Le scenario principal / héros / totems / brume
#31
Plus j'y pense (notamment avec ma réponse et ma liste de compétence "lien avec..."), plus je me dis qu'une religion polythéiste n'est pas idéale dans ce cadre paléolithique/totem/marin. Je penche de plus en plus à une religion animiste. Une religion polythéiste sépare un peu le dieu de l'environnement ; alors qu'avec une religion animiste, le totem DEVIENT le dieu. Pour moi, ça colle plus à l'ambiance et aux règles telles qu'elles semblent se profiler en ce moment.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#32
Vu l'heure, je vais poster ça d'un bloc et me coucher. Puis je vais mettre des noms pour rendre la tambouille plus claire.

Brève histoire de l'archipel Aou Poma

- Les Poman (pluriel de Poma) sont les habitants de cet archipel. Peuple animiste, ils croient en l'expression des dieux à travers les éléments et forces naturelles. Certains Poman reçoivent l'illumination et deviennent sorciers au service de leur peuple et de ces dieux. Ils deviennent les grands Poman (Daï Poman), et de génération en génération transmettent les arts magiques entre sorciers. Ils se spécialisent et explorent à la fois leur art magique jusqu'à leur mort. Le héros est un Daï Poma : vous apprendrez plus tard qu'il est le dernier de son rang, ce qui explique qu'on l'appelle par sa fonction et pas par son prénom (comment ça j'ai pompé sur les Loup Solitaire !Mrgreen
- Non loin de là, un démon vient à Aou Poma dans le but de reprendre forme tangible et installer son royaume. Il s'agit de Lucifer Belzebuth Lothgardr, dont on ne sait rien de son passé si ce n'est qu'il voyage d'un continent à un autre en quête d'un rituel d'incarnation.
- Il commence par posséder les esprits faibles en les rangeant à sa cause ; tel un nouveau dieu qui accorderait des monts et merveilles (en commençant par enseigner des bases du sédentarisme et de la forge), de plus en plus de Poman se désintéressent de leurs traditions figées pour aller vénérer Lothgardr. Au terme de quelques années, une grande pyramide fut construite à sa gloire, et des villages et champs poussant tout autour.
- Une fois la pyramide faite (dans un style maya), et la majorité des habitants convertis à ce monothéisme, Lothgardr entame sa quête d'incarnation. Des sacrifices humains doivent s'effectuer à chaque nouvelle lune pendant 300 lunes, au terme de quoi le démon descendra prendre son trône et offrir (au pif) "une éternité de gloire et de fortune aux Poman".
- Le petit peuple Poma vivant en paria sur une île dans un coin de l'archipel, s'attache de moins en moins aux rituels et culture des dieux originels. Plus personne n'est capable de les écouter ni de se déplacer d'île en île pour prier les dieux, et seuls quelques Daï Poman résident. Ils ont perdu de leur prestige d'antan et nombreux sont ceux qui partent vivre leur dernier souffle dans une méditation sans fin, coupés de toute civilisation. Le héros en fait partie.

Le départ de Daï Poma

- Las de la morosité d'une vie sans but malgré votre jeune âge pour un sorcier (environ 40 ans), vous avez décidé vous aussi de quitter votre village pour tenter la "dernière méditation", et ainsi mourir avec honneur, tel qu'il est de coutume pour les sorciers en fin de carrière. Les derniers fidèles ont célébré votre départ, et vous ont accompagné à la grotte à flanc de volcan que vous aviez spécialement choisi. Une fois les derniers adieux finis, les fidèles Poman ont comblé l'entrée avec des rochers tel que vous l'avez demandé.
- Privé de lumière et de bruits, vous méditez pendant longtemps pour rechercher ce dernier équilibre magique, et connexion avec les dieux...
- C'est à peu près à ce moment que les fidèles de Lothgardr s'attaquent aux rituels sacrificiels, lune après lune. Dans un deuxième temps, tous les Daï Poman sont activement recherchés et tués, ce qui n'est pas difficile vu leur position de faiblesse. Heureusement pour vous, votre abri montagneux vous épargne ce destin funeste...

