Dahlia Pourpre / Slasher\\Zero / Hic Est Draco
#1
Tir groupé pour les trois histoires de DeathAmbre. Ce sont toutes trois des réalisations numériques sous Twine se déroulant dans l'univers d'un jeu de rôle indépendant que je ne connais ni d'Enki ni de Ninmah, Sombre, dont elles font assez lourdement la pub'.

Ouvres inspirées du film d'horreur gore, plus spécifiquement du slasher, elles sont courtes et se concentrent sur l'ambiance au détriment de pour ainsi dire tout le reste avec des variations de forme : Les deux dernières sont expéditives et expérimentales, articulées autour d'un gimmick narratif (le téléphone, l'absence de sujet), là où la première est plus classique dans sa structure et sa progression.

Pourquoi pas, mais n'étant pas particulièrement pas fan du genre, j'y suis resté relativement hermétique.
Répondre
#2
J’ai bien aimé, perso. Les deux dernières sont trop courtes pour véritablement faire l’objet d’une critique (comme tu dis, on est dans l’expérimentation), mais les choix de narration m’ont bien plu. J’aimerais beaucoup lire un récit plus conséquent dans l’un ou l’autre style.

Quant à la première, elle m’a fait passer un bon moment. J’ai trouvé l’univers prenant et cohérent, le style bon — quoiqu’un poil lourd par moments (avec en plus quelques fautes un peu gênantes) —, la narration bien pensée et la fin très sympa.

Après, j’aime beaucoup ces fictions interactives « pures », sans règles ni lancers de dés, avec juste des liens à suivre. C’est simple et très efficace, et pour peu que le lecteur accroche au fond, ça incite aux relectures immédiates.
Répondre
#3
Bonjour,

Je rebondis sur le fait d'avoir écrit ces AVH avec le logiciel TWINE pour dire (ou rappeler) qu'en parallèle ce tient le concours des fictions interactives 2020 et que pour ce choix technique il aurait très bien pu concourir également là bas.
La frontière est de plus en plus étroite puisque l'année passée c'est l'AVH NIght City 2020 de Hoper qui se retrouvait dans le concours les FI (fictions interractives) et cette année c'est de la programmation Twine qui se retrouve au YAZ 2019...
;-)
Répondre
#4
J'ai bien aimé le Dahlia pourpre même si franchement on ne comprend pas tout. C'est vrai qu'il y a une très bonne ambiance. Mon reproche serait peut-être que justement c'est trop focalisé sur l'ambiance, au détriment de l'intrigue et du jeu. Quand on fait du 100% littéraire on va être beaucoup plus dépendant de son intrigue (à mon avis).

Sinon c'est vrai que deux concours en même temps avec quasiment le même périmètre, c'est bien dommage. Enfin, déjà que j'ai du mal à lire toutes les AVH...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)