Sondage : Quel Althéos va parvenir le plus loin à votre avis ?
Ce sondage est fermé.
Althéos au Bras Puissant (Arès)
33.33%
2 33.33%
Althéos aux Pensées Subtiles (Apollon)
16.67%
1 16.67%
Althéos au Coeur Magnanime (Héra)
0%
0 0%
Althéos Premier au Combat (Athéna)
33.33%
2 33.33%
Althéos Dompteur de Chevaux (Poséidon)
16.67%
1 16.67%
Althéos Beau comme un Dieu (Aphrodite)
0%
0 0%
Total 6 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Chroniques Crétoises S1 (les dieux grecs sont tombés sur la tête)
#76
Il me semblait qu'à la fin il était question de ciseaux et pas de faucille. Une sorte de référence aux Parques? Mais bon en quoi la fille d'Althéos pourrait-elle couper le fil du destin, le fil de vie donc, de son père?
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#77
(26/09/2017, 22:16)Fitz a écrit : Altheos fidèle d'Aphrodite victorieux... ne jamais sous-estimer le pouvoir de l'amour!  Big Grin

Quelles belles fins en tout cas. Rarement une série aura été aussi ambitieuse.

Ah, bah, la chance sourit à ceux qui sont beaux comme des dieux, c'est sûr.
La preuve : cet article de blog d'un avocat...
Ça m'a rappelé de bons souvenirs de mon grand amour quand j'étais étudiant à l'INALCO, tiens...

(26/09/2017, 22:56)Outremer a écrit : Il y a d'autres éléments (notamment Markos et les hommes-oiseaux) pour lesquels je me suis plusieurs fois demandé s'il pourrait y avoir une signification, une référence ou une symbolique cachée. Mais il n'y a rien de concret qui m'est venu à l'esprit.

Les Oiseaux d'Aristophane, peut-être ?
Pour Markos, en te lisant, je pensais à un self-insert d'un des auteurs. (Pour le "Dean" des Enfers aussi, d'ailleurs.)

(26/09/2017, 22:56)Outremer a écrit : Quoi qu'il en soit, voici le classement final :


- Première place : Aphrodite ! Althéos Beau comme un Dieu a survécu jusqu'à la fin, même si celle-ci ne lui réservait pas plus de bonheur que le reste du livre.

- Deuxième place : Arès. Althéos au Bras Puissant a succombé peu avant la fin, au camp des hommes-oiseaux, un passage extrêmement difficile qu'on ne peut éviter qu'avec une bonne dose de chance.

- Troisième place : Héra. Althéos au Coeur Magnanime s'est noyé au cours d'une tempête en mer, parce qu'il avait négligé d'adresser une prière à Poséidon avant de s'embarquer.

- Quatrième place : Poséidon. Althéos Dompteur de Chevaux s'est fait tuer par Protée métamorphosé en lion (c'est le seul Althéos a être mort lors d'un combat).

- Cinquième place : Athéna. Althéos Premier au Combat a été changé en cochon par Circé et il a probablement fini en saucisses peu de temps après.

- Sixième place : Ce boulet d'Apollon. Althéos aux Pensées Subtiles s'est fait défoncer le crâne juste après s'être enfui du temple d'Aphrodite à Paphos.

J'avais voté pour le protégé d'Arès, Althéos aux Bras Puissants.
Je suis à la fois un peu fier que mon "champion" soit arrivé si loin, et un peu rageux qu'il ait échoué si près du but.

Pendant un moment, j'ai aussi cru que le gagnant allait être Althéos DTC, parce que malgré ses malheurs et le peu d'intérêt de l'aide de son dieu de tutelle, il avait quand même massivement plus de points d'Honneur que les autres, et cette ressource semblait particulièrement utile !


Sinon, je reste persuadé qu'on pourrait s'inspirer de la forme de cette aventure, en particulier le livre I et le livre III, pour une grosse AVH avec pour thème les Mille-et-Une-Nuit (en s'inspirant pour le fond du jeu de plateau du même nom auquel certains d'entre nous ont joué chez VIK).
En particulier, le livre I pour les aventures à terre en Asie et en Arabie (avec quand même moins d'accent sur les combats, les 1001 nuits ont aussi des héros conteurs, érudits ou rusés) et le livre II pour les péripéties en Mer d'Arabie, Mer de Chine, Océan Indien voire Mer Méditerranée...

