d'envoyer les fichiers à l'imprimeur pour une réimpression. On tire à 200 pour les anciens et à 300 pour les nouveaux titres.
Je viens donc de passer une commande pour 3000 livres (11 titres). Sans compter ceux de Posidonia.

On fait les choses progressivement chez Alkonost pour éviter les risque financiers. On a commencé avec l'impression à la demande, puis l'impression à 150ex. On passe à 300ex en 2020. Le nouveau test sera la distribution et la diffusion. Ce que dit Skarn sur les boutiques de jeu est très juste. C'est une des raisons pour lesquelles je serai au FIJ : montrer nos beaux livres à des distributeurs / diffuseurs pour avoir nos livres sur les rayons des boutiques de jeu, et plus seulement à la commande en librairie.

Ah... les retours... Quand un mec chez Amazon fait tomber un carton de livres et nique tes bouquins, Amazon te les renvoie et te demande de réexpédier des livres neufs, gratuitement, et sans te payer les FdP. Amazon est une vitrine publicitaire mais un gouffre financier pour les petits éditeurs.
Répondre
#93
(04/02/2020, 17:02)Dagonides a écrit : Flèche Escape Books : 404 a communiqué publiquement sur le fait qu'un titre très bien vendu comme La Tour de l'Alchimiste franchissait 10 000 ex. Je suppose que les chiffres sont comparables pour Le Piège de Moriarty.
N'importe quel curieux qui achète une analyse Edistat pour 5€ verra que les ventes d'EB ne se font que marginalement en librairie (les libraires gardent 2 mois puis renvoient), beaucoup plus dans ce qui est appelé « grandes surfaces spécialisées », ce qui doit vouloir dire FNAC et grandes chaînes. Edistat ne semble pas compter les ventes en boutique de jeux, et peut-être pas non plus les ventes en ligne.

10 000, c'est vraiment une belle vente. Il me semble qu'on commence à parler de gros succès à partir de 5 000 dans l'édition en général.

Je soupçonne que Captive a aussi dépassé le 10 000. Je ne prends cependant pas trop de risques avec cette annonce, parce que je n'ai pas dit si je comptais les traductions ou pas.

Shamutanti a écrit :On a commencé avec l'impression à la demande, puis l'impression à 150ex. On passe à 300ex en 2020.

Dans le monde merveilleux de la Bulgarie, Y a épuisé son premier tirage à 1000 exemplaires en environ 4 ans, et a été réédité à 500 dans la foulée. Je crois cependant que c'est un de leurs best-sellers (on parle d'un petit éditeur associatif sur un marché de niche dans un pays de 7 millions d'habitants, proportionnellement ce sont de très gros chiffres).
Répondre
#94
Très bien résumé Skarn.

Pour les BD, je n'ai pas les chiffres exacts mais on peut parler d'ordres de grandeur.
En moyenne, je dirai que les BDVELH tournent à 5000 exemplaires après trois ans. Mais c'est une moyenne. Captive marche bien en effet et a été rééditée donc peut-être 10 000 en France. Des séries comme Sherlock cartonnent. Mais à côté, pas mal de BD sont plutôt à 3000 en deux ans.
Ce qui est intéressant par contre c'est qu'à l'international, c'est exponentiel. Des pays comme la Pologne ont déjà vendu 6000 exemplaires de chacune de leurs BD-jeux par exemple.

Pour la Bulgarie en effet, c'est un joli carton pour Y. Je n'ai aucun chiffre de mon côté mais Transomnie est loin de s'être autant vendu d'après ce que je sais.

