Question juridique
#1
Salut à tous,

J'avoue que je me pose un cas de conscience. J'ai posté il y a quelque temps un teaser concernant une série d'AVH sur laquelle je travaille et qui est librement inspirée du JdR Vermine (dans la droite lignée d'Ad Nauseam des mini-Yaz 2015). En fait, ce qui m'a motivé c'est le background du JdR, ce monde en déshérence, cette apocalypse lente, presque une agonie pour une humanité qui a surexploité une nature exsangue. Bref, je n'ai pas recopié de passages, utilisé de noms, d’illustrations ni appliqué les règles du bouquin. Je suis parti de l'idée de base, du concept.

D'où ma question. Je bosse depuis des mois sur cette série. J’hésite à la poster comme ça , comme d'hab sur littéraction mais d'un autre côté j'ai la redoutable prétention d'envoyer un mail à l'auteur de Vermine (pour qu'il jette éventuellement un œil sur mon projet). Il est d'ailleurs justement en train de préparer une nouvelle version de son JdR et doit lancer une souscription.

Du coup, si mon travail l'intéresse, d'une façon ou d'une autre, c'est cool ! Mais s'il trouve ça insupportable et que même ça porte préjudice à son oeuvre, est-il en droit de me demander des comptes pour avoir proposé Ad Nauseam sur Litteraction sans l'avertir de l'inspiration assumée ? A mon sens, il y a des notions de droit d'auteur que si on tire un bénéfice d'une œuvre ou d'une idée artistique qui n'est pas la notre non ? Là, il s'agit d'une publication gratuite de ma part (concernant Ad Nauseam qui est en téléchargement).

J’hésite donc, car je fais ça par passion et n'ai pas trop envie de me confronter à un problème à la con pour un truc qui ne me rapporte pas à rond et qui est juste motivé par l'envie d'écrire.

Bref, si certains ont des idées, je suis preneur !
Répondre
#2
Wink 
(16/12/2017, 22:29)Gwalchmei a écrit : En fait, ce qui m'a motivé c'est le background du JdR, ce monde en déshérence, cette apocalypse lente, presque une agonie pour une humanité qui a surexploité une nature exsangue. Bref, je n'ai pas recopié de passages, utilisé de noms, d’illustrations ni appliqué les règles du bouquin. Je suis parti de l'idée de base, du concept.
Si comme tu le dis, tu n'as repris que l'idée de base, il n'y a aucun problème de droit, ni même de plagiat. Regarde comment Fitz à rattraper le truc en passant Les Sabres d'Eshnar du monde LS à Gloire posthume.
Les problèmes de droit, c'est l'exploitation d'une oeuvre complète (même nom de lieux/personnage/faction, intégration des événements décrits, des intrigues...) sans le consentement de l'auteur. Même dans de cas d'une facfiction, l'auteur de cette dernière est justiciable. Contacter et obtenir l'autorisation (contrat et sûrement % à verser) des ayants-droits est nécessaire.
Le plagiat, c'est plus subtil : on doit retrouver des situations/personnages/scène/éléments qui font que mis bout-à-bout, c'est un calque caché et habile d'une oeuvre n'étant pas dans le domaine public.
Dans ton cas, reprendre juste le concept de base d'un jeu post-apo devrait être bon, je pense. Il faudrait faire une liste exhaustive de tout ce que tu as piqué pour éventuellement crier au plagiat. Et même là, tout comme la "tolérance" vis-à-vis des fanfictions, tant que ton travail ne va ni générer des sommes astronomiques, ni voler la vedette à l'oeuvre originale, tu devrais être tranquille.
Contacter l'auteur reste toujours la meilleure chose, mais vu ce que tu dis, je ne vois pas trop ce qui pourrait l'obliger à t'interdire de reprendre un concept, sauf ci celui-ci est terriblement original. Par exemple, as-tu repris le même système de factions (survivalistes/humanistes/adaptés) avec les mêmes noms ? rien qu'en changeant les noms et le nombre de factions, voire ce qu'elles sont, ça pourrait sûrement passer. Bref pour le plagiat, c'est la quantité de "point commun" entre les deux oeuvres qui determinera si oui ou non, il y a plagiat : c'est plus difficile à prouver, ça demande une analyse précse, du temps (et de l'argent pour un éventuell jugement) pour qu'un amateur ne soit pas vraiment inquiété.

