[BD] HOLD-UP
#1
Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum et je travaille avec Shuky chez Makaka Editions.

J'ai décidé d'ouvrir ce topic pour partager avec vous notre dernière sortie BD dont vous êtes le héros © et recueillir vos impressions. Je reste disponible pour répondre à vos questions et échanger sur cet album !



HOLD-UP



Vous avez toujours rêvé de devenir un braqueur renommé ? Attaquer des banques, des boulangeries et des bijouteries est votre fantasme le plus fou ? Cependant, passer par la case prison ne vous enchante pas, et voir la police et les caméras « D'enquête d'action » débarquer chez vous à 6 heures du matin ne vous inspire pas ?

Pas de soucis, Makaka Editions a pensé à vous et vous propose "Hold-Up - La BD dont vous êtes le héros©", pour pouvoir jouer les gangsters sans bouger de votre canapé.

Dans cette BD, vous incarnez un apprenti braqueur qui doit faire ses preuves. Vous devrez apprendre à faire de bons repérages, à choisir les bons équipements et les bons lieux à braquer, avant de passer à l'action ! Mais avant, vous devrez apprendre une règle de base : mettre votre cagoule lorsque vous montez au braquo. Heureusement, pour votre premier braquage, vous tombez sur Elliot, ancien gangster repenti, actuellement propriétaire d'une station-service, à qui vous allez faire tellement pitié qu'il vous prendra sous son aile…
[Image: visuel12.jpg]

Elliot vous apprendra donc les rudiments pour devenir le parfait braqueur… et vous pourrez peut-être travailler avec lui par la suite… Si vous parvenez à faire vos preuves. Pour cela, vous avez 7 jours. Durant ce laps de temps, vous devrez faire un maximum de braquages, et engranger un maximum d'argent et de points. Vous avez de la chance, dans la ville, il y a de quoi faire...
[Image: visuel13.jpg]
* Chaque lieu sur cette carte peut être braqué

Lors de chaque "mission", vous devrez choisir un certain nombre d'équipements (variable en fonction du niveau de difficulté choisi), puis, si vous le souhaitez, faire un repérage, avant de mener à bien cette opération. L'observation et la réflexion seront de mises ! Vous préférez la jouer en mode "bourrin qui tire sur tout ce qui bouge" ? C’est possible… mais bien entendu, vos actions et vos choix auront un impact sur le débriefing de chaque opération !
[Image: visuel14.jpg]

Le débriefing, vous ni échapperez pas. A chaque fin de mission, vous devrez établir un bilan de votre braquage : butins, victimes, bonus ramassés... autant de possibilité de gagner (ou de perdre) des points.
[Image: visuel15.jpg]

Bien entendu, votre personnage pourra évoluer au fur et à mesure de l'aventure et vous pourrez choisir de progresser dans certains domaines : conduite, discrétion, repérage... Autant de compétences qui vous permettront d'améliorer vos conditions de braquages et/ou de débloquer certains bonus, mais aussi d'éviter certain piège. De ce fait, en plus d'avoir de nombreux lieux à braquer, Hold-Up - La Bd dont vous êtes le héros© a une rejouabilité étendue, puisque vous pourrez vous concentrer sur différentes compétences.

Petit bonus pour ceux qui ont déjà lu la série "Hold-up - Journal d'un braqueur" (éditée chez Makaka Editions©) : vous retrouverez plusieurs personnages, qui vous permettront de débloquer quelques bonus !
[Image: visuel16.jpg]






Vous pouvez lire toutel'introduction de l'album sur notre site Internet et retrouvez le dans toutes les librairires et boutiques de jeux à partir du 19 mai ! Et si vous avez des questions, n'hésitez pas à commenter, j'y répondrais dès que possible.



Informations sur le jeu:

Scénario : Shuky – Dessins  : Raoul Paoli

Format : 144 pages en 14.5×21 – Couverture cartonnée

ISBN : 978-2-917-371-756

Ado/adulte

Sortie : 19 mai 2017 en librairie et en boutique de jeux
Répondre
#2
J'ai toujours espéré voir une AVH de cambriolage avec repérages, recrutement des complices (le perceur de coffre-fort, le chauffeur, etc)...
Sans doute l'influence de films comme Topkapi (1964) ou The Driver (1978), sans parler des épisodes de la série Mission impossible.
Bref, je suis tout à fait la cible de cette BDVH , d'autant plus que le côté humoristique qui se dégage des planches n'est pas non plus pour me déplaire.
Je vais peut-être me laisser tenter!

Dans la présentation il manque un morceau:
"De ce fait, en plus d'avoir de nombreux lieux à braquer, Hold-Up - La Bd dont vous êtes le héros© a une rejouabilité étendue, puisque vous..." et là coupure brutale!

C'est d'autant plus frustrant qu'on a envie de savoir pourquoi la rejouabilité est étendue Smile
Répondre
#3
C'est pas vraiment hors sujet si je dis que la BD originale hold up (2 tomes) est vraiment sympa. Je suis pas forcément fan de toutes les BD Makaka qui me passent entres les mains mais celle-ci m'avait vraiment plu. Pas édulcoré pour un sou.
Répondre
#4
"...vous rendre en case de débriefing en 209/210"

heuh, je suppose qu'il y a une règle pour décider si on lit le 209 ou le 210 ; sinon, je vois pas trop comment fonctionne ce bi-renvoi simultané (les mécanismes bizarres/nouveaux, ça m'intéresse)
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#5
Je suppose que 209/210 consiste en une seule et même vignette sur 2 pages? A voir...