L'entrée en scène du héros Daï Poma

- 299ème lune. Le pouvoir de Lothgardr commence à se faire sentir. Plus qu'une lune avant son arrivée sur Aou Poma. Une brume commence à s'étendre...
- À l'heure où vous commencez l'aventure, un rêve étrange et prémonitoire vous apparaît. Le dieu des Marées (logiquement, le mien) vous chuchote qu'un pouvoir maléfique s'étend sur la mer. Vous voyez quelques visages, des gens poignardés devant une foule extasiée. Puis, une violente secousse dérange votre méditation, et ébranle l'entrée rocheuse. 
- Après une grande peine à vous remettre de vos esprits, vous sortez de la grotte : 25 ans se sont écoulés (299 lunes !), vous marchez un peu et allez voir le totem du dieu des Marées (Moea'la). Il est couvert de toiles d'araignées, bancal. Vous ramassez une conche qui est toujours placée en guise d'offrande (celle-ci n'a pas bougée en 25 ans), vous entendez un dernier murmure de Moea'la : "Tu nous es plus utile vivant que mort. Va quérir les dieux d'Aou Poma et combats le démon. Sauve ton peuple... (n'oublie pas d'aller chercher du pain en revenant)"

- Bref... l'aventure commence !
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#33
Allons-y gaiement :

Déjà, je kiff les noms Aime (sauf celui du méchant mais bon...)


pour le bg, j'y vais au martopiker Mrgreen


j'aime pas :
"si ce n'est qu'il voyage d'un continent à un autre en quête d'un rituel d'incarnation."
je préférerais :
"un vieux dieu primordial qui fait une opa sur nos gusses"


j'aime pas :
"Certains Poman reçoivent l'illumination et deviennent sorciers au service de leur peuple et de ces dieux."
je préfère garder juste l'idée exprimée après mais au singulier :
"le grand Poman (Daï Poman) transmet les arts magiques de génération en génération a son successeur."


j'aime beaucoup cette combo techno vs nature et monotheiste vs animiste ; c'est très fort !


j'aime pas :
"Une fois la pyramide faite (dans un style maya), et la majorité des habitants convertis à ce monothéisme, Lothgardr entame sa quête d'incarnation."
je préférerais que le construction dure justement 300 lunes, ce qui nous permet de debouler a la fin de la construction pour la jouer ghostbuster avant l'incantation finale du méchant dieu monothéiste pro-nain lol


petite modif en gras :
"- Le petit peuple Poma vivant en paria sur une île dans un coin de l'archipel, s'attache de moins en moins aux rituels et culture des dieux originels. Plus personne n'est capable de les écouter ni de se déplacer d'île en île pour prier les dieux, et le Daï Poman. Ils a perdu de son prestige d'antan et nombreux sont ceux qui partent vivre leur dernier souffle dans une méditation sans fin, coupés de toute civilisation. Le héros en fait partie."


j'aime pas :
" Las de la morosité d'une vie sans but malgré votre jeune âge pour un sorcier (environ 40 ans),"
je préférerais pas de notion d'age (longévité différente, qu pire, une mesure en nb de saisons serait plus adapté), plutôt rester sur le cote ancien/patriarche et jouer avec ca dans les descriptions/action du texte.


j'aime bien le cote baroud d'honneur ("vous avez décidé vous aussi de quitter votre village pour tenter la "dernière méditation", et ainsi mourir avec honneur") qui va lui permettre d'être sollicite par le dieux qui l'envoie en mission. C'est sympa.


j'aime bien aussi "- C'est à peu près à ce moment que les fidèles de Lothgardr s'attaquent aux rituels sacrificiels, lune après lune. ", ca rejoint bien mon idée de faire une méga fiesta pour la fin de la construction + arrivée du gros méchant.


j'aime pas :
"Dans un deuxième temps, tous les Daï Poman sont activement recherchés et tués, ce qui n'est pas difficile vu leur position de faiblesse. Heureusement pour vous, votre abri montagneux vous épargne ce destin funeste..."
comme dit plus haut, je préfère avoir 1 seul sorcier qui choisit un apprenti, plutôt qu'une caste. On est dans le paleo, y'a pas encore de grosse société, donc un guss tout seul, c'est plus cohérent a mon gout.


