Cyclades (projet)
#16
Caïthness : Si je comprends bien, tu penses que j'ai fait exprès de mettre des grosses lettres pour attirer l'attention?
Alors je peux démontrer encore un peu plus mon savoir informatique : j'ai vu pas mal d'AVH avec une police plus grosse et je trouvais que c'était plus aéré, plus sympa à lire. Je me suis dit que j'allais donc passer à du times new roman 14. Je n'ai pas percuté que de copier-coller dans le fofo ferait cet effet-là.
Après coup, j'ai trouvé ça aussi trop gros, j'ai essayé d'éditer mais je ne trouve rien pour la police. Des smileys, du gras, du justifié, oui ça pas de problème mais même avec le clic droit, je n'ai pas trouvé le moyen de toucher à la police. Même là tout de suite, j'ai voulu modifier en cherchant plus longtemps et je ne trouve pas. Donc j'ai fait "tant pis". Si tu veux me dire comment faire, je suis preneur.
Même si t'aimes bien tabasser, pour le gold saint des Yaz d'or, t'aurais pu t'en passer. Je ne sais pas ce que je dois en penser.

Linflas : Pour le passage encore plus gros, c'est non voulu. J'ai édité mon message une heure après pour reformuler, en particulier ce passage. Je ne sais pas comment ça a fait ça? J'ai mis sur le doc word après coup ce résumé en 16 pour que ça tienne mieux sur une page et c'est sans doute l'explication quand j'ai copié-collé cette phrase corrigée. Mais je n'en suis même pas sûr. J'ai constaté et là encore pas pu rectifier.
Pour le vocabulaire désuet, c'est vrai que c'est mon péché. J'y ai pensé c'est clair. J'aime bien écrire comme ça mais je suis toujours dans le doute pour le ressenti du lecteur. Peut-être qu'inconsciemment je force encore plus le trait car la BD me l'a interdit, je sais pas...
Répondre
#17
@Fitz
Tu vas voir ton message.
Tu cliques sur "Éditer", puis "Édition complète".
Tu surlignes le texte que tu veux corriger.
La petite lettre "A" en bleu, juste après le symbole pour "Justifier", t'indique "Nom police" au survol. Cliquer dessus permet de changer la police.
Le bouton juste après, la lettre "A" en bleu avec une petite double flèche rouge, et qui t'indique "Taille police" au survol, te permet de choisir une taille de 1 à 7. (Je crois que la taille par défaut est quelque part entre 2 et 3, bizarrement).
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#18
Ma remarque était un hommage, car j'apprécie énormément ton style épique !
Répondre
#19
Merci Lizy mais si j'arrive à modifier la police ainsi, la modification de taille ne veut pas s'appliquer!
Dans un sursaut de génie qui m'étonne moi-même, j'ai donc recopié avec une police correcte sur le doc word et remis sur le forum à la place de l'ancien texte.
Par contre... je n'avais pas demandé de gras OhNooo
Répondre
#20
C'est toujours "Lyzi" et toujours pas "Lizy", ça n'a pas changé ^^
Et de rien, ça me fait plaisir Smile

Il y a moyen de corriger un peu plus finement les tailles de police en affichant la source (dernier bouton à droite, celui qui ressemble à une feuille de texte), mais ça serait un peu compliqué à t'expliquer à distance.
Mr. Shadow

"Ce n'est pas un dragon martien...
-Alors il vient d'où ?
-Les dragons les plus grands et puissants naissent sur Terre... Mais ils viennent hiberner ici, sur Mars. Et tous les un-certain-nombre de milliers d'années, ils redescendent sur Terre."
Répondre
#21
J'préférais quand c'était écrit plus gros....
Mouhahaha
Répondre
#22
Ah Gwalch' la ramène pas.
Sinon je vais reparler d'une époque où moi et Caïthness on s'aimait (même si je me suis fait traiter à raison de "joueur de rôle du dimanche" ^^), où Isembert faisait une cour aussi secrète, platonique que désespérée à la flamboyante et iconoclaste Dorilys (cour soumise à trop rude concurrence par un certain Vertes-Pines). Et tout ça pour que Dieu nous abandonne sans nous donner le moindre signe, le moindre message, avec un mépris glaçant pour nos âmes esseulées!

