Sondage : Quel Althéos va parvenir le plus loin à votre avis ?
Ce sondage est fermé.
Althéos au Bras Puissant (Arès)
33.33%
2 33.33%
Althéos aux Pensées Subtiles (Apollon)
16.67%
1 16.67%
Althéos au Coeur Magnanime (Héra)
0%
0 0%
Althéos Premier au Combat (Athéna)
33.33%
2 33.33%
Althéos Dompteur de Chevaux (Poséidon)
16.67%
1 16.67%
Althéos Beau comme un Dieu (Aphrodite)
0%
0 0%
Total 6 vote(s) 100%
* Vous avez voté pour cette proposition. [Voir les résultats]

Chroniques Crétoises S1 (les dieux grecs sont tombés sur la tête)
#76
Il me semblait qu'à la fin il était question de ciseaux et pas de faucille. Une sorte de référence aux Parques? Mais bon en quoi la fille d'Althéos pourrait-elle couper le fil du destin, le fil de vie donc, de son père?
Répondre
#77
(26/09/2017, 22:16)Fitz a écrit : Altheos fidèle d'Aphrodite victorieux... ne jamais sous-estimer le pouvoir de l'amour!  Big Grin

Quelles belles fins en tout cas. Rarement une série aura été aussi ambitieuse.

Ah, bah, la chance sourit à ceux qui sont beaux comme des dieux, c'est sûr.
La preuve : cet article de blog d'un avocat...
Ça m'a rappelé de bons souvenirs de mon grand amour quand j'étais étudiant à l'INALCO, tiens...

(26/09/2017, 22:56)Outremer a écrit : Il y a d'autres éléments (notamment Markos et les hommes-oiseaux) pour lesquels je me suis plusieurs fois demandé s'il pourrait y avoir une signification, une référence ou une symbolique cachée. Mais il n'y a rien de concret qui m'est venu à l'esprit.

Les Oiseaux d'Aristophane, peut-être ?
Pour Markos, en te lisant, je pensais à un self-insert d'un des auteurs. (Pour le "Dean" des Enfers aussi, d'ailleurs.)

(26/09/2017, 22:56)Outremer a écrit : Quoi qu'il en soit, voici le classement final :


- Première place : Aphrodite ! Althéos Beau comme un Dieu a survécu jusqu'à la fin, même si celle-ci ne lui réservait pas plus de bonheur que le reste du livre.

- Deuxième place : Arès. Althéos au Bras Puissant a succombé peu avant la fin, au camp des hommes-oiseaux, un passage extrêmement difficile qu'on ne peut éviter qu'avec une bonne dose de chance.

- Troisième place : Héra. Althéos au Coeur Magnanime s'est noyé au cours d'une tempête en mer, parce qu'il avait négligé d'adresser une prière à Poséidon avant de s'embarquer.

- Quatrième place : Poséidon. Althéos Dompteur de Chevaux s'est fait tuer par Protée métamorphosé en lion (c'est le seul Althéos a être mort lors d'un combat).

- Cinquième place : Athéna. Althéos Premier au Combat a été changé en cochon par Circé et il a probablement fini en saucisses peu de temps après.

- Sixième place : Ce boulet d'Apollon. Althéos aux Pensées Subtiles s'est fait défoncer le crâne juste après s'être enfui du temple d'Aphrodite à Paphos.

J'avais voté pour le protégé d'Arès, Althéos aux Bras Puissants.
Je suis à la fois un peu fier que mon "champion" soit arrivé si loin, et un peu rageux qu'il ait échoué si près du but.

Pendant un moment, j'ai aussi cru que le gagnant allait être Althéos DTC, parce que malgré ses malheurs et le peu d'intérêt de l'aide de son dieu de tutelle, il avait quand même massivement plus de points d'Honneur que les autres, et cette ressource semblait particulièrement utile !


Sinon, je reste persuadé qu'on pourrait s'inspirer de la forme de cette aventure, en particulier le livre I et le livre III, pour une grosse AVH avec pour thème les Mille-et-Une-Nuit (en s'inspirant pour le fond du jeu de plateau du même nom auquel certains d'entre nous ont joué chez VIK).
En particulier, le livre I pour les aventures à terre en Asie et en Arabie (avec quand même moins d'accent sur les combats, les 1001 nuits ont aussi des héros conteurs, érudits ou rusés) et le livre II pour les péripéties en Mer d'Arabie, Mer de Chine, Océan Indien voire Mer Méditerranée...

Enfin, avec peut-être un point de vue plus optimiste, quand même. Malgré toute la violence qu'il y a contre les femmes dans les 1001 Nuits, et le manque totale de morale aux fins de certaines histoires (celles des frères du barbier bavard, par exemple), les histoires conservent en général quelque chose d'un peu merveilleux, ou au moins pas trop fataliste.


(27/09/2017, 23:13)tholdur a écrit : Il me semblait qu'à la fin il était question de ciseaux et pas de faucille. Une sorte de référence aux Parques? Mais bon en quoi la fille d'Althéos pourrait-elle couper le fil du destin, le fil de vie donc, de son père?
Mais c'est évidemment une référence au danger communiste ! ^^

La faucille renvoie plutôt au parricide dans la mythologie grecque, puisque c'est avec une faucille donnée par Gaïa/Gé que Chronos/Saturne détrône Ouranos/Uranus...
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)