Sondage : Quel Althéos va parvenir le plus loin à votre avis ?
Ce sondage est fermé.
Althéos au Bras Puissant (Arès)
33.33%
2 33.33%
Althéos aux Pensées Subtiles (Apollon)
16.67%
1 16.67%
Althéos au Coeur Magnanime (Héra)
0%
0 0%
Althéos Premier au Combat (Athéna)
33.33%
2 33.33%
Althéos Dompteur de Chevaux (Poséidon)
16.67%
1 16.67%
Althéos Beau comme un Dieu (Aphrodite)
0%
0 0%
Total 6 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Chroniques Crétoises S1 (les dieux grecs sont tombés sur la tête)
#1
Il n'y a pas de raison que les mages de Krarth soient les seuls à pouvoir entrer en compétition par champion interposé. Je lance donc une compétition entre pas moins de six dieux grecs : Apollon, Arès, Athéna, Héra, Poséidon et Aphrodite. La forme de la compétition ? La série "Chroniques Crétoises". Chaque dieu a un Althéos ; je les lance dans la série chacun à leur tour ; le dieu ou la déesse dont l'Althéos parvient le plus loin est le ou la meilleur(e).


Si vous ne connaissez pas la série, vous vous demandez sans doute qui est Althéos. Eh bien, c'est le frère de Thésée. Tous deux sont les fils d'Égée, roi d'Athènes, mais ils ont été élevés loin de sa cour dans la petite ville de Trézène, par leur mère Aethra. Comme les mythes le racontent, Thésée s'est rendu à Athènes, a été reconnu par son père et est parti en Crète pour tuer le Minotaure et ainsi libérer Athènes du tribut humain qu'elle doit verser chaque année. Mais là, on s'écarte du mythe : Thésée s'est fait défoncer par le Minotaure. À présent, c'est à Althéos de se rendre en Crète pour venger son frère aîné.


Un rappel des règles n'est sans doute pas inutile non plus. Althéos possède quatre caractéristiques : Force, Protection, Honneur et Honte. La Force sert à toucher et la Protection à se défendre ; elles sont modifiées selon les armes et armures que possède Althéos. L'Honneur et la Honte évoluent selon les actions d'Althéos. L'Honneur sert notamment en combat (voir ci-dessous). La Honte est purement nuisible et, si jamais le score de Honte est supérieur au score d'Honneur (sauf si c'est pendant un combat et que les points d'Honneur apportés par la victoire permettent au score d'Honneur de repasser devant), Althéos doit se suicider ou être foudroyé par Zeus.


En combat, Althéos et ses adversaires (qui possèdent également des scores de Force et de Protection) peuvent passer par trois états de santé différents. Au début d'un affrontement, les combattants sont Indemnes. Un combattant qui reçoit un coup devient Blessé ; s'il reçoit encore un coup, il est Gravement Blessé ; s'il reçoit un troisième coup, il est mort. Si Althéos survit à un combat, il redevient immédiatement Indemne.

Les participants à un combat attaquent chacun à leur tour ; c'est normalement Althéos qui porte le premier coup, sauf s'il est pris par surprise. Pour toucher, un combattant doit lancer deux dés, ajouter son score de Force et obtenir un résultat égal ou supérieur au score de Protection de son adversaire. Un score de 2 ou 3 est toujours un échec, tandis qu'un score de 11 ou 12 est toujours une réussite.

Si jamais un combattant est Gravement Blessé, il ne lance plus qu'un dé pour ses attaques. Un score de 1 est un échec automatique, mais un score de 6 n'est pas une réussite automatique. Si tous les combattants sont Grièvement Blessés, ils peuvent lancer de nouveau deux dés.

Si Althéos fait face à deux adversaires, il n'en affronte qu'un à la fois, mais le premier qu'il combat bénéficie d'un bonus de +1 en Force. Bien sûr, Althéos ne redevient pas Indemne après être venu à bout du premier adversaire.

Althéos peut utiliser ses points d'Honneur pour doper temporairement sa Force ou sa Protection. En dépensant un ou plusieurs point(s) d'Honneur, il augmente d'autant sa Force ou sa Protection, mais seulement pour un seul jet de dés. Utiliser ainsi des points d'Honneur est presque indispensable pour remporter les combats difficiles.


Chacun de nos six Althéos débute avec comme protecteur l'un des six dieux mentionnés ci-dessus. Ces dieux peuvent fournir des bonus d'entrée de jeu et apporter de l'aide dans certaines circonstances. Mais Althéos peut avoir des relations bonnes ou mauvaises avec les autres dieux. Au début, excepté son protecteur, tous les dieux ont une attitude Neutre. Mais, selon les actions d'Althéos, certains dieux peuvent devenir Bienveillants ou Malveillants à son égard. Ces attitudes pourront avoir des conséquences dans certaines circonstances.

