Mini-Yaz 2016 CONSOMPTION (Caïthness)
#16
Bon, je vais tenter un feed bien que je ne l'aie tenté qu'une fois... le teaser m'avait bien plu donc je me suis lancé dedans sans hésiter et je n'ai pas été déçu. Le style est remarquable (seulement desservi par un manque de relecture) et surtout l'univers très immersif. J'ai pensé à une formule hybride entre Jérôme Bosch et Jodorowski, le ton flamboyant utilisé peut facilement être casse-gueule mais il est bien maîtrisé.
Les paragraphes sont longs mais la tension est bien maintenue ce qui n'est pas évident non plus. Du point de vue jeu c'est très épuré, comme je n'ai visité qu'un chemin je peux difficilement m'étendre pour l'instant dessus, même si en parcourant j'ai le sentiment que les issues doivent être assez variées.
Je vais en venir au défaut de cette AVH. L'univers me paraît trop riche pour le format mini-AVH, quand on finit on reste sur sa faim avec l'envie d'en savoir plus. Une conséquence de cette richesse est aussi l' "indigestion" qui guette vers la fin. Trop d'informations, de rebondissements, font un peu perdre le fil, c'est peut-être volontaire mais je trouve ça dommage. cet essai reste en tous cas un très bon moment pour moi.
Répondre
#17
ah, un client !

(05/07/2016, 22:09)gynogege a écrit : Les paragraphes sont longs mais la tension est bien maintenue ce qui n'est pas évident non plus. Du point de vue jeu c'est très épuré, comme je n'ai visité qu'un chemin je peux difficilement m'étendre pour l'instant dessus, même si en parcourant j'ai le sentiment que les issues doivent être assez variées.
Tu as eu quelle fin ? Il y a plusieurs pfa, et des fins avec différents niveau de réussite (voire ironique lol).


(05/07/2016, 22:09)gynogege a écrit : Je vais en venir au défaut de cette AVH. L'univers me paraît trop riche pour le format mini-AVH, quand on finit on reste sur sa faim avec l'envie d'en savoir plus. Une conséquence de cette richesse est aussi l' "indigestion" qui guette vers la fin. Trop d'informations, de rebondissements, font un peu perdre le fil, c'est peut-être volontaire mais je trouve ça dommage. cet essai reste en tous cas un très bon moment pour moi.
On est d'accord, ça été un de mes principaux maux de tête. Je pense qu'il y a un problème de structure avec un § particulier qui est très consistant et dont l'utilité/intérêt reste très contestabe, notamment en rejouabilité et par son accès un peu trop facile au final)

Merci pour ta lecture, en espérant que tu te laisseras tenter de la refaire avec d'autres choix pour découvrir d'autres conclusions.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#18
La fin que j'ai eue
Show ContentSpoiler:
Répondre
#19
@gynogege
Show ContentSpoiler:
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#20
La Caste des Méta-Barons + Requiem, chevalier vampire + Des noms à coucher des dehors.

Cette addition sera bien plus explicite qu'un long discours pour décrire l'univers où se déroule Consomption, empire galactique futuriste fondé sur la nécromancie où tout n'est que démesure, de l'architecture aux capacités des personnages.

Nous incarnons, liche et fils de liche, l'héritier de tout ce bazar après la désintégration malheureuse de notre impérial paternel. Évidemment, toutes les factions en présence comptent bien profiter de cette occasion exceptionnelle (l'immortalité ayant tendance à diminuer la fréquence des couronnements) pour réajuster en leur faveur l'équilibre des pouvoirs.

Commençons par le meilleur. J'aime beaucoup cette univers baroque, suranné, un peu gothique même. Ainsi que le fait que ce soit une histoire « entre méchants », où tout le monde trahit tout le monde sans la moindre vergogne. À ce sujet, je pense que le mécanisme de trahison, assez fluide, aurait mérité d'être dans le tronc commun (pour pouvoir systématiquement l'exploiter) plutôt que de dépendre de l'acquisition ou non de certaines informations.

