Le scenario principal / héros / totems / brume
#46
(24/04/2016, 09:05)titipolo a écrit : Est ce qu'on garde l'idée que le dieu maléfique tente par tous les moyens d'empêcher le héros d'accéder au sommet? Tu peux répondre directement dans le message qui fera le point.
argh, j'ai pas posté mon idée dans le bon thread, je le kopikol ici Mrgreen


je viens d'avoir un flash (genre de genie, je sais pas, à vous de dire) en lisant ton petit post...
(24/04/2016, 00:15)Namron le Barbu a écrit : La brume est issue de la venue d'un dieu sur l'archipel, (un dieu démoniaque, le gros vilain à défaire du jeu), et cette brume a de particulier qu'elle provoque des sortes d'hallucinations, mais plus exactement qu'elle déforme la vision du réel (les 5 sens quoi). Cet effet est à votre disposition à votre guise, en gros c'est vous qui décidez quel genre d'hallus pourrait avoir le héros, et la force de ce pouvoir (est-ce que sur telle île la vision du réel est partiellement/totalement modifiée)
Je me viens de me dire qu'on retombait encore dans un travers bien basique "bouh le grand méchant qui vient tout détruire gniakgniakgniak" avec en toile de fond un sous-entendu de combat final qui va sûrement nous poser un problème si, comme je l'espère, on se fait un système sans combat !

DONC, après une intense réflexion de 2 secondes (oui, les flashs, c'est très rapide lol), un twist malin s'est imposé à moi : si la brume n'était pas générée par un grand méchant avec des ambitions de prosélitisme agressives, mais avait été diffusée par inadvertance mefiant ? Un petit garçon jouant dans unz grotte, par exemple.
On pourrait imaginer qu'il a rapporté avec lui des spores d'un champi hallucinogène ++ (concept de réservoir naturel comme l'Ebola qui dort tranquillement dans les chauves-souris) qui a proliféré (comme les lapins en Australie) et contaminé petit à petit les gens de son village puis d'autres personnes blablabla. Le brouillard est donc un nuage de spore qui affecte les gens comme on l'a dit.

Conséquences sur ce qui a déjà été discuté : le grand méchant serait un type qui est parti en sucette et dont le délire d'invocation démoniaque lui a permis d'avoir une main mise sur la population locale (charismatique ++ par ex). Ce qui fait qu'on garde tout ce qui a été dit sur ce thème (la pyramide azteque, leur déviance culturelle et évolution technologique...).
Le démon n'existe pas et son grand prêtre est juste un pauvre type camé par les champis. Ce qui est bien car la mission finale (100%) serait d'aller brûler les champis dans la caverne (fausse fin quand on voit que le grand prêtre est maboul ; idée en sus : prévoir une décoction pour désintoxiquer le type).

Avec ça, ça colle encore plus à notre système à base ce compétence et d'herboristerie le tout sans combat avec un pèpèpe pour sauver la cheerleader, l'archipel Mrgreen
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#47
(24/04/2016, 12:04)Caïthness a écrit : Si la brume n'était pas générée par un grand méchant avec des ambitions de prosélitisme agressives, mais avait été diffusée par inadvertance mefiant ? Un petit garçon jouant dans une grotte, par exemple.
On pourrait imaginer qu'il a rapporté avec lui des spores d'un champi hallucinogène ++ (concept de réservoir naturel comme l'Ebola qui dort tranquillement dans les chauves-souris) qui a proliféré (comme les lapins en Australie) et contaminé petit à petit les gens de son village puis d'autres personnes blablabla. Le brouillard est donc un nuage de spore qui affecte les gens comme on l'a dit.

Conséquences sur ce qui a déjà été discuté : le grand méchant serait un type qui est parti en sucette et dont le délire d'invocation démoniaque lui a permis d'avoir une main mise sur la population locale (charismatique ++ par ex). [...]
Le démon n'existe pas et son grand prêtre est juste un pauvre type camé par les champis. Ce qui est bien car la mission finale (100%) serait d'aller brûler les champis dans la caverne (fausse fin quand on voit que le grand prêtre est maboul ; idée en sus : prévoir une décoction pour désintoxiquer le type).

Ah ah, marrant ! Oui, et le héros pourrait avoir le choix : soit révéler finalement la vérité nue au risque de froisser quelques sensibilités, soit présenter l'affaire comme l'affrontement de dieux avec son intervention magique au milieu, histoire de passer pour un grand sorcier très puissant et, qui sait...
#48
Nice ! Je suis impressionné !
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#49
L'idée d'un grand méchant ou d'un prêtre maboul se rapproche sensiblement. Autant dire que je serais plus pour l'autre proposition (brume provoquée par inadvertance). Rien n'oblige aprés le héros à révéler la vérité. Et si c'était le héros qui l'avait généré lui-même cette brume?