j'aime pas :
"- 299ème lune. Le pouvoir de Lothgardr commence à se faire sentir. et " Le dieu des Marées (logiquement, le mien) vous chuchote qu'un pouvoir maléfique s'étend sur la mer."
ca fait comme les DF, t'as la même fraicheur avec 1 seul ENDURANCE qu'au début lol, trop binaire. Je pense qu'au contraire, l'ambiance doit être beaucoup plus pesante, le pépère devrait être mal a l'aise, lien coupe avec les anciennes traditions, toussa...
Par contre, que le brume soit liée a l'arrivée de l'affreux, semant désordre et confusion, ca le fait !


j'aime pas :
"Après une grande peine à vous remettre de vos esprits, vous sortez de la grotte : 25 ans se sont écoulés (299 lunes !)"
25 ans dans la grotte, non ! Faudrait trouver une raison pour que pepere n'ait pas pu intervenir (peut-etre a-t-il été contaminé par les croyances, abandon des coutumes toussa) ; ce qui fait que vers la fin de la construction (1 ou 2 ans), il s'isole et se fait pecho par le dieu-totem. Ca tient un peu mieux la route.


je kiff aussi : vous entendez un dernier murmure de Moea'la : "Tu nous es plus utile vivant que mort. Va quérir les dieux d'Aou Poma et combats le démon. Sauve ton peuple..."
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#34
Je lirai tout ça aussi vite que possible... mais je précise que ce texte est à titre informatif pour nous, et ne représente pas une version finale de la narration. Donc pas d'âge mentionné je veux bien, ceci dit c'est la jeu de circonstances qui mène à appeler le héros un "héros" qui est pertinent et doit d'être expliqué (ce que j'ai fait).

Merci pour les noms que tu semble apprécier, pour Lothgardr j'ai fait exprès (loin d'être définitif)  Wink
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#35
un bémol et des suggestions :

bémol : pourquoi faudrait-il encore interpréter le "dernier "Daï Poma" dernier de sa race/caste" ? Pas très original. A moins d'apporter un vrai + au scénar, je ne vois pas l'intérêt. Au contraire, qu'il puisse avoir d'autres Daï Poma sur d'autres iles, un rival historique parmi eux, et les autres qui ont perdu la foi, me semble plus riche en situations potentielles.


suggestions :

je ne crois pas avoir de choses sur ce sujet. On interprète un vieillard, ce qui est très rare (d'ailleurs quand ça arrive, c'est pour qu'il se transforme en jeune peu de temps après le début de l'histoire). Donc il faudrait jouer cette carte originale à fond en profitant des situations inédites que ça entraîne. Exemples :

- la descendance : pour une fois qu'on peut avoir un héros avec des enfants et des petits-enfants, il faut en profiter. Ils peuvent être répartis sur diverses iles. Il peut en aimer certains, pas d'autres, en avoir perdu de vue, s'interroger sur le sort d'un disparu, etc. Il peut aussi en chérir un ou deux en particulier et souhaiter leur transmettre quelque chose en héritage. Un de ses fils peut être un chef de village ailleurs. Un petit-enfant peut être malade à cause des brumes. C'est riche de situations qui sont uniques à un héros âgé, donc je pense qu'il faut creuser ça.

- la relève : très proche niveau concept, mais en nombre beaucoup plus réduit (2 ou 3 ?). Je suggère de jouer de la même façon avec les disciples du héros. Ses apprentis. L'un recherche le pouvoir magique pour le pouvoir tout court et le prestige ? L'autre est le plus doué, mais est indécis et perd la foi ? Le dernier veut épouser sa fille ? Tout est possible, et ça peut amener à croiser ces disciples. Il pourrait même les envoyer en mission pour les tester et lui rapporter un ingrédient, façon l'avh Y...

Avec ces 2 exemples, on voit qu'il y a des sous-quêtes majeures possibles dans une quête principale. Assurer le bien-être des héritiers, et désigner son successeur comme Daï Poma.
Faire un baroud d'honneur oui, mais en laissant les choses en place pour après son départ.