Enfin, avec peut-être un point de vue plus optimiste, quand même. Malgré toute la violence qu'il y a contre les femmes dans les 1001 Nuits, et le manque totale de morale aux fins de certaines histoires (celles des frères du barbier bavard, par exemple), les histoires conservent en général quelque chose d'un peu merveilleux, ou au moins pas trop fataliste.


(27/09/2017, 23:13)tholdur a écrit : Il me semblait qu'à la fin il était question de ciseaux et pas de faucille. Une sorte de référence aux Parques? Mais bon en quoi la fille d'Althéos pourrait-elle couper le fil du destin, le fil de vie donc, de son père?
Mais c'est évidemment une référence au danger communiste ! ^^

La faucille renvoie plutôt au parricide dans la mythologie grecque, puisque c'est avec une faucille donnée par Gaïa/Gé que Chronos/Saturne détrône Ouranos/Uranus...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#78
il serait effectivement intéressant d'écrire une continuation se déroulant durant la Guerre de Troie, d'autant que cela offrirait des opportunités d'utiliser les Faveurs, Protections et événements passés.

Quelques exemples:
- être Protégé d'Apollon pourrait permettre d'échapper à la peste déclenchée par Apollon et Artémis ( pur les autres ce serait sur un jet ), tandis qu'avoir la Faveur d'Asklépios permettrait de guérir quelqu'un qui serait en dette envers nous.
- selon la façon dont nous nous sommes sortis de l'attaque des Amazones, quand elles arrivent au secours de Troie.

Dans la mesure où Arès et Aphrodite sont pro-Troyens, comment Althéos gèrererait-il ?

Mais enfin comme on peut difficilement demander de survivre aux trois premiers livres ( et surtout au troisième ) pour ensuite faire ce n°4, il faudrait établir des listes donnant selon qu'on est protégé de X ou Y une quantité donnée d'Honneur et de Honte, de Faveur/Défaveur etc
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#79
La fin du troisième tome dit ouvertement que les dieux ne parleront plus à Althéos. De toute évidence, ils l'ont abandonné et ne s'intéressent plus à lui.

Si jamais un quatrième tome devait être écrit, je pense que l'abandon d'Althéos par les dieux devrait faire partie de ses thèmes. Ça ne signifie pas nécessairement qu'il ne devrait plus avoir aucune interaction avec les dieux, mais ces interactions devraient être indirectes et fugitives (il y aurait un contraste intéressant à faire entre Althéos et les héros auxquels les dieux s'intéressent désormais : Achille, Ulysse, etc.).

Par ailleurs, même si Althéos arrive devant Troie aux côtés des autres Grecs, ça ne signifierait pas nécessairement qu'il resterait dans l'armée grecque tout au long de l'histoire. Il a après tout d'autres motivations possibles que la vengeance contre Troie (surtout s'il découvre l'existence de sa fille).


(26/12/2018, 19:00)ashimbabbar a écrit : Mais enfin comme on peut difficilement demander de survivre aux trois premiers livres ( et surtout au troisième ) pour ensuite faire ce n°4, il faudrait établir des listes donnant selon qu'on est protégé de X ou Y une quantité donnée d'Honneur et de Honte, de Faveur/Défaveur etc

Pour ce qui est de la Honte, c'est facile, elle est nécessairement de 0 à la fin du tome 3 (si ce n'est pas le cas, Althéos se mange le dernier PFA de la trilogie).

Pour ce qui est de l'Honneur, il est très probablement de 1, même si je ne crois pas que ce soit tout à fait obligatoire.
Répondre
#80
Je me suis mal expliqué. Ashimbabbar s'est mal expliqué. Cela lui arrive.

Entre la fin du n°3 et le début de l'AVH, il s'est passé des choses. Notre perso a regagné de l'Honneur, de l'équipement ( parce que je le vois mal se reprenant une massue comme au dbt du tome 1 et partant joyeusement pour Troie ), et il a pu se prendre de la Honte.

Étant donné son dieu protecteur, je pense qu'on pourrait ainsi créer 6 profils de départ différents.
Sans parler de la Faveur/Défaveur des autres divinités…


Par ailleurs, maintenant que j'ai vérifié, Apollon aussi est dans le camp troyen. Donc 3 des protecteurs possibles de notre héros - à savoir celui qui lui donne le gros bonus en combat, celui qui lui permet d'abuser l'Oracle comme un porc ( mon choix de référence quand j'essayais de faire la série ) et celle qui nous donne l'opportunité d'une scène chaude avec Hélène - sponsorisent le camp ennemi… comment on gère ça ?