Imaginons que depuis tout petit, il rêvait d'être un grand sorcier. or il apprend grâce à un parchemin trouvé chez son maître qu'il existe un rituel permettant de posséder les pleins pouvoirs. Le rituel est dangereux mais le héros décide de le faire quand même. Malheureusement, le rituel n'était qu'un mensonge.
-Soit il provoque une brume qui contamine toute l'île et le héros décide de réparer son erreur en la cachant à tout le monde (mais la brume arrivant progressivement, il ne comprend que maintenant qu'il en est l'origine).
-soit il invoque par mégarde un démon qui l'avait appâté avec l'aide de ce sortilège pour pouvoir être libéré et qui provoque donc la brume

Qu'en pensez-vous?
#50
(25/04/2016, 10:25)titipolo a écrit : L'idée d'un grand méchant ou d'un prêtre maboul se rapproche sensiblement.
(...)
-soit il invoque par mégarde un démon qui l'avait appâté avec l'aide de ce sortilège pour pouvoir être libéré et qui provoque donc la brume

Qu'en pensez-vous?
tu te mors la queue là Lool (tu ne veux pas d'un prêtre fou inconscient et tu me refile encore un démon MAIS LOL KOI)

(25/04/2016, 10:25)titipolo a écrit : Autant dire que je serais plus pour l'autre proposition (brume provoquée par inadvertance). Rien n'oblige aprés le héros à révéler la vérité. Et si c'était le héros qui l'avait généré lui-même cette brume?

Imaginons que depuis tout petit, il rêvait d'être un grand sorcier. or il apprend grâce à un parchemin trouvé chez son maître qu'il existe un rituel permettant de posséder les pleins pouvoirs. Le rituel est dangereux mais le héros décide de le faire quand même. Malheureusement, le rituel n'était qu'un mensonge.
-Soit il provoque une brume qui contamine toute l'île et le héros décide de réparer son erreur en la cachant à tout le monde (mais la brume arrivant progressivement, il ne comprend que maintenant qu'il en est l'origine).
ça je sur-kiff ! Le type qui se gauffre dans une incatantion et qu'il comprend qq année après qu'il a merdé, ça me plait bien. Juste le suis pas fan du "il rêvait d'être un grand sorcier. or il apprend grâce à un parchemin trouvé chez son maître qu'il existe un rituel permettant de posséder les pleins pouvoirs.", on retombe encore dans du classico ambition+ et ça va pas trop coller avec la rédemption à mon goût.
En restant simple, il s'est gauffré dans une incantation, et "pouf la brume".
1) le pb est de savoir quel incatation (cohérence avec le perso/bg/compétences)
2) c koi la brume ? (on peut garder mon histoire de spore/champi hallu)
3) on garde le prètre maboul pas méchant (mais qui le parait dans l'intro) et on garde la pyramide + twist "bruler la caverne au champi).
Dans le fond ça reste assez original à mon goût. Si on veut virer effet "grand méchant", ça tue le prêtre et aussi la pyramide ; à moins que qq1 aie une idée de génie.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#51
Moi aussi, j'aime bien.

Après, moi je voyais quelque chose de très sérieux et mystique, voire angoissant avec la brume mystérieuse et les anciens dieux inconnus.
Mais si vous voulez donner un côté plus cocasse/farfelu (ce n'est pas le mot que je cherche, mais tant pis), cela s'y prête très bien aussi.
#52
ah j'avais pas compris ton ambiance lol ; le plus important, c'est qu'une majorite s'exprime et tombe d'accord Wink
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#53
(26/04/2016, 00:36)Caïthness a écrit :
(25/04/2016, 10:25)titipolo a écrit : L'idée d'un grand méchant ou d'un prêtre maboul se rapproche sensiblement.
(...)
-soit il invoque par mégarde un démon qui l'avait appâté avec l'aide de ce sortilège pour pouvoir être libéré et qui provoque donc la brume

Qu'en pensez-vous?
tu te mors la queue là Lool (tu ne veux pas d'un prêtre fou inconscient et tu me refile encore un démon MAIS LOL KOI)

Cette proposition n'est que le cas échéant, au cas où on ne trouve rien d'autre. C'est simplement si on décide de garder l'idée du grand méchant. Evidement, je préfère l'autre proposition. Simplement, le prêtre qui a pété les plombs, c'est un grand méchant mais simplement au niveau psychologique. Un démon est bien plus puissant qu'un simple prêtre (ou alors, son âme aurait fusionné avec celle d'un démon).