Enfin, l'origine de la brume.
C'est bête, mais on pourrait envisager des vapeurs toxiques comme celles émises par les volcans. Vraiment issues des volcans, donc du "royaume d'en bas". Cela sèmerait le doute sur l'origine réellement magique ou pas de ces brumes, et de la colère divine. Menace de séisme ou d'éruption volcanique ? C'est à la fois un phénomène naturel, et divinisé. Donc ambigu, y compris pour le lecteur. Est-ce naturel, divin, ou magique ? Cela laisse davantage de pistes ouvertes.
#36
Moi il  y a un truc qui me dérange dans le premier jet: les 300 lunes.

Pour faire autant de sacrifices humains, il en faut de la population. Ils les trouvent ou ces personnes? L’autre peuple qui vit à l'écart (et d'où vient le personnage principal) même s'il n'a pas connaissance de ce qui se cache derrière, il a du voir des gens de leur clan disparaitre. Personne n'a cherché à savoir pourquoi? Personne n'a cherché à enquêter alors qu'il se passe des choses étranges? Ou même à se rebeller? Ça me parait gros. Je sortirais à ta place l'idée de sacrifices humains (ou alors n'en mettre que quelques uns) parce que là en plus, on sombre dans le classicisme avec l'idée d'un grand méchant et des rituels comme le réveil d'idrid ou de profundis ce qui est certes intéressant mais trop...classique quoi.
D'ailleurs pourquoi commencer la quête comme par hasard  le dernier jour? Je pensais qu'elle s’étalait sur plusieurs jours. Dans mon île, le personnage va être trompé par des illusions, va se perdre...ca va prendre quelques heures au moins. Pour celle de Caïthness, je vois le héros y passer plusieurs nuits...Bref, à changer concernant le temps restant. Je ne le mentionnerais même pas en ce qui concerne la date de début de la quête.

Si on garde l'idée de démon, je vois 3 fins possibles:
-bad ending: on n'a pas assez de totems, le démon arrive à ses fins
-ending: on empêche au démon d’aboutir à ses fins
-True ending (on a tous les totems): on empêche au démon d’aboutir à ses fins et on libère tout l'archipel de la malédiction.
#37
(21/04/2016, 18:08)titipolo a écrit : Moi il  y a un truc qui me dérange dans le premier jet: les 300 lunes.
Pour faire autant de sacrifices humains, il en faut de la population. Ils les trouvent ou ces personnes? L’autre peuple qui vit à l'écart (et d'où vient le personnage principal) même s'il n'a pas connaissance de ce qui se cache derrière, il a du voir des gens de leur clan disparaitre. Personne n'a cherché à savoir pourquoi? Personne n'a cherché à enquêter alors qu'il se passe des choses étranges? Ou même à se rebeller? Ça me parait gros.
Quand je lis ça, je sais que je suis sur RdV1 et que je lis Titipolo. J'adore. Big Grin  Continue surtout !
#38
Thulsa Doom avec son culte du Serpent à Deux Têtes avait contrôle et respect de son peuple... il en faisait ce qu'il voulait à tel point qu'ils se sacrifiaient eux-mêmes pour le plaisir ! (analyse du film Conan le Barbare) Si ça ce n'est pas la puissance d'un vrai maître... (et si ça ne vous convainc pas je ne sais pas quoi ajouter...)  Cool

Donc 300 lunes, ça fait 25 ans grosso-modo, une personne par lune ça fait 300 personnes... j'avais dit "personnes" ????? LOL  Bah... ça pourrait être des sacrifices animaux au début. Peu importe, on veut du sang !! les humains viennent à la fin, lorsqu'ils ont pris le goût du sang !! Ils se bousculent pour être les premiers sur l'autel du sacrifice !!! Car ils aiment leur maître et souhaitent son incarnation sur Terre !! Grrrrr !!!! (suivi d'éclairs en fond avec une musique dramatique)

Oui le héros se fait emmurer vivant juste avant le début des rituels... donc il n'en n'a pas vent, bah imaginez que vous vivez dans un pays de chrétiens, puis peu à peu tout le monde vire bouddhiste, jusqu'au jour où vous raccrochez de votre profession de prêtre catholique car il n'y a plus personne pour écouter la parole de Jesus. Bah pareil ici.