Clairement, à ma première lecture, j'ai été complètement paumé entre tous les personnages et baladé par les événements sans réellement comprendre ce qui m'arrivait. Ce n'est qu'à partir de la seconde que j'ai pu commencer à reconnaître les protagonistes et à prendre des décisions un tant soit peu réfléchies. Ce n'est pas un vrai problème en soi, mais cela fait que j'ai reçu dans la gueule certaines révélations sans vraiment les « mériter » (on a beaucoup râlé sur la sécheresse de l'échec sans comprendre de Au Coeur d'un Cercle de Sable et d'Eau, mais au moins cela conservait le suspens).

En effet, et c'est là le principal défaut de l'histoire à mon avis, même si cela reste mineur : La fin est un sacré foutoir. Il se passe des trucs dans tous les sens, le moindre petit changement dans nos actions fait boule de neige et nous emmène vers l'une des conclusions possibles avec parfois une certaine confusion. Par exemple, il y a au moins une fois où le texte considère qu'on a une information primordiale qu'il est en fait possible d'avoir totalement raté (probablement une erreur de copier-coller, qui sont nombreux sur la fin). La victoire devient ainsi presque une affaire d'aléatoire (presque, car il y a quand même des décisions toujours bonnes et d'autres toujours idiotes).

Mais sinon, cela reste très cool. Y'a plusieurs fins, pas mal de chemins et des personnages hauts en couleurs. Que demande le peuple ?
Répondre
#21
(08/07/2016, 13:19)Skarn a écrit : Des noms à coucher des dehors.
J'ai utilisé des générateurs de noms aléatoires Redface



(08/07/2016, 13:19)Skarn a écrit : À ce sujet, je pense que le mécanisme de trahison, assez fluide, aurait mérité d'être dans le tronc commun (pour pouvoir systématiquement l'exploiter) plutôt que de dépendre de l'acquisition ou non de certaines informations.
Ah, pas con ça... Ce serait jouable avec un PNJ en moins à cause de la contrainte de § (je pense)



(08/07/2016, 13:19)Skarn a écrit : Clairement, à ma première lecture, j'ai été complètement paumé entre tous les personnages et baladé par les événements sans réellement comprendre ce qui m'arrivait. Ce n'est qu'à partir de la seconde que j'ai pu commencer à reconnaître les protagonistes et à prendre des décisions un tant soit peu réfléchies. Ce n'est pas un vrai problème en soi, mais cela fait que j'ai reçu dans la gueule certaines révélations sans vraiment les « mériter »
Oui, c'est le fameux §19 dont je parlais à gynogege. En plus de "spoiler grave", son accès est assez facile. Donc, oui, ça fait orgie d'infos et c'est pas super pour le rejouabilité. Désolé Sad



(08/07/2016, 13:19)Skarn a écrit : En effet, et c'est là le principal défaut de l'histoire à mon avis, même si cela reste mineur : La fin est un sacré foutoir. Il se passe des trucs dans tous les sens, le moindre petit changement dans nos actions fait boule de neige et nous emmène vers l'une des conclusions possibles avec parfois une certaine confusion. Par exemple, il y a au moins une fois où le texte considère qu'on a une information primordiale qu'il est en fait possible d'avoir totalement raté (probablement une erreur de copier-coller, qui sont nombreux sur la fin). La victoire devient ainsi presque une affaire d'aléatoire (presque, car il y a quand même des décisions toujours bonnes et d'autres toujours idiotes).
C'est possible que je me sois gauffré. A cause de la place, j'ai du faire un § commun à tous les chemins de la première partie (le couronnement du §50) alors qu'il y en avait 3 au début (j'ai aussi annulé 2-3 événements). Bref, j'ai géré la complexité au mieux (en gardant en tête la dichotomie sait rien / sait tout). Pourrais-tu me dire quel cheminement a généré un bug (l'info que tu n'es pas sensé avoir).
Pour l'aspect boule de neige / perte de contrôle, ça c'était voulu, sauf que à la réalisation, ça perd de son charme. En fait, mon idée initiale était de faire une vraie lecture interactive à la "butterfly effect" ; et donc fatalement, il y a perte de contrôle du joueur (qui devient un lecteur/spectateur). Mais au final, ça m'obligeait à faire une structure en parapluie avec une vingtaine de fins (et là, bibi, il a plus de neurones lol). Donc je me suis rabattu sur un système enquête plus restreint mais le nombre de PNJ fait et les 50§ font que la 2° partie (après le couronnement) devient assez passive. En fait, c'est un peu comme ta 2° AVH ; à la fin, on se tape un couloir qui n'est qu'une enfilade de conséquences des actions effectuées dans la première partie.
Plus j'y pense, plus je me demande si je ne devrais pas faire une version longue (où la deuxième partie serait aussi interactive).