Mais tous ces chiffres n'expriment pas la limite atteinte, le public plafond, bien au contraire. C'est la publicité et les grands réseaux de distribution qui manquent cruellement à notre genre littéraire. Si Makaka avait le distributeur de Soleil ou si Posidonia et Alkonost celui de Gallimard, les ventes seraient décuplées. Sur les salons, les gens ne savent tout simplement pas que ça existe, ils n'ont que le souvenir des vieux LDVELH. Et les ventes marchent bien quand on leur montre les nouveaux bouquins.
Chez Makaka, ils essaient d'imaginer des rayonnages spéciaux pour la gamme BDVELH pour la VISIBILITE de ces ouvrages, qui souffrent chez les vendeurs d'être "batards", ni livres, ni jeux.
Tout ça pour dire que le potentiel de gens intéressés par les livres-jeux est à mon sens bien supérieur à tous ces chiffres.
Répondre
#95
(04/02/2020, 21:39)Fitz a écrit : Si Makaka avait le distributeur de Soleil

Soleil, qui sort le mois prochain Frigiel et Fluffy, la BD dont tu es le héros.

Répondre
#96
Bon, alors les livres-jeux et ses dérivés fonctionnent bien et ont encore de beaux jours devant eux, c'est cool!

C'est vrai que j'ai été surpris en bien de voir beaucoup de livre-jeux en tout genre et de livres d'escape garnir en masse les rayons jeunesses. Je dois d'ailleurs être l'un des seuls trentenaires sans être accompagné d'un enfant qui traine dans le rayon jeunesse, mdr.
Répondre
#97
(04/02/2020, 17:02)Dagonides a écrit : @H.d.V : merci de cette réaction, n'hésite d'ailleurs pas à voter et nourrir ce topic lancé exprès : http://rdv1.dnsalias.net/forum/thread-3812.html

J'ai voté même si je ne me sens pas trop légitime pour cela.

Cela dit, je crois que le problème peut être assez aisément résolu en modulant les dates par rapport au nombre d'AVH en compétition et à la date de la remise de prix.
Historiquement, le délai est passé à deux mois pour les Yaz 2007 qui comptaient 17 AVH en compétition (dont une seule traduction).

Le délai peut être raccourci quand il y en a moins, ce qui est quand même la tendance depuis 2011.

Merci à tous pour la mise à jour des évènements récents en matière de publication, c'est très instructif.


Répondre
#98
N'oubliez pas de voter Smile

=> 20/02/20

Répondre
#99
Oui votez SVP. Pour l'instant on ne peut pas dire qu'il y ait foule...
Répondre
Ca va venir...
Répondre
Ça se rapproche, J-3. Pour le moment il y a peu de votes.

Répondre
(13/02/2020, 20:24)gynogege a écrit : Ca va venir...

Honnêtement je l'espère...

Mais il reste peu de temps. Si le nombre de votants est trop faible, il faudrait se poser la question de la représentativité de ce vote...
Répondre
Pour l'année prochaine, faudrait prévoir d'envoyer un email à TOUS les gens inscrits sur les forums RDV1 et taverne en ouverture de session.
Je pense que bon nombre ne conaissent même pas l'existance du Yaz, où découvrent trop tard le post sur les sites pour se lancer dans la lecture des AVH participantes.
Répondre
(17/02/2020, 10:03)vador59 a écrit : Si le nombre de votants est trop faible, il faudrait se poser la question de la représentativité de ce vote...

J'étais persuadé que le règlement couvrait déjà cette possibilité, mais apparemment non.

Trop tard pour cette année. Et en vrai, si on en est à légiférer sur un nombre minimum de votants, c'est vraiment qu'on a atteint un point critique dans la dégringolade populaire du Yaz'. Potentiellement, comme le souligne permusashi, par manque d'implication des organisateurs (dont moi, qui ai fait le strict minimum et même un peu moins cette année).

Vous la sentez venir la grosse remise en question générale ?
Répondre
C'est pas jusqu'au 29 pour voter d'habitude ?
Moi je connais les yaz mais j'avoue que j'ai de plus en plus de mal à lire de longs textes sur ordi et imprimer 250 pages c'est pas génial non plus. Mais avec un peu de chance je pourrais envoyer mon vote au dernier moment...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)