Zeus est une exception. Il n'a pas d'attitude définie comme celles des autres dieux, mais il viendra en aide à Althéos une fois par livre (on ne peut pas "économiser" un recours à Zeus pour s'en servir plusieurs fois dans l'un des livres suivants). Son aide peut prendre quatre formes :
- faire gagner immédiatement 1 à 6 points d'Honneur ;
- si Althéos était tombé à un score de 0 en Honneur (ce qui l'empêche normalement de gagner de nouveaux points d'Honneur), le faire remonter à 1 ;
- faire revenir tous les dieux à une attitude Neutre ;
- sauver Althéos si celui-ci était sur le point de mourir ; Althéos conserve son équipement, se retrouve avec un score d'Honneur de 1 et un score de Honte de 0, et il est généralement transporté dans un lieu plus sûr ; ce pouvoir n'est pas toujours disponible et il ne fonctionne pas si la mort est causée par un score de Honte trop élevé.


Dernière chose : le livre permet à certains paragraphes de "consulter l'Oracle" (une traduction pas terrible de "Take a Hint"). Le principe est intéressant, mais un peu difficile à expliquer. Grosso modo, on doit consulter l'Oracle si on pense qu'il y a une action utile à réaliser à ce paragraphe et qu'elle ne fait pas partie des choix qui sont explicitement offerts (sous la forme "si vous faites ceci, rdv au tant").
Un exemple basique : dans le premier livre, il y a un passage où Althéos va traverser une rivière. La narration mentionne, sans plus de détail, qu'il y a un moment où il entend un "plouf". Le seul renvoi à la fin du paragraphe est la continuation du trajet, mais il est possible de consulter l'Oracle. Si Althéos le fait, il réalise que le bruit qu'il a entendu signifie qu'une de ses possessions vient de tomber à l'eau, et cela lui permet de la récupérer au lieu de la perdre.
Lorsque consulter l'Oracle est possible, le numéro du paragraphe est indiqué en italique et on peut utiliser cette option spéciale en ajoutant 20 à ce numéro. Bien sûr, il y a beaucoup de pièges ! Si Althéos consulte l'Oracle alors qu'il n'y a pas d'action utile à réaliser, il va perdre de l'Honneur ou encaisser de la Honte, et il arrive même parfois que cela le prive d'options qui auraient été plus utiles.



À présent, il est temps de faire la connaissance des dieux en compétition, ainsi que de leurs champions ! Nous commençons par le dieu de la violence et de la guerre : Arès ! Alors, M. Arès, quel avantage prévoyez-vous d'apporter à votre champion ?

ARÈS : 2 points de Force en plus. Utilité évidente. Objectif : sécuriser le périmètre, tuer le Minotaure, formation du lézard.

Non, mais ça marche pas du tout, comme référence. C'est pas la bonne époque et pas le bon...

ARÈS : Exécution ! En avant, marche !

D'accord, d'accord... Voyons le champion d'Arès, Althéos au Bras Puissant. M. Althéos BP, que pensez-vous de vos chances ?

ALTHÉOS BP : J'vais tout péter, ha ha ha !

Oui, c'est ce que je pensais. Passons à la suite : Apollon, le dieu - entre autres choses - de la médecine et de la divination. M. Apollon, qu'allez-vous apporter à votre champion ?

APOLLON : Oui, et bien je vais lui permettre de consulter l'Oracle sans jamais perdre de l'Honneur ou gagner de la Honte. Ça devrait lui être utile, je pense.

On peut le supposer. Passons à votre champion : Althéos aux Pensées Subtiles. M. Althéos PS, que pensez-vous de vos chances ?

ALTHÉOS PS : Ha ha ! Ça va bien me faire marrer de voir les cinq autres se torturer l'esprit, alors que moi, je pourrai consulter l'Oracle en toute impunité !

Un optimisme touchant, qui risque d'être un peu douché si notre ami survient jusqu'au troisième livre. Passons à présent à Héra, déesse du mariage et épouse de Zeus. Mme Héra, quels avantages fournirez-vous à votre champion ?

HÉRA : Je lui permettrai de faire appel à Zeus une fois de plus dans la série. Mais il faudra qu'il écoute bien tous mes conseils ! Je ne veux pas d'un vaurien comme champion. Qu'il ne me fasse pas honte ou ça va mal se passer !

Euh, oui. Et votre champion est donc Althéos au Coeur Magnanime. M. Althéos CM, un commentaire ?

ALTHÉOS CM : Pourquoi moi ?

HÉRA : Pardon ?!

ALTHÉOS CM : Euh... non, non, rien !

Nous avons ensuite Athéna, déesse de la sagesse et de la guerre. Mlle Athéna, quelle aide fournirez-vous à votre champion ?

ATHÉNA : Ze lui donnerai un point de plus en Protection et il pourra conzulter l'Oracle sans rizquer de perdre de l'Honneur.

Dites, pourquoi vous zézayez comme ça ?

ATHÉNA : Pourquoi ze quoi ?

...C'est pas grave. Passons à votre champion, Althéos Premier au Combat. M. Althéos PM, pensez-vous avoir de bonnes chances de faire triompher votre protectrice ?

ALTHÉOS PC : Mais je devais pas démarrer avec une armure sacrée ? Où est mon armure sacrée ?