Merci pour ta lecture et ton commentaire Wink
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#22
La version longue me semble une très bonne idée...
Répondre
#23
(08/07/2016, 13:38)Caïthness a écrit : C'est possible que je me sois gauffré. [...] Pourrais-tu me dire quel cheminement a généré un bug (l'info que tu n'es pas sensé avoir).

Je croyais l'avoir noté... Mais non en fait. Désolé.
Répondre
#24
2ème lecture dans ce concours de mini-AVH. Si le thème est similaire au "le roi est mort" c'est à dire, l'héritier légitime confronté à une succession inopinée, la comparaison s'arrête là et pour tout dire la transition est brutale ^^

Si je devais résumer, je dirais "généreux", "drôle" et "addictif". Passé outre quelques maladresses ou autres répétitions aisément rectifiables, j'aime ce style, vif, tranchant, très plaisant à lire car il amène beaucoup de rythme. Les différents protagonistes sont hauts en couleurs et les paragraphes bien garnis (mention spéciale pour les dialogues qui donnent le ton).  Je comptais d'ailleurs juste entamer l'aventure pour me faire une idée mais j'ai poursuivi jusqu'à explorer 2 fins possibles. la deuxième fois juste parce que le choix m'intriguait et que je trouvais que le majordome ressemblait à Cruz Castillo (oui, je sais, j'ai des références)...

Sans aucun rapport, mon expression préférée : Adieu espèce de résidu électronique. J'essayerai de la replacer ^^ Mais faut lire ça dans le contexte ! J'imaginais bien les scènes tout au long de ma lecture ce qui est un signe d'immersion réussie. Bref, c'est très drôle je le redis, sarcastique, grinçant parfois, sans compromis. L'histoire est bien amenée, originale et contrebalance l'ambiance déjantée entre les personnages baroques et background hors norme.


Vraiment cool donc ! Caïthness faut écrire plus souvent !

PS : vu la pochette, j'ai joué en écoutant du Maiden et évidemment ça !
C'était le premier morceau du Live After Death (même si dans mon lien on est 33 ans plus tard...)
Répondre
#25
Oohh Gwalmich' Eek ! ! LE Gwalmich' qui se rabaisse à lire mon misérable écrit !?
*cours se cacher dans un trou de souris*


(08/07/2016, 17:55)Gwalchmei a écrit : Si je devais résumer, je dirais "généreux", "drôle" et "addictif". Passé outre quelques maladresses ou autres répétitions aisément rectifiables, j'aime ce style, vif, tranchant, très plaisant à lire car il amène beaucoup de rythme. Les différents protagonistes sont hauts en couleurs et les paragraphes bien garnis (mention spéciale pour les dialogues qui donnent le ton).
恥ずかしい Redface



(08/07/2016, 17:55)Gwalchmei a écrit : Je comptais d'ailleurs juste entamer l'aventure pour me faire une idée mais j'ai poursuivi jusqu'à explorer 2 fins possibles. la deuxième fois juste parce que le choix m'intriguait et que je trouvais que le majordome ressemblait à Cruz Castillo (oui, je sais, j'ai des références)...
Tu pourrais me dire quel choix t'intriguait et quelles sont les deux fins que tu as obtenues ? Une préférée ?
Pour Cruz Castillo, je sais pas comment tu fais Lool



(08/07/2016, 17:55)Gwalchmei a écrit : Sans aucun rapport, mon expression préférée : Adieu espèce de résidu électronique. J'essayerai de la replacer ^^ Mais faut lire ça dans le contexte ! J'imaginais bien les scènes tout au long de ma lecture ce qui est un signe d'immersion réussie. Bref, c'est très drôle je le redis, sarcastique, grinçant parfois, sans compromis. L'histoire est bien amenée, originale et contrebalance l'ambiance déjantée entre les personnages baroques et background hors norme.
なまら恥ずかしい Redface Redface



