Mini-Yaz 2018 Disruption (Gynogege)
#31
Concernant le côté "grotesque", c'est évidemment une question de point de vue, un peu comme les hommes de la Renaissance pourraient (je ne sais pas) trouver grotesque certains aspects de notre mode de vie ou de notre monde. Disons que ça m'a souvent semblé vraiment exotique, notamment le mélange d'éléments contemporains (l'Elysée, etc.) et d'éléments futuristes extrêmement avancés (les robots, sans parler de Cortex ^^)

Quant au côté "délirant" du personnage, je pensais surtout à son idée de départ.

En fait, Gynogege, il s'agit effectivement de la réflexion sur la perte d'humanité au sens large (perte d'humanité du monde qui nous entoure, perte d'humanité des humains eux-mêmes) qui m'a paru nouvelle. Le fait que, disons, ce soit l'optimisation à tout crin de la productivité, de l'effort, du fonctionnement de la société dans son ensemble, qui puisse mener à un tel naufrage, me semble assez nouveau.

Je n'avais jamais intégré l'hypothèse que la déshumanisation et les dérives du management que je perçois au quotidien dans mon environnement et à travers mon métier puissent perdurer en fait... Je crois profondément à une réaction massive, à un effet de saturation, à un rééquilibrage naturel ou au contraire à un soubresaut violent.

Mais effectivement, si on suit la logique...
Répondre
#32
Tu noteras que l'histoire intègre l'hypothèse du soubresaut dans la trajectoire Smile
Répondre
#33
Quelle horreur ce Mechanical Turk... Certaines de ces grandes boîtes sont vraiment monstrueuses!

On peut espérer que ce genre de pratiques disparaîtra lorsque l'être humain sera devenu définitivement obsolète...
Répondre
#34
De toutes façons ces humains qui pensent qu'à piquer le boulot des IA, c'est vraiment dégoûtant !
Répondre
#35
Au Japon est actuellement testée une technologie permettant aux grands handicapés moteurs de travailler depuis le fond de leur lit via des robots télécommandés.

L'initiative repose sans doute sur un mélange de nobles idées et d'autres plus discutables, mais dans tous les cas, ces robots tous lisses et propres derrière lesquels se cachent des êtres de chair et de sang invisibilisés ne sont pas sans me rappeler le monde de Disruption.

Source : https://www.bbc.com/news/technology-46466531 :
Répondre
#36
Voir ma remarque juste au-dessus Smile !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)