Encore un coup du Grand Pope. Nous passons maintenant à Poséidon, dieu de la mer et frère de Zeus. M. Poséidon, de quels avantages bénéficiera votre champion ?

POSÉIDON : Des avantages ? Peuh ! Si cet Althéos valait à moitié autant que son frère, il se débrouillerait tout seul.

Je vois... Euh, peut-être un commentaire de votre champion, Althéos Dompteur de Chevaux ? M. Althéos DC, un avis sur vos chances ?

ALTHÉOS DC : Chuis foutu chuis foutu chuis foutu chuis foutu meeeeeeeeeeeeerde

On ne peut pas le blâmer. Dernière divinité en lice : Aphrodite, déesse de l'amour. Mlle Aphrodite, qu'allez-vous apporter à votre champion ?

APHRODITE : Hmmm... Je préfère que ça reste une surprise.

D'accord... Je me tourne à présent vers votre champion, Althéos Beau comme un Dieu. M. Althéos BD, une opinion ?

ALTHÉOS BD : Je vais mourir, mais on va mourir tous les six de toute façon, faut pas se faire d'illusions. Au moins, je peux espérer avoir une existence un peu plus agréable que mes cinq alter ego.

De sages paroles. La prochaine fois, le tirage au sort et le début de la compétition !


Je vais découper les livres en plusieurs phases. Pour le premier, par exemple, une phase jusqu'à Athènes, une phase à Athènes et une phase jusqu'en Crète. L'ordre dans lequel se succède les Althéos changera à chaque phase (j'essaierai de leur faire emprunter des chemins différents, mais ça reste objectivement un avantage de passer le plus tard possible, puisque ça permet de tirer parti des erreurs commises par les autres).

Au début du premier livre, Althéos a 4 en Force (sauf Althéos BP, qui a 6) et un gourdin qui lui donne +1 à ce score, 10 en Protection (sauf Althéos PC, qui a 11), 7 en Honneur et 0 en Honte.
Répondre
#2
J’adore. ^^ J’ai hâte de lire ça ; bon courage !
Répondre
#3
Poseidon, c'était pas le plus pénible des dieux ? Je mise sur lui !
Répondre
#4
Si les héros sont joués dans cet ordre, Aphrodite et Poséidon ne sont pas si mal partis, puisqu'ils profiteront de l'expérience de tous ceux passés avant eux.

Qu'est-ce qu'il se passe si un héros meurt en cours de route d'ailleurs ? Le jeu continue avec ceux qui restent ?
Répondre
#5
Athena ! (Saint Seiya rules Mrgreen )
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#6
(04/09/2017, 10:48)Skarn a écrit : Si les héros sont joués dans cet ordre, Aphrodite et Poséidon ne sont pas si mal partis, puisqu'ils profiteront de l'expérience de tous ceux passés avant eux.

C'est notamment pour ça que je divise les livres en plusieurs parties. À chaque étape (la première est l'arrivée à Athènes), l'ordre changera : le premier passera en dernière position, le 2ème deviendra 1er, le 3ème 2ème, etc.

Citation :Qu'est-ce qu'il se passe si un héros meurt en cours de route d'ailleurs ? Le jeu continue avec ceux qui restent ?

Si un Althéos meurt, c'est fini pour lui ! Les survivants continuent normalement (mais je serais bien surpris si un seul Althéos parvenait jusqu'à la fin du troisième livre).





Les dés ont parlé : c’est Althéos au Bras Puissant, champion d’Arès, qui est le premier à se lancer dans l’aventure.
 
 
Lorsque Hermès, le messager des dieux, apparaît pour lui annoncer que son frère Thésée est mort en Crète, le sang d’Althéos BP ne fait qu’un tour. Il va faire ses adieux à sa mère Aethra, laquelle lui remet une gemme qui lui permettra d’être reconnu par son père, Égée. Puis il se rend au temple de Trézène, où – sous la supervision du grand prêtre – il se met sous la protection d’Arès. Le dieu de la guerre lui apparaît dans une bouffée de fumée âcre pour lui donner ses consignes :
 
ARÈS : Althéos. Mission : éliminer le Minotaure. Premier objectif : se rendre à Athènes. En avant !
 
Et, sans plus s’attarder, Althéos BP empoigne un solide gourdin et se lance à l’aventure.
 
Après un peu de marche, il parvient au sommet d’une colline, où il découvre pour la première fois ce qui s’étend au-delà des parages de Trézène. Le chemin se divise en deux branches, l’une menant à la cité de Tirynthe, l’autre à Épidaure. Althéos BP décide de se rendre à Épidaure, mais il a à peine fait quelque pas qu’il croise un loup affamé. Notre héros massacre l’animal, puis le dépèce pour se recouvrir de sa peau, ce qui lui offre 2 points de Protection en plus d’avoir l’air plutôt classe.
 