Bon à demain matin! Le boulot ça m'a épuisé lol
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#39
Une question sur la brume : est-ce que l'activation d'un totem fait reculer la brume? Voire "immunise" l'île concernée contre la brume? C'est ce que j'avais pensé instinctivement avant de découvrir l'existence de Lothgardr ci-dessus. J'ai l'impression que le héros va devoir tout activer pour qu'il y ait un effet sur Lothgardr, c'est ça? Si ce point est figé, pas de problème pour moi, sinon je suis favorable à un effet immédiat de chaque activation de totem.
#40
(Une question posée également dans le sujet sur le plan de l'archipel)

Y a-t-il une notion de vitesse de progression de la brume?
#41
(21/04/2016, 03:22)Caïthness a écrit : j'aime pas :
"Certains Poman reçoivent l'illumination et deviennent sorciers au service de leur peuple et de ces dieux."
je préfère garder juste l'idée exprimée après mais au singulier :
"le grand Poman (Daï Poman) transmet les arts magiques de génération en génération a son successeur."

j'aime pas :
"Une fois la pyramide faite (dans un style maya), et la majorité des habitants convertis à ce monothéisme, Lothgardr entame sa quête d'incarnation."
je préférerais que le construction dure justement 300 lunes, ce qui nous permet de debouler a la fin de la construction pour la jouer ghostbuster avant l'incantation finale du méchant dieu monothéiste pro-nain lol

j'aime pas :
" Las de la morosité d'une vie sans but malgré votre jeune âge pour un sorcier (environ 40 ans),"
je préférerais pas de notion d'age (longévité différente, qu pire, une mesure en nb de saisons serait plus adapté), plutôt rester sur le cote ancien/patriarche et jouer avec ca dans les descriptions/action du texte.

j'aime pas :
"Dans un deuxième temps, tous les Daï Poman sont activement recherchés et tués, ce qui n'est pas difficile vu leur position de faiblesse. Heureusement pour vous, votre abri montagneux vous épargne ce destin funeste..."
comme dit plus haut, je préfère avoir 1 seul sorcier qui choisit un apprenti, plutôt qu'une caste. On est dans le paleo, y'a pas encore de grosse société, donc un guss tout seul, c'est plus cohérent a mon gout.

j'aime pas :
"- 299ème lune. Le pouvoir de Lothgardr commence à se faire sentir. et " Le dieu des Marées (logiquement, le mien) vous chuchote qu'un pouvoir maléfique s'étend sur la mer."
ca fait comme les DF, t'as la même fraicheur avec 1 seul ENDURANCE qu'au début lol, trop binaire. Je pense qu'au contraire, l'ambiance doit être beaucoup plus pesante, le pépère devrait être mal a l'aise, lien coupe avec les anciennes traditions, toussa...
Par contre, que le brume soit liée a l'arrivée de l'affreux, semant désordre et confusion, ca le fait !

j'aime pas :
"Après une grande peine à vous remettre de vos esprits, vous sortez de la grotte : 25 ans se sont écoulés (299 lunes !)"
25 ans dans la grotte, non ! Faudrait trouver une raison pour que pepere n'ait pas pu intervenir (peut-etre a-t-il été contaminé par les croyances, abandon des coutumes toussa) ; ce qui fait que vers la fin de la construction (1 ou 2 ans), il s'isole et se fait pecho par le dieu-totem. Ca tient un peu mieux la route.

--> Donc plus plutôt une seule personne dédiée à la vocation de sorcier, avec une trame secondaire de succession (ça fait un peu Caste des Méta-Barons, j'aime bien)

--> plutôt une construction d'une durée de 25 ans. Oui pourquoi pas ? Les rituels arriveront tardivement, alors que le héros sera parti s'isoler dans sa grotte.