Je continue? Mrgreen
Répondre
#23
Argllll !!! Maraud, tu m'as touché salement là ! Vois-tu comme je saigne ? Le fer fouaille mes entrailles alors que j'endure mille tourments ! Je me meurs , terrassé par une vilaine botte. Tout se voile. Je perçois déjà la lumière poindre dans les ténèbres... A moins que ce ne soit les phares de ma GOLF GTi que j'ai encore oublié d'éteindre.
Fin de l'Acte.
Rideau.
Applaudissements
.




PS : aucune chance avec Dorilys mefiant
Répondre
#24
(13/09/2016, 18:30)Fitz a écrit : Caïthness : Si je comprends bien, tu penses que j'ai fait exprès de mettre des grosses lettres pour attirer l'attention?
Alors je peux démontrer encore un peu plus mon savoir informatique : j'ai vu pas mal d'AVH avec une police plus grosse et je trouvais que c'était plus aéré, plus sympa à lire. Je me suis dit que j'allais donc passer à du times new roman 14. Je n'ai pas percuté que de copier-coller dans le fofo ferait cet effet-là.
Après coup, j'ai trouvé ça aussi trop gros, j'ai essayé d'éditer mais je ne trouve rien pour la police. Des smileys, du gras, du justifié, oui ça pas de problème mais même avec le clic droit, je n'ai pas trouvé le moyen de toucher à la police. Même là tout de suite, j'ai voulu modifier en cherchant plus longtemps et je ne trouve pas. Donc j'ai fait "tant pis". Si tu veux me dire comment faire, je suis preneur.
Même si t'aimes bien tabasser, pour le gold saint des Yaz d'or, t'aurais pu t'en passer. Je ne sais pas ce que je dois en penser.
je pense rien du tout, j'ai donné mon impression, que les grosses lettres énormes, c'est comme du CAPITAL, sur un forum on a l'impression que le forumeur crie, c'est tout. (et j'aime pas te tabasser, qu'est-ce que tu racontes ? Eek ! )
désolé si je t'ai froissé, mais c'était pas le but. m(_ _)m

pour éviter la mise en page word, tu colles ton texte dans bloc-note, tu copies le contenu du bloc-note et tu colles dans le fofo, ça vire toutes les balises. après si tu veux écrire un peu plus gros, utilise "large", mais pas les 2 autres x et xx sauf pour un titre évidemment.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#25
OK merci Caïth', je tâcherai de faire comme ça.

Tu sais ce forum, c'est ma bulle d'air en permanence depuis que j'y suis. Constant dans le plaisir qu'il m'apporte, depuis si longtemps maintenant, je ne voudrais vraiment pas m'y sentir mis à part ou agacer par mes posts. Surtout que mine de rien, depuis que tu es revenue aux affaires après pas mal d'absence, c'est plus animé qu'avant et ce n'est sans doute pas un hasard.

J'arrête de bavasser car bientôt il y aura plus de pages ici que je n'en ai écrites pour l'AVH en elle-même.
Répondre
#26
215 paragraphes écrits soit 33% d'avancement environ. Donc dans les plus de 600 paragraphes si je vais au bout. Vu le rythme, je ne suis donc pas certain d'y parvenir pour 2017, on verra bien.

On pourra y jouer l'un de ces trois personnages, à choisir au départ. L'aventure est la même mais parfois, il sera proposé des sections spécifiques dédiées à l'un ou l'autre. Bien sûr, ils ont en terme de jeu des caractéristiques différentes mais rien de très tranchant, pas aussi différent que si on a à choisir entre Guerrier, Archère ou Voleur. Tous savent bien se battre, tous savent barouder et tous ont un certain bagage culturel.

Ils sont ici :

Les Héros

Avant de débuter l’aventure, vous devez choisir parmi ces trois illustres personnages lequel vous allez interpréter.

Antianera l'Amazone
Pas facile pour une femme de se faire un nom dans la société hellénique. Ça tombe plutôt bien car je n'en fais pas partie, ayant débarqué sur les côtes grecques il y a seulement trois saisons depuis l'orient. Moi, Antianera, reine de la lointaine et magnifique Scythie aux lacs nacrés, je n’étais ici plus qu'une simple anonyme. Avec ma hache de guerre au ceinturon, mon arc long en bois de cèdre et une peau de lion fièrement tendue en travers de l'épaule, j’ai provoqué l'indignation et la colère chez bien des mâles. Mais on me respecte un peu plus depuis que j’ai fait taire les plus excités d'entre eux...