Ce n’est pas la joie à Épidaure : des bandits se sont emparés du temple d’Asclépios et oppriment la population. Althéos BP décide d’entamer pour de bon sa carrière de héros en leur faisant leur fête. Alors qu’il se rend au temple, il observe que la végétation qui borde le chemin frémit curieusement…
 
ARÈS : Embuscade ! Branle-bas de combat ! Manœuvre de contournement !
 
Althéos BP se glisse à temps dans les buissons voisins, ce qui lui permet de repérer deux bandits tapis à proximité. Comme il ne faut tout de même pas être con, il les attaque par surprise, ce qui lui fait perdre 1 point d’Honneur, mais lui permet de blesser l’un des deux hommes. La suite du combat est relativement aisée : Althéos BP dépense 2 points d’Honneur, mais sa victoire lui en rapporte 5. Les deux bandits, Grièvement Blessés, préfèrent se tuer plutôt que se rendre. Ça n’émeut pas plus que ça notre héros, qui continue son chemin vers le temple après avoir récupéré l’un des longs couteaux (+2 en Force) que possédaient ses adversaires.
 
Le temple d’Asclépios a été profané et ça, par contre, ça fait péter les plombs à Althéos BP :
 
ALTHÉOS BP : ARGHRLBLBLRH !!!!
 
Il doit affronter deux autres brigands, cette fois sans l’avantage de la surprise. Le combat est extrêmement rude, mais sa force surnaturelle et la dépense de presque tous ses points d’Honneur permettent à Althéos BP de l’emporter de justesse (sérieusement, ce combat est presque impossible avec des caractéristiques de base). Il récupère des jambières sur le corps d’un de ses ennemis (+1 en Protection). Le temple est purifié et Asclépios est désormais Favorable à notre héros. Le fait de boire l’eau de la fontaine sacrée accorde de plus à notre héros une protection pour son prochain combat.
 
Le lendemain, Althéos BP parvient à une rivière et rencontre une vieille femme qui lui demande de l’aider à traverser. Notre héros, s’il est loin d’être un intellectuel, n’est pas dénué de bon sens et il s’exécute. La vieille femme se révèle bien entendu être la déesse Héra, qui devient Favorable à Althéos BP.
 
La gemme d’Aethra est tombé dans l’eau pendant la traversée, mais notre héros s’en rend compte et la récupère.
 
Après avoir dormi dans une auberge, notre héros reprend sa route et aperçoit bientôt le golfe de Corinthe. Ayant le choix de passer par Corinthe même ou par la petite ville portuaire de Kenchreai, il opte pour la première possibilité et passe la nuit dans la grande cité. Il se rend ensuite à la ville de Crommyon, qui est ravagée par une truie énorme. Althéos BP affronte le monstre et, grâce à la protection d’Asclépios, en vient à bout sans avoir besoin de dépenser de points d’Honneur. Les citoyens reconnaissants lui offrent une lance (+3 en Force et +1 en Protection).
 
ALTHÉOS BP : J’aurais préféré une épée à deux mains, mais bon, c’est pas leur faute si ça n’a pas encore été inventé.
 
Il se rend ensuite à la ville de Pagae et découvre que celle-ci a également bien besoin d’un héros : des rats y ont causé une épidémie de peste. La Faveur d’Asclépios permet à Althéos BP de débarrasser Pagae de cette calamité. Athéna, qui est attachée à cette ville, est désormais Favorable à notre héros.
 
Althéos BP décide ensuite de passer par Éleusis (plutôt que par Delphes). Il y participe aux cérémonies en l’honneur de Déméter sans commettre d’impair (il a de la chance que je me souvienne bien de ce qu’il faut faire). La déesse lui devient Favorable et sa prêtresse remet à notre héros une broche dorée représentant un épi de blé.
 
Althéos BP passe ensuite par la ville d’Acharnes. Une grande course de chars y a lieu, mais notre héros a trop la flemme pour y assister.
 
Le lendemain, il atteint enfin les portes d’Athènes !
 
 
À l’issue de cette première phase, voici les caractéristiques d’Althéos au Bras Puissant :
Force : 9 (6+3)
Protection : 14 (10+2+1+1)
Honneur : 18
Honte : 1 (dû à un recours à l’Oracle inapproprié)
Dieux favorables : Asclépios, Héra, Athéna et Déméter
Recours à Zeus : toujours possible
Équipement : lance, long couteau, peau de loup, jambières, gemme d’Aethra, broche en forme d’épi
 
Un bon début. Je me souviens correctement de cette partie de l’aventure et la Force supplémentaire accordée par Arès est un atout considérable en combat, surtout tant qu’on n’a pas eu l’occasion de dénicher du matos potable. Avec les autres Althéos (sauf peut-être Althéos PC), il ne sera pas question de passer par Épidaure, ce qui voudra dire pas de Faveur d’Asclépios et pas de victoire facile à Pagae.
Répondre
#7
Bon début. Et une façon de résumer assez rigolote !

Question : toi et moi avons récemment évoqué les Chroniques Crétoises lors d'une soirée jeux de plateau chez Skarn ou chez Alendir. C'est un hasard complet ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#8
(04/09/2017, 20:14)Lyzi Shadow a écrit : Question : toi et moi avons récemment évoquer les Chroniques Crétoises lors d'une soirée jeux de plateau chez Skarn ou chez Alendir. C'est un hasard complet ?