Par contre je pense que ce ne sera pas "gore" comme la BD, et tant mieux car j'ai vu un extrait des premières pages de celle-ci et ça ne m'attire pas car ce n'est pas du tout ce que je recherche. Ce que j'attends c'est un aspect "planification du casse" relativement développé (dans la limite de ce que peut proposer une BDVH), peut-être un développement de scénario (évolution du personnage dans le "Milieu"), mais je n'attends pas des intrigues ou passages sanglants. D'ailleurs dans l'extrait du parc, on peut faire deux victimes, mais ce n'est pas montré, c'est suggéré, et il y a le côté cartoon du dessin: tout ceci mis bout à bout empêche le sordide ou glauque de faire son apparition. Le reste de la BDVH est dans doute du même calibre.
Répondre
#6
Merci, Tholdur, d'avoir remarqué le texte manquant ! C'était pour savoir si vous suiviez  Rolleyes
J'ai donc rajouté le texte manquant et espère que tu  ne m'en veux pas trop pour ce suspense insoutenable !

Caïthness, les pages de débriefing se trouvent côte à côte (209 et 210). Il s'agit d'y reporter le résultat de chaque mission que l'on aura effectué tout au long de la BD.
Chaque débriefing correspond à un lieu sur la carte. Voilà un exemple de débriefing.

[Image: 1495440976-visuel-4.jpg]
Répondre
#7
Je comprends, mais pourquoi y affecter 2 numéros de sections ? Vu le truc, le "allez au 210" n'existera jamais ; donc stricto sensu, 2 numéros, ca n'as pas de sens (de ce que j'en vois pour l'instant).
Pour être encore plus clair : en quoi est-ce nécessaire que le debriefing porte 2 numéros de section ? Quel problème auriez-vous s'il n'y avait qu'un sel numéro ?
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#8
J’ai l’impression qu’il s’agit de numéros de page, pas de section.
Répondre
#9
J'ai quand même l'impression que c'est pourtant bien des numéros de section indiqués dans les images postées (135 et 89)...

A moins qu'il n'y ait qu'une section/image par page ? [Image: gnu.gif]
Les connes, ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnaît !
Répondre
#10
C'était sans doute plus simple de mettre à chaque fois 209/210 pour l'ensemble des renvois, plutôt que de mettre 209 ou 210 selon si le lieu se trouve en page 209 ou 210, au risque de se tromper...
Répondre
#11
Plus d'images ici:
https://www.trictrac.net/forum/sujet/hol...le-heros-c

Non je ne suis pas VRP pour les editions Makaka^^
Répondre
#12
Et voilà, Hold-up est dans mon escarcelle!

Il y a plus de sections (341) que Captive, la seule autre BD du même éditeur que je possède, mais pas mal de sections semblent constituées par une seule vignette, donc au final le volume est bien moins épais. Curieusement l'aspect "usé" de la couverture m'évoque plus l'univers du Western que des gangsters. Les pages intérieures sont colorées de tons clairs (ça change du manoir sombre de Captive, forcément) et agréables à l’œil, donc mise à part "l'usure" l'aspect visuel de l'ensemble me plaît bien.

Les règles semblent plus complexes que dans Captive, où on pouvait plus vite entrer dans le jeu. Je suppose qu'on est plus proche de la gestion de compétences, là où Captive jouait avant tout sur l'immersion dans un contexte bien précis.

Je ne sais pas encore quand je me lancerai dans le jeu. Affaire à suivre...
Répondre
#13
J'ai quand même fait la première mission "tutoriel" pour me donner une idée et j'ai bien apprécié! Big Grin
Il y a 3 approches possibles (3 numéros sur le dessin), qui conduisent toutes à plusieurs façons de conclure la mission, entre le fiasco et la réussite complète.

Les règles sont amenées progressivement et sont assez intuitive, donc ce n'est pas du tout indigeste.

Il y a 3 niveaux de difficulté, mais cela n'a pas vraiment d'influence pour cette première mission. Je déconseille toutefois fortement le plus facile car il enlève une bonne partie de ce qui fait le sel du jeu, puisqu'on a d'emblée tous les équipements et toutes les compétences au max. L'intérêt c'est quand même de sélectionner son matériel et ses compétences en fonction des braquages envisagés!

Un système de jeu très intéressant est celui de la "suspicion", qui ressemble à ce qu'était la consultation de l'oracle dans les Chroniques Crétoises. Si on remarque quelque chose sur l'image mais qu'on ne voit pas de numéro correspondant, on se rend à la section des suspicions et si on a vu juste on le sait tout de suite! Ce système permet tout autant d'éviter les mauvaises surprises qu'on pense avoir anticipé, que de dénicher des bonus qu'on pense avoir repéré. C'est vraiment très bien pensé car très immersif: on jubile d'avoir évité le piège qui nous était tendu, ou d'avoir déniché là où était planqué le magot caché!

Pour progresser, il semblerait que ce soit possible par des rencontres de personnages, mais aussi à chaque fois que l'on complète une mission en glanant le maximum de points.

Le seul doute que j'ai c'est concernant l'équipement. Comme il est dit qu'on peut trouver des objets en cours de jeu, je pense qu'on se constitue notre arsenal au fur et à mesure et suppose qu'au départ on n'a donc que notre pistolet et notre cagoule, même au niveau de difficulté facile? Mais j'ai plutôt l'impression qu'on a bien tous les objets à disposition dès le début, et que la restriction ne s'applique qu'au choix (tous les objets en facile, 5 en normal et 3 en difficile). Alors, a-t-on tous les objets dans le vestiaire au départ ou pas?

Un autre léger doute c'est pour l'arbre de compétences. Je suppose qu'au départ on est à 0 partout, et pas à 1 partout?

Edition: pour répondre au "mystère des pages 209/210", c'est une double page avec tous les débriefings de mission. Il se trouve que l'un d'eux est à cheval sur les deux pages.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)