Antianera dispose d’un caractère bien trempé assorti à une volonté d’airain. Elle n’est pas venue ici pour trouver sandale à son pied comme certains ingénus sont prompts à le penser, puis ensuite plus encore à le regretter. Elle compte revenir dans sa patrie natale forte de ce qu’elle aura découvert et vécu dans cette Grèce un peu trop assurée d’être le centre du monde connu.  
Grande, la peau halée, la silhouette élancée avec de longs cheveux à peine moins sombres que l’améthyste de ses yeux, elle dégage une sensualité sauvage digne de la chasseresse Artémis et une personnalité aussi impétueuse que la puissante Héra.

Héroïsme de départ : 8
Niveau de Santé maximal et de départ : vert
Bonus de +2 aux épreuves mentales
Bonus de +1 aux épreuves physiques
Attaque spéciale : Arc. Chaque fois que vous verrez la lettre Σ après le nom d’un adversaire, vous aurez la possibilité de lui décocher une flèche avant d’entamer la lutte au corps à corps. Tentez alors une épreuve physique de difficulté 7 (points d’héroïsme autorisés) : en cas de succès, vous aurez touché l’ennemi qui verra son Niveau de Santé descendre d’un cran vers le rouge avant même la confrontation. En cas d’échec, le projectile rate sa cible. Si la lettre Σ est représentée deux fois, vous avez la possibilité de tirer deux flèches avant d’entamer la bataille. Vous ne serez jamais à court de munitions au court de cette aventure.


Brasidas le Sparte
Oui j'ai été promu officier très jeune, le plus précoce général hoplite que l'armée spartiate n'ait jamais vu. C'est vrai qu'on en dit beaucoup sur moi. Il me suffit de tendre l'oreille quand les bleus me pensent loin du feu de camp ; à les entendre, j'aurais accompli plus d'exploits que le grand Ulysse en personne. Pourtant, je suis comme n'importe quel autre soldat : j'ai besoin de ma solide lance en frêne, de mon bouclier rond, d'une cuirasse en bronze et d'un pilos bien vissé sur la tête pour me croire invincible l'espace d'une bataille. Mais je sais bien qu'un de ces jours, un Crétois, un Thrace ou pire, un de ces faux-jetons d'Athéniens m'enverra me faire voir chez Hadès. Comme je le dis la toute première fois aux recrues, vivons loyaux et honorables en attendant la mort.

De prime abord, Brasidas impose le respect et la crainte. Une stature de colosse, un visage allongé, couturé de cicatrices, rasé de près comme pour mieux les exhiber, des cheveux blonds et ras au-dessus d'un front ceint d'un bandeau martial, le guerrier ne jouit pas vraiment d'une gueule d'Eros. En dépit d'un tempérament taciturne hérité d'une enfance obscure, le guerrier s'est pourtant révélé très tôt un meneur d'hommes et l'un des plus ardents défenseurs de Sparte aux cent ennemis. Droit, juste et surtout, aimant ses soldats plus que lui-même, son nom est de ceux qui montent naturellement aux lèvres des hoplites pour se donner du courage en plein coeur du combat. Que Brasidas n'ait jusqu'à présent jamais été vaincu en combat singulier ne fait bien sûr que contribuer encore plus à sa légende.

Héroïsme de départ : 10
Niveau de Santé maximal et de départ : bleu
Bonus de +2 aux épreuves physiques
Bonus de +1 aux épreuves diplomatiques


Euclès le Frondeur
Je crois être la preuve vivante que les Moires tiennent nos destinées au bout de leurs trois fils. Si je n'avais pas accompli cette fameuse course qui va sans doute rester gravée dans les mémoires pour quelques années, je ne serais resté qu'un modeste gymnète de l'armée athénienne parmi tant d'autres. Tout ça pour avoir couru d'une traite depuis Marathon et annoncer la victoire sur les Perses ! Attention, je ne dis pas que ce fut simple. Entre la chaleur, la fatigue et les éclaireurs ennemis, j'ai bien failli y laisser ma carcasse. Tout le secret, c'est de combattre et voyager léger. Les hoplites par exemple, je me souviens combien ils s'amusaient de ma peau de mouton – pourtant coriace -, de mon épée courte et de ma fronde. Je ne les entends plus maintenant !