Ça fait un certain temps que j'envisageais de me relancer dans les Chroniques, en mettant en compétition six Althéos. L'ouverture de cette nouvelle sous-section du forum et la mise en pause de la partie de l'EdL m'ont décidé à me lancer.




Deuxième candidat déterminé par le tirage au sort : Althéos Beau comme un Dieu, champion d'Aphrodite !


Après avoir écouté Hermès, trouvé un gourdin, dit au revoir à sa maman et choisi sa protectrice, Althéos BD quitte sa ville natale en direction d'Athènes. Après quelques heures de marche, il croise une très belle femme à cheval, qui lui propose de le prendre en croupe. Cette invitation dissimule-t-elle un piège ? Est-il bien prudent d'accepter ? Dilemme...

ALTHÉOS BD : Dilemme, mon cul ! Si j'avais voulu passer cette série à éviter les jolies filles, je me serais choisi la même protectrice que ce bouffon d'Althéos CM !

Double coup de bol pour notre héros : la belle cavalière est sa protectrice, Aphrodite. Elle voulait le mettre à l'épreuve pour voir s'il faisait vraiment confiance à la beauté. Elle est très satisfaite que ce soit le cas et l'emmène jusqu'à Tirynthe, dans un élégant manoir lui appartenant. Il y a une splendide ellipse entre le moment de leur arrivée et celui où Althéos se réveille seul, le lendemain matin.

APHRODITE : L'inexprimé est tellement plus expressif, non ?

Althéos BD se remet en route. Deux chemins lui sont offerts, l'un menant à Mycènes et l'autre à Épidaure. Comme notre héros n'est vraiment pas taillé pour ce qui l'attend à Épidaure, il choisit de se rendre à Mycènes. La cité est très belle, mais ne lui offre pas l'occasion d'accomplir grand-chose, excepté prier devant un autel dédié à Aphrodite et offrir l'aumône à un vieillard (deux actions qui lui valent tout de même d'empocher 2 points d'Honneur).

Parvenu à la rivière, il fait traverser Héra et évite de perdre la gemme offerte par sa mère.

Il arrive ensuite au golfe de Corinthe et décide de longer la côte. Alors qu'il est en train de marcher le long d'une plage, un superbe cheval jaillit tout à coup hors de l'eau et galope dans sa direction. Althéos BD, démontrant une grande adresse, parvient à monter sur son dos et à le dompter. Cela fait apparaître Poséidon, qui mettait notre héros à l'épreuve et qui est très satisfait de sa performance. Le cheval retourne plonger dans la mer, mais Poséidon est désormais Favorable à Althéos BD. (Qu'est-ce que ça signifie, la Faveur de Poséidon ? Ça signifie qu'il éprouve très légèrement moins de dédain pour vous que si vous ne l'aviez pas.)

Notre valeureux héros aimerait bien continuer à éviter les combats, mais il n'en a pas l'occasion : sa prochaine destination est nécessairement Crommyon, où il est confronté à la truie monstrueuse. Sans autre arme que son gourdin de merde, il réussit à massacrer le monstre, prouvant qu'il a d'autres qualités que celles qui ont éveillé l'intérêt d'Aphrodite. Cela lui vaut 6 points d'Honneur et une lance.

Le choix suivant est entre Pagae et Mégare. Althéos BD ne tenant pas tellement à être confronté à une horde de rats pestiférés, ce sera donc Mégare. Il empêche un marchand d'être la victime de voleurs et le marchand - qui se nomme Cyron - le récompense en lui offrant un bouclier (+3 en Protection, mais -1 en Force).

Il se rend ensuite à Éleusis, où il accomplit correctement les rites de Déméter. Après avoir quitté la ville, un brin de marche lui permet d'atteindre enfin Athènes.


À l'issue de cette première phase, voici les caractéristiques d'Althéos Beau comme un Dieu :
Force : 6 (4+3-1)
Protection : 14 (10+1+3)
Honneur : 23
Honte : 0
Dieux favorables : Héra, Poséidon, Déméter
Recours à Zeus : toujours possible
Équipement : lance, gourdin, bouclier, gemme d'Aethra, broche en forme d'épi

Éviter les périls autant que possible aura plutôt bien marché jusqu'ici ! Althéos BD a gagné nettement moins de points d'Honneur qu'Althéos BP, mais il n'a pas eu besoin d'en dépenser un seul pour doper ses caractéristiques en combat, ce qui lui permet de se retrouver à présent avec un score supérieur.
Répondre
#9
C’est au tour de notre troisième concurrent de se lancer. Il s’agit du champion d’Apollon : Althéos aux Pensées Subtiles.
 
 
Blabla, Hermès, Aethra, gemme, gourdin, temple, protecteur, en route !
 
Pas question pour Althéos PS de mettre les pieds à Épidaure, il se rend donc à Tirynthe. Après une bonne journée de marche, il s’arrête dans une auberge élégante. Étrangement, il est le seul client et le lit de sa chambre est trop court pour lui.
 