(16/12/2017, 22:29)Gwalchmei a écrit : D'où ma question. Je bosse depuis des mois sur cette série. J’hésite à la poster comme ça , comme d'hab sur littéraction mais d'un autre côté j'ai la redoutable prétention d'envoyer un mail à l'auteur de Vermine (pour qu'il jette éventuellement un œil sur mon projet). Il est d'ailleurs justement en train de préparer une nouvelle version de son JdR et doit lancer une souscription.
Moi, à ta place, je leur enverrais Ad-Nauséam avec sa petite étoile Yaz d'Or et tenterais de m'incruster dans le projet Mrgreen
+sérieux, envoie ton AVH (avec un lien vers la page littéraction) et demande-leur si cela leur porte un préjudice quelconque. Au pire, ils ne te répondront pas...


EDIT : un type avait écrit un truc mal y'a longtemps dans un thread connexe Lool
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#3
C'est juste plus ou moins l'apparition d'un sous-genre du post-apo, mais si tu as pris l'idée en partant sur d'autres pistes de travail, je ne vois pas de plagiat.
Après si on retrouve les mêmes bestioles, les mêmes lieux importants, etc, c'est autre chose...

Mais globalement ce qu'on paye et protège, c'est du travail, pas une simple idée (à part quelques cas, ça vaut pas bien cher, une idée).
Blog jeux : http://www.feldo.fr
Blog nouvelles : http://www.enkidoux.fr
Répondre
#4
Merci pour les réponses !
Répondre
#5
Je suis d'accord avec ce qui a été dit. Le véritable plagiat serait de reprendre exactement les mêmes personnages, mêmes noms, mêmes lieux ou de recopier des phrases entières, mot pour mot, de l'œuvre "source". Il peut y avoir aussi plainte je pense si tu détournes l'œuvre de manière ordurière, pornographique ou insultante par exemple. Mais si tu l'utilises uniquement comme base en brodant dessus, ça devrait passer.

Après, c'est toujours délicat, j'ai eu la même crainte avec Retour à Griseguilde, c'est pour ça qu'à l'époque, j'ai transformé la Chance en Bonne fortune, l'Habileté en Adresse et l'Endurance en Energie Vitale pour ne pas faire trop DF tout en restant dans l'esprit de la saga... Pour ça aussi que j'ai imaginé que l'action se passait 5 ans plus tard, histoire de pouvoir d'une part décrire Griseguilde à ma sauce mais aussi pour ne pas calquer sur la ville imaginée par les auteurs du Talisman de la Mort.
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#6
(17/12/2017, 18:11)Voyageur Solitaire a écrit : Je suis d'accord avec ce qui a été dit. Le véritable plagiat serait de reprendre exactement les mêmes personnages, mêmes noms, mêmes lieux ou de recopier des phrases entières, mot pour mot, de l'œuvre "source".
il me semble qu'il n'est pas nécessaire de reprendre forcément mot pour mot une oeuvre pour la plagier. Si on retrouve les mêmes déroulements scénaristiques mais en changeant justes les noms (perso/lieux), ça marche aussi. c'est assez difficile à prouver je crois (sauf si c'est vraiment évident).

exemple 1 : http://www.lefigaro.fr/musique/2016/11/2...lagiat.php
exemple 2 : http://www.lefigaro.fr/cinema/2016/01/11...artist.php
exemple 3 (surprenant) : https://www.lesechos.fr/22/02/1996/LesEc...eclerc.htm

La véritable levier, c'est le pognon de toute façon ; et y'en faut beaucoup vu qu'il faut casquer des avovats, faire des enquêtes, analyses, toussa...
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)