(08/07/2016, 17:55)Gwalchmei a écrit : Vraiment cool donc ! Caïthness faut écrire plus souvent !
Ah nan, mais j'écris pas mal, hein... Mais pas sur ce forum Mrgreen


Merci pour ta lecture et ton com' enthousiasmé Big Grin
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#26
Alors,

Le choix qui m'intriguait :
Show ContentSpoiler:

Les deux fins que j'ai testé :
Show ContentSpoiler:


Je viens de lire les autres fins par curiosité et ça fait un paquet de dénouements possibles et variés pour une mini AVH. Bravo encore ou encore bravo (ça marche aussi) !
Répondre
#27
(08/07/2016, 23:57)Gwalchmei a écrit : Le choix qui m'intriguait :
Show ContentSpoiler:
Show ContentSpoiler:


(08/07/2016, 23:57)Gwalchmei a écrit : Les deux fins que j'ai testé :
Show ContentSpoiler:
Show ContentSpoiler:


(08/07/2016, 23:57)Gwalchmei a écrit : Je viens de lire les autres fins par curiosité et ça fait un paquet de dénouements possibles et variés pour une mini AVH. Bravo encore ou encore bravo (ça marche aussi) !
re-re-re-恥ずかしい Redface Redface Redface
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#28
Publication de la V1 :
- Moult corrections de texte de la v0 : style, répétition, grammaire, orthographe...
- Suppression d'un lien (problème de divulgation d'informations). <- Merci Skarn, j'ai retrouvé la boulette ! Mrgreen

La version 0 reste celle qui concoure pour le mini-yaz ; elle sera supprimée après les résultats.
Mais lire la v1 pour le concours n'est pas scandaleux (juste un embranchement en moins qui fait suivre 2§)
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre
#29
J'ai fait une tentative seulement à la loyale (version initiale de l'AVH) et me suis retrouvé à finir en serviteur.
Ensuite j'ai parcouru en picorant, pour essayer de me faire une idée de tout ce que j'avais manqué, et j'en avais manqué pas mal!

Je savais que le style serait bon because l'histoire de Merlin et Viviane

J'ai donc lu les PFA qui sont d'une richesse foisonnante. J'ai vraiment beaucoup apprécié la grande majorité des fins, que ce soit par le côté dramatique ou philosophique d'anticipation, ou simplement l'effet de surprise. Tant pis si je n'ai pas cherché à trouver le chemin y conduisant. Celle de l'humanité ou de l'amour m'a paru en comparaison trop cucul la praline. Mais c'est sans doute perso, je m'imagine que si on est être immortel, on n'a pas de raison de s’embarrasser avec des sentiments ou de s'encombrer d'un corps qui malgré son fonctionnement et son adaptabilité est voué à la décrépitude. Mais peut-être qu'on finit par souhaiter la mort après tout ce temps de vie qui finit par être ennuyante? Mais bon ce n'est pas le sujet.

Le sentiment que certains ont exposé ici, qu'une trop grande richesse de l'univers était préjudiciable pour le format court, je ne le partage pas tout à fait. Je pense que c'est le nombre de pfa, tous très condensés dans les ultimes instants de l'aventure (pas de pfa vicelards au début comme chez certains Mrgreen ) qui conduit à ce sentiment. J'en ai compté 15, bons ou mauvais! En fait on arrive très vite à la fin de l'aventure. Et c'est quand on arrive à une fin (pleine d'infos) qu'on a la sensation d'être passé à côté de pleins de chose, car effectivement on a manqué les 14 autres du même calibre! avec chacune autant d'infos et de réflexions sur l'immortalité, le statut d'être pensant, la vie, etc.

Aventure qui se termine donc vite, mais très riche avec un bon potentiel de rejouabilité, et ce qui ne gâche rien doublé de pistes de réflexions philosophiques à mes yeux intéressantes.