Apollon vient en personne expliquer les choses à son champion : l’aubergiste est Procuste et son obsession est de faire en sorte que ses clients tiennent bien sur ses lits, en raccourcissant lesdits clients si nécessaire. Ainsi averti, Althéos PS parvient à prendre l’aubergiste par surprise lorsque celui-ci s’introduit dans la chambre avec une grosse hache bien tranchante. Il capture Procuste pour le remettre aux autorités locales, puis fait main basse sur le butin : la hache (+5 en Force mais -3 en Protection) et un plastron (+2 en Protection).
 
Après être passé par Mycènes et avoir fait traverser la rivière à Héra, notre héros longe le golfe de Corinthe et capture le cheval de Poséidon, gagnant la Faveur du dieu.
 
Il arrive à Crommyon et là, ça tourne mal : pendant le combat face à la truie gigantesque, alors qu’Althéos PS et le monstre sont tous deux Grièvement Blessés, notre héros tire un 1 (échec automatique) pour le coup qui devait lui permettre de l’emporter. La truie a une Force de 12 alors qu’Althéos PS n’a qu’une Protection de 9, ce qui veut dire que, même en ne lançant qu’un seul dé, sa prochaine attaque touche forcément à moins de faire aussi un 1. Pour survivre, notre héros décide de porter sa Protection à 18, ce qui lui coûte la bagatelle de 9 points d’Honneur. Heureusement pour lui, c’est juste suffisant et il réussit à achever son adversaire. Il est récompensé de sa victoire par une lance, qu’il va probablement utiliser par défaut dans les combats à venir, étant donné la pénalité massive qu’inflige la hache à sa Protection.
 
Il se rend ensuite à Pagae où il extermine les rats porteurs de la peste (sans qu’aucune des horribles bestioles ne parvienne à le blesser, heureusement !). Cela lui vaut la Faveur d’Athéna.
 
Si mes souvenirs du deuxième livre sont exacts, il est bien utile d’y posséder la Faveur de Déméter, que l’on peut obtenir en passant par Éleusis dans ce livre-ci. Mais Althéos PS ne peut tout de même pas ne pas se rendre à la cité dédiée à son protecteur : au lieu d’Éleusis, il se rend donc à Delphes.
 
Croisant des pélerins sur le chemin, il achète auprès d’eux une effigie du dieu qui pourra servir d’offrande. Un peu plus loin, une bande d’hommes armés rackettent les voyageurs qui se rendent à Delphes. Althéos PS prie Apollon et celui-ci inspire une frénésie sanguinaire à un taureau qui se trouvait à proximité ; l’animal charge les impies, qui se dispersent en abandonnant leurs javelines. Althéos PS ramasse l’une de ces armes et a le plaisir de découvrir quelque chose que j’avais complètement oublié : la javeline ne donne qu’un bonus de +1 en Force, mais il est possible de la jeter sur un adversaire juste avant d’engager le combat au corps-à-corps, sans que cette action ne fasse perdre à notre héros l’avantage de porter le premier coup. Si le combat est victorieux, la javeline peut ensuite être récupérée. Avec un système de jeu où il suffit de trois coups pour tuer quelqu’un (ou mourir), voilà une précieuse acquisition !
 
Parvenu enfin à Delphes et ayant présenté son offrande, il est récompensé de ses efforts par une prophécie spectaculairement inutile : « Rends-toi auprès de la fille d’un roi distant et fais confiance au produit du mouton. »
 
ALTHÉOS PS : Je n’avais pas besoin de la Pythie pour m’apprendre qu’Ariane pourra m’aider pendant le deuxième livre en me donnant une pelote de laine !
 
APOLLON : Peut-être, mais je tiens à faire valoir que, pour un héros qui ignorerait tout des mythes dans lesquels il est impliqué – ce qui devrait tout de même normalement être le cas – cette prophécie serait d’une utilité non-négligeable !
 
En route vers Thèbes, il s’égare et découvre une clairière où des nymphes et des satyres font la fête. L’apollinien le cédant au dionysiaque, il se retrouve vite à boire et à danser avec eux.
 
ALTHÉOS PS : Il n’y a pas de raison que ce connard d’Althéos BD soit le seul à prendre du bon temps dans cette série !
 
Le lendemain matin, il se réveille avec un sacré mal de crâne et 2 points de Honte, mais aussi la Faveur de Dionysos.
 
Après un bref passage par Thèbes, qu’il trouve dans un état de misère répugnante, Althéos PS se rend à Acharnes et y assiste en spectateur aux courses de char. Un peu plus tard, il parvient enfin à Athènes.
 