--> "le pouvoir de Loghgardr se fait sentir" : c'était pour associer la brume avec l'avènement imminent du mal. Mais on peut arranger cla autrement bien sûr ^^ c'était à titre indicatif pour nous. Mais on est d'accord : la morosité ambiante liée au culte grandissant de ce dieu est présente partout bien avant le début de l'aventure.

--> donc pourquoi pas 2 ou 3 ans au lieu de 25, ça me va. 

(21/04/2016, 12:51)VIK a écrit : un bémol et des suggestions :

bémol : pourquoi faudrait-il encore interpréter le "dernier "Daï Poma" dernier de sa race/caste" ? Pas très original. A moins d'apporter un vrai + au scénar, je ne vois pas l'intérêt. Au contraire, qu'il puisse avoir d'autres Daï Poma sur d'autres iles, un rival historique parmi eux, et les autres qui ont perdu la foi, me semble plus riche en situations potentielles.


suggestions :

- la descendance : pour une fois qu'on peut avoir un héros avec des enfants et des petits-enfants, il faut en profiter. Ils peuvent être répartis sur diverses iles. Il peut en aimer certains, pas d'autres, en avoir perdu de vue, s'interroger sur le sort d'un disparu, etc. Il peut aussi en chérir un ou deux en particulier et souhaiter leur transmettre quelque chose en héritage. Un de ses fils peut être un chef de village ailleurs. Un petit-enfant peut être malade à cause des brumes. C'est riche de situations qui sont uniques à un héros âgé, donc je pense qu'il faut creuser ça.

- la relève : très proche niveau concept, mais en nombre beaucoup plus réduit (2 ou 3 ?). Je suggère de jouer de la même façon avec les disciples du héros. Ses apprentis. L'un recherche le pouvoir magique pour le pouvoir tout court et le prestige ? L'autre est le plus doué, mais est indécis et perd la foi ? Le dernier veut épouser sa fille ? Tout est possible, et ça peut amener à croiser ces disciples. Il pourrait même les envoyer en mission pour les tester et lui rapporter un ingrédient, façon l'avh Y...

Avec ces 2 exemples, on voit qu'il y a des sous-quêtes majeures possibles dans une quête principale. Assurer le bien-être des héritiers, et désigner son successeur comme Daï Poma.
Faire un baroud d'honneur oui, mais en laissant les choses en place pour après son départ.


Enfin, l'origine de la brume.
C'est bête, mais on pourrait envisager des vapeurs toxiques comme celles émises par les volcans. Vraiment issues des volcans, donc du "royaume d'en bas". Cela sèmerait le doute sur l'origine réellement magique ou pas de ces brumes, et de la colère divine. Menace de séisme ou d'éruption volcanique ? C'est à la fois un phénomène naturel, et divinisé. Donc ambigu, y compris pour le lecteur. Est-ce naturel, divin, ou magique ? Cela laisse davantage de pistes ouvertes.

--> Donc multiplicité des Daï Poman au lieu d'un seul Daï Poma survivant. Pourquoi pas ? Mais ça veut dire aussi, plusieurs raisons au dieu du mal de se méfier, multiplicité du risque d'échouer. C'est pour ça que j'avais mentionné une grande chasse aux sorciers.

--> Comme dit plus haut, pourquoi pas faire une side quest avec la recherche d'un successeur, et le prendre sous son aile pour l'initier à la magie. Mais... je sais pas, à première vue ça semble compliqué à gérer. Et puis le personnage principal n'est plus au premier plan. Je viserai plutôt de laisser un retour au village natal à la fin de l'aventure, avec mention d'une succession future (puisque le héros retrouve finalement foi en ses dieux).

--> Des rivaux ? Pourquoi pas confronter le héros à des assassins partis à sa recherche ?

(21/04/2016, 18:08)titipolo a écrit : Moi il  y a un truc qui me dérange dans le premier jet: les 300 lunes.