Pour terminer le nom du majordome est cool, mais pour d'autres cela se gâte!! Franchement comment pourrait-on supporter de s'appeler Vwohx-Vwifuw Wôwakyw? J'aurai bien vu une vanne du genre:
Pierre Palmade: "Ferme ton clapet, vil résidu de mes dernières parties de scrabble!"
ou
Laurent Romejko: "Toi t'as la gueule des restes de tirages de ma dernière émission!"
- Ne vous avais-je pas promis un confort incroyable, un moelleux incomparable?
- Si, et vraiment vous n'avez pas menti chère Senyakase... on est si bien installé...
- Tous nos produits sont créés sur-mesure. VolponeSofà, artigiani della qualità!
Répondre
#30
(11/07/2016, 20:11)tholdur a écrit : J'ai donc lu les PFA qui sont d'une richesse foisonnante. J'ai vraiment beaucoup apprécié la grande majorité des fins, que ce soit par le côté dramatique ou philosophique d'anticipation, ou simplement l'effet de surprise. Tant pis si je n'ai pas cherché à trouver le chemin y conduisant. Celle de l'humanité ou de l'amour m'a paru en comparaison trop cucul la praline.
L'amour, c'est toujours cul-cul, hein Mrgreen


(11/07/2016, 20:11)tholdur a écrit : Mais c'est sans doute perso, je m'imagine que si on est être immortel, on n'a pas de raison de s’embarrasser avec des sentiments ou de s'encombrer d'un corps qui malgré son fonctionnement et son adaptabilité est voué à la décrépitude. Mais peut-être qu'on finit par souhaiter la mort après tout ce temps de vie qui finit par être ennuyante? Mais bon ce n'est pas le sujet.
C'est une bonne question, finalement : les mortels aspirent à l'immortalité ; les immortels aspirent-ils à la mort ? Je crois que ce thème avait été abordé dans 1 ou 2 épisodes de Highlander. Mais mon propos n'est pas aussi profond, j'ai juste décrit une éventualité où l'immortel se trouve confronté à la mortalité. C'est un peu différent dans ce PFA : il subit une régression dans ce cas, ce n'est pas son choix de retourner à une vie humaine normale.


(11/07/2016, 20:11)tholdur a écrit : Le sentiment que certains ont exposé ici, qu'une trop grande richesse de l'univers était préjudiciable pour le format court, je ne le partage pas tout à fait. Je pense que c'est le nombre de pfa, tous très condensés dans les ultimes instants de l'aventure (pas de pfa vicelards au début comme chez certains Mrgreen ) qui conduit à ce sentiment. J'en ai compté 15, bons ou mauvais! En fait on arrive très vite à la fin de l'aventure. Et c'est quand on arrive à une fin (pleine d'infos) qu'on a la sensation d'être passé à côté de pleins de chose, car effectivement on a manqué les 14 autres du même calibre! avec chacune autant d'infos et de réflexions sur l'immortalité, le statut d'être pensant, la vie, etc.
Comme dit précédemment, initialement, c'était une vraie lecture interactive. Donc le nombre imortant de fins, et à fortiori, le "raccourcissage" (putin, j'en connais des néologismes lol) de chaque lecture EST au programme. Et effectivement, vu mon scénario, le spoilage dès la première lecture est fatal si on pense mon AVH en livre-jeu standard. Abordez-là comme un roman que vous pourriez lire plusieurs fois, mais avec plusieurs fins. On relis des romans ou BD, voire revisionne des films/séries alors qu'on connait la fin (elle change pas). Mon AVH propose des déroulements différents de la même histoire. Et en pensant comme ça, le "spoil" n'a plus lieu d'être. Seule la curiosité ou l'envie de varier la lecture de mon histoire devrait motiver le lecteur à relire depuis le début.


(11/07/2016, 20:11)tholdur a écrit : Pour terminer le nom du majordome est cool, mais pour d'autres cela se gâte!! Franchement comment pourrait-on supporter de s'appeler Vwohx-Vwifuw Wôwakyw?
J'ai abusé des générateurs de nom aléatoire Redface Pour V.V.W, on dirait plutôt un nom de loup-garou Lool (wouf-wouf) ; mais c'est vrai qu'il est abusé Mrgreen


Merci pour ta lecture et ton com' Big Grin
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)