J'imagine que si on choisit un protecteur pro-Troyen les divinités pro-grecques deviennent Défavorables et inversement.

D'un autre côté, étant donné la haine d'Héra pour Troie et les Troyens, elle devrait donner plus de boni qu'auparavant, ou alors nous récompenser si nous ne faisons pas de prisonniers, ce genre de choses; quant à Poséidon qui lui aussi est pas mal impliqué je le verrais bien nous donner un bonus en cas de combat en char.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre
#81
(12/01/2019, 00:33)ashimbabbar a écrit : Entre la fin du n°3 et le début de l'AVH, il s'est passé des choses.

Pas forcément. Tout au long du troisième livre, il est suggéré que la guerre de Troie se rapproche. Il n'y aurait rien d'étonnant à ce que l'enlèvement d'Hélène ait lieu très peu de temps après la fin du tome 3, et qu'Althéos (s'étant procuré une cuirasse, un bouclier, un casque, une lance et une épée) aille se faire enrôler par l'un des chefs de guerre grecs.


Mais surtout, je pense que ce serait une erreur de penser qu'on peut rajouter une aventure à la série des Chroniques Crétoises sans rendre cette AVH substantiellement différente des aventures officielles. Les Chroniques Crétoises ne sont pas une série inachevée (comme la Voie du Tigre ou le Prêtre Jean) ni une série dont les tomes étaient suffisamment indépendants pour qu'on puisse sans difficulté en rajouter un (comme la Quête du Graal). Les trois livres sont les trois phases successives des aventures d'Althéos : le début de l'héroïsme, l'exploit, les désillusions et la perte de sens. À la fin du tome 3, Althéos, ayant perdu tout ce qu'il avait acquis pendant ses aventures, revient chez lui pour découvrir qu'il a également perdu sa mère et son foyer ; les dieux l'ont abandonné et la dernière phrase laisse présager le destin tragique qui l'attend. C'est une conclusion parfaite (sans doute la meilleure de toutes les séries de LDVH) et il n'est pas nécessaire, voire pas souhaitable, de raconter ce qui se passe ensuite.

Je pense qu'un tome 4 serait néanmoins envisageable, mais il ne pourrait être bon qu'en s'inscrivant dans la continuité de l'évolution que suivent les trois livres officiels. Le système d'interaction avec les dieux est très sympa, mais il n'est pas envisageable de le réutiliser tel quel dans un éventuel quatrième tome. Après le tome 3, les dieux ne parlent plus à Althéos et il est peu probable qu'ils lui apportent encore beaucoup d'aide.

Personnellement, je pense qu'un éventuel quatrième tome pourrait faire une bonne tragédie. Mettons que, dès l'introduction, le devin Calchas prédit à Althéos qu'il va mourir pendant cette guerre de Troie. Notre héros passerait tout le livre non pas à essayer de survivre et de triompher, mais simplement à essayer d'accomplir quelque chose qui en vaille la peine avant de se faire tuer.
Répondre
#82
l'Iliade d'Homère commence dans la 9° année du siège de Troie et la prise elle-même avec le cheval de bois est dans les continuations, donc il a pu se passer des choses. Si on fait débuter l'AVH à ce moment Althéos a sûrement cassé assez de Troyens pour se remonter en Honneur.

Par ailleurs, le troisième tome étant un "Fuck you" de la taille d'un livre ( c'est beaucoup pus drôle de lire les aventures des six Althéos que de le faire soi-même Mrgreen, j'imagine que le trio d'auteurs devait en avoir sa claque qu'on leur demande une suite :mrgreen ), ça me paraîtrait une bonne chose de s'en écarter pour repartir sur des bases saines…

Quitte si nous arrivons jusqu'à la fin à nous faire égorger par la fifille ( mais aussi ça a mal tourné pour à peu près tous les survivants du siège*, on est donc en bonne compagnie. ).

* Incidemment, il y a une tradition comme quoi Zeus a déclenché la guerre de Troie pour supprimer l'excédent de population sous lequel gémissait la terre. Intégrer ça permettrait de garder le côté désespéré de l'histoire.
" Ashimbabbar m'a donné une dague et une épée et m'a dit
: Transperces-en ton corps; elles furent forgées pour toi."
Poème d'Enheduanna
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)