(25/04/2016, 10:25)titipolo a écrit : ca je sur-kiff ! Le type qui se gauffre dans une incatantion et qu'il comprend qq année après qu'il a merdé, ça me plait bien.
En restant simple, il s'est gauffré dans une incantation, et "pouf la brume".
C'était ca l'idée. La raison pour laquelle il veut entamer le rituel peut être d'une autre raison si on la trouve trop classique. Quant à savoir c koi la brume et le rituel utilisé, on va bien trouver des idées.

Par contre si on vire le grand méchant, effectivement adieu le prêtre mais pourquoi adieu la pyramide? On peut trés bien garder l'idée que les moines de l'île de sukumvit ou que les esprits de mon île réfractaires à donner le totem au héros fassent obstacle à son ascension.
#54
Je réfléchis... hummm... à mon avis, si on reprend les sociétés tribales centrées sur les chamans/sorciers, ces derniers sont les piliers du savoir et de la sagesse... donc si on conserve l'idée que le héros est la cause du mal, faudrait trouver un truc que le héros aurait commis dans sa jeunesse alors qu'il était chaud à l'idée de devenir un "homme respecté et sage" (je comprends le concept d'erreur de jeunesse, cependant, mais n'est-ce pas trop facile).

Donc rien qui ne soit issu d'ambitions personnelles (pas de vanité par ex), de plus, les mentors de ce dernier sont toujours présents pour s'assurer qu'il suive la bonne voie ; alors comment aurait-il pu merder ? Mystère et boule de gomme (pour ma part, je pense que la cause du mal devrait être extérieure et pas inhérente aux actions passées du héros).

... ou alors, son mentor a fait une grosse boulette dans la composition du dernier bol d'ayahuasca d'il y a 25 ans, et lorsqu'ils sont parti tous les deux en voyage astral ils étaient en bad trip et ont ouvert un "portail" laissant entrer sur l'archipel des choses bizarres... ainsi qu'une brume très progressive. Plus la brume s'épaissit, et plus on s'approche de la zone de passage. (oui le voyage astral a fait ouvrir une porte dans le monde réel). Bien entendu, ils ne se souviennent de rien au réveil, et inconscient de son erreur, le mentor se contente de conseiller au jeune héros de ne "pas utiliser cette variété de champignon dans le breuvage".

Pour les parchemins, je dois refuser, désolé ^^ je ne sais plus trop quand l'écriture a commencé, mais je préfère garder un maximum de décorum "fin de préhistoire" : des gravures sur os ou sur bois, des peintures rupestres, des compositions d'images désignant les prémices d'une langue écrite, des symboles connus des sorciers, éventuellement. L'enseignement se fait surtout à l'oral.
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#55
(26/04/2016, 22:27)Namron le Barbu a écrit : Je réfléchis... hummm... à mon avis, si on reprend les sociétés tribales centrées sur les chamans/sorciers, ces derniers sont les piliers du savoir et de la sagesse... donc si on conserve l'idée que le héros est la cause du mal, faudrait trouver un truc que le héros aurait commis dans sa jeunesse alors qu'il était chaud à l'idée de devenir un "homme respecté et sage" (je comprends le concept d'erreur de jeunesse, cependant, mais n'est-ce pas trop facile).

Donc rien qui ne soit issu d'ambitions personnelles (pas de vanité par ex), de plus, les mentors de ce dernier sont toujours présents pour s'assurer qu'il suive la bonne voie ; alors comment aurait-il pu merder ? Mystère et boule de gomme (pour ma part, je pense que la cause du mal devrait être extérieure et pas inhérente aux actions passées du héros).

... ou alors, son mentor a fait une grosse boulette dans la composition du dernier bol d'ayahuasca d'il y a 25 ans, et lorsqu'ils sont parti tous les deux en voyage astral ils étaient en bad trip et ont ouvert un "portail" laissant entrer sur l'archipel des choses bizarres... ainsi qu'une brume très progressive. Plus la brume s'épaissit, et plus on s'approche de la zone de passage. (oui le voyage astral a fait ouvrir une porte dans le monde réel). Bien entendu, ils ne se souviennent de rien au réveil, et inconscient de son erreur, le mentor se contente de conseiller au jeune héros de ne "pas utiliser cette variété de champignon dans le breuvage".