Ce fantassin est devenu un héros parmi le corps des gymnètes pour sa performance athlétique hors du commun, une initiative qui a sauvé la nation hellène d'une grave erreur stratégique dans sa guerre contre les envahisseurs orientaux. De taille modeste mais les muscles déliés, les cheveux bruns bouclés autour d'un visage au charme tout juvénile et une beauté à rendre jaloux Apollon, le sourire facile, la langue agile, Euclès a profité de ces nombreux atouts pour accroître sa notoriété dans le pays. Un changement dans son existence qui n'est vraiment pas pour déplaire à cet hédoniste bien disposé à profiter des bienfaits accordés par sa nouvelle aura.


Héroïsme de départ : 6
Niveau de Santé maximal et de départ : vert
Bonus de +3 aux épreuves diplomatiques
Bonus de +2 aux épreuves mentales
Bonus de +1 aux épreuves physiques
Attaque spéciale : Fronde. Chaque fois que vous verrez la lettre Ω après le nom d’un adversaire, vous aurez la possibilité de lui lancer une pierre avant d’entamer la lutte au corps à corps. Tentez alors une épreuve physique de difficulté 7 (points d’héroïsme autorisés) : en cas de succès, vous aurez blessé l’ennemi qui verra son Niveau de Santé descendre d’un cran vers le rouge avant même la confrontation. En cas d’échec, le projectile rate ou ne blesse qu'insuffisamment la cible. Vous ne serez jamais à court de munitions au court de cette aventure.
Répondre
#27
Qu'est-ce qu'une reine fait à se balader toute seule avec sa hache en terres étrangères ? Elle n'a pas d'autres responsabilités, comme, je ne sais pas, régner ?

À noter aussi que, sauf subtilité que j'aurais ratée, Antianera et Euclès pourraient aussi bien ne pas avoir de bonus en physique et Brasidas un bonus de +1 (en réduisant la difficulté de tous les tests de 1), ce serait équivalent en un peu plus simple.
Répondre
#28
Un peu d'accord avec la remarque sur Antianera. Mais on pourrait du coup imaginer qu'elle a été chassée de son trône par de perfides intrigues, un oncle qui aurait tué ses parents pour usurper le pouvoir... La jeune femme n'aurait dû son salut qu'à la fuite organisée par son fidèle précepteur, un vieux et sage philosophe et se serait réfugiée en terre grecque, ruminant sa vengeance. Car elle en est sûre, elle reviendra à la tête de ses partisans pour se venger de l'usurpateur, d'ailleurs l'oracle de Delphes ne le lui a t-il pas laissé entendre ?
La famille, l'exil, la vengeance, la destinée... Pour peu que les dieux y mettent leur grain de sel, il y a là de grandes possibilités pour ce personnage. Ha merde, je viens de relire et j'avais pas vu que c'est une Amazone, du coup, ça marche moins bien...
J'ai un peu de mal avec des yeux améthyste (ou alors c'est Elizabeth Taylor...). J'aurais plutôt dit "violets" ou "mauves".
Mais j'aime beaucoup ce personnage.

Brasidas me plaît bien aussi mais blond et le visage rasé...

Euclès est celui avec lequel j'accroche le moins, trop "éphèbe" à mon goût même si ça correspond bien aux canons de la beauté grecque de l'époque. L'idée de la fronde est bien trouvée, un petit côté David contre Goliath, le type dont on peut rigoler au premier abord mais dont il vaut mieux se méfier... Après, tout dépend de l'adversaire : des cailloux contre un casque lourd, une cuirasse, des jambières et un bouclier... Ou alors pourquoi pas des petites billes de bronze, plus efficaces à mon sens pour faire éclater un œil ou un genou...

Bien alléchant tout ça en attendant.
Bonne continuation !
Anywhere out of the world
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/
Répondre
#29
(30/01/2017, 16:57)Skarn a écrit : Qu'est-ce qu'une reine fait à se balader toute seule avec sa hache en terres étrangères ? Elle n'a pas d'autres responsabilités, comme, je ne sais pas, régner ?

Bah ! Pendant la guerre de Troie (qui dure 10 ans, sans même parler du voyage de retour), il y a une tripotée de monarques grecs qui font sans bonne raison le siège d'une cité située à plusieurs centaines de kilomètres de leurs royaumes, et lesdits royaumes n'ont pas l'air de s'en porter plus mal pour autant.
Répondre
#30
Certes. De même qu'il y a plein d'histoires de monarques abandonnant leurs possessions pendant des années pour une quelconque quête mystique ou vengeresse.

Mais en général, leur retour au bercail ne se passe pas vraiment comme désiré.

N'est-ce pas Agamemnon ?
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)