Concours d'AVH
#1
Bonjour,
en me promenant sur la page FB de l'éditeur Readiktion, je suis tombé sur un concours. Je n'y participe pas et il reste très peu de jours pour participer, mais on ne sait jamais. Voilà le règlement :

L’Association pour la Promotion de L’Égalité par l’Écriture et Rachid Santaki/La dictée géante, avec le soutien de Readiktion,
présentent le Concours d’écriture d’histoires interactives dont le thème est :

« Forcer le destin, tenter sa chance »

Vous n'avez jamais été publié(e) ?
Vous souhaitez bénéficier d'un accompagnement éditorial ?
Vous avez toujours voulu écrire un polar ou de la science-fiction ?
Raconter une histoire d'amour ou d'aventure ?
Tentez votre chance !

Un jury sélectionnera les manuscrits les plus prometteurs.
Les histoires interactives primées seront publiées sur l’application de la maison d'édition Readiktion.

Dotation pour les histoires primées : 500 euros

Pour toutes les informations, découvrez le tutoriel vidéo de participation : https://youtu.be/8bvnPp_ipmk

Pour participer, rendez-vous sur le site de l'APLEE et remplissez le formulaire d'inscription : https://www.laplee.fr/
Répondre
#2
Sad 
On est vraiment des clowns ; comment un truc pareil peut nous passer sous le nez pendant 6 mois et le découvrir la veille de la fin des soumissions ? NoGreen
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#3
Hello,

La dernière fois que je m'étais renseigné, pour publier chez eux, il fallait une histoire formatée selon leurs contraintes et "consignes d'écritures".
Par exemple, chaque paragraphe doit être composé de 6 000 signes minimum à 20 000 signes maximum et l'histoire doit comporter deux variantes du scénario, etc.

Je ne sais pas si ce concours est sur le même modèle ?
Si c'est le cas, cela peut être un frein à la créativité (ou l'inverse car parfois la contrainte rend créatif) ;-)
A++
Répondre
#4
Merci de cette info. Sur Rachid Santaki un papier
http://m.leparisien.fr/seine-saint-denis...kx5DC9W0TM

Le gars s'est mis au roman interactif et apparemment ça a un certain succès. C'est drôle de retrouver les éléments mis en avant depuis 30 ans par Ian Livingstone (toucher un public rétif à la lecture). Après, le fait qu'on ne soit pas au courant... On pourrait aussi regretter le fait de ne pas avoir d'auteurs/lecteurs de Seine-Saint Denis sur nos forums alors qu'apparemment c'est un genre qui peut les titiller. Mais les sujets abordés ne sont pas forcément les mêmes ! Certains espaces sont malheureusement bien cloisonnés dans notre société, ceci explique peut-être cela.
Répondre
#5
C'est faisable en une soirée pour des talents comme vous : juste un résumé + 3 chapitres.
Répondre
#6
Peut-être, au vu du vivier d'AVH qu'il y a sur Litteraction, il y en aurait une qui pourrait correspondre et postuler ?
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)