Pour les parchemins, je dois refuser, désolé ^^ je ne sais plus trop quand l'écriture a commencé, mais je préfère garder un maximum de décorum "fin de préhistoire" : des gravures sur os ou sur bois, des peintures rupestres, des compositions d'images désignant les prémices d'une langue écrite, des symboles connus des sorciers, éventuellement. L'enseignement se fait surtout à l'oral.

L'idée que ce soit une boulette du mentor me plait moins. Ne serait il pas mieux de laisser la boulette au héros (quelque chose qu'il aurait fait à l'insu de son maître?).
#56
Moi c'est plutôt l'idée qu'un sorcier ait fait une bêtise qui m'embête... je préfère que ce soit un péon de base. 
À voir ce qu'en pense le reste de l'équipe et qu'on se fixe sur le background ! S'il y a hésitation sur deux ou trois points, je sortirai mon couteau en silex pour trancher.
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#57
(29/04/2016, 03:36)Namron le Barbu a écrit : Moi c'est plutôt l'idée qu'un sorcier ait fait une bêtise qui m'embête... je préfère que ce soit un péon de base. 
À voir ce qu'en pense le reste de l'équipe et qu'on se fixe sur le background ! S'il y a hésitation sur deux ou trois points, je sortirai mon couteau en silex pour trancher.

c là que tu fais un sondage sur les points litigieux ; et après si y'a encore égalité, tu tranches lol
Zou au boulot ! Mrgreen
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#58
Yep !  Wink Désolé de ne pas avoir été présent ce week-end. Je viens de créer le sondage, et il prendra fin entre Vendredi soir et Samedi matin !
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#59
Ce qui me plait c'est ca :

Citation :On pourrait imaginer [qqun qui aurait diffusé] des spores d'un champi hallucinogène ++ (concept de réservoir naturel comme l'Ebola qui dort tranquillement dans les chauves-souris) qui a proliféré (comme les lapins en Australie) et contaminé petit à petit les gens de son village puis d'autres personnes blablabla. Le brouillard est donc un nuage de spore qui affecte les gens comme on l'a dit.

Conséquences sur ce qui a déjà été discuté : le grand méchant serait un type qui est parti en sucette et dont le délire d'invocation démoniaque lui a permis d'avoir une main mise sur la population locale (charismatique ++ par ex). Ce qui fait qu'on garde tout ce qui a été dit sur ce thème (la pyramide azteque, leur déviance culturelle et évolution technologique...).

Le démon n'existe pas et son grand prêtre est juste un pauvre type camé par les champis. Ce qui est bien car la mission finale (100%) serait d'aller brûler les champis dans la caverne (fausse fin quand on voit que le grand prêtre est maboul ; idée en sus : prévoir une décoction pour désintoxiquer le type)."

L'autre partie qui me plaît est cette idée (je ne trouve pas de citation)
Le type qui aurait merdé avec les spores serait le héros dans sa jeunesse. Conséquences :
- le grand faux prêtre utilise les hallucinations provoquées pour inventer son culte
- suite au bazar provoqué, le héros, vieux, décide de se racheter (lui seul est au courant, voir si le gourou aussi, pas obligé pour moi) en résolvant le problème.

Pour le sondage, j'aimerai donc cocher les deux premières cases !
#60
(03/05/2016, 10:06)Shamutanti a écrit : L'autre partie qui me plaît est cette idée (je ne trouve pas de citation)
Le type qui aurait merdé avec les spores serait le héros dans sa jeunesse. Conséquences :
- le grand faux prêtre utilise les hallucinations provoquées pour inventer son culte
- suite au bazar provoqué, le héros, vieux, décide de se racheter (lui seul est au courant, voir si le gourou aussi, pas obligé pour moi) en résolvant le problème.

Pour le sondage, j'aimerai donc cocher les deux premières cases !

C'est chaud... le but de ce dernier sondage est d'orienter le scenario afin de faire une forme finale. Sachant qu'on a besoin d'avancer plus loin, je ne peux pas vraiment refaire de sondage, ça sous-entendrai qu'à chaque nouvelle proposition alternative je devrais rebooter le sondage, on va perdre du temps et fatiguer toute la troupe.

Tu pourrais cocher "ni l'un ni l'autre", ça signifie que je ferai le scenar en fonction de ce que j'ai noté de plus pertinent pour faire un scenario digeste et attrayant.
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)