 
Voici les caractéristiques d’Althéos aux Pensées Subtiles à l’issue de cette première phase :
Force : 7 (4+3)
Protection : 13 (10+2+1)
Honneur : 15
Honte : 2
Dieux favorables : Héra, Poséidon, Athéna, Dionysos
Équipement : Lance, Hache, Javeline, Plastron, Gemme d’Aethra
Recours à Zeus : toujours possible
 
Je me souvenais que participer aux cérémonies d’Éleusis était bien plus utile que consulter la Pythie, mais la javeline donne à elle seule un intérêt au passage par Delphes. Althéos PS n’a pas une différence Honneur-Honte exceptionnelle (la faute à ce 1 désastreux face à la Laie de Crommyon), mais elle n’est pas non catastrophique.
Répondre
#10
C'est maintenant le tour de notre quatrième candidat (kishimeta kokoro no kosumo) : Althéos Premier au Combat, champion d'Athéna !


Déterminé à prouver qu'il peut faire aussi bien qu'Althéos BP, Althéos PC marche résolument dans la direction d'Épidaure... mais il a peut-être présumé de ses forces, parce qu'il est obligé de sacrifier 4 points d'Honneur pour ne pas se faire dégommer comme un plouc par un loup qu'il croise sur son chemin.

Arrivé à Épidaure, il se rend tout droit au temple... et se fait pulvériser par les deux premiers bandits qu'il rencontre (qu'il avait pourtant attaqué par surprise), après quelques jets de dés peu chanceux. Est-ce déjà la fin pour notre héros ?

ATHÉNA : Relève-toi, zhevalier... euh, non, ze m'égare, pardon.

Heureusement, Zeus le sauve et le transporte loin d'Épidaure. Réduit à un unique point d'Honneur, Althéos Premier au Combat décide qu'il aimerait bien ne pas devenir Althéos Premier à Mourir et qu'il va falloir se montrer un peu plus prudent à l'avenir.

Althéos PC s'assure la faveur d'Héra et de Poséidon, ainsi qu'un peu d'Honneur. Puis il se rend à Crommyon, où il fait face à la truie monstrueuse.

ALTHÉOS PC : Brûle, mon cosmos !

Le combat se passe bien, cette fois-ci, et notre héros n'a pas besoin de sacrifier l'un de ses quelques points d'Honneur pour triompher. Il se rend à Pagae et parvient à triompher des rats qui infestent la ville. Il passe ensuite par Delphes - ce qui lui permet de se procurer une javeline - puis par Thèbes et Acharnes, avant d'arriver finalement à Athènes.


Statistiques d'Althéos Premier au Combat à l'issue de cette première phase :
Force : 7 (4+3)
Protection : 14 (11+2+1)
Honneur : 16
Honte : 0
Dieux favorables : Héra, Poséidon
Recours à Zeus : utilisé !
Équipement : Lance, gourdin, javeline, peau de loup, gemme d'Aethra

J'avais sans doute besoin qu'on me rappelle à quel le système de jeu est brutal ! Quelques mauvais jets de dés auront suffi à faire du tout début de cette partie une catastrophe. Althéos PC a réussi à remonter la pente pour ce qui est de ses points d'Honneur, mais avoir si tôt eu recours à Zeus va évidemment rendre ce qui suit plus périlleux. Il faut espérer que, comme pour un autre champion d'Athéna dans une autre série, le fait de se faire défoncer la tronche d'entrée de jeu a pour effet de le rendre plus efficace ensuite.
Répondre
#11
...
J'ai vraiment entendu dans ma tête la voix de Virginie Ledieu...

C'est grave, docteur ?
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#12
(05/09/2017, 19:43)Lyzi Shadow a écrit : J'ai vraiment entendu dans ma tête la voix de Virginie Ledieu...

C'est grave, docteur ?

Vous prendrez deux épisodes en VO matin, midi et soir.






À ce stade, on a vu presque toutes les péripéties importantes de cette partie du livre. Il y a des exceptions (on peut par exemple croiser les Furies en train de persécuter quelqu'un ou être impliqué dans une tentative d'assassinat du roi de Thèbes), mais ce sont essentiellement des évènements difficiles d'accès et peu susceptibles d'être profitables. Pour nos deux derniers candidats, je vais donc abréger tout ce qui a déjà été vu.


On commence par Althéos Dompteur de Chevaux, champion de Poséidon.

Althéos DC va à Tyrinthe, tue Procuste, va à Mycènes, croise Héra puis Poséidon, tue la laie de Crommyon, va à Mégare, puis enfin à Acharnes.

C'est là que se présente une possibilité qui n'est absolument pas rentable si Poséidon n'est pas votre protecteur : participer aux courses de char.

Il y a deux courses de char (dans la première, on ne fait que parier ; si on gagne, on obtient le droit de participer à la seconde). À chaque fois il y a quatre concurrents et chacun correspond à un numéro entre 1 et 4. La course se règle à coups de dés. À chaque tour, on lance deux dés. Chaque nombre de 1 à 4 fait marquer un point au chariot correspondant. Sur un 5, il ne se passe rien. Sur un 6, tout le monde avance (mais il y a un risque d'accident sur un double 6). Le premier arrivé à 10 points (20 dans la deuxième course) gagne. En cas d'égalité, les concurrents concernés continuent à lancer le dé jusqu'à ce que l'un d'entre eux dépasse l'autre.