Ça me parait gros. Je sortirais à ta place l'idée de sacrifices humains (ou alors n'en mettre que quelques uns) parce que là en plus, on sombre dans le classicisme avec l'idée d'un grand méchant et des rituels comme le réveil d'idrid ou de profundis ce qui est certes intéressant mais trop...classique quoi.
D'ailleurs pourquoi commencer la quête comme par hasard  le dernier jour? Je pensais qu'elle s’étalait sur plusieurs jours. Dans mon île, le personnage va être trompé par des illusions, va se perdre...ca va prendre quelques heures au moins. Pour celle de Caïthness, je vois le héros y passer plusieurs nuits...Bref, à changer concernant le temps restant. Je ne le mentionnerais même pas en ce qui concerne la date de début de la quête.

Si on garde l'idée de démon, je vois 3 fins possibles:
-bad ending: on n'a pas assez de totems, le démon arrive à ses fins
-ending: on empêche au démon d’aboutir à ses fins
-True ending (on a tous les totems): on empêche au démon d’aboutir à ses fins et on libère tout l'archipel de la malédiction.

--> Le souci c'est que si on avait plusieurs sorciers, et qu'on soit au courant d'une menace, il est clair que l'aventure serait plutôt orienté gestion d'équipe / stratégie . Il faut un point d'accroche pour que le joueur sache qu'il est le seul à mener à bien cette quête.

--> Oui on peut le faire en deux ou trois fins différentes Wink
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#42
Je suis désolé, mais j'essaye de suivre votre conversation et je ne comprends plus rien.
Alors du coup, elle vient d'où la brume ?
Si vous n'avez pas répondu à cette question, ça ne sert à rien d'aller plus loin.
(Je me permets de rappeler mon idée d'un oracle/créateure mythologique/dieu sur sa pyramide flottante qui avait l'air de plaire).
#43
(24/04/2016, 01:51)Sukumvit a écrit : Je suis désolé, mais j'essaye de suivre votre conversation et je ne comprends plus rien.
Alors du coup, elle vient d'où la brume ?
Si vous n'avez pas répondu à cette question, ça ne sert à rien d'aller plus loin.
(Je me permets de rappeler mon idée d'un oracle/créateure mythologique/dieu sur sa pyramide flottante qui avait l'air de plaire).
on garde juste l'idée du temple avec les 12 maisons lol. Juste je propose une modif de fond sans tout jeter qui évite un autre poncif manichéen mefiant
Si on doit être original, faisons le jusqu'au bout. Tant qu'on est dans le brainstroming, on a le droit de reculer un peu. Mais c'est vrai que globalement, faudrait commcencer à lier tout ça pour avoir un début de fondation.
— Je suis la nouvelle impératrice ! Et toi tu vas mourir.
Lempi Chukwumoguey
#44
@Sukumvit : les réponses à ma proposition de scénario principal ont été très rapides, on a vite débattu dessus, ce qui ne rend pas le tout très lisible j'en conviens  LOL tout ça pour dire que :

- la brume est un effet de l'incarnation du dieu maléfique sur l'archipel (c'est une brume qui altère la vision du réel, les 5 sens). 
- j'aime beaucoup la pyramide, et elle fait partie du scenario ; le héros doit demander des faveurs aux dieux de l'archipel ("activer les totems"), pour les réveiller et les aider à reprendre leur pouvoir sur l'île. Les totems servent à écarter la brume dans leurs alentours, et il faut tous les avoir activé pour enfin se rendre à la pyramide du dieu maléfique et le poutrer comme il se doit.
- je ne sais pas encore si la pyramide sera flottante ou sur l'eau, en tout cas on sait qu'elle fut construite par des adorateurs pendant 25 ans. Erigée à la gloire de ce dieu maléfique, elle "peut" avoir des penchants magiques, signes du pouvoir qui émane de ce dieu/démon au fil de la construction.

@Caïthness : oui le scenar sera fixé dans la semaine, je mets tout ça à jour ce soir pour commencer.
~ Par la barbe de mes aïeux !! ~
~ La Dèche: incarnez un sdf dans cette mini-aventure ~
#45
Est ce qu'on garde l'idée que le dieu maléfique tente par tous les moyens d'empêcher le héros d'accéder au sommet? Tu peux répondre directement dans le message qui fera le point.




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)