Avancement des projets 2017
#61
Outremer a écrit :Mais l'intro elle-même, elle vous va ? [...] est-ce que vous avez un aperçu correct du cadre et de l'héroïne ?

Je ne veux pas alourdir l'histoire par trop de détails et d'explications, mais il faut tout de même que le lecteur ne se sente pas complètement perdu.

J'ai envie de dire que c'est totalement impossible à juger sans connaître la suite. De façon caricaturale, si le premier paragraphe propose directement un choix hyper technique (« allez-vous appeler un Lare Augusti ou un Lare Privati ? »), ou s'il est plus subtil et détaillé que cela, ce ne sera pas la même chose.

Bref, au boulot.

Anecdote inutile donc indispensable : En ce moment, je réécris en moyenne trois fois mes introductions. Une première fois dans un pur but stylistique, remettant en forme après que tous les éléments aient été plus clairement définis dans un premier jet, une seconde fois vers le milieu de l'écriture pour corriger tout ce qui est maintenant incohérent avec la tournure qu'a pris l'aventure, et une troisième fois à la toute fin pour y ajouter toutes les infos indispensables que j'avais omises, mais dont j'ai présupposé ensuite que le joueur les connaissait.

Bref, niveau intro, je suis pas un champion d'efficacité.

Caïthness a écrit :peut-être un peu trop de prénoms féminins en "a"

Les prénoms féminins en a, c'est le sous-thème caché de ce mini-Yaz' : Magia, Azla, Moira, Ionna, Rebecca…

Dans Incarnation, il existe même un sous-sous-thème extrêmement caché, à savoir que tous ces personnages en « a » ont des alias en « y ».

Tellement bien caché que ces fameux surnoms ne sont jamais évoqués une seule fois de l'aventure. Ils apparaissent uniquement sur mes notes de travail.
Répondre
#62
Pour les noms de fille en a, tu n'as pas tout vu, il y a encore de la marge.
Répondre
#63
(16/06/2017, 23:32)Skarn a écrit : J'ai envie de dire que c'est totalement impossible à juger sans connaître la suite.

Bon, je prévoyais de faire assez abscons, de toute façon.


Citation :Bref, au boulot.

Là-dessus, tu n'as pas tort ! Je vais arrêter de bavarder tant que je n'aurai pas fini cette AVH.
Répondre
#64
Quoi dire d'autre?...  l'intro est super bien écrite. Un chouilla longue pour une Avh de 50 sections (comme pour au nord du désert) mais la fin laisse augurer un récit  nerveux, dynamique. 
Héroïne, chasseuses d'esprit... ça sonne comme un côté Buffy ou je m'égare?
Répondre
#65
Du coup, je commence une série qui s'appelle Ruelles Frontières.

J'ai toujours eu envie d'écrire un recueil de nouvelles fantastiques sur le thème de la folie, dans un univers urbain nocturne. Le problème, c'est que je suis peu motivé pour construire des histoires avec le format de la nouvelle, mais beaucoup plus à l'aise sur celui du ldvelh. La plupart de ces nouvelles étant inachevées, j'ai donc décidé de ne pas laisser tomber le projet par un processus un peu tordu mais qui s'est avéré efficace sur Louna Véga (écrit en 2014) : je prends des nouvelles inachevées, je profite du format de l'avh qui est plus contraignant narrativement pour en faire de vraies histoires avec un personnage, un enjeu, une fin, et après le les retransformerai à nouveau en nouvelles. Et cela me permet de faire coup-double puisque la version avh peut me donner le plaisir de participer au yaz, puisque cela m'amuse beaucoup. Sur Louna Véga, cela a bien marché, on verra pour les autres. J'ai déjà une autre aventure de la série d'écrite : "la jeune fille et la mort", qui devait participer au yaz de l'année dernière, mais j'ai jugé qu'elle serait en fait mieux pour clore la série Ruelles frontière (qui devrait comporter 4 ou 5 volumes), car elle est vraiment très extrême dans sa construction (même Paul Mason n'aurait pas pu imaginer un truc aussi difficile et tordu, mais par rapport à l'histoire c'est très cohérent je vous rassure).

Par contre, toutes les avh de cette série seront -16, parce que quand je dis que le thème c'est la folie, ce n'est pas la folie poétique gentille...
Là c'est la vraie folie, dure, triste et laide.

Sinon, je signale un autre projet, je vous prépare une grosse surprise pour l'année prochaine. Je vais y passer tout mon été, j'espère vraiment que cela va aboutir. Je vous tiens au courant dès que cela se confirme, mais là je le sens bien. cela n'a rien à voir, là c'est retour au médiéval, et cela ressemble plutôt à ce que je faisais au début dans Héros.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)