Comme vous le voyez, avec ces règles, Althéos n'a pas plus de chance de gagner qu'un autre. Mais c'est là que Poséidon se rend (pour une fois !) utile : étant aussi le dieu des chevaux, il permet à Althéos - s'il est son protecteur - de marquer un point sur un résultat de 5. Si Poséidon n'est pas le protecteur d'Althéos mais qu'il lui est Favorable, la chose est également possible, mais Althéos doit dépenser un point d'Honneur à chaque fois, ce qui n'est absolument pas rentable vu que remporter les deux courses ne rapporte que 5 points d'Honneur.

Althéos DC a misé sur le char bleu, qui parvient à l'emporter de justesse avec l'aide de Poséidon. Notre héros participe donc lui-même à la seconde course... et il l'emporte ! Poséidon se montre d'une générosité tout à fait inhabituelle, avec un paquet de 5 aux dés qui permettent à Althéos de mettre 8 points dans la vue au concurrent le plus proche.

Le lendemain, Althéos DC parvient enfin à Athènes.

Les caractéristiques d'Althéos Dompteur de Chevaux, à l'issue de cette étape, sont :
Force : 6 (4+3-1)
Protection : 14 (10+1+3)
Honneur : 32
Honte : 2 (tuer Procuste rapporte des points de Honte, parce que c'était techniquement votre hôte...)
Dieux favorables : Héra, Déméter
Recours à Zeus : toujours disponible
Équipement : Hache, lance, bouclier, broche en forme d'épi, gemme d'Aethra


Et pour conclure cette première phase, voici enfin Althéos au Coeur Magnanime, champion d'Héra !

Son début de parcours est : Tyrinthe, capturer Procuste, Mycène, faire traverser Héra

(Pour l'anecdote, il est non seulement possible de ne pas faire traverser la "vieille femme", mais aussi d'essayer de la jeter à l'eau ou de la tuer. Si Althéos est assez bête pour choisir cette dernière option et que Héra est sa protectrice, elle l'abandonne. C'est à ma connaissance la seule façon de se retrouver sans protecteur divin dans la série.)

Après avoir enduré les bons conseils de sa protectrice, Althéos CM se rend à Corinthe... où il se fait bêtement voler ses armes. Il va ensuite à Crommyon, où il massacre la truie gigantesque à mains nues. Puis il va à Pagae... où c'est lui qui se fait massacrer par les rats porteurs de la peste.

Zeus le sauve, mais Althéos CM n'a plus qu'un seul point d'Honneur ! Un détour par Éleusis lui permet d'en récupérer 3 de plus avant qu'il ne parvienne enfin à Athènes.

À l'issue de cette première phase, voici les caractéristiques d'Althéos au Coeur Magnanime (et ce n'est pas joli à voir) :
Force : 7 (4+3)
Protection : 13 (10+1+2)
Honneur : 4
Honte : 0
Dieux favorable : Déméter
Recours à Zeus : utilisé (mais il reste le recours bonus accordé par Héra)
Équipement : lance, plastron, broche en forme d'épi, gemme d'Aethra
Répondre
#13
(05/09/2017, 22:01)Outremer a écrit :
(05/09/2017, 19:43)Lyzi Shadow a écrit : J'ai vraiment entendu dans ma tête la voix de Virginie Ledieu...

C'est grave, docteur ?

Vous prendrez deux épisodes en VO matin, midi et soir.
kif total ! Lool
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#14
(03/09/2017, 20:37)Outremer a écrit : Nous avons ensuite Athéna, déesse de la sagesse et de la guerre. Mlle Athéna, quelle aide fournirez-vous à votre champion ?

ATHÉNA : Ze lui donnerai un point de plus en Protection et il pourra conzulter l'Oracle sans rizquer de perdre de l'Honneur.

Dites, pourquoi vous zézayez comme ça ?

ATHÉNA : Pourquoi ze quoi ?

...C'est pas grave. Passons à votre champion, Althéos Premier au Combat. M. Althéos PM, pensez-vous avoir de bonnes chances de faire triompher votre protectrice ?

ALTHÉOS PM : Mais je devais pas démarrer avec une armure sacrée ? Où est mon armure sacrée ?

Encore un coup du Grand Pope. Nous passons maintenant à Poséidon, dieu de la mer et frère de Zeus. M. Poséidon, de quels avantages bénéficiera votre champion ?
pk y passa PM ? c pas PC normalement ?

pk elle zozotte ? Gne



(05/09/2017, 19:35)Outremer a écrit : C'est maintenant le tour de notre quatrième candidat (kishimeta kokoro no kosumo) : Althéos Premier au Combat, champion d'Athéna !
DAkishimeta (inculte Mrgreen )
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#15
(06/09/2017, 06:59)Caïthness a écrit : DAkishimeta (inculte :mrgreen: )

Hum ! hum !…

(05/09/2017, 19:35)Outremer a écrit : C'est maintenant le tour de notre quatrième candidat (kishimeta kokoro no kosumo) : Althéos Premier au Combat, champion d'Athéna !
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)