L'Épreuve des Clans par gynogege
#16
Renvoi manquant au 384 (probablement vers le 534)

EDIT : Renvoi manquant au 569 également.
Répondre
#17
(19/10/2019, 16:09)Skarn a écrit : Je te rassure au moins sur un point : Il n'y a pas d'erreur au 182. C'est juste qu'à ce moment-là de l'aventure, le triangle élémentaire (Air > Eau > Feu > Air) n'est pas encore bien connu, et qu'ashim a donc supposé que c'était l'eau qui donnait un avantage pour une épreuve d'eau, alors que c'est bien l'air, s'agissant d'un clash frontal avec un être aquatique.

Moi, je ne suis pas contrariant, mais j'observe que pour combattre le Frelon au §23 c'est bien l'Air qui donne un avantage.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#18
C'est exact, c'est pour ça qu'il va falloir que je réfléchisse. Cela dit, le fait est qu'on est en train de voler, c'est pour ça qu'on est avantagé, il ne s'agit pas de la nature du frelon mais de notre nature à nous...

EDIT: Pour le 569, le renvoi est vers le 619. Ton autre correction est correcte, Skarn !
Répondre
#19
L'Épreuve des Clans est un remake officiel, et  très fortement étendu, d'une mini-avh du même auteur, La Troisième Porte du Rêve dont elle conserve quelques noms et mécaniques de jeu. Conçue autour d'une scénario assez basique, trois MacGuffins à récupérer dans le cadre d'une épreuve initiatique tandis que les événements du Trône d'Arion tentent un caméo pour relever le niveau de danger, elle se démarque par l'extrême richesse de son jeu. Comme souvent avec gynogege, on a à peine lu 5 sections qu'on a l'impression d'être passé à côté de tout tant sont nombreuses les possibilités et filées les conséquences de nos choix. Par exemple notre petit groupe de trois peut aussi bien rester d'un bloc pendant la majorité de l'aventure que se désagréger avant le second jour.

Clairement, c'est un très bon jeu, une aventure qui gagne à être relue, explorée, décortiquée, jusqu'à en extraire tous les secrets. La fin, et la présence de certains éléments « à noter pour plus tard », laisse d'ailleurs suggérer qu'une suite à la manière de Sorcellerie ! est prévue, avec des bonus (et des malus) mineurs selon nos choix dans celle-ci.

Comme je me dois de râler, je dirais tout de même que des fois c'est plus complexe que ça n'a de raisons de l'être :

La règle du saut de conscience paraît superflue, surtout qu'on tombe assez rapidement sur des paragraphes nous permettant de nous rendre à la section de rêve de notre choix, et qu'en général là où le texte veut nous envoyer sinon est plutôt bon pour nous, ou du moins pour faire avancer le scénario. Je crois qu'il n'y a qu'un seul secret qui demande explicitement d'utiliser cette règle, et c'est un événement anecdotique qui crée des bugs plus qu'autre chose :
Show Content
Dans un soucis de simplicité, je proposerais bien de virer ce point de règle et les glitchs qui vont avec.

Également, le sortilège d'Invocation d'Influence et les Clés du Rêve qui vont avec sont une idée intéressante, mais d'une trop grande lourdeur par rapport à leur apport à l'aventure. Pour une option qu'on va peut-être utiliser une ou deux fois sur un parcours standard, on se retrouve à devoir tenir à jour tout un registre de codes. À tester, mais j'ai l'impression que le sortilège pourrait coûter 3 tout le temps que la face du monde n'en serait pas changé, mais les règles deux pages (format poche) plus courtes.

Dans une volonté de faire old school Fighting Fantasy, le livre n'utilise aucun code en-dehors des Influences, lui préférant des phrases à rallonge de type « si vous avez reçu une flûte des mains du lutin bleu au bonnet rouge ». Le problème, c'est que dans une aventure aussi complexe, parfois ces questions prêtent à confusion, et on ne sait vraiment pas si notre situation correspond réellement à la demande ou pas. Par exemple, un MacGuffin « trouvé » n'est pas un MacGuffin « localisé ».

En conclusion, j'aurais bien envie de dire du mal des règles Habileté/Endurance/Chance/Combat, mais ce serait comme de tirer sur un corbillard. Pour donner une image, si cette histoire onirique était une belle voiture bien costaude, ces mécaniques-là seraient un cœur de cheval mort qui s'est retrouvé on ne sait trop comment dans le moteur.

À la place, je vais plutôt poser une question qui me taraude. L'aventure m'a paru équilibrée, et il y a de nombreuses façons de contourner les combats et autres jets de dés délicats. Dés que je n'ai pas touché, mais j'ai suivi les probas en arrondissant fortement à l'inférieur sans repérer quoi que ce soit de choquant.

Sauf sur un secret particulier qui me paraît statistiquement retors :
Show Content

PS : Mon parcours préféré est Main Rouge, car j'aime quand les gens font tout le travail à ma place.
Répondre
#20
D'abord merci Skarn pour ce retour très détaillé ! Et encore plus pour avoir décortiqué l'AVH et les erreurs de renvoi. J'ai beaucoup plus investi sur la partie ludique que sur l'aspect littéraire de cette AVH donc je suis assez agréablement surpris en fait de ton retour et content que tu aies apprécié la balade.
Il y a deux points qui me chagrinent:


Show Content


Concernant les sauts de conscience, c'est vrai que dans mes essais je ne les ai pas tellement utilisés. Pour cette AVH, ça serait dispensable mais c'est une règle qui provient de la Troisième Porte du Rêve et que je compte utiliser plus dans la suite, puisque tu as bien compris que c'était une série.
Pour l'Invocation d'Influence par contre, dans mes essais victorieux j'y ai vraiment eu recours, en particulier pour rendre les combats finaux moins difficiles. Je veux bien croire que l'AVH peut être finie sans y avoir recours (ça peut même être un challenge) mais l'idée c'est de laisser le plus de liberté possible, notamment pour les volumes suivants. Mais je te concède que c'est assez lourdingue.
je ne voulais pas faire une AVH difficile en fait, mais les premiers retours de Bruenor ont montré que c'était assez trapu quand même. Par contre je suis d'accord avec toi pour les périphrases qui remplacent les codes. Ca crée vraiment des ambiguïtés impossibles.
Répondre
#21
Pour le Nyadark, j'ignore si c'est volontaire :
Show Content

Pour Kenegiel, ça buggue aussi au 373, où on est gentiment renvoyé sur un PFA comme s'il était mort.
Répondre
#22
Non, ce n'est pas volontaire pour le Nyadark, et effectivement  je me suis emmêlé au  373 (qui arrive en fait avant le moment où on utilise l'info)
Répondre
#23
Ah sinon, j'ai toujours pas compris l'énigme du 440... Ça sentait le système d'équations, mais quand j'ai commencé à me retrouver avec du second degré, je me suis dit que ça devait pas être ça.

Tant qu'on est dans le gras/pas gras :
Show Content
Répondre
#24
Pour l'énigme je t'avais mis un indice en spoiler mais qui a disparu.

Show Content
 Sinon, quelles sont les conclusions auxquelles tu as abouti en général ?
Répondre
#25
Et une AVH de plus dans mon panier à lire au moment du Yaz, une ! Yep

Répondre
#26
Citation :Pour l'énigme...

OK, je viens de comprendre. Vu la solution, je proposerais bien de multiplier les indices, en en mettant 3 ou 4 plutôt que 2, de façon à ce que le lecteur comprenne qu'il s'agisse d'une redondance et non d'éléments à combiner entre eux directement.

Citation :Sinon, quelles sont les conclusions auxquelles tu as abouti en général ?

Je me souviens pas de tout, mais il me semble que :

Show Content

Mon nombre d'essais avant la victoire n'est probablement pas représentatif car je ne cherche pas tant à gagner qu'à explorer toutes les possibilités, et m'essaye à des chemins radicalement différents à chaque tentative même si celui que j'ai découvert la fois précédente paraissait plus solide.
Répondre
#27
Alors à l'issue de ma première et désastreuse tentative, quelques observations. ( Naturellement comme il s'agit d'une première tentative, beaucoup de choses ont pu m'échapper et j'ai pu en mal comprendre d'autres. Néanmoins il me semble que ces observations ne sont pas dépourvues de valeur)

Excellente ambiance, énorme flexibilité, complexité de l'aventure très gérable une fois qu'on a pris le pli. Sur l'AVH considérée comme un ensemble, que du bon.

C'est au niveau des détails qu'il y a des choses qui me chiffonnent.

• Je pense qu'il faudrait plus d'occasions de regagner de la Chance, mais peut-être que je suis mort trop tôt

• Pour cette histoire de logique des interactions élémentales, je ne suis guère convaincu mais peu importe. En revanche, ce qui me semble qui importe c'est qu'en notre qualité d'apprenti shaman et donc familier des Esprits et de leurs interactions, nous devrions savoir ça depuis le début, au même titre que les Influences incompatibles.

• Je me suis retrouvé au 580 de la façon la plus bourrine, ayant fait un rêve la veille pour 'localiser' la pierre de l'eau quand on m'a dit que le délai approchait et passant les épreuves de rattrapage pour 'localiser' les deux autres. On aura remarqué les guillemets parce que quand on m'a demandé de choisir ma direction je n'avais AUCUNE idée de laquelle était au nord, au sud ou dans l'azimut tertiaire. Soit c'est moi qui ai vraiment lu de travers, soit il y a un problème
Show Content

• Il me semble qu'à moins de se comporter délibérément en salaud irresponsable c'est extrêmement facile d'avoir au moins un de nos collègues-concurrents Favorables et l'autre Neutre, or j'ai cru comprendre qu'un bon nombre de § dépendent qu'un des deux soit Hostile ?
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#28
Quelle pierre est dans quelle direction est rappelé au 447... Mais j'avoue qu'en première lecture, je ne l'avais pas noté précisément non plus, et je me suis également retrouvé bien dépourvu au 580.

Plutôt que d'exiger un choix de direction à cet endroit-là, puisque notre personnage sait forcément où est chaque pierre si on en est là, peut-être nous demander de quelle pierre on a choisi de s'occuper plutôt ?

Également, à la même section, infliger un malus mineur au compagnon qui doit marcher le plus, même si c'est réaliste, est plutôt pénible à gérer (bon ? j'étais où ? et je vais où ? et lui, il va où ?) pour si peu.
Répondre
#29
oui, je suis d'accord, il vaut mieux rappeler les pierres que les directions. D'autant plus que ashim ayant passé les épreuves de rattrapage, il est tout à fait possible qu'il n'ait jamais eu l'information sur les directions ! Je note ça.

Pour la chance, ça me surprend un peu parce qu'elle n'est pas tellement importante il me semble. Sur les éléments, on a la chanson au début qui donne un indice, malgré tout ça reste volontairement vicieux (et tu comprendras pourquoi à la fin) même pour un apprenti chamane.


Show Content
Répondre
#30
Pour info, suite aux différentes remarques de Skern et Ashimbabar j'ai mis en ligne une nouvelle version sur litteraction. Elle ne change rien sur le fond mais corrige certaines erreurs et j'ai essayé de rendre certains expressions moins ambigues avec des italiques.
J'aurais encore du travail pour peaufiner l'écriture mais j'ai un peu la flemme pour l'instant...
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)